Nos Partenaires

Auteur Sujet: Pertinence d'un bracelet d'identification ?  (Lu 7505 fois)

02 novembre 2020 à 17:12:05
Réponse #50

Pierrot


Citer
(un chien avec une famille, pourquoi serait-il dangereux???)

Pour ma part un chien est toujours considéré dangereux jusqu'à ce qu'il ait démontré qu'il ne l'est pas, qu'il soit avec une famille ou tout seul et peu importe sa taille.

Sans paniquer ni psychoter outre mesure, je préfère m'attendre à un comportement agressif, je suis toujours à temps de distribuer des caresses ensuite.

Ceux dont je me méfie le plus, ce sont les gros accompagnés d'un petit, le petit aboie de loin comme un abruti et ça excite le gros qui veut te mordre.

Quant au fait d'accompagner une famille, il me semble que régulièrement, un gosse se fait bouffer par le brave toutou de la maison qui ne ferait pas de mal à une mouche.....
https://www.youtube.com/watch?v=Ndf6FFggVNc

Version 1 du forum, époque où l'on parlait sérieusement de tout sans que personne se prenne au sérieux.

02 novembre 2020 à 17:27:50
Réponse #51

Chill


Citation de: Rantanplan
Le signal de détresse international est : 3 ou 6 coups de sifflet suivis par une minute de pause environ, répété jusqu’à ce qu’une réponse soit reçue. Celle-ci peut être 3 à 6 coups de sifflets ou autres.
...
On trouve des allusions à droite et à gauche, mais pas de source en béton. Est ce un mythe (infos parfois contradictoires) ?
https://www.trekmag.com/les-3-signaux-detresse-connaitre-absolument

https://www.randonner-malin.com/7-raisons-de-toujours-emporter-un-sifflet-en-randonnee/

https://www.gotimegear.com/blogs/survival-skills/signal-for-help-using-a-survival-whistle

https://scoutwiki.scouts.org.za/index.php?title=Distress_signals

Aucun des liens ci-dessus ne cite de source.  :(

Exemple de définition de signaux sonores de détresse (en France) :
Arrêté du 28 juin 2013 portant règlement général de police de la navigation intérieure, Article A.4241-49-4

Le signal international de détresse (pour la marine) "SOS" est adopté à la Convention de Berlin de 1906, puis repris dans les différentes SOLAS de 1914 jusqu'en 1976 et l'adoption du SMDSM Système Mondiale de Détresse et Sécurité en Mer.

D’où ma question :
  • Qui a connaissance d'un signal sonore (ou lumineux) de demande de secours normalisé autre que le SOS ?
  • Et quel traité/convention/règlement le popularise et en défini l'emploi ?
     Chill.

PS : je ne vois plus le lien des derniers posts avec le titre du fil ... ma réponse étant déjà une digression.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

02 novembre 2020 à 17:38:31
Réponse #52

Vef


Pour ma part un chien est toujours considéré dangereux jusqu'à ce qu'il ait démontré qu'il ne l'est pas, qu'il soit avec une famille ou tout seul et peu importe sa taille.

C'est maintenant aussi ma vision!!

02 novembre 2020 à 17:39:47
Réponse #53

DavidManise


j'ai bien pris en compte ton message david, merci d'avoir repondu et veuillez tous accepter mes excuses si j'ai ete maladroit dans ma demarche qui n'etait pas dans un but ni vindicatif ni provocation ni quoi que soit d'autre de negatif dont j'ignore le terme.
au plaisir.

Excuses acceptées.  J'ai réagi un peu fort et je m'excuse aussi.  Ne le prends pas contre toi, stp, je suis un peu à cran en ce moment, et un peu agacé d'être taxé de bisounours par des gens qui ne savent pas réconcilier les paradoxes apparents...  et qui préfèrent les catégories trop simples.

A bientôt, Primal Dude.

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

02 novembre 2020 à 18:19:32
Réponse #54

Kilbith


Merci de ce témoignage.

Il y a quelque temps, balade avec mon père (65 ans mais très musclé) dans la pampa autour de son village.
On passe à côté (10m) d'un couple avec deux enfants en bas âge. Un chien vient vers nous, je n'y prête même pas attention (un chien avec une famille, pourquoi serait-il dangereux???). Mon père derrière moi s'apprête à le papouiller vu qu'il s'approche de façon apparemment pacifique.
J'entends mon père crier... Le chien lui a sauté dessus, mordu au niveau de la poitrine et mis à terre. Mon père se retourne et fait 1 mètre à quatre pattes et se fait mordre deux fois aux mollets.
Coup de chance, le chien était attaché et était en bout de corde. Je me retourne et lui mets un coup de savate dans la tronche (débile car inutile à part l'exciter). Tout cela s'est passé en 3 à 4 secondes maximum.
Avec un cutter, comme dit plus haut, je n'aurais pas pu faire grand chose, ça n'arrête pas une attaque et j'aurai pu blesser mon père ou moi-même. Si j'avais eu une lacrymo, le temps de la sortir si le chien n'était pas attaché, mon père aurait été bien amoché.

Et combien de temps j'aurais mis à la sortir??? Entre la sidération et le stress de la situation, bien malin qui pourrait le dire, j'ai pourtant l'habitude du stress avec la krav maga, mais dans un gymnase etc...
Comme l'a si bien rappelé Rantanplan, le matos ne sert à rien sans les compétences associées (CF la pyramide dans le bouquin de David page 18, aussi ici mais il n'y a plus l'image : http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,62950.0.html). Et ces compétences, elles sont le travail d'une vie, voir plusieurs...

Bonjour,

Ton exemple, illustre aussi un fait fondamental de la protection personnelle : toute agression a une histoire.

Comprendre comment réagit un chien dans une situation donnée peut aider à éviter une attaque (après il peut aussi avoir une rage de dent subite...ou une mauvaise journée avec le chat).


Alors pas facile de disserter sur les quelques informations que tu as fournies mais, comme on est sur un forum.... ;#


Citer
On passe à côté (10m) d'un couple avec deux enfants en bas âge. Un chien vient vers nous, je n'y prête même pas attention (un chien avec une famille, pourquoi serait-il dangereux???)

Le chien fait partie de la meute et défend systématiquement la meute. Des visiteurs sont des intrus et une menace potentielle.

Le chien va aux renseignements...code orange

Citer
Mon père derrière moi s'apprête à le papouiller vu qu'il s'approche de façon apparemment pacifique.

En langage chien, l'intrus ne se tient pas à distance et va vers lui (passage code orange à rouge), c'est à dire pénètre dans la zone de sécurité.

En langage chien, se faire papouiller c'est possible au sein de la meute et c'est utile pour marquer la hiérarchie interne.

En dehors de la meute, ce n'est pas pareil. Du tout: papouille peut égaler agression ou discussion hiérarchique. Passage en code rouge écarlate : frappe préemptive (surtout si c'est une race anglaise   :closedeyes: )
 
Evidemment cela dépend des chiens, du contexte, etc....mais on ne touche pas un chien ne nous appartenant pas. Jamais sans avoir l'autorisation du maitre. Jamais on ne tend les doigts vers un chien inconnu...etc.

Un chien qui défend son territoire, sa bouffe, sa meute et particulièrement des enfants...va attaquer s'il perçoit une menace. Un chien un peu "chaud" va attaquer s'il perçoit le début du commencement d'une menace.


Citer
Le chien lui a sauté dessus, mordu au niveau de la poitrine et mis à terre. Mon père se retourne et fait 1 mètre à quatre pattes et se fait mordre deux fois aux mollets.
Un chien compétent sait qu'un homme tombe le plus souvent quand il est percuté par un objet pesant lancé au dessus de son centre de gravité.

Si on ne fait pas face, un chien voit une proie. Une grosse proie doit d'abord être immobilisée, généralement en s'attaquant à son appareil locomoteur.

Citer
Je me retourne et lui mets un coup de savate dans la tronche (débile car inutile à part l'exciter). Tout cela s'est passé en 3 à 4 secondes maximum.

Un chien ce n'est pas un homme : petit cerveau, beaucoup d'os et peu de cervelle. Le tout est attaché au reste du corps par un cou musclé.

Si le chien n'est pas petit, un coup de pied ne va pas lui faire grand chose et si il est petit il va juste rouler plus loin. Il faut que le coup soit extrêmement violent pour avoir un effet. 

Je me base sur des dizaines de cas où j'ai vu un sanglier bourrer un chien. Et un sanglier, ça tape dur.

Citer
Avec un cutter, comme dit plus haut, je n'aurais pas pu faire grand chose, ça n'arrête pas une attaque et j'aurai pu blesser mon père ou moi-même. Si j'avais eu une lacrymo, le temps de la sortir si le chien n'était pas attaché, mon père aurait été bien amoché. Et combien de temps j'aurais mis à la sortir??? Entre la sidération et le stress de la situation, bien malin qui pourrait le dire, j'ai pourtant l'habitude du stress avec la krav maga, mais dans un gymnase etc...

Dans la vraie vie, comme tu le soulignes, une attaque subite entraine le plus souvent un état de sidération bien normal.

C'est la raison pour laquelle on défense personnelle on insiste sur la nécessité de décrypter une situation en amont (prévention, évitement...). Si ça pue...c'est que ça pue.

Même une troupe de soldat entrainée, aguerrie et armée va subir des pertes si elle est prise par surprise lors d'une embuscade.

Alors, Kilbith avec sa bombe au poivre achetée il y a 5 ans et stockée au fond du sac à dos.  :'(

« Modifié: 02 novembre 2020 à 18:55:26 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

02 novembre 2020 à 19:59:56
Réponse #55

Krapo


...mais on ne touche pas un chien ne nous appartenant pas. Jamais sans avoir l'autorisation du maitre. Jamais on ne tend les doigts vers un chien inconnu...

C'est ce que, avec ma grande expérience de plus de 50 ans des chiens y compris militaires, je n'arrête pas de dire à mon entourage ;)
Laissons glouglouter les égouts !

02 novembre 2020 à 20:35:47
Réponse #56

florent.B


Discussion très intéressante, mais je reviens sur le sujet initial concernant les bracelets ou plaques d'identification.

Presque tout à été dit amha, mais je rajouterai quand même deux petites choses :

- Comme les plaques sont vendues par deux (En tout cas pour celles que j'ai acheté), j'en ai mis une attachée à l'intérieur du sac, un peu cachée mais pas trop, et l'autre... Dans mon porte-feuille. Comme ca, même si celui-ci brule (Et moi avec, du coup^^), j'ai l'espoir que la plaque soit toujours là. :)

- Attention, en milieu "étranger", à ne pas arborer des plaques autour du cou, en se disant que le look tackticool c'est "joli". Parce que... Ca dépend des contextes, vraiment. En ce moment, en Afrique soudano-sahélienne, c'est pas, mais alors pas du tout une bonne idée de se faire passer pour un soldat français, surtout si l'on en est pas un, et qu'on a pas le matériel/le soutien logistique qui suit derrière. (D'ailleurs, en ce moment, se faire passer pour un français tout court, c'est pas une bonne idée  :lol: :lol: )
=> Les plaques militaires autour du cou, c'est uniquement bon si t'es à la plage de palavas les flots et que t'as envie de te la jouer à la "rambo" devant les dames.   ;#
(Imaginez que vous soyez sur une plage turque, tunisienne, ou de n'importe quel autre pays du même type, et qu'un mec ait l'envie de faire un coup du type "Sousse" ou "Grand-Bassam". Quelle meilleure première cible que ce militaire occidental en vacances, facilement identifiable à ses plaques autour du cou, et à son sac à dos avec plein de bandes molles ???)
Muere lentamente quien se transforma en esclavo del hábito
repitiendo todos los días los mismos trayectos,
quien no cambia de marca,
no se atreve a cambiar el color de su vestimenta
o bien no conversa con quien no conoce.
(Pablo Neruda)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité