Nos Partenaires

Auteur Sujet: Quelles réelles menaces (d'ampleur nationale) pourrait-on craindre en France?  (Lu 13546 fois)

07 novembre 2013 à 11:47:39
Lu 13546 fois

Numa


J'espère que le sujet n'existe pas déjà (sinon merci de m'indiquer le lien), auquel cas n'hésitez pas à supprimer ce post. ;)

Je me demandais quelles véritables menaces à grande échelle pourrait-on craindre en France (nucléaire, guerre, épidémies, le FN au pouvoir...)? Et à chaque fois quelle est la meilleure façon de survivre (retour en forêt, fuite, se barricader chez soi, etc...)?

Je pense que ça peut-être intéressant comme sujet alors je compte sur votre paticipation.  :)
« Modifié: 07 novembre 2013 à 14:27:50 par Numa »
Parfois on ferait mieux de se taire et d'écouter... Moi le premier! :)

07 novembre 2013 à 12:20:33
Réponse #1

DavidManise


La France est un ensemble trop grand pour qu'une seule réponse puisse être adaptée.  En fait, l'analyse des risques est un truc à faire individuellement...  en fonction de qui ont est, ce qu'on fait, où on habite, etc, etc.

Le bon vieux "probabilité x gravité" est quand même une étape incontournable...

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

07 novembre 2013 à 13:04:47
Réponse #2

Arnaud


« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

07 novembre 2013 à 13:32:17
Réponse #3

soldmac


Voila une liste de risque que j'avais copié du blog de volwest comme base de travail :

- Perte de l'emploi         
- Perte d'un proche 
- Divorce 
- Accident de la route
- Hospitalisation
- Urgence médicale
- Confrontation verbale         
- Confrontation physique
- Harassement 
- Viol
- Agression
- Vol
- Cambriolage         
- Incendie
- Kidnapping
- Meurtre         


- Rupture momentanée de l'électricité
- Rupture prolongée de l'électricité 
- Rupture totale et définitive de l'électricité 
- Rupture momentanée de l'eau courante
- Rupture prolongée de l'eau courante 
- Rupture totale et définitive de l'eau courante
- Rupture momentanée du gaz naturel
- Rupture prolongée du gaz naturel 
- Rupture totale et définitive du gaz naturel
- Interruption des services sanitaires
- Interruption des services de santés
- Interruption des services de distribution
- Interruption des services informatiques
- Interruption des transports en commun
- Evacuation du domicile         
- Emeutes
- Grèves         
- Accident chimique / biologique
- Accident nucléaire
- Inondations         
- Sécheresse         
- Canicule
- Froid extreme
- Tremblement de terre         
- Tornade
- Tempête, sévère         
- Tempête, faible                 
- Ouragan
- Eruption volcanique
- Catastrophe écologique


- Inflation 
- Pénurie d'énergies fossiles         
- Pénurie de nourriture         
- Effondrement de l'économie locale
- Effondrement de l'économie nationale 
- Effondrement de l'économie mondiale         
- Attentat terroriste         
- Guerre nucléaire         
- Guerre civile         
- Pandémie
- EMP

En espérant que cela puisse t'aider dans ta démarche

07 novembre 2013 à 14:25:05
Réponse #4

Numa


Merci, je précise que je parle d'une menace d'ampleur nationale. Pour l'instant je pense surtout à les lister avant de tenter de trouver des réponses.

Alors en ce qui me concerne j'en vois déjà trois:
- Incident nucléaire.
- Epidémie mortelle inconnue.
- Crise économique, fermeture des banques.

Si vous en voyez d'autres...
Parfois on ferait mieux de se taire et d'écouter... Moi le premier! :)

07 novembre 2013 à 15:35:39
Réponse #5

Bomby


d habitude on évite la politique, et ensuite le FN est un partit légitime que je sache. ;) de plus c est injuste parce qu en ce moment c est pas le fn au pouvoir, et ça n a pas l air d aller tres bien hein  :)
je précise que je suis apolitique, mais il faut etre équitable je pense.
pavc
pour les pays qui ont sombrés dans la guerre civile(plus ou moins), je ne suis pas certain que c etait parce qu il était de gauche ou de droite..

Merci de relever ce point mrFroggy, parce qu'effectivement, il peut poser des problèmes.

En effet, ici, on évite les sujets politiques. Donc on s'abstiendra de discourir sur les mérites ou risques présentés par tel ou tel parti ou courant.

Mais peut-être que ce que Numa voulait viser correspondait, à travers un raccourci équivoque, aux risques de tension sociale et de crise qu'amènerait l'arrivé au pouvoir ou à proximité du pouvoir d'un parti, quel qu'il soit, fortement et violemment décrié par une autre partie, significative, de l'opinion. En quelque sorte, un durcissement des antagonismes politiques pouvant dégénérer en troubles répandus voire en guerre civile.

L'hypothèse d'un durcissement des antagonismes politiques dégénérant en tensions violentes relativement généralisées pourrait être en théorie évaluée ici (cette hypothèse constitue-t-elle une réelle menace ?). Il sera cependant malaisé de le faire sans rentrer dans une discussion sur la pertinence de tel ou tel positionnement politique, ce qui serait franchir la ligne rouge. Si certains veulent malgré tout essayer, pourquoi pas, mais merci d'être prudents. La modération veillera, quitte à bloquer ou nettoyer en tout ou partie...

Cordialement,

Bomby


07 novembre 2013 à 19:16:55
Réponse #6

Zecrow


Merci, je précise que je parle d'une menace d'ampleur nationale. Pour l'instant je pense surtout à les lister avant de tenter de trouver des réponses.

Alors en ce qui me concerne j'en vois déjà trois:
- Incident nucléaire.
- Epidémie mortelle inconnue.
- Crise économique, fermeture des banques.

Si vous en voyez d'autres...

Le critère "national" limite le champ des possibles.

- Attentat biologique (rejoint ton "épidémie inconnue"). C'est tellement facile qu'on se demande pourquoi ça n'est pas encore arrivé. Nota : l'attentat classique (explosifs, fusillade), ou de type 11 septembre, ou de type chimique, ou nucléaire (bombe "sale") sont de nature locale et non nationale.
- Mouvements sociaux majeurs et généralisés, en lien avec la crise économique : par exemple extension de manifs violentes du genre "bonnets rouges bretons". C'est probable à moyen terme, étant donné l'écart qui se creuse entre ceux qui se gavent (et-après-moi-le-déluge) et ceux qui galèrent au quotidien. Les conséquences peuvent être multiples.
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

07 novembre 2013 à 20:11:28
Réponse #7

Numa


Désolé d'avoir évoqué la politique, c'est clair que c'est LE sujet qui fache... Mais c'était pas le but du sujet donc passons.

Sinon je vais compléter mon sujet: "quelle menace imminente (d'ampleur national voir plus) pourrait-on craindre?"  ;#. C'est pour çà que je ne pensais pas à la montée des eaux ni au réchauffement climatique (même si cela aussi risque de changer notre façon de vivre mais à plus long terme). Ni aux attentats qui restent sur une zone plutôt ciblée.

En fait ce à quoi je pensais c'est une menace assez forte et soudaine qui nous force à changer nos habitudes (se retrancher chez soi, fuir, se cacher...).

Donc après réflexion, je vois surtout:
- Incident nucléaire et les nuages radio-actifs qui vont avec.
- Epidémie mortelle inconnue.
- Effondrement de l'économie (nationale ou mondiale).
- Nouvelle guerre mondiale...
Parfois on ferait mieux de se taire et d'écouter... Moi le premier! :)

07 novembre 2013 à 21:10:09
Réponse #8

Nirgoule


La plus dévastatrice qui n'est pas improbable :
la hausse des taux d'intérêt sur la dette France. Chaque mois ce pays emprunte des milliards sur les marchés pour se financer. Les taux très bas de 1 à 3% pourraient grimper à 10 et 15% comme cela est le cas pour l'Italie, l'Espagne ou à 30% dans le cas de la Grèce.
La dette est une dette publique, donc d'Etat. Consécutive de dépenses supérieures aux recettes.
Rapidement deux cas de figure :
               - baisse drastique des dépenses de l'Etat : salaires des fonctionnaires, baisse des marchés publics (travaux, routes, rails, transports scolaires...), divers autres dépenses. Baisse ou disparition d'aides diverses (allocations chômage, familiale, CMU, retraites, ...). 
               - ponction massive sur l'épargne des ménages (livret A, assurance vie, PEL, CEL,...)
La hausse des impôts ne serait pas plus lourde qu'aujourd'hui, elle a déjà atteint son maximum.
Dormez bien.
"If you are out for more than a day with no access to toilets, you need to be aware of how to defecate, without impacting on the environment."

"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

07 novembre 2013 à 21:26:04
Réponse #9

paquito


Actuellement, au vu des actions de politique étrangère en cours, des tensions internationales, de la montée des intégrismes, la "bombe sale" est un risque présent qui fait grincer des dents les organismes d'état concernés. De plus, beaucoup de stock bactério/chimique/matière radioactive sont hors de contrôle ou disséminés que c'est inquiétant. C'est tellement simple, générateur de peur et reproductible que pour l'instant nous avons de la chance.

Ensuite, l'accident industriel est le plus probable: politique de gestion des entreprises calée sur les bénéfices générés en rognant sur tous les secteurs y compris la sécurité: le moins cher possible et le moins attaquable juridiquement possible.

07 novembre 2013 à 21:44:29
Réponse #10

Leif


cette theorie peut s'appliquer ici

http://www.acdsgroup.org/open-source/la-th%C3%A9orie-des-12-ninjas/

- Incident nucléaire et les nuages radio-actifs qui vont avec.
- Epidémie mortelle inconnue.
- Effondrement de l'économie (nationale ou mondiale).
- Nouvelle guerre mondiale...

a ceux ci je voudrais rajouter

rien en fait car tu vas croire que je me moques de toi et ce n'est pas le cas, probleme de la communication informatique il faut faire des efforts et

07 novembre 2013 à 23:18:25
Réponse #11

Chris-C


Citation de: Numa
"quelle menace imminente (d'ampleur national voir plus) pourrait-on craindre?"

si c'est imminent et que t'es pas encore au courant, c'est que t'es pas prêt et tu vas en chier.............. le bon coté c'est que tu vas le savoir vite.

Je trouve que c'est le genre de question qui fait que l'on trouve des kit de survie,  des BOB tout fait pour s'adapter à tout et n'importe quoi afin de rassurer ceux qui se les pose en ces termes....

On dirait en faite un titre d'une émission à la M6  ;#


07 novembre 2013 à 23:40:10
Réponse #12

kalahire


Je pense que le risque climatique serait a prendre en compte. Petit ere glaciaire, accroissement des phenomenes extremes type Ouragan, tornade etc...
Avec les jets stream qui deviennent fou et le gulf stream fluctuant, tout est possible. Tous ca pourrait creer des conflits. N'oublions pas que la revolution francaise a commencer a cause du petit ere glaciaire, du a l'eruption d'un volcan en Island.
La vie est une aventure

07 novembre 2013 à 23:41:06
Réponse #13

Numa


On dirait en faite un titre d'une émission à la M6  ;#

 :lol: :lol: :lol:


cette theorie peut s'appliquer ici

http://www.acdsgroup.org/open-source/la-th%C3%A9orie-des-12-ninjas/

...a ceux ci je voudrais rajouter

rien en fait car tu vas croire que je me moques de toi et ce n'est pas le cas, probleme de la communication informatique il faut faire des efforts et

J'ai rien contre une bonne vanne tant qu'il y a le petit smiley qui va bien ;D

Je suis surement parano, en fait j'ai un BIG EDC destiné à la base pour la survie en forêt en cas de départ immédiat (sac rando avec équipement de survie, bâche, hachette, machette, cordes, bouffes lyophilisées, vêtements et j'en passe... + couchage + eau).

Cela me rassure, je sais qu'avec çà je peux tenir quelques jours le temps de réfléchir à la suite selon le cas de figure.

Le sujet du post était surtout dans le but de voir ce qui pourrait être amélioré dans cet EDC, mais le lien que tu m'a filé m'a permis de me rendre compte que finalement on ne peut pas se préparer parfaitement, il y aura toujours des imprévus ou des choses qui manqueront dans notre équipement, à nous alors de s'adapter. ;)

« Modifié: 07 novembre 2013 à 23:56:00 par Numa »
Parfois on ferait mieux de se taire et d'écouter... Moi le premier! :)

08 novembre 2013 à 01:04:12
Réponse #14

Poussin6367


Salut,

Je passe sur le fil et j'ai envie de te répondre que je me suis posé la question il y a quelques temps d'écrire un bouquin sur les menaces en France. En 5 mn c'était plié : j'écris une encyclopédie ou je laisse faire le boulot à une cohorte de gens plus calés que moi.

Ca a déjà été dit plus haut mais j'ai envie de le résumer de cette façon : les risques c'est avant tout une question de représentation.
Ma mère elle aura 60 ans dans 2 ans environ, on parlait d'épidémies ensemble il y a quelques heures et pour elle c'est pas un risque, elle se dit que c'est un truc qui peut arriver et qu'elle se fera vacciner contre la grippe pour moi, qu'elle ira pas manger de la viande de brousse pour moi mais que honnêtement, choper un truc de l'espace et caner après ce qu'elle a déjà vécu, c'est pas gravissime.
Par contre elle se soucie énormément des catastrophes dites naturelles, tremblement de terre, inondation, qui l'empêcherai de pouvoir me laisser qqch ... et inversement, moi je m'en moque ; si ça coule on naviguera, si ça tombe on rebâtira, et voilà ...
Donc 1ere chose, le risque majeur, mineur, c'est une question de point de vue.

2ème chose ... La France, quoi qu'on en dise ... c'est pas le pire pays du monde ... Géographiquement la France c'est un concentré de l'Europe : on trouve de grandes plaines, un littoral avec de multiples configurations, des montagnes de tous âges, les climats sont différents d'une région à l'autre, etc.
Géographiquement donc, tu trouves tous les risques, peut-être que le volcanisme est à mettre entre parenthèses mais grosso modo c'est vivable partout dans la mesure ou tu prends le soin de connaître la région, avec TES yeux ( reprise du 1er point ).

3ème point et non des moindres : Eviter le sensationnalisme. A tout prix ...
Le super spécialiste de géopolitique d'une chaine d'information en continu a beau avoir une bonne bouille et être écouté par tout un panel de gens, c'est un incompétent notoire, qui cumule les contradictions, les erreurs de forme comme de fond, qui se perd dans des informations qui le dépassent ... résultat quand je suis face à des gens qui me parlent de "source sûre", il faut tout revoir ... et plus que les acquis, les certitudes sont difficiles à vaincre ...

Et j'en viens à répondre à Zecrow par la même occasion, les attentats biologiques sont vendus comme faciles alors qu'en fait ... NON !!!!
C'est une chose extrêmement difficile que de mettre en oeuvre des moyens de dispersions de souches virales.
Tu me citeras peut-être le cas des attaques à l'anthrax en 2001 au E.U. et je te répondrai qu'elles étaient le fait d'un biologiste américain, qui voulait montrer la facilité de contamination par ce type de spore. Attaque qui meurt dans l'oeuf en quelques jours, puisque le répiquage des souches ne fonctionne pas bien, que les services de renseignement américain mettent rapidement le doigt sur l'origine de la souche et que la plupart des victimes peuvent être sauvées à temps.
On pourrait parler de maladies comme les fièvres hémorragiques mais elles sont si violentes et rapides que l'épidémie ne peut pas s'installer durablement. Alors oui ... on peut taper sur un chiffre de 300 morts ... c'est triste, mais c'est 100 fois moins en terme de vie prises, que ce que couterait la vaccination massive de la population française en cas d'épidémie de Variole. 300 c'est beaucoup mais en vérité c'est négligeable, quand on ne peut pas reproduire les souches facilement et sur une population de près de 70M d'habitant.

Il faut aussi des laboratoires au moins de type P3 pour les maladies à déclaration obligatoire, dengue, anthrax, etc, P4 pour stocker les fièvres hémorragiques, Ebola, Lassa, Marburg ...
On est loin, très loin, de groupuscules terroristes pouvant mettre en oeuvre ce type de solution.
La secte Aum au Japon et l'attentat au Sarin dans le métro fait finalement peu de victime quand on voit comment y sont remplies les rames ; simplement parce que tout "spécialistes" qu'ils étaient, ils n'avaient pas su, pu, produire et mettre en oeuvre un gaz assez pur pour arriver à leur objectif.

voilà ... j'espère ne pas être trop hors sujet ...
D'ailleurs si y'a des gens qui veulent parler de risque biologique, qu'ils soient spécialistes ou non, pour répondre à un questionnaire, tout ça tout ça, ... je suis en train d'écrire un article ... dans le genre article universitaire, si ça intéresse qq.

B.

« Modifié: 08 novembre 2013 à 01:09:48 par Poussin6367 »

08 novembre 2013 à 07:33:04
Réponse #15

guillaume



"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

08 novembre 2013 à 08:04:41
Réponse #16

bilbo78



08 novembre 2013 à 08:56:55
Réponse #17

gargle


un changement climatique serait surtout lié a une éruption volcanique, et cela mettrait quelques jours à se mettre en place.

Il y a aussi les grosses tempêtes, comme celle de 98, qui coupe les axes de communication et d'énergie pendant de longues périodes.

08 novembre 2013 à 12:46:47
Réponse #18

Loriot


Le plus probable est aussi un mouvement de grève générale et ou de certains secteurs qui peuvent perturber momentanément et de façon brève ou prolongée l'approvisionnemt en bien de consommation courant.
Et cela a l'échelle du pays.

Bon moi je n'habite pas en France... Mais je la vois.


Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

08 novembre 2013 à 16:29:23
Réponse #19

Ishi



- Rupture momentanée du gaz naturel


Peut être pour cet hiver d'autant plus que certains météorologues annoncent l'hiver le plus froid depuis 100 ans: http://www.economiematin.fr/ecoquick/item/6501-penurie-de-gaz-hiver-france

Moi j'ai peur des extra-terrestres...



Moi, c'est surtout les femelles extra-terrestres qui me font peur.....
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

08 novembre 2013 à 16:32:20
Réponse #20

Aerazur


Ta question me parle, dans la mesure ou même si elle est mal fichue, elle génère de la réflexion. ;)

Elle est féconde dans le sens où lorsque je suis arrivé sur ce forum il y a quelques années, je me la posais aussi. Intervenant peu, je lis et j'apprends. Et je vis, au quotidien, j'expérimente "in vivo".

Et ce que j'ai appris de plus précieux, au delà des savoir-faire, c'est un certain savoir-être. Une sérénité issue du fait que je sais désormais que je ne serai jamais préparé à tout.
Par contre, je sais aussi que je saurai bien mieux m'adapter que la majorité des gens que je connais, parce que j'ai pas à pas préparé mon présent, et donc mon futur. Parce que justement j'ai acquis le fait que je ne peux pas être prêt à tout, que je l'accepte, mais que je n'y vois qu' une éventuelle faiblesse enyclopédique. :)
Pour le reste, deviens polyvalent, et la question est sans objet.

"Toujours surpris, jamais baisé". ::)

08 novembre 2013 à 18:50:16
Réponse #21

Nirgoule


Il y a une menace lié au pic de consommation d'électricité cet hiver avec de vastes coupures liées à la surproduction d'énergie solaire et éolien (sic) . Voir la presse économique à ce sujet :
http://www.lesechos.fr/opinions/analyses/0203085398457-y-aura-t-il-de-l-electricite-a-noel-626569.php

A vos groupes électrogènes

Sinon : ah, la note de la France vient de baisser...
"If you are out for more than a day with no access to toilets, you need to be aware of how to defecate, without impacting on the environment."

"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

10 novembre 2013 à 03:47:57
Réponse #22

adario


Pour moi la menace d'ampleur national, c'est l'épidémie de connerie, vue qu'on "survie que trois secondes a la connerie" et que même si on est pas contaminé, celle des autres peut quand même nous être fatale. De quoi flipper ! non?  ;#

10 novembre 2013 à 15:10:23
Réponse #23

jc33


Bonjour
Actuellement ceux qui ont du souci à se faire en France c.est les épargnants
L'etat à besoin de 800 million d.euros par jour
4 milliards/mois juste pour payer les intérêts de la dette qui est de 2000 milliards
Plutôt que d'attendre de se faire ponctionner sur les livrets A et autres Pel, il vaut mieux retirer en espèces et l'enterrer dans des nalgenes
Dans un deuxième temps quand l'etat ne pourra plus payer les allocations diverses que va t.il se passer?  C.est la qu.il faudra avoir prévu le bob et de quoi tenir ou partir....
"il y a ceux qui vivent leurs rêves,...et ceux qui rêvent leur vie..."

10 novembre 2013 à 15:19:20
Réponse #24

Loriot


Bonjour
Actuellement ceux qui ont du souci à se faire en France c.est les épargnants
L'etat à besoin de 800 million d.euros par jour
4 milliards/mois juste pour payer les intérêts de la dette qui est de 2000 milliards
Plutôt que d'attendre de se faire ponctionner sur les livrets A et autres Pel, il vaut mieux retirer en espèces et l'enterrer dans des nalgenes
Dans un deuxième temps quand l'etat ne pourra plus payer les allocations diverses que va t.il se passer?  C.est la qu.il faudra avoir prévu le bob et de quoi tenir ou partir....

cela me semble effectivement être le meilleure plan pour mettre un pays a terre...  :yeah:
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité