Nos Partenaires

Auteur Sujet: Démonter le manche de mon Kukri  (Lu 4140 fois)

24 janvier 2014 à 13:02:35
Réponse #25

Hurgoz


Ensuite, pour protéger de l'oxydation, rien ne marchera.Il te faudrait le même genre de coating que sur les lames, genre époxy cuit au four... Le plus simple serait de faire un système démontable.

Padak, Gringo! ;)

C'est la partie de la lame qui est protégée par le manche, donc je ne suis même pas sûr qu'une c*nne peinture anti-rouille (genre la vieille au plomb ;) ) ne suffise pas....en plus sa pourrait réduire le jeu.

Pour ce qui est de fragiliser la soie en perçant dedans, tout dépend de la taille du rivet que tu vas mettre (dans ma photo, j'ai peut être vue un peu gros).

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

24 janvier 2014 à 13:04:10
Réponse #26

mrfroggy


:huh: Sur la photo le kraton est enlevé , non ?
Je me suis fait avoir par la photo ou bien !?
c est une photo qui n est pas celle de son couteau, c est pour illustrer  ;)
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

24 janvier 2014 à 13:20:45
Réponse #27

bpc


je trouve qu'un des intérêts du post est de souligner comment il est difficile de repasser derrière des solutions industrielles.

à l'inverse, j'ai un koukri népalais dont le manche avait pris beaucoup de jeu:

il a suffit de limer l'extrémité de la soie, sortir le manche, le remplir de mastic, remonter et mater la soie.
ça été vite plié.......

24 janvier 2014 à 14:00:35
Réponse #28

mrfroggy


je ne vois pas bien ou est la difficulté ? un coup de perceuse , 1 minute grand max. et la lame est désolidarisée. je dirais meme que Cold Steel a facilité la tache, car il n y a pas de colle ni résine.
Si tu dois démonter un couteau d artisan riveté, ça sera exactement la meme chose, voir plus chiant avec des rivets plein..
La seule différence, c est que tu renvois le couteau a ton artisan et lui peut te le faire dans les regles de l art..
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

24 janvier 2014 à 16:57:42
Réponse #29

Ghjallone


je trouve qu'un des intérêts du post est de souligner comment il est difficile de repasser derrière des solutions industrielles.

à l'inverse, j'ai un koukri népalais dont le manche avait pris beaucoup de jeu:

il a suffit de limer l'extrémité de la soie, sortir le manche, le remplir de mastic, remonter et mater la soie.
ça été vite plié.......
Je ne vois pas ou est la difficulté.
On pourrait aussi se contenter de bourrer le manche de mastic, ou d'époxy en enduisant la soie de fluide de démoulage, et remettre un gros rivet en cuivre pour fixer.
Mais je crois qu'il vaut mieux faire un truc démontable.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité