Nos Partenaires

Auteur Sujet: Le brunissage lié à l'affutage  (Lu 3110 fois)

16 mai 2014 à 09:24:03
Lu 3110 fois

corbak


Brunissage comme technique de polissage

L'opération est réalisée avec un outil : le brunissoir.

Le brunissoir exerce une pression sur les crêtes de la surface, ce qui a pour conséquence de crée une déformation plastique de la matière pour boucher les creux, au fur et à mesure de l'avance de l'outil.

Le brunissage a pour but de :

    rendre la surface du métal brillante ;
    réduire la rugosité de la surface ;
    augmenter la dureté superficielle.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Brunissage

Donc tout simplement le brunissage est un polissage effectué avec un brunissoir.

L'intérêt ici c'est la possibilité par le brunissage d’affûté un couteau de manière rapide et avec les moyen du bord.

Dans le processus d’affûtage, le polissage est ce qui arrive en dernier, mais il sert aussi à raviver un tranchant souvent fait sur un cuir, ou un bois tendre recouvert de pâte à polir. On utilise donc le brunissage (c'est un polissage) pour raviver un tranchant, si le tranchant est mort il faut repasser par la case pierre/papier/lime/machine à affûter...

Pour cela on utilise un brunissoir, mais qu'est ce qu'un brunissoir.... C'est une pièce de métal (logiquement) plus dure que la pièce à polir. il existe des brunissoir spécifique pour l’affûtage, mais on peut utiliser n'importe quel autre pièce métallique plus dur, voir de même dureté que la pièce à polir (edit: voir plus tendre). Voici une liste que vous pourrez compléter :

- Couteau (on peut raviver le tranchant d'un couteau avec un autre couteau)
- l’arête d'un marteau/masse/hache (même si plus tendre ça marche, je viens d'essayer)
- un cul de bouteille... le résultat n'est pas top, mais si on a que ça...
....

je suis sur que tout un tas d'autres objet métallique peuvent faire l'affaire, la feraille aussi, ça marchera forcement moins bien qu'un acier dur, mais ça marchera aussi.

 ;)

16 mai 2014 à 11:00:18
Réponse #1

VERDUG0


Salut Morbak Corbak  :lol:

Je sais pas si ca rentre sous le terme de brunissoir mais en ce moment j'affutte mon couteau de cuisine uniquement avec un bol ceramique retourné sur une serviette en coton (pour l'adherence) et un verre retourné (pour pas poser les levres sur les residus d'acier).
Donc je dirais:
- bout de céramique
- verre (a boire, le rebord d'une fenetre de voiture)

16 mai 2014 à 11:41:43
Réponse #2

olive


j'utilise un brunissoir de marque bahco acheter pas cher il y a quelques années dans un bricotruc, ça marche pas mal sur les aciers pas trop dur  :)
ça ressemble a çà.

16 mai 2014 à 11:55:47
Réponse #3

corbak


Salut Verdugo,

Morbak était effectivement le premier choix... mais j'ai opté pour un truc plus classe in fine  ;#

Pour la céramique, si il y a de l'abrasion ce qui est le cas sur le cul des mug ou des tasses, on est plus dans de l'affutage que dans du polissage ou brunissage.

Quand je parle de verre dans mon premier post c'est sur la parti brillante et très lisse pour qu'il y ai un effet de brunissage.

;)

16 mai 2014 à 12:48:21
Réponse #4

Hurgoz


Yo

Super post Corbak!  :up:

Une question: lorsqu'on utilise un vieux fusil (pas les nouveaux tout strillés), on fait donc un brunissage?  :-[

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

16 mai 2014 à 13:24:13
Réponse #5

Arnaud


C'est à mon avis pas le même principe, on force pas sur un fusil, on fait glisser la lame sans pression excessive.

Pour info, on parle de brunissage ici: http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=4036.5
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

16 mai 2014 à 13:43:42
Réponse #6

Hurgoz


Pour info, on parle de brunissage ici: http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=4036.5

Euh.....il est pas certain que le sujet demeure  ;#
A voir s'il était dans des fiches pour le nettoyage  ;)


EDIT MODÉRATION : de mémoire, le sujet cité sera conservé.  ;)
« Modifié: 17 mai 2014 à 00:18:36 par Achille »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

16 mai 2014 à 17:12:42
Réponse #7

christobal



Une question: lorsqu'on utilise un vieux fusil (pas les nouveaux tout strillés), on fait donc un brunissage? 
En théorie quel que soit le fusil il y a enlévement de matière (même si c'est très peu) donc ça n'est pas du brunissage .

Après si ton fusil est complétement ¨râpé¨ est qu'il n'en a plus que le nom il peut éventuellement faire office de brunissoir .  ;)

16 mai 2014 à 18:55:48
Réponse #8

Pit


Marrant tient, tu viens de mettre un nom sur la technique qu'utilise mon père a la maison pour aiguiser les lames vite fait (i.e. pour les lames ne demandant pas de coup de fusil). De fait, le fusil est rarement utilisé et les opinels sont Carla bruni les uns avec les autres (opinel #1 sur le dos du #2 puis vice versa). Bon, on coupe pas des parpaings avec, mais ils sont continuellement utilisés pour la cuisine et le bricolage.

Pit

16 mai 2014 à 20:52:54
Réponse #9

psydomos


Salut!

Un truc qui va bien pour le brunissage rapide sur le terrain c'est la tranche de la lime au diamant d’affûtage dianova qui est constituée d'une plaquette en inox aux bords arrondis recouvert par un mélange contenant de la poudre de diamant:


Je l'utilise souvent pour mon pacific salt ou les mora inox avec succès.

Avec ça plus un bout de ceinture en cuir plein de pâte à polir, et une petite lime à métaux pour la machette, j'ai un kit complet d’affûtage, peu encombrant, polyvalent et relativement léger qui me permet de faire du basique comme du poli miroir, sauf sur des courbes prononcées du genre serrations, lame avec des courbes rentrantes très prononcé type lames exotique ou tacticool, mais comme j'en ai pas...  au pire une petite barre céramique et le tour sera joué! 


a+
"Je sais que je ne sais rien" Socrate
"Le progrès est ce qu'on en fait, confier son dernier souci à des milliers d'inconnus qui n'en n'ont rien à foutre ou permettre de vrais moments de vie démultipliés.."
Patrick, o "cacique" do CEETS

16 mai 2014 à 23:03:53
Réponse #10

triskel


l´écrouissage est une très vieille technique en mécanique, qui est beaucoup plus efficace sur un acier de composition simple avec une trempe classique que sur un acier de la mort qui tue avec traitement thermique de la Nasa.
l´aventure, c´est parcourir des sentiers ou les mains de l´homme n´on jamais mis les pieds !!!!!!!!!!!!!!!
Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire. proverbe chinois (je crois)

17 mai 2014 à 08:30:31
Réponse #11

bpc


j'utilise un brunissoir de marque bahco acheter pas cher il y a quelques années dans un bricotruc, ça marche pas mal sur les aciers pas trop dur  :)
ça ressemble a çà.


ce n'est pas plutôt un racloir ?

17 mai 2014 à 13:04:18
Réponse #12

olive


il était vendu comme un affuteur au rayon outil de jardinage d'un brico truc, après je sais pas plus, il fait son taf comme brunissoir  ;#

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité