Nos Partenaires

Auteur Sujet: Sortie nature - Forêt de chaux - 7-9 juin 2014  (Lu 5504 fois)

26 avril 2014 à 13:56:59
Lu 5504 fois

Arnaud


Bonjour,

Je cherche des compagnons de route (idéalement 3-4) pour une sortie nature en forêt de chaux pendant le week-end de la pentecôte (7-9 juin).

Rendez vous chez moi à Dijon le vendredi 6 au soir (bivouac dans le jardin possible) ou le matin du 7 à la gare de Dôle vers 9h, retour chez vous le 9 au soir depuis cette même gare ou de chez moi le matin du 10.

Au programme: rencontres, échanges, découverte de la flore et de la faune, des lieux important et de l'histoire de la foret, marche (pas de cadences infernales), navigation au terrain et à la boussole, ravitaillement en eau aux sources de la foret, bivouacs sous tarp, pas de feux ouverts => utilisation de réchauds, etc...
 
Quelque soit votre façon d'aborder ce weekend-end (et votre matos), vous êtes les bienvenus mais il vous faudra être autonome, je ne ferai pas de baby-sitting.

Réponse sur ce fil ou en mp si intéressé ;)

Merci et à bientôt je l’espère,
Arnaud.

PS:

Quelques liens pour vous donner un avant goût:

http://fr.wikipedia.org/wiki/For%C3%AAt_de_Chaux
http://www.utan-region-bourgogne-franche-comte.fr/IMG/pps/LA_FORET_DE_CHAUX_cle053b93.pps
http://www.tourisme-paysdedole.fr/medias/telechargements/doc_chaux2013def.pdf
http://www.onf.fr/franche-comte/sommaire/onf/@@index.html
http://www.jura-tourism.com/offre/fiche/la-foret-de-chaux/N%7CN1201
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

26 avril 2014 à 18:51:04
Réponse #1

guillaume


Bonne initiative :up:. Dommage que je sois en formation PSE1 ce WE là, sinon je serais venu.

a+

26 avril 2014 à 20:43:52
Réponse #2

Loriot


Dommage aussi... Surtout que j'ai de très bon souvenir de cette forêt ou il ne faut absolument pas faire de feu... ;D
Ç'est bien gardé...  ;#
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

26 avril 2014 à 21:13:23
Réponse #3

azur


Pffffffffffffffffff vous allez passer à 500m de chez moi et j's'rais pas là!  >:(

Pour plus de tranquillité, il y a la forêt de la Serre, le "pays perdu" de l’écrivain Jean Louis Foncine que certains connaissent peut-être.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

26 avril 2014 à 22:24:35
Réponse #4

Cheyenne


Décidément pas de bol, j'aurai volontiers été sur le coup, mais je serai en Angleterre.
Sur une autre date ?

27 avril 2014 à 00:39:03
Réponse #5

Arnaud


Le massif de la Serre est moins facile d'accès depuis les transports en communs et aussi moins fourni en sources et ruisseaux, ce qui m'a fait préféré la chaux pour cette sortie par contre la forêt est magnifique et effectivement bien moins "exploitée", surement pour une autre sortie ;)

Quant à la date, le soucis c'est qu'après le 15, la chasse à l'approche commence, puis le bois et la c'est plus possible de s’écarter des chemins... et globalement "problématique".
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

27 avril 2014 à 22:45:18
Réponse #6

Draven


J'ai des potes qui viennent ce w-e la, sinon ça aurais été avec plaisir ;)
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

05 mai 2014 à 10:11:35
Réponse #7

Arnaud


bump.

On est deux pour l'instant, personne d'autre ?
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

05 mai 2014 à 23:04:21
Réponse #8

pan48


Peut-être moi :)

Je te tiens au courant .
« Modifié: 05 mai 2014 à 23:17:13 par pan48 »

11 mai 2014 à 23:23:46
Réponse #9

Arnaud


bump.

On est maintenant 3 sûr, potentiellement 4 avec toi David.

On doit pouvoir encore embarquer 1 voire 2 sauvages, bref... signalez-vous ;)


« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

12 mai 2014 à 17:11:01
Réponse #10

Bison


Agenda trop serré pour moi ...  :(
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

17 mai 2014 à 23:25:39
Réponse #11

pan48


Salut
Malheureusement je ne vais pas pouvoir être des vôtres. Ca coince vraiment au niveau du planning. :glare:
Dommage ça m'aurait fait plaisir de revoir le Ray Mears de Franche-Comté !! :D


Amusez-vous bien et à une prochaine !
David

21 mai 2014 à 00:43:17
Réponse #12

Arnaud


*bump* and wall of text incomming !

Vu que David a manifestement peur de a) ne pas arriver à dormir dans la même forêt que moi et/ou b) ne pas pouvoir rentrer chez lui suffisamment vite en cas de soucis gastrique :nana:
nous partirons a priori à trois mais j'espère toujours qu'un ou deux compagnons supplémentaires nous rejoignent d'ici le 6 Juin.

Allez reviens David, j'ai des boules Quies et du Lopéramide dans la trousse de premiers soins ;#

Voilà pour le up du post... maintenant je me suis dit que je pourrais peut être essayer d'en profiter pour apporter un peu de signal.
Considérez cela comme un avant goût d'un possible futur retex ou une tentative éhontée de vous vendre mes salades :D

DISCLAIMER: Les lignes qui suivent ne sont évidemment ni originales, ni définitives, ni systématiques, juste quelques infos sur la façon dont j'ai préparée cette randonnée.
Les plus expérimentés n'apprendrons rien, voire trouverons aberrant certains choix, d'autres pourront critiquer ou conforter certaines options mais j'espère que certains des moins expérimentés y trouverons quelques pistes pour les aider à préparer une future rando.


*********


Le contexte

Quoi ? Comment ? Pourquoi ?

Sortie nature de 3j/2nuits dans la Forêt de Chaux, découverte des lieux, partage entre sauvages, autonomie eau/nourriture, 20km de marche env par jour, peu voire pas de dénivelé mais terrain potentiellement humide et broussailleux sur certaines portions hors sentiers. Météo incertaine, orages à prévoir.

On se lève avec le soleil, on prend un petit dèj de champions, on pli le camp, on commence a marcher tranquille, on zig zag jusqu'au prochain point d'eau/truc à voir, on s’arrête pour faire de l'eau ou zieuter un truc de plus près.
Pause déjeuner, petit café ? tranquille jusqu'au point de bivouac, on se fait un banc ou deux, on monte le camp, on dîne, on refait le monde qui en a bien besoin et on se couche quand la discussion devient trop incohérente ;)
Rince and repeat, la belle vie.

Les infos utiles

Lever/coucher du Soleil 5h40 - 21h30
Coucher de lune 2h00
La météo: on consultera quelques sites avant de partir, histoire de se faire une idée plus précise.

Cartes IGN 3224O + 3224E

Je prépare toujours quelques photocopies de la carte pour que tout le monde en ai un exemplaire sur lesquels je crayonne (pas OPSEC, je sais) :

   - Lieux de ravitaillements en eau possibles
   - Zones de bivouac prévus : +- 300m autour d'un point d'eau
   - Points d'intérêts

Le rendez-vous

C'est important d'être clair sur qui à rendez vous avec qui, où et quand histoire de n'oublier personne :p

Pour cette fois ce sera la veille chez moi pour tous les participants le 6 Juin au soir, mais on aurait pu se rejoindre n'importe ou entre Dijon et les abords de la Forêt, j'avais suggéré la gare de Dôle, la grande ville d'à coté.
Se retrouver la veille permet de faire un peu connaissance, d'échanger sur les préparatifs qui n'ont pas été abordés avant par mail ou téléphone et enfin de covoiturer jusqu'au point de départ de la randonnée.

La check-list

Pour chacun des membres du groupes, chacun récupérera les infos suivantes:

   - Numéro de portable perso
   - Numéro de téléphone ECU
   - Problèmes de santé et "phobies" connues

Moi par exemple je suis allergique au piqûres de certains hyménoptère, des fois ça me fait rien, des fois ça gonfle... j'ai déjà été piqué par un frelon à la gorge sans que ça fasse plus qu'une rougeur, mais une
piqûre de guêpe à la main ma déjà mis un bras un plastique donc je me trimbale du Solupred et de l'adrénaline en auto injectable en cas de choc anaphylactique, je gobe immédiatement mes 120mg de Solupred et je me shoote dans la cuisse au premier signe de difficultés respiratoires.

Pour les phobies, y a trois choses auxquelles j'aime pas me frotter, c'est les dragons, les serpents de mer et les cyclopes. (http://full-streaming.org/1646-film-le-temple-d-or-en-streaming-vf-gratuit-vk.html)
Je déconne mais ça peut avoir son importance, j'ai déjà vu des gens flipper grave pour des trucs pas évidents, c'est bien d'être prévenu avant si possible.

Un des participant est un grand sportif, moniteur de plongée, maître nageur, bourlingueur, père famille et asthmatique... je le laisserai pas partir sans sa Ventoline :p

J'ai vérifié l'état de bonne marche de mon matos, mais tout le monde refera une vérification du matériel le Vendredi soir:

   - Poids des Sacs
   - Chaussures
   - Vêtements de pluie
   - Couchage
   - Nourriture
   - Réchaud
   - Vérification des filtres à eau
   - Charge batteries: téléphone, montre, frontale

J'ai un peu de matos en rab si quelqu'un oublie quelque chose.

Partager les détails de l'itinéraire avec tous, y compris ma compagne chargée d'envoyer les secours si on est pas rentré avant les fêtes de fin d'année.
Tout ceci dans les grandes lignes, c'est pas une opération militaire ça peut changer en cours de route.
A priori départ des abords d'une des maisons forestière, première journée sur le GR59A, puis on oblique et nord et à l'ouest j2 et retour parking j3.

Les choix matériels

J'ai plein de matos... trop... quand je pars quelque part je fais la liste de mes besoins, j'étudie le contexte et je choisi en fonction dans le stock, j'achète au besoin.
Oui, j'aime bien mon confort, j'emporte souvent trop de matos mais un gros sac ne me dérange pas.
Quand je suis dehors j'aime bien en chier un peu, j'y suis préparé, j'aime ça... s'il pleut pas c'est pas drôle, j'aime bien faire des plans mais les plans qui se déroulent sans accrocs c'est nul... « Fuck It, Drive On » ;)


*********

   
Mon équipement pour cette fois ci (liste exhaustive):

Vêtements:   

Tenue : (portée)

(1) T-shirt
(1) Paire de chaussettes
(1) Boxer
(1) Pantalon
(1) Ceinture
(1) Paire de chaussures montantes, mieux que des trails pour le genre de sentier humide auquel je m'attend, j' hésite à prendre les guêtres qui vont avec, on verra en fonction de la météo annoncée
(1) Casquette, pour le look bien sûr mais aussi pour les bébêtes qui tombent du ciel, les branches en travers des chemins et le soleil dans la tronche

Tenue polyvalente, début Juin pas facile de faire un choix plus tranché, tongues et short ça serait risqué.

Change: (dans un sac étanche, dans le haut du sac a dos):

(1) Veste imperméable, dans une poche latérale du sac à dos, sortie si la pluie persiste
(1) Pull, pour le soir si ça caille
(1) Paire de chaussettes
(1) Boxer
(1) Haut à manches longues

Le change sert si je suis complètement gaugé après un orage, si je me vautre en sautant un ruisseau ou si je me chie dessus après un pet trop appuyé mais surtout le soir pour dormir dans des fringues propre et sèches et laisser mes fringues du jour s'aérer et l'humidité s'évaporer.

Portage:

(1) Sac à dos, gros
(2) Sacs étanches, pour garder change et nourriture au sec

Couchage:

(1) Sur-sac
(1) Sac de couchage synthétique

le sdc dans le sur-sac, en vrac dans le bas du sac à dos

(1) Matelas mousse, sanglé à l'extérieur du sac à dos, sert éventuellement pour les pauses
(1) Tarp, dans le haut du sac à dos, facilement accessible si ça tombe fort
(1) Space-blanket, si la météo attendue est vraiment mauvaise

Cuisine: (dans une poche latérale du sac à dos)

(1) Réchaud, à gaz cette fois ci, pas de feu de bois en Forêt de Chaux
(1) Cartouche gaz
(1) Popote Inox, pour le salé
(1) Mug Titane, pour le sucré, on mélange pas !
(1) Spork Titane, je suis une feignasse, pour 20g je préfère monter mon bivouaque pendant que la bouffe chauffe plutôt que tailler une cuillère :p

Divers: (dans les poches cargo du pantalon)

Papiers d'identité + un peu d'argent liquide
(1) Montre
(1) Téléphone portable, allo houston ?!
(1) Briquet
(1) Petit couteau fixe, un mora !
(1) Pierre à aiguiser
(1) Paquet de mouchoirs
(1) Sifflet
(1) Pince à épiler
(1) Flacon anti-moustique, certaines zones de la forêt ont l'air suffisamment humides pour que ça soit chiant, j'hésite a prendre la moustiquaire de tête, allez... je suis joueur
(1) Scie pliante

Hydratation: (dans une poche latérale du sac à dos)

(1)  Poche à eau 4L, pour le soir
(1)  Poche à eau 2L, pour la journée
(1)  Nalgene 1L, pour désinfecter de l'eau
(1)  Filtre à eau
(25) cps de Micropur forte, je préfère le liquide mais là j'ai une tablette à terminer

Navigation: (porté)

(1) Carte IGN 1:25000 "customisée"
(1) Boussole
(1) Lampe frontale

Toilette: (dans une poche latérale du sac à dos)

(1) Brosse à dents
(1) Savon, fait aussi un dentifrice très acceptable
(1) Rouleau de papier toilette, j'aime pas avoir de la m*rde sur les doigts, et puis le papier c'est plus roots que les trois coquillages

Réparation: (dans la poche du haut du sac à dos)

(5m)   Paracorde
(2m)   Duct-tape
(1)    Aiguille
(qqes) Epingles à nourrice

On sait jamais quand un truc va péter... dans le matos

ou dans les bonhommes... donc

Premier soins (dans 1 ziplock, dans la poche du haut du sac à dos):

(1) Rouleau de Sparadrap
(1) Anapen
(1) Paire gants nitrile
(1) Tube de vaseline
(1) Paquet de Compeed
(1) Bande de pansements à découper + qqs petits pansements
(5) Compresses
(5) Doses de chlorexidine
(5) dose de serum physiologique
(1) Pansement compressif (dans une poche du pantalon)
(1) plaquette de doliprane
(1) tube dafalgan codéiné
(1) Plaquette de Loperamide
(4) comprimés d'aspirine
(1) Paquet de Steri-strips
(1) plaquette de Solupred
(1) Garrot tactique, en K2KK

PSC1 tout frais, merci Mac ;)

Ma nourriture pour 3j (dans des ziplocks individuels, dans un sac étanche, près du dos dans le milieu du sac à dos) :

Matins = (2) x (60g Muesli maison + 40g Lait en poudre + 20g Poudre déjeuner + 30g Sucre brun)
Pauses = (3) x (240g Fruits secs et noix)
Déjeuners = (3) x (180g Pain essène + 100g Saucisson + 100g Comté + 130g Chocolat)
Diners = (2) x (120g Céréales + 100g Viande des grisons + 20g Huile d'olive + 20g (Epices + Sel) + 30g parmesan + 30g ketchup + 2g Tisane)

A partager :

(750g) de Vieux Rhum ou Bas Armagnac, je ferai un sondage avant de partir
(250g) de café, à préparer comme les cowboys

Oui je sais, ça fait beaucoup... mais j'aime bouffer et j’apprécie une petite liqueur avant de m'endormir :-\

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, la suite au prochain épisode.

Arnaud.
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

26 mai 2014 à 12:28:52
Réponse #13

Arnaud


*bump*

On est toujours trois pour le moment et j'espère toujours un ou deux compagnons de route supplémentaire mais la date se rapproche.

Alors si notre petit périple vous tente mais que pour une raison ou une autre vous hésitez, contactez moi en privé qu'on en discute ;)
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

26 mai 2014 à 16:07:50
Réponse #14

Ulf


Bon.

Je ne me suis pas proposé en raison d'un *client* à cette date.

Sauf que, comme tu dis, la date approche et ce client me fait poireauter pour signer le contrat.

Jusqu'à quand acceptes tu une "candidature" ?

26 mai 2014 à 16:18:51
Réponse #15

Arnaud


Je ferai un dernier up du sujet lundi prochain, ça serait bien qu'on sache qui vient d'ici le 3 ou 4 mais du moment que tu me préviens la veille, tu peux au choix nous rejoindre chez moi le 6 au soir ou au plus tard le 7 au matin directement aux abords de la forêt suivant ce qui est plus facile pour toi.
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

02 juin 2014 à 10:29:40
Réponse #16

Arnaud


Dernier bump.

"Un bois n’a jamais refusé l’asile. Les princes, eux, envoyaient leurs bûcherons pour abattre les bois. Pour administrer un pays, la règle est de le défricher. Dans un royaume en ordre, la forêt est le dernier bastion de liberté à tomber."

Dans les forêts de Sibérie - Sylvain Tesson
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

10 juin 2014 à 17:40:22
Réponse #17

Arnaud


Plop,

Petit retour sur notre sortie, histoire de partager avec vous quelques réflexions qui je l'espère pourront être utiles à certains ou tout du moins ne seront pas trop chiantes à lire ;)

Pas de photos pour l'instant mais Sylvain en a prises quelque unes, peut être à venir.

Nous sommes donc bien rentrés hier après 3j et 2 nuits en forêt de Chaux, vous pouvez rappeler les hélicos.

On avait déjà bourlinguer un peu ensemble avec Benjamin et on se connait assez bien vu qu'on se fréquente régulièrement, c'est le cousin de ma compagne.
Pour Sylvain, rencontré grâce au forum, ça restera la très bonne surprise de cette sortie, un mec super que j'aurai plaisir à revoir.

C'est pas vraiment Internet ici, je confirme.

Tous très content de notre sortie pour la bonne dépense physique, l'immersion saine dans la Pacha Mama, la bonne ambiance, les bonnes rigolades (après les blagues Chuck Norris, les blagues Ray Mears & David Manise :) et les échanges sur des sujets plus sérieux.
Mais au final, tous bien content de retrouver notre confort habituel et le luxe de l'eau chaude.

Je ne sais plus qui disait que si la nature n'est pas hostile, elle est rarement complaisante... ces quelques jours en forêt nous auront bien remis les pendules à l'heure.

Il y a une telle vie dans une forêt, elle vous submerge, toute cette "compétition" pour la survie et tous ces stimuli inhabituels pompent pas mal de votre énergie.
Des insectes en tout genre y compris des tiques et des mouches plates bien sûr, de nombreux oiseaux, des petits rongeurs curieux de la tente de Benjamin, une martre acrobate en voulant à ma bouffe suspendue dans l'arbre, un cerf débarquant dans notre camp en pleine nuit et un chevreuil approché à 20m pas vraiment inquiet de notre présence.

Pas mal de moustiques mais pas ingérable, l'anti moustique à 30% de DEET aura parfaitement remplit sa fonction, pas une piqûre sur trois jours, enfin si... mais une d'un taon que je croyais reparti. La taille de taons, impressionnante... ils doivent être bien nourris.

Petit point noir, la présence de braconniers, coups de feux la nuit, quelques voitures circulants tous feux éteints... pas de "confrontation" heureusement.

Au niveau de la navigation, toutes les lignes et coupes ne sont pas forcément praticables, ronces et broussailles rendent la progression désagréable voire clairement impossible.
Comme tout se ressemble on a même réussi à se paumer pendant quelques heures le dernier jour, un moment de distraction on oublie de vérifier la carte et tout d'un coup on ne sait plus exactement ou on est et on s'en remet à la boussole pour la direction générale, jusqu'à finalement retrouver un élément identifiable à coup sûr ou dans notre cas, un VTTiste sympa :D

Pas mal de champignons, beaucoup de ronce à mure... pas mûrs :( quelques fraises des bois et des... groseilles, marrant de trouver ça là.

On à visiter quelques anciens campements restaurés ou non, abandonnés dans les années 1940 pour les derniers, fours à pain, à charbon, ...

Au niveau du matériel nous avions fait des choix quelques fois très différents reflétant les expériences et préférences de chacun.

Exemple du couchage: Sylvain dormait en hamac/moustiquaire à l'amazonienne, Benjamin en tente légère type haute montagne et moi dans un sursac avec une moustiquaire tendu au dessus d'un trépied improvisé qui aurait pu me permettre de déployer mon poncho que j'avais troquer contre la veste de pluie et le grand tarp, ça n'aura pas servit cette fois ci.
La première nuit nous avons dormit dans une petite clairière trouvé par hasard, les étoiles dans le ciel, le champs des oiseaux puis celui des grenouilles... que du bonheur. La deuxième nuit en pleine forêt est tombé plus vite et à aussi été plus animée.

Si chacun est revenu globalement content de ses choix, je ferais quand même quelques retours sur mon matos et laisserai les autres s'exprimer sur le leur s'ils le souhaitent.

Malgré les prévisions météo et le temps qu'on a réellement eu (30-32°C la journée, 15°C la nuit... dire qu'on a pas eu froid serait un doux euphémisme) j'ai embarqué plutôt qu'une, deux paires de chaussettes fines en laine pour éviter les ampoules, après environ 45km sur 3j pas le début d'une à déplorer, pas eu trop chaud dans les chaussures par contre, j'ai eu les pieds talés à la fin de la deuxième journée, moi qui aime bien en chier un peu, j'ai été servi pour le dernier jour. Conclusion, moi et le sac va falloir qu'on maigrisse un peu, c'est moche de vieillir :p

Les grosses de rando ne se sont pas vraiment justifié, la dizaine de passage humide qu'on a négocié aurait pu être négocié avec des trails et un plus grand détour, sauf météo franchement défavorable ce sera mon choix pour la prochaine sortie.

Penser à se couper les cheveux, se tondre la barbe et les poils des c*u!lles la prochaine fois, ça tient chaud ces conneries.

Le pantalon (treillis F2) que j'utilise habituellement pour mes sorties c'est révélé inadapté à la randonnée dans ces conditions, trop chaud et trop lourd, coutures interne frottant à l'entrejambe et sur l'extérieur des mollets.

Je vais revenir à un pantalon de randonnée plus léger, élastique à la ceinture (pour pouvoir se passer de ceinture) et respirant quitte à sacrifier un peu de durabilité.

Benjamin lui était en short, le soucis est qu'il a passer pas mal de temps a faire des détours pour éviter les herbes hautes et qu'il a quand même réussi à ramasser une dizaine de tiques, heureusement on se faisait des check-up communautaire réguliers et elles étaient vite éliminés.

Vêtements de rechange: ils n'ont pas servis cette fois-ci du fait de la météo favorable, par contre enfermé dans un sac étanche ça fait un super oreiller pour la nuit.

Par cette chaleur humidifier son T-shirt dès que possible permet d'aider notre corps à thermoréguler, limite la déshydratation et surtout permet d'éliminer un peu crasse et odeurs ;)

Les téléphones auraient pu rester dans la voitures, couverture réseau quasi inexistante.

J'imaginait qu'on aurait un peu de temps pour tailler deux trois bout de bois mais avec nos journées bien remplies le Mora n'a finalement servit qu'a couper le saucisson.

Au niveau de ravitaillement en eau, je pensais la forêt bien plus humide, heureusement que j'avais une capacité modulaire, 3L entre les sources n'aurait pas été suffisant en moyenne je dirais qu'on à plutôt tourné à 5L.

Pas de casse matériel, ni humaine mis à part mes pieds talés et les genoux de sportif de Benjamin qui de toute façon étaient déjà foutus avant de partir :D

Au niveau de la nourriture, j'aurais du revoir les quantité à la baisse, pour la température ambiante et le niveau d'activité, j'ai clairement trop emporté... par exemple je n'ai rien consommé de mes vivres de courses.
Quand on trace à travers bois et qu'il fait chaud, on a pas faim.

Par contre heureusement que j'étais pas tout seul à avoir emmener du rhum sinon on aurait vite été à sec :-°


Voilà pour cette fois ci, c'est fini.

A bientôt pour de nouvelles aventures, j'espère que la prochaine sortie que je tenterais d'organiser via le forum aura un peu plus de succès en terme de nombre mais qu'elle sera d'aussi bonne qualité.

Arnaud.
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

10 juin 2014 à 19:20:28
Réponse #18

guillaume


Salut Arnaud !

Petit point noir, la présence de braconniers, coups de feux la nuit, quelques voitures circulants tous feux éteints... pas de "confrontation" heureusement.

À signaler à l'ONCFS (taper ONCFS + département dans google pour le numéro) : ils sont extrêmement friands d'infos telles que date, heure, lieu le plus précis possible. Cela leur permet de faire des recoupements avec d'autres infos puis de leur tomber dessus.

Citer
Le pantalon (treillis F2) que j'utilise habituellement pour mes sorties c'est révélé inadapté à la randonnée dans ces conditions, trop chaud et trop lourd, coutures interne frottant à l'entrejambe et sur l'extérieur des mollets.

Je ne peux qu'être d'accord. Tu rajoutes au port du pantalon f2 une hygiène approximative et pour moi c'est le loup assuré :(.

Merci pour ce retex, vivement la prochaine (en espérant être libre) !

a+

a+

10 juin 2014 à 21:48:21
Réponse #19

azur


Terrain apparemment facile et plutôt tranquille, tu as pu constater que la forêt de Chaux peut se révéler être finalement assez traitre:
- peu d'eau malgré la présence de nombreux talweg: on est dans un massif forestier, et effectivement, le terrain draine très bien... en dehors des périodes de forte pluviométrie, rares sont les ruisseaux vraiment courant dans cette zone.
- on s'y perd facilement: les nombreux chemins sur la carte endorment la méfiance, alors qu'étant presque tous parallèles, ils induisent facilement en erreur et pour peu que la végétation reprenne ses droits, à moins de 2m, on ne les voit pas!
- pas ou très peu de couverture GSM: l'étendue de la forêt et le fait d'être sur un massif expliquent en partie cette absence... une bonne occasion de tester sa résilience

Bref, au final, un vrai terrain d'aventure assez peu connu et pourtant très facile d'accès!
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

11 juin 2014 à 08:45:06
Réponse #20

Draven


Salut Arnaud !

À signaler à l'ONCFS (taper ONCFS + département dans google pour le numéro) : ils sont extrêmement friands d'infos telles que date, heure, lieu le plus précis possible. Cela leur permet de faire des recoupements avec d'autres infos puis de leur tomber dessus.

Je ne peux qu'être d'accord. Tu rajoutes au port du pantalon f2 une hygiène approximative et pour moi c'est le loup assuré :(.

Merci pour ce retex, vivement la prochaine (en espérant être libre) !

a+

a+

Pas mieux ! Contacte vite l'ONCFS du coin et donne leur autant d'infos que possible.

Pour le F2, Guillaume tu pense qu'un boxer très long ( longueur type cuissard de vélo ) et moulant pourrait régler le problème ? J'ai dans l'idée d'acheter des boxerjock en 9" d'Under Armour pour mettre sous un F2 justement, ils en font même dans un espèce de mesh ultra respirant ( en sachant que le tissu des modèles d'origine est déca tip top ).
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

11 juin 2014 à 09:53:36
Réponse #21

Ulf


Pas mieux ! Contacte vite l'ONCFS du coin et donne leur autant d'infos que possible.

Pour le F2, Guillaume tu pense qu'un boxer très long ( longueur type cuissard de vélo ) et moulant pourrait régler le problème ? J'ai dans l'idée d'acheter des boxerjock en 9" d'Under Armour pour mettre sous un F2 justement, ils en font même dans un espèce de mesh ultra respirant ( en sachant que le tissu des modèles d'origine est déca tip top ).

Ce que tu cherches, ce sont des boxers de "trail".
http://i2.cdscdn.com/pdt2/2/1/9/1/700x700/mp00100219/rw/salomon-trail-iv-3-4-tight-m.jpg

Tu peux aussi rajouter du talc.

11 juin 2014 à 10:19:58
Réponse #22

Draven


Ce que tu cherches, ce sont des boxers de "trail".
http://i2.cdscdn.com/pdt2/2/1/9/1/700x700/mp00100219/rw/salomon-trail-iv-3-4-tight-m.jpg

Tu peux aussi rajouter du talc.

Trop long, j'ai peur que ça soit génant d'avoir une double épaisseur en été au niveau des genoux. C'est surtout au niveau des cuisses, pour éviter les frottements du aux coutures.
Under Armour fait des boxer de super qualité, j'ai un modèle en 6" dont je suis très content, donc en 9" qui arrive au dessus du genoux, j'aimerais bien savoir si ça peux éviter certains désagréments du treillis F2..
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

11 juin 2014 à 11:07:50
Réponse #23

Ulf


Selon l'endroit qui frotte, il te faudra du plus ou moins long.

C'est ce que je porte en dessous d'un pantalon "lourd".

Lorsqu'il fait vraiment trop chaud et que je ne fais rien d'autre que marcher (je ne m'agenouille pas etc.) on peut tomber le pantalon, ça fait des leggings... d'un style incertain... mais ya pas d'atteinte à la pudeur  ;#

11 juin 2014 à 11:22:37
Réponse #24

guillaume


Pour l'instant j'utilise des cuissards courts de running (ils vont jusqu'au dessus du genou).

Le problème étant qu'ils sont en synthétique : ça pue et ce n'est pas résistant au feu / à la chaleur.

Je rêve d'un tel boxer en laine mérinos fine ou à la rigueur en synthétique mais fire resistant...

a+

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité