Nos Partenaires

Auteur Sujet: Où pratiquer le bushcraft en France?  (Lu 23389 fois)

16 février 2014 à 21:31:53
Lu 23389 fois

Nikolapland


Bonjour à tous,

Le sujet a peut-être déjà été posté, mais je n'ai rien trouvé...alors je lance le sujet ici :)

La France est assez fermée à la pratique du bushcraft (peu de lieux isolés, publiques et moins encore où les feux sont autorisés, sans parler de la qualité des eaux).

Ma question est donc : Connaissez-vous des lieux permettant de pratiquer aussi librement et pleinement que possible, le bushcraft dans un environnement aussi sauvage que possible (le moins de rencontres humaines et de civilisation possible), en France et plus encore, en Ile-de-France?

Par "bushcraft", j'entends ici : faire un feu, ramasser du bois, couper du bois et ramasser des plantes comestibles (dans le respect de la végétation en présence bien sûre) et avoir de l'eau (rivière, lac, autres), avec possibilité de pêche/chasse dans l'idéal (dans le respect de la réglementation).

Les informations utiles à fournir :
  • Nom et localisation précise du site
  • Nature de l'environnement (forêt, bois, montagne, plaine, prairie, etc.)
  • Type de ressources : bois, végétation, eau, poissons/viandes...
  • Présence de la civilisation
  • Réglementation/indications particulières utiles

Si vous possédez des terrains privés en Ile-de-France ou ailleurs, où vous prêts à inviter des amoureux de la vie sauvage pour un peu de bushcraft, n'hésitez pas à en parler aussi :)

Merci à tous les participants et MERCI DE NE PAS DÉVIER DU SUJET ET DE RESTER FACTUEL ET TECHNIQUE DANS VOS RÉPONSES pour que ce sujet reste constructif) ;)
Nikolapland
http://nikoxyd.free.fr
L'homme fait partie de la nature, il doit vivre avec et non la soumettre à sa volonté...

17 février 2014 à 10:31:16
Réponse #1

guillaume


En admettant que cela puisse exister (impossible vu les critères), tu penses vraiment que l'on va partager ça en publique sur internet ou même en privé à un inconnu ? ;)

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

17 février 2014 à 10:48:05
Réponse #2

Chris-C


Citation de: Nikolapland
MERCI DE NE PAS DÉVIER DU SUJET ET DE RESTER FACTUEL ET TECHNIQUE DANS VOS RÉPONSES

désolé:

Dans ton annonce tu mets en relation 2 paramètres qui ne peuvent pas donner les
réponses que tu attends.

Si tu vis dans un lieu peu propice au bushcraft, pour des raisons de ressource naturelles polluées, protégées, trop aménagées, trop aseptisées, sur des surfaces peu étendues, alors il est normale de peut être pas aller "peser" plus sur cette endroit.

Je pense même que ta demande devrait nous amener à réfléchir sur notre comportement et notre engagement à la protection de ce qui peu encore l'être.

J'espère que personne ne verra là une critique de la pratique.
Sans parler que en cherchant bien et en faisant bien y'a de quoi s'exprimer encore.

a+

17 février 2014 à 11:54:44
Réponse #3

Ulf


Citer
Connaissez-vous des lieux permettant de pratiquer aussi librement et pleinement que possible, le bushcraft dans un environnement aussi sauvage que possible (le moins de rencontres humaines et de civilisation possible), en France et plus encore, en Ile-de-France?

Tu n'auras pas 100% de satisfaction en France et encore moins en Idf. Il n'y a plus en France un milieu qui ne soit pas anthropisé.
Edit: je viens d'y penser à l'instant, la Guyane c'est la France. Ca remplit ton cahier des charges mais ça me parait difficile comme milieu.

Contacte Verdugo, il bivouaque en Idf.

Du reste:



« Modifié: 17 février 2014 à 13:00:06 par Ulf »

17 février 2014 à 21:30:07
Réponse #4

Nikolapland


Bonjour à tous et merci pour ces débuts de réponse:

En admettant que cela puisse exister (impossible vu les critères), tu penses vraiment que l'on va partager ça en publique sur internet ou même en privé à un inconnu ? ;)
Guillaume, c'est le principe du forum, partager des choses entre tous, pour que chacun puisse vivre pleinement notre passion commune de la nature, du bushcraft ou de la survie : après, libre à chacun de jouer d'altruisme ou d'égoïsme. Inversement, je comprends ta volonté de protéger de tels sites : j'espère que les personnes présentes sur ce site ont la conscience des valeurs de base d'une interaction respectueuse avec la nature. Je demande une localisation précise : évidemment cela s'applique à des lieux de grande superficie et chacun choisit ce qu'il veut écrire...  :huh:

désolé:

Dans ton annonce tu mets en relation 2 paramètres qui ne peuvent pas donner les
réponses que tu attends.

Si tu vis dans un lieu peu propice au bushcraft, pour des raisons de ressource naturelles polluées, protégées, trop aménagées, trop aseptisées, sur des surfaces peu étendues, alors il est normale de peut être pas aller "peser" plus sur cette endroit.

Je pense même que ta demande devrait nous amener à réfléchir sur notre comportement et notre engagement à la protection de ce qui peu encore l'être.

J'espère que personne ne verra là une critique de la pratique.
Sans parler que en cherchant bien et en faisant bien y'a de quoi s'exprimer encore.

a+


Plumok : je ne comprends pas trop ta réponse : la description que je fais de la France est très générale : il existe toujours des coins à l'aspect sauvages et de bonne qualité, même s'ils sont difficiles à trouver ou assez réduits. Pour la qualité de l'eau, étant hydrobiologiste, je sais de quoi je parle : mais toute l'eau de France n'est pas imbuvable, moyennant une filtration sur charbon ou une micropure. Je ne demande pas d'endroit pour marcher droit devant pendant 15jours sans rencontrer personnes, mais des p'tits endroits sympas ou on peu faire un bushcraft agréable sur moins d'une semaine sans trop se déplacer (la carte de Ulf montre que ça existe : merci). Et certains pratiquent bien un bushcraft minimaliste en France, donc c'est réalisable. :)

Tu n'auras pas 100% de satisfaction en France et encore moins en Idf. Il n'y a plus en France un milieu qui ne soit pas anthropisé.
Edit: je viens d'y penser à l'instant, la Guyane c'est la France. Ca remplit ton cahier des charges mais ça me parait difficile comme milieu.

Contacte Verdugo, il bivouaque en Idf.



Ulf : merci encore une fois pour tes réponses constructives :D Ayant été Laponie finlandaise (mes origines), dans les Carpates de Roumanie et 2 fois en Alaska, je me doute qu'il n'existe pas d'équivalent en France, mais peut-être des zones de quelques kilomètres carrés pas trop fréquentées (j'ai pas dit complètement vides), à caractère à peu près naturel (même s'il y a quelques sentiers ou un chalet ou deux) et surtout où on a un minimum de liberté (feu / utilisation du bois notamment). Je vais essayer de joindre Verdugo, merci du contact ;)

Bref...les pratiquant en France du Bushcraft : où le faites-vous et avec quelles contraintes? (c'est plus large comme question et ouvert aux personnes qui souhaitent partager ça avec nous : on n'est pas si nombreux que ça à faire du bushcraft en France, on ne se retrouvera pas le lendemain à 50 par mètre carré à courir après une sauterelle) ;)
Nikolapland
http://nikoxyd.free.fr
L'homme fait partie de la nature, il doit vivre avec et non la soumettre à sa volonté...

17 février 2014 à 22:01:08
Réponse #5

guillaume


j'espère que les personnes présentes sur ce site ont la conscience des valeurs de base d'une interaction respectueuse avec la nature.

Je ne parle pas de toi ni même forcément d'autres personnes du forum. Gardons simplement à l'esprit que le forum est publique et lu par beaucoup, beaucoup de gens.

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

17 février 2014 à 22:11:12
Réponse #6

Ulf


Citer
Gardons simplement à l'esprit que le forum est publique et lu par beaucoup, beaucoup de gens.

+1

Sache que je donne des coins (à photo, champi etc.) sur internet, non pas par bienveillance, mais par exemple, pour donner un peu d'occupation à un garde chasse particulier spécialiste du pneu crevé.  ;#

Le pire c'est que le tuyau, si donné en public, est bidon. ;#

Résultat des courses, on ennuie quelqu'un qu'on aime pas sans se mouiller et on éloigne des malotrus des vrais spots.  ::)

Et je ne suis pas le seul à pratiquer cette technique de troll à double sens (quelques "collègues" sont encore plus farceurs).

Méfie toi  ;)
« Modifié: 17 février 2014 à 22:19:08 par Ulf »

17 février 2014 à 22:13:00
Réponse #7

Nävis


...c'est le principe du forum, partager des choses entre tous, pour que chacun puisse vivre pleinement notre passion commune de la nature, du bushcraft ou de la survie ...

C'est TA vision de ce forum!
Faire profiter les autres de son expérience, transmettre avec bienveillance, encourager, offrir quelques clins d'oeils, c'est un partage.
Exiger la gratuité, et ne pas vouloir comprendre que c'est mal vu ici, c'est peu recommandé pour qui veut survivre longtemps.

La broderie sur soie est ma passion. La survie, c'est mon exigence!


17 février 2014 à 22:13:31
Réponse #8

Chris-C


je peux essayer d'être plus clair alors :

en France il y a 2 types de terrain, privé ou appartenant à l'état.
Donc pour pouvoir y faire ce que tu veux y faire, il faut déjà savoir à qui appartient le terrain et demander des autorisations.

Il semble assez évident que lorsque tu as fait cette démarche et que tu t'es rendu compte du temps que ça peut prendre, tu vas pas aller claironner sur internet, que tu as trouvé un bon terrain de jeu.

Je pense aussi que les nouvelles activités liées à la "survie" et au bushcraft ne sont pas sans impact sur la nature. Donc si tu ne sais pas trouver un coin à toi
pour pratiquer ton loisir, tu comprendras que l'on peut se demander quel type d'utilisateur de nature tu peux être. Et donc pas te filer un post sympa.
Ce qui rejoint l'intervention de Guillaume plus haut.

Grâce à Ulf et sa réponse constructive comme tu l'avais demandé, tu sais où diriger tes recherches, je laisse encore ouvert un peu ce post par curiosité de voir ce qui pourrait en sortir, mais j'ai du mal à croire que tu vas avoir un point GPS précis  ;)

J'espère que tu comprend bien que je ne te juge pas, que tu es peut être un coureur des bois très expérimenté ( ce qui va facilité tes recherches) mais avec internet.............................

a+

17 février 2014 à 22:50:49
Réponse #9

VieuxMora



Bref...les pratiquant en France du Bushcraft : où le faites-vous et avec quelles contraintes? (c'est plus large comme question et ouvert aux personnes qui souhaitent partager ça avec nous : on n'est pas si nombreux que ça à faire du bushcraft en France, on ne se retrouvera pas le lendemain à 50 par mètre carré à courir après une sauterelle) ;)
Bonjour Nikolapland

Ce qui est vrai aujourd'hui peut évoluer rapidement.
La randonnée par exemple est devenue une activité de masse. Certains GR sont devenus des autoroutes. Comme bien d'autres pratiques de plein air.

Il suffit que les médias s'en empare et que les effets de mode soient soutenus par un marketing efficace, vente de matos toujours plus diversifié et cher, et hop les foules s'engouffrent.
Voir les voies de montagne classiques à Chamonix, les usines de rafting, canyoning etc.
Idem avec le(s) ski(s) et surfs.

Or le bushcraft est en cours de médiatisation croissante, à travers les émissions de type B.G. ou même ....l'excellente revue de l'ami Floproteus  :)
Et alors les sauterelles n'auront plus la paix. Et les pratiquants auront vite fait de bousiller des sites entraînant des réglementations toujours plus contraignantes.

A toi de trouver tes coins de paradis, et de voir ensuite si tu voudras y voir débarquer des autocars entiers... :D

18 février 2014 à 13:24:25
Réponse #10

VERDUG0


Salut Niko, je reponds ici a ton MP (pas encore lu le fil) parceque les infos sont utiles.

Je bivouaque souvent en IDF. J'ai deux forets ou je traine: senart et pontault.
Pontault: pas une nuit ou j'ai pas entendu des coups de feu entre 22h et 3h du matin. J'entends les avions, et surtout l'autoroute en permannence. Y a Lyme et beaucoup de tiques. Foret tres humide! Quelques fois des gens me font des appels de lampe, mais jamais de contact autre que ca.
La foret est decoupée en sections suffisamment grande pour faire un feu sans etre vu depuis les routes. Faut juste trouver quel coin permet quoi.
Y a eu un meurtre sale (au poignard) y a une dizaine de jours, donc je suppose que je vais eviter un peu cette foret, au cas ou il y ait plus de surveillance.

Sénart: Pas entendu de coups de feux la-bas, mais j'y suis moins allé pour l'instant. Lyme, tiques, et gros gliglis.
La partie que j'ai vu est decoupée en VRAIMENT petits troncons, et y a pas mal de voitures qui passent. Il doit y avoir une nationale a coté, parcequ'on entend beaucoup de voitures. Donc le feu c'est pas une bonne idée. Foret tres humide!
Y a 5 jour j'ai fait une torche suedoise, et genre 3 minutes apres l'avoir allumée, phare sur le camp, une bagnole de police. Au final j'ai été a leur rencontre (du coup ils ont vu que moi, pas le reste) et ca c'est bien passé. Premiere fois ou des policiers etaient respectueux envers moi (le cadre peut etre). Ils etaient surpris mais c'est passé en donnant des explications simples et logiques.
Je leur ai demandé ce qu'ils faisaient la: "on passe partout, on surveille"

Vincennes: j'ai deja fait deux BBQ pizzas en journée la-bas: c'est juste mort. trop pres des gens. La nuit par contre c'est tranquille, et accessible grace aux transports. Pour un BBQ sauvage, c'est super, pour bivy faudrait partir tot.

Tremblay en france: Ya une foret qui est limitrophe a tremblay (tremblez en france, ca marche aussi) et montfermeil: j'y suis passé plusieurs fois pour savoir que c'est cool, et assez isolé, mais j'ai pas fait assez de bivouacs pour parler de gestion du feu et du campement la-bas.

Les parcs municipaux: C'est plus du tout du bushcraft, mais si ca sert=>
ceux qui ferment la nuit a proximité des mairies, ca peut etre sympa, J'eviterai le feu, mais pour se poser et monter son abri, ca peut etre tres bien. Tu peux driller une marche en vegetation (j'ai pas ecrit foret  ;D) de nuit, dans un coin ou tu dois te faire discret, et monter ton abri de nuit. Je le faisais plusieurs fois par semaine l'année derniere.
Un de mes coins preferes, en pleine ville, sur une colline, avec vu sur le nord de l'IDF, depuis un hamac. Sympa avec toutes les lumieres.

Vu les coins que je connais, accessibles en transport, c'est vraiment pas "nature", mais ca permet de developper de l'experience (monter tarp+ hamac dans le noir, c'est plus courant que le faire de jour pour moi) concrete dans des conditions particulieres.  Pour moi c'est plus de l'entrainement au bivouac que du bushcraft ce qu'on peut faire ici, tranquillement en tous cas. Apres je connais surement pas assez les coins (le CEETS donne des stage en IDF! Ils doivent avoir des coins calmes)
« Modifié: 18 février 2014 à 13:50:08 par VERDUG0 »

18 février 2014 à 13:30:21
Réponse #11

Willy


Euh ... le "bushcraft" est peut être un peu voire beaucoup de découvertes et d'explorations ?

Tout le(s) plaisir(s) de découvrir un lieu un peu secret et peu fréquenté, de le garder intact ...

Si tu prends le temps de découvrir ta région tu trouveras surement ton bonheur.


"Tu es libre d'être vraiment toi même , Ici et maintenant et rien ne peut l'arrêter" (Jonathan Livingstone le Goeland)

18 février 2014 à 17:06:18
Réponse #12

Nirgoule


Le buschcraft est un niveau au dessus de la randonnée en terme d’engagement. Un peu comme l’alpinisme.
On ne se lance pas sans danger, simplement en ayant lu une revue ou regardé un 52'. Les pseudo reportages sont des fictions qu’il serait irresponsable de tenter de reproduire, genre manger de la m*rde d’éléphant ou se lancer de 20m pieds joints dans une chute d’eau.

Si tu souhaites te rapprocher de la nature comme certains le font ici, rejoins une association de randonneurs, d’escalade ou inscrit toi à un stage du CEETS. Ils t’initieront et t’indiqueront des lieux connus d’eux seuls. Prends le temps de découvrir et d’apprendre. Prends le temps.

Ensuite tu pourras par toi-même faire des découvertes.

Te donner des endroits, sans savoir quel niveau tu as, serait irresponsable de notre part.

Je ne suis pas étonné des réactions de membres du forum. C’est un peu comme si tu demandais : « Euh, j’ai pas encore mon permis mais, qui pourrait me dire entre la Ferrari F40 et la Maserati Ghilbi laquelle vaut il mieux conduire ? »  ^-^
"If you are out for more than a day with no access to toilets, you need to be aware of how to defecate, without impacting on the environment."

"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

18 février 2014 à 20:14:52
Réponse #13

camoléon


Salut Verdugo,

J'habite le 93, limite 77, et je connais  plus ou moins les coins dont tu parles (Tremblay, Poudrerie, canal de Lourcq...).Franchement, parfois le jour c'est déjà un peu limite niveau sécurité (faut pas psychoté mais Montfermeil, entre autre...) et j'irais pas y passer la nuit (trafics divers, prostitution, beuverie, marginaux, psycho, camés etc...).

Le seul endroit ou je me sent pratiquement en sécurité en IDF, c'est Fontainebleau. La proximité des routes est parfois pénible mais en cherchant bien, tu trouve des coins sympas et la proximité des animaux sauvages vaut le déplacement. Attention!Zone naturelle sensible et protégée, donc réglementation contraignante.Respect SVP.
« Modifié: 18 février 2014 à 20:26:00 par camoléon »
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

18 février 2014 à 20:26:36
Réponse #14

VERDUG0


La poudrerie, C'est le petit musée sur les armes a feu? Ce coin est vraiment surveillé
Par contre, au pieds des tours de montfermeil, l'acces a la foret est simple, et on peut trouver des coins tranquilles.

EDIT= tranquilles pour la region de paris

18 février 2014 à 20:34:21
Réponse #15

Ulf


Citer
C'est Fontainebleau. La proximité des routes est parfois pénible mais en cherchant bien, tu trouve des coins sympas et la proximité des animaux sauvages vaut le déplacement. Attention!Zone naturelle sensible et protégée, donc réglementation contraignante.Respect SVP.

Bcp de pins très inflammables + bcp de jeunes qui viennent se saouler autour d'un brasier = Bcp de rondes de gardes forestiers

De plus le bivouac y est spécifiquement interdit. T'as des panneaux partout.

Sources:
http://www.leparisien.fr/yvelines-78/traque-aux-bivouacs-en-foret-de-fontainebleau-18-07-2010-1004804.php

http://photonaturefontainebleau.over-blog.net/article-camping-feux-bivouacs-en-foret-de-fontainebleau-note-0265-109930658.html






18 février 2014 à 20:42:54
Réponse #16

camoléon


Citer
EDIT= tranquilles pour la region de paris

On se comprends ;)

Citer
De plus le bivouac y est spécifiquement interdit. T'as des panneaux partout.

camping interdit, pas bivouac ;)On se comprends aussi.
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

18 février 2014 à 21:01:01
Réponse #17

Ulf



18 février 2014 à 22:58:34
Réponse #18

pamecano


bonjour
pour ma part je pratique dans le 04 05 et 84 par contre jamais en saison estival bien sur ici je n’ai jamais eu de problème pour le feu par contre je ne braconne pas ni chasse et pour la pèche il faut une carte comme tu le sais  les prix varie suivant ce que tu souhaites .si tu veux des nom de montagnes ou de collines tranquille pour busher ya qua demander tchao.   
bonne sortie a chacun toujours en sécurité .

18 février 2014 à 23:03:55
Réponse #19

camoléon


On en a parlé plus d'une fois sur ce forum, mais pour mémoire ou info:

http://www.randonner-malin.com/bivouacs-et-camping-sauvage-en-france/

"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

19 février 2014 à 08:19:36
Réponse #20

Pierrot


Citer
Ma question est donc : Connaissez-vous des lieux permettant de pratiquer aussi librement et pleinement que possible, le bushcraft dans un environnement aussi sauvage que possible (le moins de rencontres humaines et de civilisation possible), en France et plus encore, en Ile-de-France?

Par "bushcraft", j'entends ici : faire un feu, ramasser du bois, couper du bois et ramasser des plantes comestibles (dans le respect de la végétation en présence bien sûre) et avoir de l'eau (rivière, lac, autres), avec possibilité de pêche/chasse dans l'idéal (dans le respect de la réglementation).

Salut,

En France, il faut prendre le problème à l'envers, c'est à dire commencer par prendre un permis de chasse et un permis de pêche.

Le permis de chasse, surtout, va te donner accès à des territoires sur lesquels tu ne pourrais pas aller autrement, à partir de là tu peux envisager d'y adjoindre le bushcraft.

Même si la chasse ou la pêche ne sont pas tes objectifs prioritaires, ce sont les meilleurs moyens d'accéder légalement à la nature, on peut penser que c'est regrettable, mais c'est comme ça.  :-\

19 février 2014 à 09:08:42
Réponse #21

camoléon


Citer
Le permis de chasse, surtout, va te donner accès à des territoires sur lesquels tu ne pourrais pas aller autrement, à partir de là tu peux envisager d'y adjoindre le bushcraft.

Quel genre de territoires? Des terrains privés, comme des étangs ou des réserves?
La réglementation y est sûrement également contraignante, le taux de fréquentation suivant les saisons peut être désagréable, si on cherche la solitude.
Et je parle pas du plomb dans les fesses si on farfouille dans les fourrets ;#

Si on a un bon pote ou de la famille qui possède ce genre de terrain et qui te laisse t'y "amuser" comme et quand tu veux, ça doit être l'idéal, effectivement.

Citer
Même si la chasse ou la pêche ne sont pas tes objectifs prioritaires, ce sont les meilleurs moyens d'accéder légalement à la nature, on peut penser que c'est regrettable, mais c'est comme ça.  :-\

Un bon poisson sur feu de bois, c'est sympa et c'est "bushcraft".
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

19 février 2014 à 09:18:30
Réponse #22

Pierrot


Citer
Quel genre de territoires?

Par exemple, des terrains privés ouverts à la chasse, et surtout les forêts domaniales dont les baux de chasse ont été acquis par la société de chasse dont tu es membre.

Si on évites les chasses en battues, il n'y a pas tant de monde que ça, la chasse faisant peur à de plus en plus de gens.

J'ai pour ma part chassé la bécasse dans de grands bois privés où l'on ne rencontre personne, et où on ne peut pas aller sans permis de chasse.


19 février 2014 à 11:45:05
Réponse #23

Ulf


Citer
et surtout les forêts domaniales dont les baux de chasse ont été acquis par la société de chasse dont tu es membre.

Il s'agit du sujet N*1 d'engueulade avec les chasseurs.

Payer te donne le droit de chasser, il ne s'agit pas d'une location exclusive de la foret domaniale.

Le chasseur doit encore composer avec les autres utilisateurs de la forêt. 

19 février 2014 à 17:38:12
Réponse #24

musher


Le permis de chasse, surtout, va te donner accès à des territoires sur lesquels tu ne pourrais pas aller autrement

Enfin plus que le permis de chasse, c'est l'adhésion à la société de chasse locataire du territoire qui te donnera l'accès.

Ce qui avec certaines actions plus de 1000 €/an, les certaines ACCA qui n'acceptent que les résidents de la commune... Si tu as envie de changer de territoire assez régulièrement, ça va te faire un beau budget "Actions de chasse" par an.

Sinon tu vois avec des propriétaires privés pour qu'ils t'autorisent à venir jouer chez eux. Tu évites d'aller jouer les jours de chasse   :D

Chez nous, il y a des terrains de paintball, d'airsoft, de camp scout... dont les utilisateurs n'ont pas tous un permis de chasse (surtout chez les louveteaux).

Bon dans les forêts domaniales ou communales gérés par l'ONF, obtenir l'autorisation de l'ONF pour y aller camper en y faisant du feu  :'( (avec ou sans permis de chasse). 

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité