Nos Partenaires

Auteur Sujet: MOOC, alternative a faire une uni, a coté, gratos  (Lu 5430 fois)

05 juin 2014 à 00:11:04
Lu 5430 fois

promeneur4d


Salut.

les moocs  ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Cours_en_ligne_ouvert_et_massif ) permettent d'etudier ce qui nous interesse, quand on a le temps, et parfois meme d'obtenir un papier. Pour ceux qui ne peuvent pas se permettre de faire une uni, qui ne veulent que faire certains cours, etc. Il faut juste internet.

quelques liens en vrac:

https://www.coursera.org/courses?orderby=new
http://moocs.epfl.ch/#
https://www.khanacademy.org/

J'en ai pas encore suivi, pour l'instant j'ai que suivi des cours/regardé des videos sur youtube.

bon cours!
promneur
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

05 juin 2014 à 00:37:20
Réponse #1

floproteus


J'ai suivi le MOOC Gestion de Projet il y a peu (pas eu le temps de le finir malheureusement). C'était vraiment super pédagogique ! Pour une vingtaine de minutes par jours, j'ai appris énormément :)
Bref, j'ai hâte de recommencer (et vive internet :up:)
<<<  cliquez ici ;) !

05 juin 2014 à 02:05:41
Réponse #2

Lokta



05 juin 2014 à 07:49:06
Réponse #3

Hegemonie


Bonjour,

Je recommande vivement coursera pour ceux qui sont allergiques à l'anglais, une partie des cours est donnée par mes profs actuels, qui enseignent à l'EPFL.

Pour tout dire, je suis moi même certains des cours en parallèle avec les cours ex cathedra (typiquement le cours de physique) afin d'être sûr de ne rien manquer.

L'avantage de ce type de cours est qu'il y a quand même une sorte de validation à la fin!

05 juin 2014 à 11:31:03
Réponse #4

Pouçot


[...] permettent d'etudier ce qui nous interesse, quand on a le temps, et parfois meme d'obtenir un papier.

L'avantage de ce type de cours est qu'il y a quand même une sorte de validation à la fin!

Vous auriez plus de précisions ?  :)
Je vous demande avant de regarder par moi-même ce qu'il en est réellement, puisque vous semblez avoir eu l'occasion de suivre un de ces différents "cursus", et que foi de Pouçot, ça m'intéresse bigrement, vos histoires.

05 juin 2014 à 12:34:33
Réponse #5

floproteus


Citer
Je vous demande avant de regarder par moi-même ce qu'il en est réellement, puisque vous semblez avoir eu l'occasion de suivre un de ces différents "cursus", et que foi de Pouçot, ça m'intéresse bigrement, vos histoires.
Celui que j'ai suivi permettait d'obtenir des "badges", juste pour prouver que tu avais réussi le test (ça peut se mettre sur un CV par exemple) ; mais il y a avait une version payante (abordable) avec des questions en plus, envoi de réponses par écrit corrigées par des profs, et validations d'ECTS à la fin :)
<<<  cliquez ici ;) !

05 juin 2014 à 13:20:56
Réponse #6

promeneur4d


Vous auriez plus de précisions ?  :)


quel domaine t'interesse?

T'as lu l'article wikipedia?
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

05 juin 2014 à 22:32:42
Réponse #7

Hegemonie


Vous auriez plus de précisions ?  :)
Je vous demande avant de regarder par moi-même ce qu'il en est réellement, puisque vous semblez avoir eu l'occasion de suivre un de ces différents "cursus", et que foi de Pouçot, ça m'intéresse bigrement, vos histoires.

Etant étudiant EPFL, je suppose que ma version des cours est la version "payante".

Pour faire simple, sur les cours que j'ai suivi "en plus" des cours "obligatoires", j'avais des exercices à rendre chaque semaine, et je devais corriger les exo d'un autre étudiant (plus de 1400 inscrits, le prof aurait jamais pu tout faire). Ensuite, j'étais censé avoir un examen afin d'avoir un papier comme quoi j'avais suivi le cours, et que je l'avais validé si je dépassais les 80% de bonnes réponses.
Comme j'avais mon véritable examen à réviser, je n'ai pas passé ce test facultatif.

Si tu as besoin de plus de renseignements, n'hésite pas à m'envoyer un mp!

05 juin 2014 à 23:23:08
Réponse #8

Pouçot


quel domaine t'interesse?

T'as combien de temps devant toi ?  ;#

@ Flo : Merci de ta réponse, mec.
@ Hegemonie : J'accepte ta proposition. Je vais aller faire un tour sur vos liens, histoire de voir de moi-même à quoi ça ressemble, et je viendrai hanter ta boite mail te poser 2,3 questions, je pense.  :closedeyes:

06 juin 2014 à 11:10:36
Réponse #9

Caine


Apprendre à Coder / Programmer, quel que soit ton niveau de base !

Codecademy http://www.codecademy.com/fr/learn

- Facile d'accès
- Gratuit
- En français

Que demande le peuple ? L'idéal pour se lancer à ton rythme, sans besoin d'installer des logiciels compliqués. Système de badges pour noter ta progression et t'encourager tout au long du processus. Pour ma part, je suis dessus en ce moment, c'est très bien fait; je suis de formation Mécanique/Matériaux, et donc pas programmeur du tout, mais je commence déjà à voir ce que je vais pouvoir faire en hackant le logiciel de pilotage de l'imprimante 3D de ma boite

Par contre, pas de diplôme officiel, ni de certificat. Mais il semble que des gens n'hésitent pas à afficher le récap des cours réalisés avec succès en annexe à leur CV.

Au delà, c'est pour moi quelque chose qui devrait être enseigné à nos enfants au plus tôt. C'est enfin une compétence essentielle et nécessaire pour tout "bidouilleur" qui se respecte, et là je parle de la philosophie et des principes de la programmation, qui permet ensuite de s'adapter à tout type de langage pour en tirer des applications ciblées, terre-à-terre, pour soi.

C'est qu'un gros marteau après tout, tout le monde devrait pouvoir et avoir le droit de s'en servir  ;D

Mes deux (bit)coins...

Caine


PS: également Le Site du Zéro http://fr.openclassrooms.com/ (non testé, mais conseillé par mes collègues les plus curieux d'esprit)

24 novembre 2014 à 13:54:52
Réponse #10

zangetsu74


A noter qu'aujourd'hui commence un MOOC "Gestion de Crise" organisé par l'école des officiers de gendarmerie nationale sur France-Université-Numérique.
Le sommaire a l'air intéressant.
Si besoin (si y a des intéressés quoi ^^), je vous fais un petit retex au fur et à mesure de mon avancement.
Et s'il faut je crée un sujet dédié.

Le lien vers la présentation du cours pour celles et ceux qui voudraient également en faire partie ou tout simplement en savoir plus :
https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/courses/Paris2/09004/Trimestre_3_2014/about
La différence entre la théorie et la pratique ?
En théorie il n'y en a pas, mais en pratique il y en a une.

24 novembre 2014 à 15:08:43
Réponse #11

Phil67


Apprendre à Coder / Programmer, quel que soit ton niveau de base !

Codecademy http://www.codecademy.com/fr/learn

- Facile d'accès
- Gratuit
- En français

Que demande le peuple ? L'idéal pour se lancer à ton rythme, sans besoin d'installer des logiciels compliqués.
...
Au delà, c'est pour moi quelque chose qui devrait être enseigné à nos enfants au plus tôt. C'est enfin une compétence essentielle et nécessaire pour tout "bidouilleur" qui se respecte, et là je parle de la philosophie et des principes de la programmation, qui permet ensuite de s'adapter à tout type de langage pour en tirer des applications ciblées, terre-à-terre, pour soi.

C'est qu'un gros marteau après tout, tout le monde devrait pouvoir et avoir le droit de s'en servir  ;D
...

PS: également Le Site du Zéro http://fr.openclassrooms.com/ (non testé, mais conseillé par mes collègues les plus curieux d'esprit)
+10^10 sur tous les points !

Pas de raisons de se priver de l'apprentissage du "marteau et de la clé à molette informatique" même sans compétences techniques : mon fils a débuté tout seul en programmation Python alors qu'il est en 3ème, n'est pas vraiment un "hacker informatique", ni un "premier de la classe" (ni "1ère moitié" :-\) et que rien d'approchant n'est enseigné au collège.

Je lui ai juste filé les liens vers le Site du Zéro / OpenClassRoom et vers CodeAcademy.

C'est vraiment à la porté d'un niveau lycéen en étant suffisamment curieux pour y consacrer du temps libre plutôt que de s'abrutir avec la TV, une console ou les réseaux sociaux. Évidemment il reste ensuite un énorme fossé par rapport à un professionnel compétent, mais ça permet déjà une certaine autonomie.

Ses programmes ne cassent pas 3 pattes à un canard et c'est assez proche de code spaghetti en mode quick'n'dirty selon la méthode Rache. Mais c'est déjà pas mal vu qu'il n'a aucune base en conception, modélisation, structuration de données, algorithmique... qui ne sont de toutes façons pas abordés avant un cursus spécialisé en fac'. Je le dépanne de temps en temps lorsque ça bug pour gagner du temps (mais les forums permettraient également de trouver de l'aide) ou pour lui montrer quelques recettes et bonnes pratiques pour ne pas prendre de mauvaises habitudes.

Ces MOOC ou cours en ligne sont 1000x plus évolues et accessibles que lorsque j'ai débuté au même âge avant Internet avec des revues papier quasi-introuvables (style Dr. Dobbs Journal qu'on s'échangeait entre "initiés" ;) )...


EDIT : Tant que j'y suis, c'est également l'occasion de tordre le coup à un cliché auto-entretenu : les jeunes ne sont pas plus doués pour l'informatique et la technologie que leurs aînés !
Beaucoup d'adultes sont totalement bloqués à l'idée de toucher un domaine qu'ils ne connaissent pas alors que les jeunes n'y comprennent pas grand-chose de plus mais osent, essayent, tâtonnent en appliquant souvent des recettes sans rien maîtriser telles des incantations magiques. C'est juste une différence d'état d'esprit entre un adulte habitué à ne plus apprendre et un jeune qui découvre le monde en permanence...


Si besoin (si y a des intéressés quoi ^^), je vous fais un petit retex au fur et à mesure de mon avancement.
Il y a au moins 1 intéressé par un retour même en se limitant à quelques impressions basiques et grandes lignes. ;)
« Modifié: 24 novembre 2014 à 15:19:15 par Phil67 »
Nous avons deux vies, la seconde commence lorsqu'on réalise qu'on en a qu'une.

24 novembre 2014 à 15:11:53
Réponse #12

b@s


A noter qu'aujourd'hui commence un MOOC "Gestion de Crise" organisé par l'école des officiers de gendarmerie nationale sur France-Université-Numérique.
Le sommaire a l'air intéressant.
Si besoin (si y a des intéressés quoi ^^), je vous fais un petit retex au fur et à mesure de mon avancement.
Et s'il faut je crée un sujet dédié.

Le lien vers la présentation du cours pour celles et ceux qui voudraient également en faire partie ou tout simplement en savoir plus :
https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/courses/Paris2/09004/Trimestre_3_2014/about

je le suis également ... enfin,  je suis inscrit et je vais commencer!

05 décembre 2014 à 14:35:19
Réponse #13

zangetsu74


OUh là, je me rends compte que j'ai oublié de commenter un peu le cours.

Très (très !) dense / beaucoup d'informations dans les vidéos.
Lors de la première semaine, les supports étaient uniquement ces mêmes vidéos (hors références), mais ca a gueulé dans tous les sens sur les fora et nos gentils formateurs ont depuis ajouté les pdf (que je n'ai pas encore lu à l'heure actuelle).
C'est très orienté "réponse de l'état" pour l'instant. C'est intéressant, mais pas tout à fait ce à quoi je m'attendais au départ
On verra ce que nous réserve les semaines suivantes (on est à la fin de la deuxième pour l'instant) ; je vous mets le planning des semaines ici pour ceux qui n'auraient pas cliqué sur le lien plus haut :


    Semaine 1 : Présentation et définition de la crise - fait / super intéressant. Les références également
    Semaine 2 : La réponse de l'État lors de crises - fait / les textes de lois + les différentes niveaux / orga d'intervention. Intéressant, mais moins utile pour moi / les objectifs d'apprentissage que j'avais au départ
    Semaine 3 : La communication de crise
    Semaine 4 : La méthode de raisonnement tactique
    Semaine 5 : La conception de manœuvre

Les 3 dernières semaines semblent être plus orientées vers des méthodes / outils pratiques. Ca sera sûrement plus "utilisable" pour un quidam moyen comme moi que les deux premières semaines (par opposition à qq'1 qui bosserait dans un service d'urgence / gendarmerie / protection civile / ... )
La différence entre la théorie et la pratique ?
En théorie il n'y en a pas, mais en pratique il y en a une.

08 décembre 2014 à 14:43:27
Réponse #14

romstk


Salut !

Merci à tous pour le partage, ça tue  :)

Si je peux me permettre "les jeunes ne sont pas plus doués pour l'informatique et la technologie que leurs aînés !", c'est également vrai pour un tas de trucs, notamment les langues étrangères.
Pour chaque langue, il y a une tonne de sites abordant bases, grammaire et autres subtilités. Après pour la pratique, rien de plus simple que de passer par http://www.italki.com/ (recherche de natifs pour correspondre et échanger gratuitement via skype notamment), https://www.couchsurfing.com/ et http://www.meetup.com/ pour rencontrer des gens près de chez soi... à noter que meetup est valable pour tout un tas d'autres sujets que les langues.
Après, libre à chacun, pour étoffer un cv, de passer des niveaux de certification en lanque (TOEIC TOEFL TORFL ...).

M'en vais sur codecademy maintenant...  ;D
"D'autre part, il y a des hommes qui s'arrangent à survivre, des individus entrainés qui échappent à la règle de l'évidence et de ce qui est prévu et qui ajustent leurs vies à toutes les règles étranges qu'elles peuvent rencontrer ou auxquelles elles sont forcées de s'assujettir."
Jack London

24 février 2015 à 20:21:25
Réponse #15

Nävis


Quelques commentaires et retour d'impression sur ces formations à distance. Attention: suis plutôt pessimiste ici. Si vous êtes sensibles au découragement, passez votre chemin!

Pour structurer et compléter des connaissances afin de s'en servir dans une situation réelle, c'est pas mal. Mais croire que ceux qui ont du temps pour glander n'ont qu'à aller dans des écoles professionnelles ou à l'uni, tandis que les autres vont arriver aux même capacités de mobilisation de leurs savoirs juste en surfant sur internet et en faisant quelques exos pratiques, c'est méconnaître ce qu'apporte les enseignements de ces écoles.

Je ne vois pas trop ce qu'afficher un "badge" sur un CV pourrait apporter. Les employeurs ont plutôt besoin d'une information structurée et démontrée de l'usage d'une compétence. Le portefolio des connaissances est bien plus intéressant pour valoriser ce genre de formation. Mais ça prend plus de temps qu'un copier/coller d'une petite image.

Dans toute formation, réussir les évaluations est une compétence technique en soi. Dans certaines de ces plateformes de formation, l'usage de QCM avec réponses multiples, langage pas toujours choisi à bonne escient, construit par des équipes différentes (avec des critères changeants au fil de la même formation) peut contribuer à un sentiment de n'importe quoi. Avec en prime une correction automatique tout/rien qui permet d'obtenir tout faux, juste parce que quelques propositions sont floues. Les plaintes des étudiants encombrent alors les forums.

Les exercices proposés sont parfois dévoreurs de temps si on veut les conduire jusqu'au bout et avec rigueur. Certaines estimations du temps nécessaire sont sous-évaluées. Comme ces plateformes travaillent beaucoup avec des forums et des wikis, le temps de chercher l'information et les conseils auprès des autres participants (la plupart peu concentrés et bien peu "collaboratifs")... et les délais sont dépassés.

Le rapport membres de l'équipe pédagogique/nombre de participants ne permet pas une bonne modération des forums. Ni d'apporter les réponses nécessaires quand il faut.

Question pédagogie, ça va du pire - commentaires mou et soporifiques sur fond de slides qui n'affichent que quelques mots clés peu utiles, ou vidéos qui n'apportent rien avec quelques titres avec des effets, pendant qu'une silhouette lit son texte dans un coin - au meilleur - véritable show des enseignants, ou illustrations graphiques dynamiques et illustrant bien le point étudié.
Certains enseignants proposent des lectures dirigées de sources, tandis que d'autres suggèrent juste d'aller butiner sur le web. Une formation, c'est surtout acquérir une méthode et un mode d'acquisition des sources, pour emmener l'étudiant vers la capacité de mobiliser ses nouvelles connaissances dans un but qu'il aura choisi.

J'ai trouvé de superbes formations aux US et en UK, mais les plateformes françaises me déçoivent trop souvent. Impression que l'objectif est plus d'occuper l'espace, avec beaucoup trop d'amateurisme en pédagogie.

Un seul conseil, essayez! Et trouvez votre bonheur.
« Modifié: 25 février 2015 à 12:02:28 par Nävis »

25 février 2015 à 03:06:36
Réponse #16

psydomos


Salut!

Tiens, justement, le portail de France université numérique propose une formation sur la gestion de la crise avec des professeurs qui ont l'air de bien savoir de quoi ils parlent.

C'est un cours ouvert a tous et sans prérequis en partenariat avec l'École des officiers de la gendarmerie nationale et l'université Panthéon-Assas Paris II.

le lien:
https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/courses/Paris2/09004S02/session02/about

A+!

Edit: Je me suis inscris, je vous dirait tou d'ici quelques semaines, si d'autres s'inscrivent MP, on se fera des petits "brainstorming" ;-)
« Modifié: 25 février 2015 à 03:24:17 par psydomos »
"Je sais que je ne sais rien" Socrate
"Le progrès est ce qu'on en fait, confier son dernier souci à des milliers d'inconnus qui n'en n'ont rien à foutre ou permettre de vrais moments de vie démultipliés.."
Patrick, o "cacique" do CEETS

25 février 2015 à 11:37:18
Réponse #17

zangetsu74


Salut psydomos,
C'est la session 2 du cours que j'avais suivi fin 2014.
Très intéressant sur le fond (mais très dense), et les remarques de Nävis juste au dessus s'appliquent malheureusement en grande partie à ce MOOC :
- QCM "flous"
- vidéos "enchainement de powerpoint" avec même au début aucun autre support possible pour conserver quelques traces (on attend d'ailleurs toujours le document récapitulatif qu'ils nous avaient promis pour la fin du cours)
- peu utilisable tel quel dans la vie professionnelle / privée, à moins que tu n'aies déjà une expérience réelle de la méthodologie présentée
- pédagogie des intervenants

J'ai tout de même apprécié d'avoir participé à ce MOOC au delà des problèmes sur la forme, même si je n'ai pas vocation à en faire un "badge sur mon CV".
Cela m'a en effet apporté une compréhension du mode de réponse de l'état en cas de situation de crise, des textes de loi et de l'organisation régissant le schmilblick.
La méthodologie opérationnelle proposée est aussi intéressante, mais je devrais trouver un moyen de la mettre en pratique "en exercice" régulièrement (et en l'adaptant à mes besoins) avant de pouvoir dire que "je la maitrise".
Les ressources complémentaires proposées sont aussi super intéressantes à lire (bon j'ai pas eu le temps d'acheter / lire tous les bouquins recommandés aussi, hein ?)
La différence entre la théorie et la pratique ?
En théorie il n'y en a pas, mais en pratique il y en a une.

25 février 2015 à 11:57:39
Réponse #18

bison solitaire


Salut!

Tiens, justement, le portail de France université numérique propose une formation sur la gestion de la crise avec des professeurs qui ont l'air de bien savoir de quoi ils parlent.

C'est un cours ouvert a tous et sans prérequis en partenariat avec l'École des officiers de la gendarmerie nationale et l'université Panthéon-Assas Paris II.

le lien:
https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/courses/Paris2/09004S02/session02/about

A+!

Edit: Je me suis inscris, je vous dirait tou d'ici quelques semaines, si d'autres s'inscrivent MP, on se fera des petits "brainstorming" ;-)

de la gestion de crise...sans présentiel??
« Modifié: 25 février 2015 à 12:02:10 par Nävis »

27 février 2015 à 11:19:18
Réponse #19

Jco


Je suis actuellement un MOOC intitulé "Politics and Economics of International Energy", géré par SciencePo (sur le site www.france-universite-numerique-mooc.fr).

En fait je m'étais enregistré sur 3 MOOCs en même temps, pensant que le temps requis ne serait pas énorme... Grosse erreur, j'ai déjà du mal à en suivre qu'un seul! On est dans la dernière semaine, et j'ai pas mal de cours à rattraper...

Au delà de cette question de motivation perso et de gestion du temps (serait pas mal d'avoir un MOOC la dessus aussi tiens...), je trouve le concept vraiment bien.

Clairement ici il s'agit de "compléter" un savoir existant, pas d'acquérir une nouvelle compétence. Je ne sais pas si le sujet du MOOC (l'énergie) se prête bien au format, ou si c'est moi qui suis habitué au format "présentation / conférence" (les cours sont principalement des vidéos, et les supports sont pour la plupart des rapports en pdf ou des présentations), mais cela fonctionne bien.

En gros chaque semaine, il y a des supports de présentation et de discussion, le tout avec un quizz pour tester les connaissances. Les fils de discussion sont suivis par l'équipe pédagogique, y'a des supports supplémentaires qui sont donnés, c'est bien fait (par exemple un lien a été donné vers une vidéo intéressante sur le nucléaire en france: https://www.youtube.com/watch?v=EMEyA4q6RqA J).

Globalement je trouve que c'est un bon moyen d'acquérir des connaissances supplémentaires, gratuitement, à son rythme, à la maison :)

27 février 2015 à 23:01:30
Réponse #20

psydomos


de la gestion de crise...sans présentiel??

Salut!

Pour le coup c'est pas l'idéal, mais un océan me sépare des lieux du cours...
Et puis pour moi, c'est un epu spécial, je vois plus cela comme un complement intellectuel pour mes recherches sur les groupes indigène en situation de conflit territoriales, l'idée est de me donner un nouveau regard pour établir des grilles d'analyses de certaines situations sur mon terrain.
Ce n'est donc pas pour faire de la gestion de crise stricto sensus.
A+
"Je sais que je ne sais rien" Socrate
"Le progrès est ce qu'on en fait, confier son dernier souci à des milliers d'inconnus qui n'en n'ont rien à foutre ou permettre de vrais moments de vie démultipliés.."
Patrick, o "cacique" do CEETS

28 février 2015 à 20:22:57
Réponse #21

bison solitaire


Salut!

Pour le coup c'est pas l'idéal, mais un océan me sépare des lieux du cours...
Et puis pour moi, c'est un epu spécial, je vois plus cela comme un complement intellectuel pour mes recherches sur les groupes indigène en situation de conflit territoriales, l'idée est de me donner un nouveau regard pour établir des grilles d'analyses de certaines situations sur mon terrain.
Ce n'est donc pas pour faire de la gestion de crise stricto sensus.
A+

Vu comme ça… Merci de ta réponse  :)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité