Nos Partenaires

Auteur Sujet: Flèches et arcs primitifs  (Lu 8543 fois)

15 octobre 2013 à 11:45:20
Lu 8543 fois

Claude Ponthieu


Voici une video sur la fabrication, entre autres, d’une flèche copie de celle d’Ötzi en anglais — les images parlent d’elles-même et explications très simples.

Sur cette chaîne youtube, il y a plusieurs autres vidéos intéressantes sur la fabrication de flèches et arcs primitifs.  8)
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

15 octobre 2013 à 12:36:38
Réponse #1

Lokta


pas mal la colle/goudron à base de bouleau !
J'ai pas compris pourquoi la flèche est en deux pièces par contre

Lokta

15 octobre 2013 à 13:13:56
Réponse #2

Claude Ponthieu


pas mal la colle/goudron à base de bouleau !
J'ai pas compris pourquoi la flèche est en deux pièces par contre

Pas mal d’autres astuces dans ses autres vidéos.  ;)

Dans une video à 1'54 sur les flèches à la manière d’Ishi, il dit que celui-ci mettait une pointe différente en fonction du gibier à chasser.
Ötzi devait probablement faire de même…

D’autre part, dans cette autre video à 3'59, on voit comment la flèche à transpercer la proie, avec certains types de pointes cela facilitera leur extraction.

Le moins que l’on puisse dire, c’est du pragmatique… :up:
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

15 octobre 2013 à 19:04:30
Réponse #3

Corazon


J'ai pas compris pourquoi la flèche est en deux pièces par contre
Pas encore pu voir la vidéo.  En général si c'est en deux pièces, c'est parce que c'est la pointe qui morfle et qu'il est difficile de faire une flèche bien droite.  En inter-changeant juste la pointe (cassée), cela facilite grandement la production.
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature

15 octobre 2013 à 19:56:17
Réponse #4

Zecrow


pas mal la colle/goudron à base de bouleau !
J'ai pas compris pourquoi la flèche est en deux pièces par contre
Lokta
Ma connection internet est épouvantable ce soir, donc je n'ai pas tout vu. Mais pour ce que j'ai pu voir par morceaux :
- L'avant-fût est en cornouiller ("dogwood"), bois dense et dur, encaissant les chocs, sur lequel est fixée la pointe.
- Le fût est en viorne lantane (viburnum lantana) qui est réputé solide et souple mais je crois plus léger, avec une moelle tendre.

La technique de flèche en deux parties a été utilisée notamment par les amérindiens avec du roseau (ultra léger) + un avant-fût en bois dur.
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

15 octobre 2013 à 20:04:39
Réponse #5

Axiome


En 2 parties , de bois de densités différentes pour la répartition du poids , je suppose !

16 octobre 2013 à 08:14:15
Réponse #6

Zecrow


En 2 parties , de bois de densités différentes pour la répartition du poids , je suppose !
C'est le bénéfice annexe je pense. L'intention première devait être d'avoir un avant solide pour résister à l'impact et assurer la pénétration de la pointe, et une masse globale réduite pour plus de vitesse.
Les pointes en pierre se changeait souvent car ça casse bien sur le dur, et en refabriquer est rapide. Mais si on pouvait éviter d'avoir à se recogner la fabrication de la flèche entière avec son empennage, je devine que ce n'était pas plus mal.
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

16 octobre 2013 à 21:16:53
Réponse #7

Axiome


HS ?
Après si on y pense , ce savoir doit être tellement riche qu'on ne pourra qu'être toujours loin de la vérité sur ces outils !?
Sinon pour s'en approcher ,de cette vérité ,c'est pratiquer , pratiquer et pratiquer encore et encore , avec l'état d'esprit et l'environnement !?  ::)
Ce genre de savoir est très riche et on en est loin je pense ! :matrix:
Non seulement l'outil en lui même , et le maniement de celui-ci !

17 octobre 2013 à 18:53:38
Réponse #8

Zecrow


HS ?
Après si on y pense , ce savoir doit être tellement riche qu'on ne pourra qu'être toujours loin de la vérité sur ces outils !?
Sinon pour s'en approcher ,de cette vérité ,c'est pratiquer , pratiquer et pratiquer encore et encore , avec l'état d'esprit et l'environnement !?  ::)
Ce genre de savoir est très riche et on en est loin je pense ! :matrix:
Non seulement l'outil en lui même , et le maniement de celui-ci !
Oui et non.
Il y a actuellement une somme de connaissances et un nombre énorme de pratiquants de l'arc primitif (fabricants et utilisateurs). Sans avoir aucune fascination particulière pour ce qui se fait outre Atlantique, c'est aux USA que la renaissance a eu lieu, pour l'essentiel.
Depuis une vingtaine d'années, il y a eu 4 tomes du Traditional Bowyer's Bible qui ont redécouvert, expérimenté et diffusé une énorme somme de connaissances sur l'archerie traditionnelle. Hautement recommandé aux lecteurs anglophones.
Internet a fait le reste, avec entre autres le forum Paleoplanet, dont voici le sous-forum "arcs simples" (selfbows) :
http://paleoplanet69529.yuku.com/forums/18
Juste énorme, ce que certains amateurs réalisent  :love:
Aux Etats-Unis, il y a pas mal de chasseurs à l'arc monoxyle (faits d'un seul morceau de bois), souvent même avec des pointes de flèches en pierre lorsque ce n'est pas contraire à la législation.
Et en conséquence il y a pas mal de gars, ici ou là-bas, qui sont vraiment "pointus" en ce qui concerne ces technologies primitives. Et qui ont probablement dépassé sur pas mal de points le savoir empirique des anciens (ce qui ne veut pas dire qu'ils seraient forcément capables de survivre dans la nature du néolithique ou dans la jungle sud-américaine, hein).
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

12 décembre 2013 à 15:37:54
Réponse #9

mc


Pour compléter la discussion une video également :

http://parc-amazonien.wmaker.tv/L-art-de-la-fabrication-de-fleches-de-chasse_v25.html

Sachant que l'on retrouve différentes flèches et arcs selon les communautés et les utilisations (peche chasse... )

19 février 2014 à 16:56:49
Réponse #10

max65871


Salut les gars !
Que pensez-vous des bundle bows ??

http://www.youtube.com/watch?v=kLBBRu47Gv4
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

19 février 2014 à 17:52:40
Réponse #11

VERDUG0


C'est ce qui est utilisé en forets tropicales asiatique assez souvent: le bois pourri vite, et le bois dur labas, il est regulierement difficile d'acces.
Donc: bundle de lattes de bambou.

J'en pense que c'est encombrant et pas tres puissant, mais largement sffisant pour des piafs ou des poissons.


19 février 2014 à 18:11:23
Réponse #12

max65871


et bien franchement, j'ai été surpris !!
J'en ai fait un avec de l'erable, du laurier et du noisetier, tous mélangés. Franchement, je dirais qu'on peut arriver à 40 livres maxi mais ça m'a suffit pour rivaliser avec le longbow d'un pote tireur :)
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

06 mai 2015 à 17:03:13
Réponse #13

Zecrow


Un
C'est ce qui est utilisé en forets tropicales asiatique assez souvent: le bois pourri vite, et le bois dur labas, il est regulierement difficile d'acces.
Donc: bundle de lattes de bambou.

J'en pense que c'est encombrant et pas tres puissant, mais largement sffisant pour des piafs ou des poissons.


et bien franchement, j'ai été surpris !!
J'en ai fait un avec de l'erable, du laurier et du noisetier, tous mélangés. Franchement, je dirais qu'on peut arriver à 40 livres maxi mais ça m'a suffit pour rivaliser avec le longbow d'un pote tireur :)


Un bundle bow de tiges de bambou (genre tuteurs de jardinerie) peut être incroyablement rapide.
Exemple avec des tiges assez grosses, mais c'est peut-être mieux avec des fines genre 12 mm de diamètre :
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

07 mai 2015 à 03:15:33
Réponse #14

Axiome



07 mai 2015 à 09:28:50
Réponse #15

Claude Ponthieu


Dans le film War Of The Arrows, il y a pas mal d’éléments de réponse, par exemple vers 1h40', le héros se fabrique un propulseur pour flèche courte et on voit de suite son utilisation, etc.
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

07 mai 2015 à 10:05:39
Réponse #16

Troll


Bonjour,


Voici un excellent site la fabrication traditionnelle (avec méthode, etc...) : http://gery.bonjean.com/arcs/arcs3.htm

En voici un autre: http://www.archerie-primitive.com/fabrication/warbow.htm

Je n'ai pas une grande expérience dans le domaine. Je n'ai fait que deux arcs selon des techniques différentes. Cela dit, lorsque j'ai voulu expérimenté, j'avais fait quelques recherches.

Il semblerait que l'if soit THE arbre ad hoc pour faire des arcs monoxyles. Cela dit, il n'est pas forcément évident à trouver. J'avais eu de la chance avec un grand papy menuisier qui en avait encore. Je l'entends encore dire "il ne faut jamais jeter, ça peut servir !"

Pour le premier, j'avais opté pour un arc en lamellé collé bixyle : ventre en if + dos en chêne. Pour ce qui est de la taille, ce dernier faisait 1,70m de long. Hormis qu'il soit bixyle (braie de boulot + ligature en chanvre) la procédure de fabrication était la même que celle d'un longbow.

Pour le second, j'ai procédé de même que Zecrow avec le bambou que l'on peut trouver en jardinerie. Cependant, la seule différence vient du fait que je n'ai pas gardé toutes les tiges telles quelles. Les tiges courtes étaient entières. Les tiges plus longues, fendues dans le sens de la longueur. J'obtenais ainsi de la raideur au centre de l'arc, là où la contrainte mécanique est la plus forte, et de la flexibilité aux extrémités pour plus de vitesse lors d'un tir.

Dans les deux cas, pour du tir à 8 ou 9m (oui car j'ai testé dans mon jardin) les deux se valent aussi bien pour la précision (toute relative car je ne suis pas Robin des Bois) que la puissance. Par contre, en terme de durabilité, le longbow fonctionnait encore parfaitement plusieurs mois après. Le bambou à rapidement cassé.

Bien à vous,

Troll
Semper potest proficio

08 mai 2015 à 06:42:30
Réponse #17

Zecrow


« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

08 mai 2015 à 15:14:27
Réponse #18

Hurgoz


Yo,

Eléments de réponses !?

http://www.dailymotion.com/video/x2h6nys_l-art-du-tir_fun?start=159

C'est du tir dit "à la mongole": il place ces flèches à l'extérieur sur le pousse pour réussir à atteindre cette vitesse de réarmement....après il a "un peu" de pratique ;)

J'ai jamais testé ces techniques, mais, à vue de nez, je dirais que le plus dur à chopper c'est réussir à accrocher la flèche à la corde à cette vitesse  :blink:

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

08 mai 2015 à 16:45:54
Réponse #19

Troll


Bonjour,

En voyant cette vidéo, nous ne sommes plus dans l'impressionnant, mais carrément dans l'artistique ! Ce mec est vraiment doué !

Je rejoins Hurgoz sur la technique bien particulière pour encocher la flèche et aussi, plus largement, pour les attraper et les tenir lorsqu'il fait du tir en "rafale".

Néanmoins, le tir de cette façon, très mobile, repose aussi sur l'arc lui-même. Contrairement à un longbow par exemple, il est beaucoup plus court, mais avec les extrémités recourbées. De fait, il est plus rapide et facile à bander et manœuvrable;) Initialement il était conçu (de mémoire) pour tirer depuis un cheval.

Par contre, ces arcs sont beaucoup plus difficiles à fabriquer...hélas

Ci-dessous, un forum que je viens de découvrir mais qui a l'air complet, documenté et sérieux :
http://www.webarcherie.com/

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

08 mai 2015 à 16:55:18
Réponse #20

Loriot


On remarque aussi qu'il ne tir pas souvent à pleine allonge...
Ce qui, actuellement est a l'encontre de toutes nos méthodes de tir. (Bien que j'utilise cette technique lors de tirs tres court, mon longbow etant assez puissant)
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

08 mai 2015 à 17:03:41
Réponse #21

musher


L'arc mongol est typiquement un arc de cavalerie utilisé pour du tir à très courte distance et en rafale. On tire, on prend la nouvelle flèche avec la main qui sert à bander l'arc, on la fait tomber sur l'arc en même temps d'armer.
Lorsque la flèche est calée sur l'index de la main d'arc, normalement l'autre main est à la commissure des lèvres et l'arc pointé vers la cible et on lache.

Sur une longueur de carrière, on arrivait à faire 2 tirs avec au départ la 1ère flêche encochée.

Pour ça, on utilisait des rênes courtes, cousues ensemble qui reposent sur l'encolure et qui ne servent qu'à arrêter le cheval en fin de piste, les directions étant donné par les jambes.

Par contre prendre 3 fleches dans le carquois pour les tirer les unes après les autres, j'ai jamais fait et je pense qu'à cheval, elles vont dégagées avant qu'on est eu le temps de les tirer. Déjà, on en perdait du carquois lors du speen pour se mettre dans l'axe de la piste.

L'arc mongol est pas vraiment un arc primitif car il est assez complexe à fabriquer (perso, on les achetait tout fait et avec un mélange de bois et de fibre de carbone chez le seul vendeur de l'époque en France, à Chalon sur Saone
« Modifié: 08 mai 2015 à 17:23:01 par musher »

08 mai 2015 à 18:25:10
Réponse #22

Pierrot


Citer
En voyant cette vidéo, nous ne sommes plus dans l'impressionnant, mais carrément dans l'artistique ! Ce mec est vraiment doué !

J'aimerai savoir combien d'heures quotidiennes il lui a fallu pour arriver à ça.


Citer
Ci-dessous, un forum que je viens de découvrir mais qui a l'air complet, documenté et sérieux :
http://www.webarcherie.com/

Il a plus que l'air, il l'est.

Et son pendant pour les chasseurs à l'arc " http://www.archasse.com"

Et un forum réservé à ceux qui n'utilisent que des arcs traditionnels:

http://www.arctradionly.com/

08 mai 2015 à 20:57:15
Réponse #23

Claude Ponthieu


Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

09 mai 2015 à 10:08:00
Réponse #24

Zecrow


J'aimerai savoir combien d'heures quotidiennes il lui a fallu pour arriver à ça.


Il a plus que l'air, il l'est.

Et son pendant pour les chasseurs à l'arc " http://www.archasse.com"

Et un forum réservé à ceux qui n'utilisent que des arcs traditionnels:

http://www.arctradionly.com/

Webarcherie et Archasse, super  :up:

Arctradionly, hum, comment dire ? C'est très bien si tu t'intéresses uniquement à la chasse avec du matos le plus performant possible (et surtout rien d'autre, hein), et si ça t'amuses de voir des gens qui se la racontent échanger entre eux (le petit groupe d'administrateurs et leurs quelques potes), mais il ne faut pas essayer de participer si on n'est pas dans la droite ligne du parti.  ;)
Plus une gestion de forum intégriste. Sinon, super base de données techniques sur les arcs (des essais, des caractérisations d'enfer) et sur l'optimisation d'une flèche de chasse, il faut leur laisser ça.

Edit : Ici c'est rigoureux au niveau ligne du forum, principe totalement respectable. Mais ATO, ce sont des Ayatollahs sans aucun humour ni ouverture d'esprit. Y aller en simple lecteur est ce qu'il y a de mieux éventuellement.
« Modifié: 09 mai 2015 à 10:25:47 par Zecrow »
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité