Nos Partenaires

Auteur Sujet: Filtre à eau par gravité !  (Lu 13891 fois)

04 février 2014 à 22:57:27
Réponse #25

Ecto


En effet, les seules infos traitant de filtration des virus chez berkey sont dans ce document :

http://www.pleasanthillgrain.com/berkey_tests_analytical_services.pdf

et le paragraphe intéressant :

Overall, the unit is well designed and simple to operate, and yielded results that exceeded the target log
reduction criteria (4 log viruses, 6 log bacteria) under the clean water test conditions described above.
Further testing to determine the performance of the Black Berkey filters under “challenge
water” conditions (elevated turbidity, organic carbon, etc.) is recommended as the next step.


C'est très mince.
Moi aussi ca m’énerve quand ca reste aussi vague. Et je deteste les superlatif à la Apple (Revolutionnaire ! Incroyable ! ...) dont les marketeux americains sont friands.
Encore une fois, j'ai rien a vendre, j'ai juste un Berkey et je suis intéressé par la réponse à la question "berkey filtre-t-il les virus", que ce soit oui ou non (bon si c'est non je serai un peu déçu mais c'est comme ca.)
Au vu de ce qui a été dit ici, la réponse c'est plutot "ca réduit, parfois fortement, mais pas tout et pas toujours" ca nous fait une belle jambe.

Cela dit puisqu'on parle de tests "extreme" en voilà un sympa sur le berkey : http://youtu.be/xC9iN_Kyico

J'ai quand même l'impression que le KATADYN DRIP  et Le BERKEY c'est kif kif. A la différence que le Berkey est en inox ce qui peut justifier la différence de prix.

04 février 2014 à 23:22:27
Réponse #26

DavidManise


Oui pour moi c'est plutôt kif kif les deux... 

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

05 février 2014 à 13:23:50
Réponse #27

Kilbith


Un vrai système de filtration à 0,2 microns va pouvoir vraiment virer toutes les bactéries, protozoaires, parasites et particules en suspension dans l'eau sans pb.  L'étage de charbon actif va s'occuper d'une bonne partie des contaminants chimiques...  maintenant les virus, à part le traitement chimique (ou une filtration genre osmose inverse), je vois pas... 

En matière de traitement de l'eau, on va seulement réduire de façon drastique les pathogènes donnés quelque soit la méthode. On réduit leur présence au point qu'ils ne soient plus un danger dans l'immense majorité des cas. On ne peut jamais affirmer avoir tout éliminé.

Comme tu le soulignes, les virus sont trop petit pour être efficacement arrêté par un filtre (inférieur à 200 nm soit 0.2 micron). Mais cela ne veut pas dire que filtrer l'eau est inutile.

- D'abord de gros virus peuvent être arrêté par la filtration. Les virus dangereux sont précisément ceux difficiles à filtrer.



- Et les virus évoluent rarement "seuls" dans la nature ils sont au sein d'un écosystème qui lui peut être très amoindrie par la filtration. un virus ne peut pas vivre "seul longtemps" en dehors du laboratoire. Sauf les souches qui de ce fait sont particulièrement virulentes.

Dans le passage suivant :
http://en.wikipedia.org/wiki/Fecal%E2%80%93oral_route
Citer
The fecal–oral route (or alternatively the oral–fecal route or orofecal route) is a route of transmission of a disease, when pathogens in fecal particles pass from one host and introduced into the oral cavity of another host.

The process of transmission may be simple or involve multiple steps. Some examples of routes of fecal-oral transmission include:

    water that has come in contact with feces and is then inadequately treated before drinking;
    food that has been prepared in the presence of fecal matter;
    disease vectors, like houseflies, spreading contamination from inadequate fecal disposal;
    poor or absent cleaning after handling feces or anything that has been in contact with it;
    sexual practices that may involve oral contact with feces, such as anilingus or coprophilia.

Some of the diseases that can be passed via the fecal-oral route are:

    Poliomyelitis
    Norovirus acute gastroenteritis
    Giardiasis[1]
    Hepatitis A[2]
    Hepatitis E[3]
..../...

On comprend que la voie privilégiée d'infection de nombreux virus c'est la voie  "oro fécale". Par conséquent le simple fait de laisser décanter et filtrer l'eau élimine non pas les virus mais les substrats qui les transportent (matières, bactéries, déchets...). Au final, il subsiste des virus sous la forme "libre" (les virions) qui peuvent passer le filtre, mais très peu. Pour les plus pathogènes ces très peu sont suffisants pour vous tuer parfois.

Je vais prendre l'exemple du redouté poliovirus : http://en.wikipedia.org/wiki/Poliovirus

Citer
Poliovirus is an enterovirus. Infection occurs via the fecal–oral route, meaning that one ingests the virus and viral replication occurs in the alimentary tract.[31] Virus is shed in the feces of infected individuals. In 95% of cases only a primary, transient presence of viremia (virus in the bloodstream) occurs, and the poliovirus infection is asymptomatic. In about 5% of cases, the virus spreads and replicates in other sites such as brown fat, reticuloendothelial tissue, and muscle. The sustained viral replication causes secondary viremia and leads to the development of minor symptoms such as fever, headache and sore throat.[32] Paralytic poliomyelitis occurs in less than 1% of poliovirus infections. Paralytic disease occurs when the virus enters the central nervous system (CNS) and replicates in motor neurons within the spinal cord, brain stem, or motor cortex, resulting in the selective destruction of motor neurons leading to temporary or permanent paralysis. In rare cases, paralytic poliomyelitis leads to respiratory arrest and death. In cases of paralytic disease, muscle pain and spasms are frequently observed prior to onset of weakness and paralysis. Paralysis typically persists anywhere from days to weeks prior to recovery.[33][34]

On voit bien qu'il n'est pas mortel ou pathogène pour tout le monde, tout le temps, à toute les doses. Une filtration à 0.22 micron ne va pas l'éliminer, surtout sous sa forme libre de virion. Mais en diminuant le substrat qui le transporte, la dose qui va passer dans l'eau buvable sera très faible et nettement moins susceptible de causer une maladie grave.

Pour ceux qui veulent filtrer l'eau d'une source présente sur le terrain après analyse préalable de sa "potabilité".  Une bonne idée c'est de protéger la proximité immédiate de la source des matières fécales (clôture) et du ravinement amont (pause d'une petite haie par exemple). La qualité initiale de l'eau à traiter n'en sera que meilleure et l'efficacité des traitements en aval supérieure.

Un autre point. Les filtres céramiques Katadyn incorporent souvent des ions argent. Ceux ci n'ont pas la capacité d'éliminer rapidement les bactéries et encore moins les virus. En revanche, ce sont des bactériostatiques qui empêchent la colonisation du filtre par les bactéries, et donc indirectement par les virus.

J'ai hésité à écrire ces lignes, car on est dans la finesse du raisonnement. En pratique on peut dire que la filtration à 0.22 micron ne va pas arrêter les petits virus et qu'elle est donc insuffisante pour rendre l'eau potable. Mais, dans la pratique, c'est tout de même utile pour se protéger des virus, le traitement étant toutefois inciomplet. Un traitement complémentaire étant nécessaire pour diminuer encore plus leurs concentrations et statistiquement les problèmes.   

« Modifié: 05 février 2014 à 14:37:02 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité