Nos Partenaires

Auteur Sujet: Bibliothèque du peuple  (Lu 7084 fois)

17 mai 2014 à 17:31:50
Réponse #25

Nävis


On parle souvent ici de la nécessité d'avoir des réseaux, des relations locales. Je reconnais que faire circuler les livres dans son entourage est une façon de contribuer à faire vivre ces réseaux, sans faire voyager quelques livres à travers les routes - ce qui n'est pas trop "durable".

22 mai 2014 à 23:15:02
Réponse #26

Pouçot


Ca avance dans l'ombre, mais j'ai trop de trucs à procrastiner faire en ce moment ...  :glare: Et ça va pas aller en s'arrangeant. Bref.


Alors, voila le topo :

Pour commencer, on va formaliser une description générale du bouquin.
Titre, thématique, auteur, année, nombre de pages, infos sur l'état général, commentaires des autres lecteurs / fiches de lecture (pour ceux qui en font lorsqu'ils lisent), et département ou se trouve le livre à un moment T (pour favoriser le côté "réseaux" comme souligné par Verdugo)

Ensuite, je vois grosso modo 2 manières de faire (discussions en cours avec Burgenland (entre autres) par MP, si z'avez des idées, viendez, ma bande).

Soit on part sur une liste générale des livres dispos, format feuille de calcul Excel par exemple, qui serait hébergée et remise à jour sur le forum par les lecteurs eux-mêmes, soit on tente d'utiliser tous le même logiciel, avec comme seule contrainte la maintenance du contenu, mais je prends ça sur moi, c'est mon job.

( @ Hurgoz : Book'in est sympa, mais pour un usage personnel, or, là; il s'agirait de noyauter tout ce beau monde. Tu aurais d'autres logiciels de ce type sous la main ?!  :) )

Après, si Pouçot et toi tenez absolument à passer un diplôme de bibliothécaire, ne vous gênez-pas, faites-vous plaisir [...]

Je ne dis pas "Jamais", mais je hurle "Pas tout de suite", très cher Bomby  ;#

23 mai 2014 à 09:33:15
Réponse #27

kovaks


« Modifié: 21 juillet 2014 à 22:51:49 par kovaks »

23 mai 2014 à 10:40:46
Réponse #28

Spip


Je pense qu'il serait bon de trouver un moyen libre, ouvert et interopérable de partager tout ça.
Par exemple, http://framacalc.org peut faire ça. Ou encore le (ou un autre) wiki peut aussi être utilisé à cette fin.

23 mai 2014 à 11:52:07
Réponse #29

Pouçot


Je pense qu'il serait bon de trouver un moyen libre, ouvert et interopérable de partager tout ça.
Par exemple, http://framacalc.org peut faire ça.

Ça m'a pas l'air mal du tout, ça.
Merci, Spip ! :up:

Pouçot, qui se dit depuis 1989 qu'un jour, il faudra qu'il mette le nez dans le monde du logiciel libre, de l'open source, toussa toussa ...  :closedeyes:

02 juillet 2014 à 21:35:43
Réponse #30

Olivier


Bonjour à tous,
Je ne sais pas si ce projet est toujours d'actualité, mais il y a quelques livres que je pourrais mettre dans la boucle, plutôt que d'essayer de les vendre pour trois fois rien.
Rien de forcément transcendant, deux ou trois livres de Mike Horn par exemple et quelques ouvrages sur l'Everest notamment. Je ferais une liste précise si cela intéresse du monde.

Edit: forcément, je tombe sur ce sujet après... >:(

12 juillet 2015 à 09:02:25
Réponse #31

Nostoc


L'idée est chouette, alors je déterre un peu.

12 juillet 2015 à 11:10:39
Réponse #32

Mrod


Nostoc tu fais dans la fouille archéologique de sujet en ce moment.

Une question/proposition pour ce projet génial.

Dans une des assos avec qui je bossais en animation on avait fait des versions numériques et copies papier de certains bouquins. Ça permettait de pouvoir avoir accès au livre en question sans aller chercher le bouquin dans la bibliothèque de l'asso et d'avoir plusieurs copies une fois sur place (et de pas esquinter l'original) pendant les camps.
Certes c'est du taff quand y'a X00 pages à scanner et une copie papier coûte parfois plus cher que l'original entre le papier, l'impression et la reliure. Mais c'est super pratique.

Quid de la législation, est-ce que ça peux passer comme "copie de sauvegarde"?
Et, a t'on le droit de diffuser une copie numérique d'une oeuvre originale à des fins privés?

Mes deux cents,
Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

12 juillet 2015 à 16:59:58
Réponse #33

Spip



12 juillet 2015 à 22:49:29
Réponse #34

Hurgoz


Yo

Quid de la législation, est-ce que ça peux passer comme "copie de sauvegarde"?
Et, a t'on le droit de diffuser une copie numérique d'une oeuvre originale à des fins privés?

Je ne sais pas s'il n'y a pas un trou juridique, mais ce qui est sûr, c'est que légalement, tu as le droit de photocopier un bouquin si tu possède l'original. Parcontre, il est interdit de donner cette photocopie à un tier.

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

12 juillet 2015 à 22:56:06
Réponse #35

musher


Quid de la législation, est-ce que ça peux passer comme "copie de sauvegarde"?
Et, a t'on le droit de diffuser une copie numérique d'une oeuvre originale à des fins privés?
La copie de sauvegarde est une copie au cas ou tu perds l'original(ou pour protéger ton original), pas un support de diffusion supplémentaire.

Tu as le droit de prêter un livre physique car on estime qu'il y a un utilisateur "unique" par exemplaire.
Par contre photocopier à X exemplaires un livre ou mettre à disposition un scan numérique téléchargeable, c'est de la copie illégale.
« Modifié: 12 juillet 2015 à 23:04:15 par musher »

13 juillet 2015 à 10:12:43
Réponse #36

Mrod


Et si par exemple on faisait tourner une clé USB avec une copie numérique du bouquin en lecture seule. Interdiction de copier le livre. Et on fait seulement tourner la clé usb (ça coûte moins cher en envoie qu'un livre).

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

13 juillet 2015 à 16:47:37
Réponse #37

musher


On resterai dans l'esprit du "Un exemplaire=un lecteur".

Mais pour être sur, faudrait demander à un avocat en droit de reproduction (ou chercher dans les jury-prudences sur le sujet)

Après faut voir le risque qu'il y a que l'auteur ou l'éditeur d'un des livres dans la bibliothèque du peuple se retourne contre le forum pour demander des dommages/intérêts au forum (qui eux peuvent s'élever très haut car la méthode de calcul sur internet est en fonction du nombre de lecteurs potentiels de la copie)

13 juillet 2015 à 18:30:26
Réponse #38

Spip


Ca s'appelle des DRM http://www.april.org/synthese-drm-dispositifs-de-controle-dusage Je doute que ça rende la chose plus légale en plus je trouve ces pratiques désastreuses (on partage ou pas, mais pas à moitié) et techniquement contournable en 2 secondes par n'importe qui.

my 2cents :)

25 juillet 2015 à 11:07:32
Réponse #39

Pouçot


J'ai une maison maintenant, donc oui, l'idée peut être relancée.
Je suis encore en vadrouille jusqu'à mi-Août, je remets tout ça en place juste après.

27 juillet 2015 à 08:43:39
Réponse #40

Luc


Outdoorsman avait une bonne idée de ne pas seulement céder des livres au CEETS mais aussi de les prêter, ça permettrai de faire une bibliothèque plus large. Est-ce que c'est prévu ?  on peut ajouter des livres en prêt à la liste ?

21 septembre 2015 à 03:39:27
Réponse #41

Spip


Bonjour,

Je viens d'apprendre l'existence de ce projet naissant :
https://inventaire.io

Je cite :

Citer
Ceci est une expérimentation sur la visualisation des ressources et l'augmentation des possibles. Prenons une ressource que vous avez ou recherchez, quelles sont vos possibilités ? Fabriquer, donner, recevoir un don, prêter, emprunter, louer, acheter, vendre, transformer, recycler... L'objectif du projet Inventaire est de cartographier ces possibilités, rendre visible des alternatives. Parallèlement, il s'agit de favoriser la transparence de l'information sur ces ressources, l'usage de données ouvertes et la transmission de ces données du vendeur vers le client.

Citer
Pour que les citoyens soient en capacité de faire les meilleurs choix au quotidien dans leur consommation, l'information sur les ressources doit être libre, ouverte. Que se passerait-il si nos interactions quotidiennes avec les ressources, nos transactions, contribuaient à faire grandir la connaissance globale sur ces ressources ? Le but d'Inventaire est de faire un pas dans cette direction, en commençant par s'appuyer sur Wikidata - la géniale base de données publique rassemblant la connaissance factuelle de Wikipédia - pour commencer à rassembler des données sur ces ressources. Toutes les données publiques rassemblées au sein d'Inventaire seront publiées sous une licence ouverte.

Citer
C'est déjà tout un programme ! Commençons petit: cartographions déjà juste nos livres dans nos réseaux ou à proximité, disponibles au don, au prêt ou à la vente. De pair à pair pour commencer, mais en intégrant à la carte les bibliothèques et les librairies locales aussi tôt que possible.

Tout y est :)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité