Nos Partenaires

Auteur Sujet: Polychlorobiphényles alias PCB  (Lu 707 fois)

06 octobre 2013 à 12:26:54
Lu 707 fois

Zecrow


Les PCB  :(

Ou comment l'un des plus beaux réseaux hydrographiques du monde a été pourri...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Polychlorobiph%C3%A9nyle
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Que-sont-les-PCB-Quels-sont-leurs.html
http://www.pollutions.eaufrance.fr/PCB/

"Les PCB (polychlorobiphényles) et les PCT (polychloroterphényles), désignés par l’abréviation « PCB », ont été fabriqués industriellement à partir de 1930. Leur production est arrêtée depuis les années 80. Les PCB sont plus souvent connus en France sous la dénomination de pyralène, arochlor ou askarel, mais également sous d’autres noms commerciaux (Liste des noms commerciaux, marques et fabricants d’appareils associés aux PCB/PCT ).
La réglementation désigne par abréviation "PCB" : les polychlorobiphényles, les polychloroterphényles, le monométhyl-tétrachloro-diphényl méthane, le monométhyl-dichloro-diphényl méthane, le monométhyl-dibromo-diphényl méthane, ainsi que tout mélange dont la teneur cumulée en ces substances est supérieure à 50 ppm en masse.
Leur stabilité chimique et leur ininflammabilité ont conduit à utiliser ces produits principalement comme fluides diélectriques (huile) principalement dans les transformateurs et les condensateurs, mais également dans certains radiateurs ou autres équipements électriques. Ils ont été largement utilisés comme lubrifiants dans les turbines et les pompes, dans la formation des huiles de coupe pour le traitement du métal, les soudures, les adhésifs, les peintures et les papiers autocopiants sans carbone."


A une époque les rejets industriels étaient peu réglementés, ou alors les industries faisaient valoir la priorité de l'emploi sur l'environnement.
Parfois des cuves de pyralène ont carrément été vidangées par des récupérateurs de cuivre peu scrupuleux dans des installations électriques abandonnées...  :bheurk:

Pêcheur depuis ma plus tendre enfance, à une époque j'aurais soutenu - me fiant à ma propre expérience - qu'on pouvait facilement trouver des protéines saines en situation de survie en pêchant l'anguille, c'est facile à attraper (lignes de fonds, "cueillette" en ruisseau - pratiques citées uniquement à titre documentaire car c'est interdit ;# ) et c'est délicieux  :love:
Déconseillé à l'heure actuelle, un peu partout.
Dans certains secteurs la consommation des poissons bio-accumulateurs est tout bonnement interdite par arrêté préfectoral.

Bref, ne comptez pas trop sur le poisson pour vous nourrir durablement et régulièrement, ou prenez des infos fiables avant.

edit : modif du titre
« Modifié: 07 octobre 2013 à 13:11:21 par Zecrow »
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

06 octobre 2013 à 13:26:02
Réponse #1

Ulf


Pour le monde du bizness, la pollution est un cercle vertueux.

Plus on dégueulasse l'environnement => moins les ressources naturelles sont accessibles => plus on a besoin de l'agro-industrio-truc => plus on dégueulasse l'environnement.


06 octobre 2013 à 16:03:43
Réponse #2

Zecrow


Ouais...

Actuellement il y a même pas mal de pêcheurs qui se réjouissent du fait que les carnassiers soient devenus inconsommables, car ainsi il y a moins de prélèvements.  :'(

Les écologistes politiques s'en s'ont toujours fichus de la qualité des eaux douces et de leur peuplement, sans doute pas assez médiatiques...
Même quand les rivières charriaient des tonnes de poissons ventre à l'air, c'était apparemment insignifiant par rapport aux problèmes de chasse aux oiseaux migrateurs ici et là, ou au nucléaire (pourtant globalement propre par chez nous... jusqu'ici), ou à la disparition de certains animaux emblématiques, ou depuis quelques années au réchauffement climatique.

Maintenant on sait que certains poissons de mer ont aussi accumulé pas mal de saletés, notamment métaux lourds. Mangez du poisson 2 fois par semaine est le conseil officiel, de préférence un maigre (le gras accumulant les merdes genre pcb et autres) et un riche en omégas 3 (gaffe au saumon d'élevage cependant).

On n'a pas sorti le c*l des ronces...
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité