Nos Partenaires

Auteur Sujet: Verbaliser en forêt  (Lu 10262 fois)

17 mars 2014 à 21:50:47
Lu 10262 fois

Ulf


Bonjour, bonjour.

Tiens, j'ai vu passer un  :cyborg:

Les beaux jours reviennent et les quads sortent d'hibernation. Qu'on le dise d'emblée, un quad sur voie ouverte à la circulation ne me dérange pas plus que ça. Un quad employé par un professionnel dans un cadre pro ne pose pas de soucis non plus.

On parle du quad modifié, hors sentier dans un cadre de loisir.

Ces jouets, ainsi que tout engin à moteur, n'ont pas le droit de circuler sur les routes forestières (Article R3.31-3 AC-1) (avec exception pour les professionnels).

L'amende est de 135€ par véhicule "sur place". "A emporter", c'est 375€.

L'amende est dressée soit par un garde ONF, un représentant de la gendarmerie, de la police nationale, un garde champêtre, un lieutenant de louveterie, ou un garde forestier.

Parmi toutes les professions citées, la plupart ont surement autre chose à faire que courir après les vroum-vroum. De plus, les associations natures, elles sont bien mignonnes, mais à moins de se mettre elles mêmes borderline vis à vis de la loi, ça ne fait que couiner dans son local sans autre effet. C'est bien tout le problème.

Le lieutenant de louveterie semble être tout désigné pour faire la chasse à ces nuisibles.

Voici les conditions d'admission:

Citer
Les lieutenants de louveterie sont des agents de l'État bénévoles. Ils sont nommés par le préfet de département sur proposition du Directeur départemental des territoires et de la mer et sur avis du président de la Fédération départementale des chasseurs pour une durée de cinq années renouvelable.

Ils doivent être de nationalité française et jouir de leurs droits civiques, être âgés de moins de 75 ans (décret du 22 septembre 2009), avoir un permis de chasser depuis au moins cinq ans, posséder la compétence cynégétique nécessaire pour remplir correctement leurs fonctions, notamment par leurs connaissances de la vie, des mœurs des animaux sauvages, de l'équilibre biologique à maintenir et la législation de la chasse et des règles de sécurité, résider dans le département où ils sont nommés (ou un canton limitrophe), ne pas avoir fait l'objet de condamnation pénale en matière de chasse, de pêche et de protection de la nature.

Ils sont assermentés.

Dans l'exercice de leurs fonctions, les louvetiers doivent être porteurs de leur commission préfectorale et d'un insigne représentant une tête de loup dorée avec en exergue une courroie de chasse émaillée bleue portant l'inscription « lieutenant de louveterie » en doré. Ils s'engagent par écrit à entretenir, à leurs frais, soit un minimum de quatre chiens courants réservés exclusivement à la chasse du sanglier ou du renard soit au moins deux chiens de déterrage.

Si vous êtes éligibles, que vous passez beaucoup de temps dans la nature et que vous en avez raz le fion des débordements en tous genres (pas que les quads en fait), tentez votre chance.

J'aimerai aussi savoir si ce personnel est le seul assermenté pour distribuer des prunes.  Il me semble que les gardes chasse-particulier ont des pouvoirs similaires dans leur propriété d'affectation.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Garde_chasse_particulier
http://www.oncfs.gouv.fr/Fiches-juridiques-ru377/Les-pouvoirs-du-garde-particulier-ar756

Je cherche donc deux choses qui me posent problème sur google:

-trouver les organismes de formation de garde particulier (chasse ou bois) ainsi que le cout de cette formation.

-ainsi que le statut fiscal de ce personnel (est ce obligatoirement un employé ? libéral ? etc.). L'idée c'est de se proposer à bas cout (voir bénévole) et aux périodes clefs pour pruner (un autre plaisir de la chasse  :lol:).

demain je tenterai un coup de fil à l'oncfs.

si cette faille est la bonne, ils vont bien se marrer au club Vosgien.

répression vaincra  ;#

PS:A toutes fins utiles, un projet de loi vise à doubler le montant des amendes + mise en fourrière des quads. + de détail si j'arrive à mettre la main là dessus.

rePS
« Modifié: 17 mars 2014 à 22:45:43 par Ulf »

17 mars 2014 à 23:24:31
Réponse #1

Arnaud


Un garde-chasse particulier ne peut relever que des infraction à la police de la chasse, il ne peut verbaliser les quads.

Je cherche donc deux choses qui me posent problème sur google:

-trouver les organismes de formation de garde particulier (chasse ou bois) ainsi que le cout de cette formation.

-ainsi que le statut fiscal de ce personnel (est ce obligatoirement un employé ? libéral ? etc.). L'idée c'est de se proposer à bas cout (voir bénévole) et aux périodes clefs pour pruner (un autre plaisir de la chasse  :lol:).

Pour répondre à tes questions...

- La formation est dispensé par la fédération des chasseurs, elle est gratuite dans mon département.
- Les gardes sont majoritairement bénévoles, ils ont le plus souvent un arrangement avec le propriétaire, le plus souvent lié au droit de chasse. Les gardes particuliers salariés existent, ils relèvent du régime agricole.
« Modifié: 17 mars 2014 à 23:32:00 par Arnaud »
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

18 mars 2014 à 12:29:45
Réponse #2

Braou


Il n'y a que la Gendarmerie,  la Police, L'ONF et l'ONCSF qui ont le droit de verbaliser tout engin à moteur se trouvant hors des chemins ouvert à la circulation.
Le régime est le même pour tout le monde et la loi ne permet pas de discerner un quad d'une moto ou dune voiture particulière qu'elle soit 4X4 ou 4x2.

Un chemin est soit ouvert pour tout le monde (sauf chemin privé avec panneau ou barrière) soit fermé pour tout le monde.

Un chemin ouvert à la circulation ne peut pas être fermé juste aux quads sinon c'est discriminatoire et puni par la loi.

Le hors piste est bien sur interdit et puni par la loi bien au delà des 135 euros d'amende. C'est plus dans les 1500 euros

18 mars 2014 à 17:12:58
Réponse #3

musher


Il n'y a que la Gendarmerie,  la Police, L'ONF et l'ONCSF qui ont le droit de verbaliser tout engin à moteur se trouvant hors des chemins ouvert à la circulation.
Il y a aussi le maire (ou la police municipale/garde champetre par extension du droit de police du maire)

Un chemin est soit ouvert pour tout le monde (sauf chemin privé avec panneau ou barrière) soit fermé pour tout le monde.
Les chemins ouverts à la circulation sont les routes (RC, RD, RN...) et les chemins communaux (Sur le cadastre, il y a marqué chemin communal N°XXX avec parfois un nom  d'usage "Chemin de Trifouililesoies à Trouduculdumonde")
Les chemins privés (du domaine privé d'une collectivité, de l'état, de l'ONF ou d'un particulier ) ne sont pas ouverts à la circulation qu'il y ai une barrière/panneau ou non. C'est à l'usage de vérifier sur le cadastre si le chemin qu'il souhaite emprunter est privé ou non.

Un chemin ouvert à la circulation ne peut pas être fermé juste aux quads sinon c'est discriminatoire et puni par la loi.
C'est pas puni par la loi mais on peut faire casser l'arrêté municipal par le service de la réglementation de la préfecture concernée.
De même l'interdiction de circulation sur un chemin ouvert à la circulation doit être argumenté : destruction du chemin, mise en danger des autres usagers, sécurité des usagers...

Le hors piste est bien sur interdit et puni par la loi bien au delà des 135 euros d'amende. C'est plus dans les 1500 euros
CF directive Ollin (même si elle est très conversée et qu'elle a été amendée)

18 mars 2014 à 18:10:56
Réponse #4

Braou


Salut Musher,

Merci pour tes compléments d'information.
Je suis d'accord en tout point avec toi sauf pour les chemins ou il n'y a pas de barrière ou d'interdiction par un panneau du code de la route.
Par définition si il n'y a pas de panneau d'interdiction ou de barrière, le chemin est ouvert à la circulation.

Pour info:
"La circulaire Olin a été amendée en décembre 2011. Le nouveau texte revient aux fondamentaux de la loi du 3 janvier 1991, dite "loi Lalonde" de 1991 :

- seul le "hors-piste" est strictement interdit. Les véhicules à moteur peuvent librement circuler sur les routes et les chemins ouverts à la circulation publique
- les chemins ruraux sont affectés sans condition d'état à la circulation publique des véhicules à moteur, sauf réglementation locale spécifique
- les propriétaires privés sont seuls à décider s'ils ouvrent ou non à la circulation publique des véhicules à moteur leurs chemins privés ou d'exploitation. Le Ministère recommande formellement de matérialiser cette décision sur le terrain, pour éviter toute ambiguïté et tout litige
- les agents assermentés devront prioritairement rechercher les infractions caractérisées : circulation hors-piste et circulation sur des voies privées signalées comme interdites par leurs propriétaires."

Un site sympa ou il y a plein d'infos http://www.codever.fr/

Si rien n'est fait dans ce sens dans quelques années les agriculteurs* labourerons les chemins (si ils pouvaient ils laboureraient même le fond des rivières) et les fermerons définitivement et là on ne pourra plus circuler que ce soit à cloche pied ou même en VTT ;-)

*je n'ai rien contre les agriculteurs, la plupart de mes amis le sont et j'en ai dans ma famille et eux aussi sont conscient de ce que j'écris

18 mars 2014 à 19:41:26
Réponse #5

Ulf


Dommage pour le garde chasse.

Peut être faut il se tourner vers le garde bois particulier:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Garde_des_bois_et_for%C3%AAts_particulier

Que comprenez vous de ce paragraphe ?

Citer
Article L231-1

Les délits et contraventions commis dans les bois ne relevant pas du régime forestier sont recherchés et constatés tant par les gardes des bois et forêts des particuliers que par les gardes champêtres des communes, les gendarmes et, en général, par tous officiers de police judiciaire chargés de rechercher et de constater les délits ruraux.

Les procès-verbaux font foi jusqu'à preuve contraire

D'ailleurs, je profite du sujet pour demander ceci:
Imaginons...
J'ai été prié de partir d'une forêt privée par un garde chasse particulier. En cas de refus d'obtempérer de ma part, de quelle base légale dispose t-il pour me contraindre de quitter les lieux ?


Ps: Quitte à chasser du quad avec du personnel compétent (ça s'est vu par le passé). Il faut mettre des obstacles qui forcent le quad à faire un hors piste/ralentir et l'attendre. A 1500€ l'affut, c'est bien plus payant que les 130/360€ initiaux  ;#.
 
« Modifié: 18 mars 2014 à 19:56:09 par Ulf »

18 mars 2014 à 19:47:04
Réponse #6

musher



Je suis d'accord en tout point avec toi sauf pour les chemins ou il n'y a pas de barrière ou d'interdiction par un panneau du code de la route.
Par définition si il n'y a pas de panneau d'interdiction ou de barrière, le chemin est ouvert à la circulation.

Il faudrait que je retrouve l'extrait de code rural qu'un policier municipal m'avait donné.
Le CODEVER milite pour considérer que tous chemins d'une largeur suffisante ou ayant des traces notoires de circulation est considéré comme ouvert à la circulation sauf interdiction matérialisée.
Mais le code rural n'est pas aussi catégorique et il y a des jury-prudences concernant des verbalisations sur des chemins privés qui n'avaient pas de signalétique interdisant la circulation.

18 mars 2014 à 19:57:01
Réponse #7

Ulf


Concernant les panneaux...

Allez sur les forums quads. Faites une recherche à propos de ces panneaux municipaux... Les mecs se vantent de les arracher...  :glare:


18 mars 2014 à 19:59:02
Réponse #8

musher


J'ai été prié de partir d'une forêt privée par un garde chasse particulier. En cas de refus d'obtempérer de ma part, de quelle base légale dispose t-il pour me contraindre de quitter les lieux ?

Si tu n'es pas en action de chasse (ou de pêche), tu n'es pas concerné par la police de chasse (ou de pêche) donc tu rentres pas dans ses prérogatives.

Par contre en cas de plainte du propriétaire de la forêt, ce sera sa parole contre la tienne (sauf que lui est assermenté) devant le juge.

18 mars 2014 à 20:01:07
Réponse #9

musher


Concernant les panneaux...

Allez sur les forums quads. Faites une recherche à propos de ces panneaux municipaux... Les mecs se vantent de les arracher...  :glare:

Y a pas que sur les forums quad  ;D
Y en a qui se vantent de dessinguer certains panneaux à la 7.62 ou à la 303 (Chez moi, les panneaux Chasse privée sont rarement étanches  ;D )

18 mars 2014 à 20:14:29
Réponse #10

Ulf


Pratique pour égouter les nouilles.



Bon sans déconner. C'est certes assimilé à du vandalisme mais on distingue encore le panneau.

Certains "quadistes" parlent carrément de supprimer le panneau pour ensuite jouer le numéro de celui qui ne savait pas.

Note à destination du stagiaire des RG: ce panneau signale la proximité d'une piste d'aéromodélisme et non d'un aéroport.  ;)

19 mars 2014 à 09:28:26
Réponse #11

Braou


Je suis pêcheur/chasseur/quadeur/VTTiste/randonneur/utilisateur de la nature en général et je pense qu'il y a de la place pour que tout le monde puisse en profiter. Pour ça il y a des règles à respecter et surtout du bon sens.
Des cons et des gens qui abusent il y en a partout malheureusement et je suis bien sur contre tous les abus qui finissent par mettre les gens qui respectent les règles dans le même panier que ceux qui respectent.

Pour éviter toute polémique je vais laisser filer ce post et m'arrêter là ;-)

19 mars 2014 à 10:04:42
Réponse #12

guillaume


Ulf, concernant les lieutenant de louveterie : en pratique, si tu n'es pas M.Intel connu depuis XX années dans le monde de la chasse (la "grande" pas celle aux lapins), tu vas te casser les dents...

J'ai été prié de partir d'une forêt privée par un garde chasse particulier. En cas de refus d'obtempérer de ma part, de quelle base légale dispose t-il pour me contraindre de quitter les lieux ?

Intrusion dans une propriété privée ?


Concernant la circulation des engins à moteur en hors-piste : c'est 1500 € d'amende (5ème classe). Qu'est ce que du hors-piste ? Tout simplement un endroit où un véhicule à moteur normal (i.e. sans préparation) ne passerait pas. Cela peut donc y avoir une "piste" où un randonneur peut passer par exemple.

Concernant la circulation des engins à moteur sur voie fermée à la circulation : 135 € (4ème classe).

Par définition si il n'y a pas de panneau d'interdiction ou de barrière, le chemin est ouvert à la circulation.

Non, même si c'est mieux en effet (pas d’ambiguïté). Tu le dis d'ailleurs toi-même :

Citer
-Le Ministère recommande formellement de matérialiser cette décision sur le terrain, pour éviter toute ambiguïté et tout litige

Parmi toutes les professions citées, la plupart ont surement autre chose à faire que courir après les vroum-vroum.

Dans certains coins, régulièrement, il y a des "tournées" de surveillance effectuées. Y compris les WE.

a+


19 mars 2014 à 10:05:55
Réponse #13

musher


Ces histoires de chasse aux sorcières, je les ai toujours connu.
Dans les années 80, c'était les cavaliers, dans les années 90 les VTT, les motos, les 4x4 et maintenant les quads.

Le problème avec les quads, c'est qu'il y a plusieurs types de quadeurs.
- Il y a les anciens de la moto verte qui sont passés au quad (avec l'age, pour emmener les enfants ou madame...) Cela, ils ont la culture Moto Verte et l'age. Ils respectent (en général) les sites (pas de hors piste, vitesse adaptée au terrain) et les autres usagers (Ils s'arrêtent, se mettent sur le côté, coupent le moteur, disent bonjour et souhaitent une bonne ballade).

- Il y a ceux pour qui le quad permet de se balader dans la verte (ou d'encore se balader) : personnes d'un certain age, handicapés, anciens motards accidentés... Le quad est un outil et non un but. C'est pas des fangio.

Et il y a ceux qui font du quad car ils ont pas les compétences pour faire de la moto ou parce que ça semble plus facile : les fangio des chemins. Ca n'a aucune culture de la verte, ça déboule le WE avec leur gros quads et leur remorque, ça se croit tout permis, ils croient que tout est à tout le monde. Ca déboule dans les chemins, poignée à bloc sans vérifier s'ils ont de la visibilité, ça ralentit pas quand ça croise des autres usagers, ça fait du hors piste dans les plantations ou les champs (c'est pas capable de faire la distinction entre du blé en herbe et une jachère).

Le souci, c'est qu'on voit que ces fangios des chemins.
Chez nous, les chemins communaux (chemins publics ouverts à la circulation) sont interdits aux véhicules à moteur et barrés à cause des quadeurs des ZUP des environs et des bobos qui viennent en WE se péter de l'adrenaline.
Résultat, on peut plus entrainer les chiens avec nos karts, les copains, anciens motards paraplégiques, peuvent plus se promener dans la verte.

Mais bon on a connu ça avec les VTT qui descendaient les chemins à fond la caisse à grand coup de frein et qui traversaient les groupes de promeneurs sans ralentir, les 4x4 qui faisaient des demi tours dans les cultures à grand coup d'accélérateur, les cavaliers Cowboys qui se faisaient des charges au galop dans les cultures juste avant les moissons....

19 mars 2014 à 10:21:38
Réponse #14

musher


Qu'est ce que du hors-piste ? Tout simplement un endroit où un véhicule à moteur normal (i.e. sans préparation) ne passerait pas. Cela peut donc y avoir une "piste" où un randonneur peut passer par exemple.

Ca, c'était la définition dans la directive OLIN mais elle a été cassée car non factuelle.
Le même chemin sera praticable ou non praticable suivant que l'agent aura un C15 ou une clio.
Est ce que les pneus MS+ qui équipent certaines voitures de l'ONF sont des équipements spéciaux ?

Comme le dit Braou, la directive OLIN a été amendée et revient à la loi Lalonde.
J'ai plus trop souvenir mais était considéré comme piste, un chemin ayant des traces évidentes de circulation humaine.
Donc une moto, un VTT ou un cavalier sur un GR, c'était OK mais dans une trace de chevreuil = Hors piste
Par contre, un 4x4 sur un chemin piéton, c'est du hors piste car le gabarit du véhicule fait qu'une des roues va être hors chemin.

19 mars 2014 à 10:30:54
Réponse #15

Braou


Ces histoires de chasse aux sorcières, je les ai toujours connu.
Dans les années 80, c'était les cavaliers, dans les années 90 les VTT, les motos, les 4x4 et maintenant les quads.

Le problème avec les quads, c'est qu'il y a plusieurs types de quadeurs.
- Il y a les anciens de la moto verte qui sont passés au quad (avec l'age, pour emmener les enfants ou madame...) Cela, ils ont la culture Moto Verte et l'age. Ils respectent (en général) les sites (pas de hors piste, vitesse adaptée au terrain) et les autres usagers (Ils s'arrêtent, se mettent sur le côté, coupent le moteur, disent bonjour et souhaitent une bonne ballade).

- Il y a ceux pour qui le quad permet de se balader dans la verte (ou d'encore se balader) : personnes d'un certain age, handicapés, anciens motards accidentés... Le quad est un outil et non un but. C'est pas des fangio.

Et il y a ceux qui font du quad car ils ont pas les compétences pour faire de la moto ou parce que ça semble plus facile : les fangio des chemins. Ca n'a aucune culture de la verte, ça déboule le WE avec leur gros quads et leur remorque, ça se croit tout permis, ils croient que tout est à tout le monde. Ca déboule dans les chemins, poignée à bloc sans vérifier s'ils ont de la visibilité, ça ralentit pas quand ça croise des autres usagers, ça fait du hors piste dans les plantations ou les champs (c'est pas capable de faire la distinction entre du blé en herbe et une jachère).

Le souci, c'est qu'on voit que ces fangios des chemins.
Chez nous, les chemins communaux (chemins publics ouverts à la circulation) sont interdits aux véhicules à moteur et barrés à cause des quadeurs des ZUP des environs et des bobos qui viennent en WE se péter de l'adrenaline.
Résultat, on peut plus entrainer les chiens avec nos karts, les copains, anciens motards paraplégiques, peuvent plus se promener dans la verte.

Mais bon on a connu ça avec les VTT qui descendaient les chemins à fond la caisse à grand coup de frein et qui traversaient les groupes de promeneurs sans ralentir, les 4x4 qui faisaient des demi tours dans les cultures à grand coup d'accélérateur, les cavaliers Cowboys qui se faisaient des charges au galop dans les cultures juste avant les moissons....

Suite à ton intervention je me sens obligé de revenir dans le post et de te dire que je me retrouve vraiment dans ce que tu dis. Je pense faire partie des personnes dont tu parles dans le deuxième et troisième chapitre de ton post. Là je dis chapeau bas et j'ai envie de dire "Musher Président" ;-)

19 mars 2014 à 11:39:17
Réponse #16

Ulf


Ulf, concernant les lieutenant de louveterie : en pratique, si tu n'es pas M.Intel connu depuis XX années dans le monde de la chasse (la "grande" pas celle aux lapins), tu vas te casser les dents...

Intrusion dans une propriété privée ?

Pour la louveterie, en demandant des renseignements sur ça et d'autres choses auprès de l'oncfs, en effet, il faut être connu et reconnu.

Et je n'ai jamais dit que "je" voulais faire ça: je ne suis même pas éligible de base. Et quand bien même, "se casser les dents" est une expression un peu forte compte tenu du risque nul en cas d'échec. On a rien à perdre quoi.

Ok pour l'intrusion. En cas de refus d'obtempérer, le garde appelle la police ?

« Modifié: 19 mars 2014 à 11:46:12 par Ulf »

19 mars 2014 à 14:00:39
Réponse #17

musher


Ok pour l'intrusion. En cas de refus d'obtempérer, le garde appelle la police ?
Ou la gendarmerie (mais bon tant qu'il y a pas de risque à la personne, le temps qu'ils arrivent  ::) )

Par contre, le garde peut prendre tes coordonnées et ensuite le propriétaire peut porter plainte pour intrusion dans une propriété privée.

19 mars 2014 à 14:41:48
Réponse #18

guillaume


Comme le dit Braou, la directive OLIN a été amendée et revient à la loi Lalonde.
J'ai plus trop souvenir mais était considéré comme piste, un chemin ayant des traces évidentes de circulation humaine.
Donc une moto, un VTT ou un cavalier sur un GR, c'était OK mais dans une trace de chevreuil = Hors piste
Par contre, un 4x4 sur un chemin piéton, c'est du hors piste car le gabarit du véhicule fait qu'une des roues va être hors chemin.

Je me suis mal exprimé et je crois que l'on est bien d'accord ;).

19 mars 2014 à 14:58:36
Réponse #19

Ulf


Ou la gendarmerie (mais bon tant qu'il y a pas de risque à la personne, le temps qu'ils arrivent  ::) )

Par contre, le garde peut prendre tes coordonnées et ensuite le propriétaire peut porter plainte pour intrusion dans une propriété privée.

ça marche avec le relevé d'une plaque d'immatriculation ?

19 mars 2014 à 15:34:11
Réponse #20

musher


Normalement, oui.

On a eu le cas avec des motos.
Un garde chasse a chopé des enduros dans les bois dont il avait la garde.
N'étant pas OPJ et leuur infraction ne relevant pas du code de la chasse, il n'a pas vu les verbaliser, par contre il a relevé les plaques et le propriétaire du bois a porté plainte pour intrusion dans une propriété privée et destruction du bien d'autrui (ils ont été faire les c*ns dans une plantage de jeunes plants).

Perso, quand un garde (qui peut justifier de ses pérogatives) m'engueule ou me fait remarquer que je suis dans une propriété privée, je m'excuse, plaide la bonne foi et dégage au plus vite, sauf si je suis sur de moi (vérification sur le cadastre avant la balade que j'emprunte des chemins communaux et trace de GPS pour justifier mon itinéraire)

19 mars 2014 à 22:43:09
Réponse #21

Cheyenne


Ulf,

Pas pu intervenir plus tôt , mais en gros j’aurais dit la même chose que Musher ou Braou, étant ou ayant été de l’une ou l’autre catégories selon le moment.
J’ai fait entre autre une rando un jour et retourné ensuite la faire en quad (location). Motard, mais pas vraiment branché tout terrain, j’avais bien aimé cette approche, et j’avoue que l’on ne s’était guère posé la question (il y a une dizaine d’années) de savoir si les endroits que l’on traversait (à nouveau) étaient “autorisés” en quad.
Ce qui peut être le cas de CERTAINS de ceux que tu sembles ... haïr (?).

J’ai relu plusieurs fois le début de ton post et je suis toujours perplexe par rapport à tes motivations.
L'idée c'est de se proposer.... pour pruner  !!!
Je veux bien admettre qu’il y ait des connards dans les bois, mais ton  >:( >:( >:( >:( fait peur.

19 mars 2014 à 23:41:07
Réponse #22

Ulf


Citer
Je veux bien admettre qu’il y ait des connards dans les bois, mais ton  >:( >:( >:( >:( fait peur.

En semaine, je croise des forestiers qui se déplacent en quad et autres véhicules. C'est bruyant mais ponctuel, le mec se rend d'un point A à un point B et en plus il fait ça pour avoir de quoi bouffer le mois suivant.

Les WE, c'est différent. Les bois vrombissent sans discontinuer des moteurs des quads et des motocross qui sillonnent le massif toute la journée, de l'aube au crépuscule. Le bruit est permanent et les passages fréquents.

Un tas de personnes souhaitent bannir les quads des milieux naturels, essentiellement pour ces raisons de nuisance sonore.

C'est le combat d'un égoïsme contre un autre, de celui qui veut exercer un sport mécanique contre celui qui veut se ressourcer. Je ne m'en voile pas la face et dans ce cadre débattre ne m'intéresse pas.

A vrai dire, j'ai essayé de discuter avec un bon nombre de "pilotes" par le passé... beaucoup de nuances de niveaux intellectuels certes (des gens sympas, des cons, la vie) ::) mais toujours la même conclusion où chacun campe sur ses positions... Les randonneurs mécas ayant l'écrasant avantage du fait accompli ("je suis là et, tu ne me feras pas partir").

Je ne suis pas non plus "pour" ce qu'on lit parfois dans la presse, à savoir un chasseur excédé qui ouvre le feu sur un quad (j'ai en mémoire deux fait divers dont un qui finit par un mort) ou ce qu'on peut lire dans certains forums, à savoir s'en prendre physiquement aux gens par des moyens plus ou moins débiles.

Ce qui m'intéresse, c'est le meilleur moyen de démoraliser ces randonneurs pénibles.

La combo garde particulier bénévole (formation courte gratuite) + photo de plaque (utilisation de pièges photo), si elle fonctionne, peut se révéler redoutable une fois multipliée par le réservoir énorme de volontaires anti-quads de ma région (chasseurs, cavaliers, cyclistes, randonneurs, naturalistes... c'est la quasi unanimité).

Je ne hais pas, je transfère des problèmes (c'est plus le miens, c'est le tiens), c'est pas toutafé pareil.  ;#
« Modifié: 19 mars 2014 à 23:52:39 par Ulf »

20 mars 2014 à 10:27:22
Réponse #23

musher


Le problème de ce genre de comportement est qu'on va rendre raison aux ayatollas.

Dans les quadeurs, comme chez les VTTistes, cavaliers , randonneurs pédestres, chasseurs, pecheurs..., on a des gens qui sont pour une cohabitation pacifique des différents usagers de la nature et d'autres extrémistes qui sont pour l'éradication des autres qui sont pas comme eux. Les Ben Laden de la verte.

En organisant une chasse aux sorcières, les extrémistes vont dire à ceux qui sont pour la cohabitation : Voyez, on essaye d'être sympa avec les autres et ils nous enc***ent.
 
Et les extrémistes vont répondre avec leurs armes dans la légalité : faire des run sur les chemins ouverts, organiser des randonnées les jours de chasse en restant sur les chemins communaux, organiser des randonnées quad sur l'itinéraire des randos pédestres... Emmerder un max les autres en restant dans la légalité.

Et pis il y aura les autres, run de nuit, circulation sans plaque ou avec des plaques masqués (boue + colle barbouillé sur la plaque : Ben Monsieur, on vient de passer un bourbier), course-poursuite avec les cowboys motorisés de l'ONCFS (qui s'est finie par la chute d'un gamin de 16 ans qui est tétraplégique à vie)

Et pis, ça va être l'escalade, on va remplacer les pièges photo par des cables en travers des chemins (qui vont décapités un quadeur comme en Bourgogne), on va plus se contenter de relever les plaques, on va faire descendre le type(avec violence et +).

Ensuite dommages collatéraux :
Dans un massif, les randonneurs ont fait la chasse aux motorisés qui ont répondu par la guerre. Les plus génés par la réponse des motorisés ont été les chasseurs.

Les extrémistes des chasseurs en ont profité pour mettre en place ce qu'ils essayaient depuis toujours : l'éradication des autres usagers du massif.

Ils ont obtenu que les communes mettent des B0 sur tous les chemins non goudronnés et que les proprio privés dénoncent toutes les conventions.

Résultat tous les véhicules sont interdits dans le massif (VTT, cavaliers, motos, quads, 4x4...) sauf sur les routes goudronnés et les randonneurs pédestres ont juste le droit de circuler sur les chemins communaux en dehors de la période de chasse.
Quand au buschcraft, la cueillette de champignons, la chasse photo vaut mieux pas y penser. Tout hors piste est sévèrement sanctionné par les gardes chasse (que ce soit à pied ou autrement).

Un ami qui chassait dans ce massif m'a dit : "Les randonneurs ont réussi en 6 mois à faire ce que les ayatollas des sociétés de chasse n'avaient pas réussi à faire depuis des années".

Citer
le réservoir énorme de volontaires anti-quads de ma région (chasseurs, cavaliers, cyclistes, randonneurs, naturalistes...
L'homme est l'homme. Quand on lui donne un nouveau exutoire, il oublie ses querelles. Les ennemis d'hier contre l'ennemi d'aujourd'hui.

Désolé mais j'ai vécu cette chasse aux sorcières dans les années 80 et 90.
Les chausses trappes dans les flaques d'eau pour perforer les sabots des chevaux, les cordes dans les tournants au niveau du cou pour faire tomber les cavaliers, les cables dans les descentes au niveau des guidons pour faire tomber les VTTIstes ou leur casser les poignets...

La guerre n'est jamais bonne et j'ai trop d'exemple ou elle a conduit à la fermeture de la verte au profit de certains.

Par chez moi, j'en connais un paquet qui attendent l'éradication des motorisés pour obliger les collectivités et les politiques à éradiquer tous les géneurs (VTTIstes, cavaliers, randonneurs, ceuilleurs de champignons...).

Après que l'on fasse appliquer la loi, OK
Mais tant qu'il y a pas de loi comme celle de la londe qui n'autorise l'usage des motoneiges que pour les ravitaillements et les secours, on peut pas interdire les motorisés.

Je suis pas quadeur (même si j'ai des copains quadeurs qui viennent nous filer un sacré coup de main pour la sécurisation de manifestation),
Quand je croise un engin motorisé dans la verte, ça me gène aussi.
Mais voila, ils ont droit d'y être comme les autres.

Citer
Je ne hais pas, je transfère des problèmes (c'est plus le miens, c'est le tiens), c'est pas toutafé pareil.
Mais ça peut très vite redevenir le tien si en face, on a le même raisonnement (sans parler de ceux qui attentent et qui vont tirer les marrons du feu, à savoir se réserver l'usage exclusif de la verte).

En tout cas, chez moi, c'est fait. :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'(

On aura l'air malin le jour ou on aura droit de faire du bushcraft que dans des aires à bushcraft. (Cf le feu dans certains parcs et dans certains pays)

20 mars 2014 à 11:22:36
Réponse #24

Ulf


Citer
...

Je t'ai bien lu, par respect et parce-que c'est intéressant. Mais je te l'ai dit, j'ai beaucoup parlé avec la partie adverse par le passé, sans aucun effet, donc c'est fini.

Et pour les runs, c'est déjà le cas. Je te ferai une vidéo pour montrer l'ampleur du phénomène.

http://www.tagtele.com/videos/voir/68249/  (non pas celle là ;))

Citer
On aura l'air malin le jour ou on aura droit de faire du bushcraft que dans des aires à bushcraft. (Cf le feu dans certains parcs et dans certains pays)

Et ça arrivera tôt ou tard. La seule chose que l'on puisse faire en interne, c'est d'éduquer sur la discrétion afin de repousser ce jour où il faudra un permis de bivouac (payant et sur zones aménagées bien sur).

En ce qui concerne les champis, les sylviculteurs y voient un moyen de se faire du pognon. Un permis de cueillette se met doucement en place:
http://www.foretpriveefrancaise.com/les-permis-de-ramassage-des-champignons-en-foret-214752.html
« Modifié: 20 mars 2014 à 11:44:07 par Ulf »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité