Nos Partenaires

Auteur Sujet: Système pour se réchauffer  (Lu 5211 fois)

24 novembre 2013 à 18:46:34
Lu 5211 fois

BushcraftUC


Salut à tous !

Je me propose d'ouvrir un post sur la façon de se réchauffer et vite . J'ai eu récemment la sale expérience de voir le froid arriver très vite en moi . Les doigts de la main qui commencent à avoir mal, les pieds de même .

J'ai trouvé deux trois trucs qui m'aident à lutter contre çà, mais rien d'extravagant hein ^^ . La simplicité m'a bien aidé :) Déjà ne pas sortir en zone naturelle avec des chaussures non adaptées, j'ai pris dans rangers préparées avec leurs chaussettes militaires .

Un truc qui m'a déçu d'ailleurs, ce sont les gants militaires qui prennent très vite l'humidité de l'intérieur .. Là où je suis en Bretagne, la pluie est souvent là et on a beau le dire encore et encore, l'humidité et les intempéries c'est radical . De plus, récemment j'ai galéré à allumer un feu sous la pluie battante .

Voilà, j'aimerai savoir ce que vous vous faites contre ce genre de problèmes . Je crois que cela peut être utile d'en discuter :) D'ailleurs, David Manise a réalité un bon article sur l'hypothermie ( d'où mon topic ^^ )

https://www.youtube.com/watch?v=UrZOptpRqe0&hd=1 c'est un système que j'ai testé hier . Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais j'ai trouvé çà efficace .

PS : j'ai ma voie un peu enrouée dans cette vidéo ( merci le froid )


24 novembre 2013 à 23:11:03
Réponse #1

musher


Ca va dépendre de se que tu veux réchauffer.

Les mains, les pieds, le corps ?

24 novembre 2013 à 23:24:10
Réponse #2

BushcraftUC


Principalement les pieds car je trouve que la sensation de froid passe plus vite par là :/ A ceux qui connaissant des astuces :) ( en plus de ceux données dans l'article de David Manise :)  )

24 novembre 2013 à 23:27:38
Réponse #3

loic35


bha deja une bonne paire de semelles , je trouve que ca limite deja bien le refroidissement des pieds .

Autrement tu a les chaufferettes chimiques qui prennent pas trop de place et qui peuvent aider .

25 novembre 2013 à 07:28:35
Réponse #4

Outdoorsman


Si tu as froid aux mains et au pieds, c'est que ta température centrale descend et qu'un phénomène de vaso-constriction est en route pour protéger prioritairement tes parties centrales.
Dans ce cas, se couvrir plus les mains et les pieds n'est pas suffisant, il faut aussi protéger les parties centrales dont la tête :

http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=61042.20
"On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du coté de la forêt. " Ivan Tourgueniev
"Là où il y a une volonté, il y a un chemin" Edward Whimper
"Dégaine toi du rêve anxieux des bien-assis" Léo Ferré

25 novembre 2013 à 09:59:32
Réponse #5

musher


Tu as froid aux pieds ou aux mains parce que tu es mal équipés (pas de gants ou trop fins, chaussures pas isolantes) ou parce que tu peux pas te protéger correctement (travaux nécessitant une motricité fine) :
- Chaufferettes dans les chaussures et les gants,
- petit radiateur portatif (une gamelle fermée avec des petits trous ou une grosse boite de conserve avec une chandelle ou une grosse bougie à trois mèches :Ca te fait un petit radiateur que tu peux tenir avec tes gants pour te réchauffer les mains. J'utilise ça quand je bricole dehors et que je commence à perdre ma motricité fine.

Si tu as froid aux extrémités car tu es en train de te refroidir :    outre le bonnet et la parka, je mets une bouillote sur le ventre. Il y a beaucoup de sang dans le ventre (rate, foie, estomac) et donc la chaleur est plus vite véhiculé dans le corps et ça t'évite de chopper une drouille en plus de l'onglet.

25 novembre 2013 à 10:22:52
Réponse #6

Kilbith


Dans le lien donné par outdoorman on distinguait entre se "refroidir" et avoir la "sensation de se refroidir".

Si on ne distingue pas, le moyen le plus simple pour se "réchauffer" c'est 5cc de cognac du con.  ;#

Pour combiner sensation et réchauffement réel, on peut se concentrer sur les zones qui  nous informent sur la sensation de froid et qui réchauffent le corps central. La zone du bas du dos par exemple.

Pour limiter les pertes on couvre tout : c'est là que le passe montagne est souverain. Et on peut penser aussi à limiter la perte par les échanges du à la respiration.

Pour se réchauffer réellement on peut appliquer du chaud là ou le gros vaisseaux transportant le sang affleurent. Et surtout fournir de l’énergie facilement assimilable au corps (boisson légèrement sucrée très assimilable dans un thermos). L'effet est double : apport d'énergie et hydratation qui fluidifie le sang et soulage le coeur.

Sinon pour se réchauffer dans une pièce : recourir à la chaleur radiante qui va chauffer seulement ce qui doit être chauffé et non les murs ou les oiseaux. Ou bien encore planter sa tente dans une pièce (vive les autoportantes) ou mettre des couvertures ou une bâche sur une table et s'isoler du sol (tapis, matelas...). Une simple bougie va alors permettre de se réchauffer.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

25 novembre 2013 à 20:58:53
Réponse #7

Draven


Pour se réchauffer réellement on peut appliquer du chaud là ou le gros vaisseaux transportant le sang affleurent.

Les chaufferettes appliquée sur l'intérieur des cuisses et l'aine sont superbement efficaces dans ces cas la. Idem avec la nalgène remplis d'eau chaude ( ou d'urine ) entre les jambes dans le sac de couchage. Ca permet de réchauffer les artères qui passent a proximités et qui vont aller du coup réchauffer les extrémités basses.
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

25 novembre 2013 à 21:06:55
Réponse #8

DEUN


Bonsoir toutes z'et tous,

Un petit aparté (à virer si besoin):
Un truc qui m'a déçu d'ailleurs, ce sont les gants militaires qui prennent très vite l'humidité de l'intérieur...
Si les gants évoqués sont de ce modèle,
       
alors rien d'étonnant : la doublure est en coton.

Mais comme par ailleurs la qualité du cuir (compromis épaisseur/souplesse) et le côté fonctionnel ne sont pas en cause, il suffit de virer cette fichue doublure qui ne tient au cuir que par une unique couture circulaire à hauteur de la manchette.
Puis direction un magasin genre D4 où s'offre un large choix de sous-gants à adapter selon situations. Ainsi on a toujours une paire de sous-gants au sec et pour les travaux vraiment « humides », une paire de sur-gants type mapa pro s'impose.

@+
DEUN.
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


26 novembre 2013 à 15:16:06
Réponse #9

BushcraftUC


@Deun : ce sont exactement ces gants là ! :) Je vire l'intérieur et remplace par des gants type " polaire " ? ( ou autre, mais je ne m'y connais pas :) )

L'idée de passer par le système sanguin pour réchauffer le corps, je n'ai jamais essayé :) Je le ferais, merci du conseil :)

Et pour les chauferettes, celle qui sont rechargeables çà vaut quelque chose ?

26 novembre 2013 à 16:14:49
Réponse #10

Loriot


Il y a plusieurs types de chaufferettes... En rando je privilégie les chimiques (un sachet dans lequel une poudre produit de la chaleur) il y en a d'autres:

A essences, je l'utilise parfois au travail, lorsque je sais que la journée va être dure... Avantage peu d'odeurs. Inconvénient, il faut avoir une bouteille pour recharger.
A charbon, j'utilise plus malgré un bon rendement mais ça pue... Avantage, ça chauffe. Inconvénient, il faut des barrettes de combustibles et ça pue!

Les réutilisables, un sachet plastique avec une solution liquide qui crystalise au choc... Ça aide mais l'effet est bien trop court. Ça va pour réchauffer les mains d'un enfant lors d'une soirée hivernale a l'extérieur. Mais c'est tout.

Malgré tout j'utilise ou emporte volontier les deux premières. Selon mon activité. En statique et pour une longue durée je prend volontier ma chaufette a essence. Au cas ou dans mon sac ou dans une poche j'ai souvent deux ou trois sachets "chimique".
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

26 novembre 2013 à 16:57:51
Réponse #11

Bison


Pour ma part, j'utilise le glycogène.
J'en ai toujours sur moi prêt à allumer, et un bon stock en réserve, qu'il faut cependant traiter et transformer avant l'utilisation.

Pour l'allumer, rien de plus simple :   courir, grimper, ou simplement marcher vite.
Creuser et bucheronner, ça marche aussi ... Même en plein hiver, j'arrive à avoir les mains chaudes, les oreilles rouges, et à transpirer ... simplement en "démarrant fort" lors de mes ballades en forêt.

Ok, il faut donc du sucre, dans le sang et dans la poche, et un métabolisme qui fonctionne bien !

Autre astuce, niveau chaufferettes.

J'ai deux frontales.
À puissance maxi, la pille AA Li se vide en moins d'une heure, dégageant une puissance d'environ 4,5 W. Largement assez pour réchauffer une main dans une poche, ou un pied dans sa chaussette.
Mieux :  mettre les chaufferette lampes dans les mains, et les mains sur le corps ...
Comme j'ai une bonne réserve de piles AA (GPS, Frontales, APN), je peux en sacrifier une paire ou deux, en cas de nécessité.

Expérimenté accidentellement ... lampe allumée dans ma poche, retrouvée brûlante. Ça chauffe, ces petites choses.

NB :  les gros gps aussi peuvent chauffer pas mal, de même que les APN, si on laisse "tout allumé". Bon pour réchauffer les chaussettes ...
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

26 novembre 2013 à 17:26:12
Réponse #12

Loriot


C'est vrai. L'avantage du glycogène c'est qu'il est effectivement sur homme. En speleo on utilisais d'ailleurs ses facultés lors des creux. Une petite séance de boxe face au froid permettait de se réchauffer vite fait.
Mais une bonne chaufferettes bien placée ça le fait bien aussi!
Un Thermos chaud aussi...
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

26 novembre 2013 à 22:03:26
Réponse #13

Auto


Je suis en train de tester une acclimatation au froid (en ne chauffant pas mon logement et en me couvrant peu en sortant) en douceur. Peut-être que ça peut aider à se sentir plus confortable à basse température et stimuler son corps à la production de chaleur. Un peu comme la stimulation du système immunitaire par un vaccin.

Juste une théorie en vrac que j'expérimente.

26 novembre 2013 à 22:56:36
Réponse #14

Kilbith


Je suis en train de tester une acclimatation au froid (en ne chauffant pas mon logement et en me couvrant peu en sortant) en douceur. Peut-être que ça peut aider à se sentir plus confortable à basse température et stimuler son corps à la production de chaleur. Un peu comme la stimulation du système immunitaire par un vaccin.

Juste une théorie en vrac que j'expérimente.

Si tu es jeune en bonne forme physique avec une nourriture de qualité en quantité suffisante, cela devrait prendre entre une semaine à quinze jour pour t'acclimater.

Cela ne veut pas dire que tu ne te refroidiras pas, cela veut dire que tu n'auras pas la même sensation de froid et possiblement que ton corps va abandonner le système consistant à diminuer la circulation périphérique.
Paradoxalement tu seras moins efficient pour lutter contre le froid mais plus efficace pour le gérer.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

27 novembre 2013 à 17:13:17
Réponse #15

Cheyenne


Je profite de ce post pour revenir sur celui-ci
http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,27681.0.html

sur lequel je suis tombé ... en cherchant partout ailleurs une chaufferette réutilisable.
Ce post étant relativement ancien, plusieurs questions :
Certain d'entre vous ont ils des retex ?
Tengu, qui avait lancé ça est-il toujours sur le forum,
j'aurai besoin de précisions techniques.


Merci d'avance.

30 novembre 2013 à 19:13:17
Réponse #16

BushcraftUC


J'ai entendu parler des chaufrettes à recharger sur le pc . Sinon pour les gants militaires, je les ai testé en froid tels quels . Sa fait froid ^^ . Le cuir non seulement conduit le froid mais le garde aussi . J'ai donc aujourd'hui enfilé des gants polaires en dessous : aucun problème ! :)

09 décembre 2013 à 18:43:21
Réponse #17

spica


Kilbith, qu'est-ce que tu entends par :
tu seras moins efficient pour lutter contre le froid mais plus efficace pour le gérer.

Parce que si je me souviens bien, David disait qu'il fait la même chose, en ne chauffant pas trop son bureau pour habituer le corps à gérer le "manque de confort", et du coup, il produit plus d'adipocytes bruns qui brûlent les graisses pour maintenir la température. Bref son corps s'habitue à tourner à un régime plus élevé pour compenser la baisse de température extérieure. Du coup, en cas de froid, ben son métabolisme augmente plus rapidement que celui de quelqu'un dont le corps est toujours dans une ambiance confortable et l'hypothermie s'installe moins vite.

Enfin en relisant le wiki, je viens de voir le passage où il explique aussi que le corps peut s'habituer à fonctionner correctement en-dessous de sa température nominale de 37° (avec Jean-Louis Étienne qui dit que son corps tourne toujours bien même à 35°). C'est de ça dont tu parlais ?

Du coup, on peut avoir les deux effets, il me semble : un métabolisme qui augmente avec plus d'adipocytes bruns (donc meilleure compensation de la perte de chaleur), mais aussi meilleure résistance aux effets de l'hypothermie.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité