Nos Partenaires

Auteur Sujet: Une façon russe de manier la hache...  (Lu 5580 fois)

06 mai 2014 à 14:19:09
Lu 5580 fois

Kilbith


bonjour,

Je suis tombé sur l'excellente série de vidéo de "grigoryi1" concernant le bushcraft. J'ai trouvé que les sujets étaient traités de façon originale. On sent le type réellement expérimenté (j'aimerais avoir sa précision à la hache...)

Certainement que les russes ont beaucoup de chose à nous apprendre sur ce sujet. Même si ont doit tenir compte des spécificités de leur biotope (type de forêt, essence de bois), qui certainement conditionne les outils les plus performants et la façon de s'en servir.

Par exemple ici, sur cette vidéo (sous titrée en anglais) on voit une belle démonstration de maniement de hache, dont une façon originale de fendre les bûche (avec une frappe "de coté" pour mieux fendre et ne pas bloquer la hache même fine). Est ce que quelqu'un ici connaissait cette technique?  :huh:

ici : https://www.youtube.com/watch?v=OsVvCQLx5QI

Si j'osais je dirais aussi qu'il a une belle hache.  ;)

C'est ce qui est fascinant sur le net : on n'arrête pas d'apprendre, l'expérience accumulée dans le monde entier nous est accessible.... :love:
« Modifié: 06 mai 2014 à 14:33:35 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

06 mai 2014 à 14:50:05
Réponse #1

christophe1977


merci pour la vidéo, c'est très instructif et le côté sécurité est bien abordé.
par contre je n'essaierais pas avec n'importe quelle hache, tous les manches n'ont pas la même résistance...

06 mai 2014 à 14:52:53
Réponse #2

camoléon


Merci pour ce lien plus qu'instructif :up:
Je ne connaissais pas ces techniques ni tovarich Grigory.

Citer
Certainement que les russes ont beaucoup de chose à nous apprendre sur ce sujet. Même si ont doit tenir compte des spécificités de leur biotope (type de forêt, essence de bois), qui certainement conditionne les outils les plus performants et la façon de s'en servir.
A votre avis, ces techniques seraient elles aussi efficaces avec nos essences de feuillus à bois dur et noueux (chêne, charme, hêtre...)?
Y'a plus qu'a essayer, même si la saison est maintenant passé, snif!
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

06 mai 2014 à 15:37:15
Réponse #3

jbc


pas mal !! mecri pour l'avoir trouver cette video
je viens de tester sur différente espèces de bois, du chêne, frêne et du hêtre du sans sans nœud et du avec nœuds
fonctionne très bien si ce n'est pas noueux (même asser bluffant) en revanche sue du noueux feuillus ça n'as pas d'incidence plus que ça !
ceci étant dit mas hache est asser petite 50 cm de long et n'ad pas le poids de ça tête de hache a lui !


06 mai 2014 à 15:44:07
Réponse #4

lambda


Salut! :)

Merci Did pour cette belle vidéo:

- c'est très instructif et techniquement bien détaillé et expliqué avec des principes de physiques de bases derrière bien visible.

- dans la forme c'est très sobre et va droit à l'essentiel sans dispersion "philosophique" quelconque.

Est ce que quelqu'un ici connaissait cette technique?  :huh:

[/i][/size]

Je connais cette façon de faire et tente de l'appliquer, mais je n'ai clairement pas son coup de main  :-[ ... je "biaise" en simplement évitant de bourriner sur ma buche, de façon générale... avec l'habitude de SA hache on apprend vite à doser l'effort et fendre des buches pas trop noueuses et grosses sans que la lame touche le sol... mais ca demande donc une necessite de contrôle qui n'est pas necessaire avec la méthode de ce monsieur, et une hache quand même pas trop lourde à manier il est vrai....

Pour le côté sécuritaire et minimiser le risque du "fer dans les guibolles", j'accompagne aussi systématiquement mon mouvement d'un flechissement des jambes de façon à ce que en cas de "loupé" ou de mesestimation de la force engagée, la lame ne puissse finir sa trajectoire qu'en pleine terre...

On a aussi la methode plus connue de fendre le la buche à l'horizontale, ladite buche plaquée par une extrémité perpendiculairement au log d'appui, le dit log protégeant de fait les pieds/guibolles aussi, comme il le montre pour une autre façon de faire...

au niveau de l'outil lui-même:


Si j'osais je dirais aussi qu'il a une belle hache.  ;)


 :love: complètement... :)
J'avoue aussi être un adepte convaincu des têtes de hache légère, voir des têtes de hachettes équipées de manches "surdimentionnés" en longueur:

- Ca rend l'outil plus performant en compensant la légèreté de la tête de hache par une vitesse de ladite tête de hache accrue par rapport à un modèle classique de tête de hache similaire équipée d'un manche normalement plus court: beaucoup d'énergie cinétique pour un poids somme toute raisonnable au transport...

- en cas de casse de manche , il y'a aussi de plus grande chance pour que le "trognon" de manche qui est susceptible de rester soit toujours sufisament long pour pouvoir utiliser la hache redevenue du coup "hachette" en condition dégradée...


Certainement que les russes ont beaucoup de chose à nous apprendre sur ce sujet. Même si ont doit tenir compte des spécificités de leur biotope (type de forêt, essence de bois), qui certainement conditionne les outils les plus performants et la façon de s'en servir.


+1000, Dans un pays à l'échelle continentale ou il y'a encore des coins difficiles d'accès, ou la fourniture de matériel et toute la logistique de vie reste encore parfois incertaine, sans une GSB/supermarché/société de service de proximité accessible comme cela le serait de par chez nous, sur un contexte économique incertain, ce sont des savoirs faire et être qui restent complètement au gout du jour et qui vont bien au delà de l'envie de "pratiquer un loisir"...

enfin AMHA...  :-[

à+,
Lambda
« Modifié: 06 mai 2014 à 16:50:52 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

06 mai 2014 à 15:54:59
Réponse #5

Phil67


Il existe des haches "industrielles" exploitant cette technique de lame inclinée + "coup de masse".

Je viens de retrouver une ancienne vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=9jDR_2Zsr40

Site officiel : http://www.vipukirves.fi/ (vidéo impressionnante en bas de page d'accueil)

Nous avons deux vies, la seconde commence lorsqu'on réalise qu'on en a qu'une.

06 mai 2014 à 19:14:47
Réponse #6

triskel


salut, j´ai toujours fendu mon bois dans le sens de la souche vers la cime(quand il y a des nœuds) , il fait exactement le contraire sauf a la fin, et vous, vous faites comment?
l´aventure, c´est parcourir des sentiers ou les mains de l´homme n´on jamais mis les pieds !!!!!!!!!!!!!!!
Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire. proverbe chinois (je crois)

06 mai 2014 à 22:57:21
Réponse #7

Mishkin


Salut,

- c'est très instructif et techniquement bien détaillé et expliqué avec des principes de physiques de bases derrière bien visible.
idem ici, et les voir en application c'est nickel. J'ai pas encore essayé mais je sens qu'il faut pas avoir les poignets moisis, j'imagine que le couple engendré par la rotation de la hache doit être pénible à la longue

- en cas de casse de manche , il y'a aussi de plus grande chance pour que le "trognon" de manche qui est susceptible de rester soit toujours suffisamment long pour pouvoir utiliser la hache redevenue du coup "hachette" en condition dégradée...
Mouais. pour avoir vu casser (et cassé moi-même) des manches de masse, de hache et de merlin, il me reste plus souvent un moignon qui dépasse à peine du fer que quelque chose pour sauver le coup.
Pour avoir quelque chose d'exploitable, il faudrait tellement se louper jusqu'à taper presque au milieu du manche ou qu'un percheron adulte marche dessus  :D

à+

Mishkin

06 mai 2014 à 23:40:12
Réponse #8

musher


Mouais. pour avoir vu casser (et cassé moi-même) des manches de masse, de hache et de merlin, il me reste plus souvent un moignon qui dépasse à peine du fer que quelque chose pour sauver le coup.
Pour avoir quelque chose d'exploitable, il faudrait tellement se louper jusqu'à taper presque au milieu du manche ou qu'un percheron adulte marche dessus  :D

Soit ton manche a un défaut et il cassera au niveau du défaut (qui peut être à 20 cm de tes mains) soit le manche cassera car l'effort subi sera trop fort pour sa résistance et il cassera au niveau de la première zone la plus faible en partant du point d'impact donc à la jonction fer-bois.

07 mai 2014 à 00:02:59
Réponse #9

lambda


C'est pas faux Mishkin, mais comme je le disais plus haut, je parle juste de probabilite... avec un manche plus grand, y'a un peu plus de chance d'obtenir malgre tout un bout de manche encore utilisable... entre autre pour la premiere raison donnee par Musher... rien de plus hein. surtout en contexte degrade ou la precision de l'utilisateur en a pris un coup pour une raison ou une autre...

Un manche aussi long que possible de facon generale, pour une tete de hache donnee, dans la limite du transportable en sac a dos (par exemple) et ladite longueur n'etant pas ''handicapante'' a l'usage, je trouve d'apres mes constatations, que c'est un bon plus AMHA.

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

07 mai 2014 à 08:52:51
Réponse #10

kovaks


« Modifié: 21 juillet 2014 à 22:55:36 par kovaks »

07 mai 2014 à 09:16:29
Réponse #11

gibbon_sceptique


Je dois être neuneu, mais sur le premier lien donné par Kilbith, je n'ai pas la traduc anglaise. Autant je maitrise la langue de Shakespeare, autant celle de Pouchkine, j'ai du mal. Où es la traduc? :huh:
Ceci dit la vidéo est assez claire, mais bon.



Cliquer sur la photo pour agrandir.
Empathie et bienveillance qu'y disaient.

07 mai 2014 à 09:31:52
Réponse #12

musher


Un manche aussi long que possible de facon generale, pour une tete de hache donnee, dans la limite du transportable en sac a dos (par exemple) et ladite longueur n'etant pas ''handicapante'' a l'usage, je trouve d'apres mes constatations, que c'est un bon plus AMHA.
Ca dépend. Pour du travail de précision, un long manche va être handicapant. Soit tu la prend en bout de manche et tu perds de la précision (le moindre mouvement du poignet va être amplifié par la longueur du manche), soit tu l'as prend le plus près du fer et tu vas avoir un long morceau de bout derrière la main qui va te géner.

Pour de la coupe "à la volée", un long manche va augmenter la force cinétique du fer et te donner plus de force de frappe.

07 mai 2014 à 10:04:21
Réponse #13

spica


Il me semble que si on parle probabilité pour la casse, il n'y a pas que les défauts d'origine du manche qui comptent, mais aussi quelle partie du manche s'use le plus, et en général, c'est près de la tête de la hache (quand elle ripe, ou qu'on a mal visé et que le bois va taper sur la bûche, ou des trucs du genre). La partie du manche qu'on tient, il y a moins de chance qu'elle tape grand chose et qu'elle s'use beaucoup (bon, après, certains se ratent plus que d'autres, tout le monde n'abîme pas forcément de le haut du manche non plus).

07 mai 2014 à 11:27:19
Réponse #14

lambda


C'est vrai Musher, ca dépend.

Pour respecter plus exactement le sens de ma pensée, je devrais dire "le plus long possible", A chacune de voir ce que "long" signifie suivant ces habitudes persos:

Avec une petite tête de hache ou tête de hachette, monté sur un manche de 60/65 cm, ca reste pour moi tout a fait possible de travailler en précision pour des tâches allant de l'épointage d'un piquet, equarrir une poutre de façon "suffisamment précise"  ::), à me tailler une cuillère, typiquement...

Plus long pour moi, serait en effet problématique, pour d'autres sans doute pas...

C'est l'idée du "plus long possible" modulo "pouvoir travailler précisément ET pouvoir avoir de la force de frappe" qui me semble importante ici.

à+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

11 mai 2014 à 00:47:52
Réponse #15

Achille


Trouvée par hasard, la démonstration de Ray Mears : à partir de 3'40".

https://www.youtube.com/watch?v=X5W6r5U7yBE

  ;)

11 mai 2014 à 01:17:19
Réponse #16

redemsky


Tu fend 2 stères comme ça tu ressemble a the rock  :doubleup:
J’arrêterais de faire de la politique quand les hommes politiques arrêteront de nous faire marrer (Coluche)

21 mai 2014 à 14:32:00
Réponse #17

lambda


... un ensemble de vidéos intéressantes utilisées dans ce blog anglais à vocation "sculpture/travail du bois", très bien fait...

http://www.robin-wood.co.uk/wood-craft-blog/2014/04/24/axe-nothing-new-expensive-gimmick-people-money-sense/

Traitant de cette technique de fendage impliquant ce fameux mouvement de "twist" de la hache...

Au passage cette technique s'applique bien lorsque l'on a a disposition juste une hache à profil "fin"... en fait j'oserais dire que cette technique et faite pour des haches à profil "fin".

Avec un merlin, il me semble que ladite technique est implicitement moins pertinente: la masse du merlin, son profil obtus en coin faisant naturellement le boulot.

à+,
Lambda
« Modifié: 21 mai 2014 à 14:58:36 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

21 mai 2014 à 18:57:41
Réponse #18

Kilbith


Traitant de cette technique de fendage impliquant ce fameux mouvement de "twist" de la hache...

vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=7fWo0P0MdJM#t=13

 :o  Celle-là il ne faudrait pas être irrévérencieux!

C'est super intéressant, puisqu’elle utilise une "hache double". Le fait que lecentre de gravité soit plus haut qu'avec une cognée standard, doit faciliter le twist.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

22 mai 2014 à 06:36:13
Réponse #19

François


C'est super intéressant, puisqu’elle utilise une "hache double". Le fait que lecentre de gravité soit plus haut qu'avec une cognée standard, doit faciliter le twist.

C'est peut être pour cette même raison que le talon de la hache est alourdi, dans la vidéo indiquée par Lambda

( http://www.robin-wood.co.uk/wood-craft-blog/2014/04/24/axe-nothing-new-expensive-gimmick-people-money-sense/ )

Plus précisément, là : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=_BxCmG5sG6A#t=153
« Modifié: 22 mai 2014 à 06:43:52 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

27 mars 2020 à 20:43:47
Réponse #20

mrfroggy


Elle doit aimer s enlever les échardes dans les pieds chaque soir , au coin du feu, ça occupe les soirée   ;#
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité