Nos Partenaires

Auteur Sujet: [projet] Descente d'une Rivière au Canada -1 mois-  (Lu 14461 fois)

26 septembre 2013 à 17:12:16
Lu 14461 fois

Jacob


Bonjour tout le monde,

   Je ne poste pas beaucoup et me suis présenté il y a un certain temps.
Donc avant toute chose, j'aimerai me représenter rapidement: J'utilise les pseudos de Jacob Karhu sur internet, j'ai 19 ans ,suis étudiant en classe préparatoire à Nantes, et est un fervent passionné de Bushcraft.  ;)
    Je fais également partis de l'équipe de rédaction de Bushcraft Attitude Magazine (par Flo) et pour me connaître un peu plus, vous pouvez visiter ma chaîne Youtube https://www.youtube.com/user/Jacobdu29


    Présentation (re)faite, je vous parle à présent, d'un sujet qui me tiens à cœur:
Descendre une rivière du canada un mois durant en compagnie d'un autre gars, et ce, l'été prochain.


Photo: cabin fever adventures

   Nous en avons déjà discuté, récolté quelques informations quant à la législation, la faisabilité, la faune, flore, un rappel historique et bien sûr le budget. C'est d'ailleurs à cause de ce dernier aspect, que nous aimerions faire appel à des partenaires, sponsors ou bourses de voyage.

Mais pour cela, il faut impérativement un dossier complet et précis qui puisse convaincre les entreprises de nous aider dans notre projet.

C'est pourquoi je voudrais vous solliciter si vous aviez des sources, des contacts, des retours d'expérience ou d'autres conseils à nous faire part  :)





Si vous voulez bien nous donner un coup de main, voici nos plus grands questionnements:

-Le choix de la rivière ? (La rivière Nahanni a déjà été repérée de par sa longueur, sa proximité avec la nature sauvage, et les compagnies de location de canoë à proximité)

- le choix des sponsors, partenaires et bourses ? (Nous en avons à peine parlé que déjà quelques personnes nous aideront volontiers dans notre projet, et nous porterons candidature à la bourse Expé et Merrell)

- Des sources sur la faune et la flore canadienne ? (observation d'animaux sauvages et peut-être quelques prélèvement/cueillette sur le terrain)

- Quelques sources historiques ? (trappeurs, amérindiens, coureur des bois, permettrons de faire un excellent lien entre leurs voyages passés et le notre plus récent)

- Le choix du matériel spécifique ? (J'ai déjà essayé du matériel qui nous serait utile là-bas, comme des hamacs moustiquaires, chapeaux-moustiquaire, canoës, etc.)

- Quels permis avoir, et papiers administratifs ? ( le permis pêche serait avantageux, et une arme à feu serait plus sécurisant)

- Et bien sûr, si vous avez d'autres conseils et/ou informations ... ;)



Un coup de pouce nous serait non négligeable, donc n'hésitez pas à envoyer des commentaires  :up:





Merci de m'avoir lu.

Jacob Karhu

28 septembre 2013 à 19:41:30
Réponse #1

Jacob



28 septembre 2013 à 19:50:47
Réponse #2

Pierrot


Personne ?   :huh:

Si tu avais demandé quel couteau il fallait que tu emportes, tu aurais eu plein de conseils, là, un mois au Canada sans couteau et même pas en autarcie, qui veux tu que ça intéresse.


 :lol: :lol: :lol: :lol:

29 septembre 2013 à 00:32:53
Réponse #3

Titi


Bonsoir,

Par rapport à la législation sur les armes à feu au canada, je crois qu'il y a un examen et plusieurs mois d'attente avant de pouvoir s'en procurer une légalement (à vérifier tout de même).

Même les arbalètes de chasse ne sont plus en vente libre, ou alors c'est le permis de chasser avec qui a été "durci"... Désolé de ne pas pouvoir donner plus d'info, mais je pense que pour le coup, il sera difficile de vous procurer légalement une arme quelconque pour chasser/vous protéger...

Titi

29 septembre 2013 à 03:25:57
Réponse #4

Galileo


Ceux qui peuvent repondre sont en general des locaux donc avec un leger decalage horaire.


qqles reponses

pour l arme laisse tomber, la PAL est une démarche assez contraignante et une arme pas si sécurisante que tu penses si c est pour les ours et autres.

Permis de pèche, c est assez simple , faut aller sur le site du ministère de l environnement de la province ou tu comptes pécher et payer en suite tu imprime ta licence et hop. les prix dans les 70$CA.

la riviere, elle traverse le parc du meme nom? si oui alors vous aurez des plus grosses contraintes.


pour la flore et faune, j avis présenté qqles bouquins ici y a 1 an je pense.

a mon humble avis si vous voulez un trip alliant histoire et aventure, la Peace river serait le meilleure choix. Si tu connais pas Alexender Mckenzie tu peux lire son livre. Bon maintenant y a un gros barrage cote BC mais mais le trip est pas mal et la riviere superbe.

Il y avait eu un serie TV canadienne ou des jeunes avaient refait le trajet avec du matos de l epoque http://tva.canoe.ca/emissions/destinationnorouest2009/

sur le oueb je pense que tu pourras trouvers les videos.


I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.

29 septembre 2013 à 09:29:17
Réponse #5

Outdoorsman


Tu as vu ce sujet ?
http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=37973.20

Essaie de contacter Douinie si elle traine encore sur le forum, elle aura peut être quelques tuyaux.
"On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du coté de la forêt. " Ivan Tourgueniev
"Là où il y a une volonté, il y a un chemin" Edward Whimper
"Dégaine toi du rêve anxieux des bien-assis" Léo Ferré

29 septembre 2013 à 10:19:24
Réponse #6

Pierrot


Et sinon, votre projet vous l'avez chiffré à combien ???


29 septembre 2013 à 11:16:44
Réponse #7

Claude Ponthieu


Lecture, écrits de canadiens

Paul Provencher, Les Éditions de l'homme, Montréal
Le Guide du trappeur
Le dernier des coureurs de bois
Vivre en forêt
Les mammifères
Mes observations sur les poissons
Mes observations sur les insectes
Mes observations sur les oiseaux


Le Guide de Vie et Survie en Forêt de Jean-Marc Lord et André Pelletier, édition: Broquet.

En canoë de la rivière à la mer de Michel Salvadori, édition Chasse Marée



Mors Kochanski en anglais
Son site
Sur internet il est possible de trouver des pdf de ses livres

Ces les premiers titre qui me viennent en tête…  ;)
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

29 septembre 2013 à 16:38:35
Réponse #8

Galileo


Sinon quelle est le niveau du groupe au niveau canotage?

I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.

29 septembre 2013 à 18:01:15
Réponse #9

Jacob


Si tu avais demandé quel couteau il fallait que tu emportes, tu aurais eu plein de conseils, là, un mois au Canada sans couteau et même pas en autarcie, qui veux tu que ça intéresse.

C'est que j'ai déjà un coutelier qui m'offrira un couteau style trappeur  :love:
http://couteaux-jeremiah.blog4ever.com/

Et un mois de descente de rivière au fond du Canada demande un minimum d'autonomie :)


je pense que pour le coup, il sera difficile de vous procurer légalement une arme quelconque pour chasser/vous protéger...
C'est vivement conseillé d'en avoir une sur soi, surtout dans la région où ce sera, à l'Est de Yellowknife:


Je viens de téléphoner à un canadien à l'instant, il m'as dit qu'on pouvait aussi en louer.
Et comme je n'ai jamais tiré avec une arme à feu, un copain va m'emmener au club de tir m'entraîner un peu  ;)
(possiblement avec des poudres noires pour faire mumuse  ;D )


Permis de pèche, c est assez simple , faut aller sur le site du ministère de l environnement de la province ou tu comptes pécher et payer en suite tu imprime ta licence et hop. les prix dans les 70$CA.

la riviere, elle traverse le parc du meme nom? si oui alors vous aurez des plus grosses contraintes.


pour la flore et faune, j avis présenté qqles bouquins ici y a 1 an je pense.

a mon humble avis si vous voulez un trip alliant histoire et aventure, la Peace river serait le meilleure choix. Si tu connais pas Alexender Mckenzie tu peux lire son livre. Bon maintenant y a un gros barrage cote BC mais mais le trip est pas mal et la riviere superbe.

Il y avait eu un série TV canadienne ou des jeunes avaient refait le trajet avec du matos de l epoque http://tva.canoe.ca/emissions/destinationnorouest2009/

Merci pour ton commentaire complet, pour te répondre:
Le permis de pêche était quasi-imparable, pêcher des poissons dans la rivières, c'est un régal !
Effectivement, la rivière traverse le parc. Que veux-tu dire par "de plus grosses contraintes" ?  Je pense au contraire que l'on peut être plus tranquille, si on respecte le règlement, bien entendu.
Le choix de la rivière n'est pas encore fixé, nous pouvons encore changer d'itinéraire jusqu'à la présentation de notre projet aux différents groupes. Que d'ailleurs quelques noms connus d'entreprises chasse-pêche-aventure me sont parvenus grâce à mon contact Canadien. Entre autre http://www.groupepronature.ca/ et http://www.sail.ca/
Merci pour le lien, je vais approfondir le sujet  ;)

29 septembre 2013 à 18:16:01
Réponse #10

Jacob


Tu as vu ce sujet ?
http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=37973.20

Non, mais merci de me l'avoir fait remonter (il y a tellement de sujets sur ce forum ...  :-[ )
Je ne manquerai pas de la contacter !

Et sinon, votre projet vous l'avez chiffré à combien ???

Dans les 5-6000€ environ.
En approximation, je prends en compte:
- l'aller retour 2 personnes (2000€)
-matériel et bouffe (1000€)
-caméras (1000€)
-location du canoë, téléphone sat. et conseils de guides (1000€)
- et le reste en divers, comme permis, administration, etc.


Merci des liens et références Claude !!  ;)


Sinon quelle est le niveau du groupe au niveau canotage?

Mon binôme a une bonne expérience marine, il a pas mal vogué sur les mers. Quant à moi j'ai déjà fait du canoë kayak (plus ceux que je construit  ;# ) mais en simple loisir.
Nous avons prévus de nous rencontrer vers la Toussaint (vacances scolaires quoi ...) pour en discuter directement, considérer notre aventure, discuter budget et partenaires, et surtout s'entraîner en canoë.
En effet, mon collègue a un canoë de mer vers l'île de Ré, nous en ferons donc dans l'eau salée (plus dur avec les courants ...) histoire de se familiariser avec les manœuvres.

29 septembre 2013 à 18:29:22
Réponse #11

Pierrot


Je vous conseille de vous entrainer sur une rivière avec du courant, pour peaufiner les techniques, stop et reprises de courant notamment.

Sinon c'est quoi un canoë de mer ????

30 septembre 2013 à 07:33:31
Réponse #12

Outdoorsman


Je vous conseille de vous entrainer sur une rivière avec du courant, pour peaufiner les techniques, stop et reprises de courant notamment.

Sinon c'est quoi un canoë de mer ????

Tout pareil : la technique de kayak (de mer) et de canoë c'est très différent, naviguer en rivière et en mer tout autant.
"On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du coté de la forêt. " Ivan Tourgueniev
"Là où il y a une volonté, il y a un chemin" Edward Whimper
"Dégaine toi du rêve anxieux des bien-assis" Léo Ferré

30 septembre 2013 à 16:44:20
Réponse #13

Galileo


bon déjà cote $ pour le trajet A/R, c est trop peu pour un vol en ete. ca doit etre genre 1300-1600 de paris YZF ensuite fadra se rendre dans le parc (avio, HLO, voiture)

camper dans les PN candien ca t oblige a certaines contraintes:
 - pas d armes,
 -  peche tres reglementee voire interdite,
 - obligation de camper dans des zones amennagees ad hoc ,
 - limite au niveau du type feu que tu pourra utiliser

pour l arme, pourquoi etre a l est de yellowknife est il plus "dangeureux" que l ouest, le sud ou le nord?

as tu lu les réglementations propres au parc?





I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.

01 octobre 2013 à 13:44:59
Réponse #14

Lélie


Du côté de Carnet d'aventure, il y a eu des témoignage, dont un sur la Rivière à la Baleine il me semble, qui remonte vers le Nord au Québec.

La rivière Moisie (Côte-Nord, Québec), à ce qu'on m'a dit est absolument ma-gni-fique, impressionnante, magique, mais plutôt exigeante. Une des dernières grandes rivières non aménagées du Québec.

Niveau budget c'est une bonne option : vol vers Montréal ou Québec, puis de Sept-Iles, tu peux monter en train vers le nord, avec ton canot. Pas de parc donc ça règle la question de réglementation et des frais de dodo. Pas de grizzly, juste des ours noirs, donc ça enlève un peu de pression aussi   ;D

C'est ici : http://expodition.ca/wp-content/uploads/2013/01/MoisieCarteQcLarge2.jpg

 ;)
"Scratch any cynic and you will find a disappointed idealist" George Carlin

01 octobre 2013 à 16:20:31
Réponse #15

Galileo


@ Lelie: Sais-tu que les ours brun sont au Canada, a l'instar du reste du monde, statistiquement plus dangereux que les grizzly?
I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.

01 octobre 2013 à 17:15:36
Réponse #16

Lélie


@ Lelie: Sais-tu que les ours brun sont au Canada, a l'instar du reste du monde, statistiquement plus dangereux que les grizzly?

Ours brun = grizzly, dans les Rocheuses à l'Ouest / ours noir = petit ours noir, dans les Appalches à l'Est   ;D
Si on parle bien de la même chose et qu'il n'y a pas de malentendu, j'aimerais bien voir des statistiques valables, car je n'y crois pas du tout.  :huh:
"Scratch any cynic and you will find a disappointed idealist" George Carlin

01 octobre 2013 à 18:27:41
Réponse #17

Galileo


C est dans le bouquin de Stephen Herero  Bear attacks: Their causes and avoidance.

Il avait étudié les attaques de grizzly et de black entre 1960 et 1985. L'une des conclusions c'est que bien qu il observait un plus grand nombre d attaques d'U. Arctos, le pourcentage de décès est bien plus élevés celles impliquant les U. Americanus.

Il a refait cette étude sur l Alberta publie en 2003 dans la revue Ursus. Même conclusion le black est plus "mortel" que le grizzly.
Le PDF si tu me crois toujours pas  :)
http://www.macecanada.com/downloads/AB_injuries.pdf

J'ai été instructeur Bear Awareness & Avoidance pour l'Aberta Safety Council de 2009 a 2012, c'est un peu pour ça que j'ai quelques connaissances sur ces plantigrades.
I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.

01 octobre 2013 à 18:53:40
Réponse #18

Kam


Salut. Il ne dit pas l'inverse, justement?

Citer
Between 1960 and 1998, bears caused 42 serious or fatal human injuries in the Province of Alberta---29 (69%) by grizzly (brown) bears (Ursus arctos) and 13 (31%) by American black bears (U. americanus). Considering Alberta’s estimated bear population figures ---about 1,000 grizzly bears and 38,000-39,000 black bears---these raw numbers suggest the extent to which grizzly bears are the more dangerous of the 2 species.

(Après, il ne faut pas non plus oublier que l'on parle là de 42 cas en presque 40 ans, ce qui rend encore plus difficile l'exercice statistique.)

05 octobre 2013 à 20:35:21
Réponse #19

Jacob


Re-Salut,
(Désolé du temps de réponse, je n'ai pas beaucoup de temps à accorder aux loisirs - je m'accorde qu'une pause par semaine, le samedi aprèm' pour se promener dehors et décompresser ....)




Je vous conseille de vous entrainer sur une rivière avec du courant, pour peaufiner les techniques, stop et reprises de courant notamment.

Sinon c'est quoi un canoë de mer ????

Comme nous n'avons pas de canoë de rivière ni de fleuve assez long à proximité de chez nous, on fera avec.
C'est pourquoi le canoë de mer remplacera le canoë de rivière pour nos entraînements. Apparemment les courants et la vivacité de la mer rend l'exerce plus difficile. Les techniques sont différentes, certes, mais le but est principalement de se coordonner.
 






bon déjà cote $ pour le trajet A/R, c est trop peu pour un vol en ete. ca doit etre genre 1300-1600 de paris YZF ensuite fadra se rendre dans le parc (avio, HLO, voiture)

camper dans les PN candien ca t oblige a certaines contraintes

as tu lu les réglementations propres au parc?

Tu me fais rappeler qu'il faut encore que je m'occupe encore de toute cette partie là !
Il faut que je lise ce règlement et les condition de passage ... Je pense que je me pencherai dessus ce WE.
Quant au vol, si nous réservons assez tôt, (i.e. cet hiver) les prix ne sont pas encore trop excessifs, autour de 1000€/personne.

http://www.alibabuy.com/vol-recherche.html?DD=30&MM=7-2014&DD1=30&MM1=8-2014&CL=1&id_prov=&id_dest=&id_rech_prec=&prov=Paris+%28PAR%29%2C+France&dest=Yellowknife+%28YZF%29%2C+Canada&date1=30%2F7%2F2014&date2=30%2F8%2F2014&passagers=100&AD=1&EN=0&BB=0&AR=1







-Rivière à la Baleine [...] qui remonte vers le Nord au Québec.
-La rivière Moisie (Côte-Nord, Québec)

Merci du lien et des noms de rivière, je vais me renseigner sur celles-ci également.
Si j'ai un bon panel de rivières différentes, j'augmente les possibilités en cas de soucis ou de non-accès, donc merci à toi  ;)







Pas de grizzly, juste des ours noirs, donc ça enlève un peu de pression aussi
Quoi qu'il en soit, arme à feu sous la main chargé (dont balles caoutchouc pour ours), et réserve de bombe à poivre.

05 octobre 2013 à 23:17:27
Réponse #20

guillaume



Quoi qu'il en soit, arme à feu sous la main chargé (dont balles caoutchouc pour ours), et réserve de bombe à poivre.

Pas persuadé que ça arrête un ours en colère... Au passage, es-tu formé au maniement des armes à feux ?
Tiré en stand est une chose (et mieux que rien) mais de là à savoir réagir sous stress et gérer un incident de tir, il y a un monde...

a+

06 octobre 2013 à 10:34:59
Réponse #21

kovaks


Citer
Apparemment les courants et la vivacité de la mer rend l'exerce plus difficile. Les techniques sont différentes, certes, mais le but est principalement de se coordonner.
 

Attention à ce genre d'impression qui fait dire que la mer est plus dangereuse que la rivière. ça fait 12 ans que je navigue en kayak en mer, je connais plutôt bien, et j'ai fait quelques sorties sur une semaine en canoë en rivière, où jesuis moins à l'aise faute de technique spécifique canoë. ça vient doucement, mais entre le canoë et le kayak, il y a de sacrés nuances.
Ma conclusion en est que :
1 - la rivière peut être largement aussi toxique que la mer.
2 - En mer, sauf erreur de météo ou front orageux soudain ou thermique de la mort, quand ça bouge trop, tu sors pas. En rivière, tu choisis pas. Que ça ne bouge pas à l'instant "t" ne signifie pas que tu ne vas pas avoir une zone pourrie et remuante 30 min plus tard. Et là, t'as pas le choix. Tu passes, tu casses ou tu portes.
3 - Les courants en rivière sont très différents, même si sur le même principe. Souvent beaucoup plus marqués, plus rapidement changeant. Les zones de cisaillements sont légions, là où en mer elles sont plus rares.
4 - En mer, à moins d'être con, tu n'approche pas du caillou quand ça claque. En rivière, t'as pas le choix. Ou tu as la technique, et tout va bien, ou tu l'as pas, et tu risques cher.
5 - Il y a une grosse différence entre une sortie à la journée et un trek. Si tu te vautres à la journée, tu es sec le soir (ou mort  ;#). Si tu es dans le trou du cul du monde, que tu fais connement une fausse pelle et que tu te retrouves à la baille, avec ton matos qui dégage dans le courant, c'est plus *du tout* le même setup.

Mes deux pagaies. Fait très, très gaffe. Le milieu aquatique est une merveille, mais il ne faut pas s'y raconter d'histoire.

Edit : j'avais pas lu le truc sur les armes à feu. Hum. Comme dit par Guillaume, le maniement d'une arme ne s'improvise pas et ce n'est pas parce que tu as drillé 2-3 conneries de bases que tu sais t'en servir. Et sous stress, la donne change. Je rentre pas dans les détails, je pourrais écrire un livre sur le sujet, et c'est pas le sujet. Quant aux balles caoutchouc pour les ours, ça, c'est, excuse moi, de la connerie pure et simple! Tu veux pas faire de mal au nounours? Ben... lui il veut te bouffer. Choisis ton camp ou cours. Tout ce que tu risques de faire avec du GC ou équivalent, c'est de la foutre en rogne. Note, j'y connais rien en ours. Jamais vu. Mais si tu DOIS faire usage d'une arme, c'est pas pour faire de la figuration. Ou elle reste dans sa housse ou son holster, ou c'est que ça craint vraiment, et là, faut que ça fasse un trou le plus gros possible à la sortie.
« Modifié: 06 octobre 2013 à 10:42:19 par kovaks »

06 octobre 2013 à 13:15:38
Réponse #22

Ulf


Je parasite le fil de Jacob... Mais ça devrait l'intéresser. Projet dans le même gout pour + tard.

Risque = probabilité  x gravité.

Est ce que le risque ours (brun) est réel ? 
- La gravité d'un évènement ours, ok, facile de se faire un dessin.
- Concernant la probabilité, à quel interlocuteur de confiance peut on poser la question afin d'avoir une appréciation basée sur des faits ?

Si le risque est réel . Existe t'il des organismes sérieux (pas la bushcraft school de la c*u!lle droite de Davy Crockett quoi, plus une institution reconnue s'adressant à des pros) dispensant une vraie formation "ours", de la prévention à la défense ?

(raison, idem, projet de voyage mais dans l’Europe de l'Est sauvage. L'ours, c'est l'un des sujets de préparatif qui m'ennuie. Autant la gestion du froid & cie ... C'est technique, carré, implacable... facile en fait. L'ours, difficile de faire la part des choses entre le réel et le fantasme.)
« Modifié: 06 octobre 2013 à 13:22:44 par Ulf »

06 octobre 2013 à 14:22:33
Réponse #23

Jacob


Pas persuadé que ça arrête un ours en colère... Au passage, es-tu formé au maniement des armes à feux ?
Tiré en stand est une chose (et mieux que rien) mais de là à savoir réagir sous stress et gérer un incident de tir, il y a un monde...

Salut,
Ça sera peut-être plus efficace que de lui jeter des cailloux  ;D
Je vais prochainement en manier au stand, mais je ne pourrai pas les maîtriser pleinement en si peu de temps. Surtout que ce dernier me manque cruellement.
Donc comme tu le dis, ce ne sera pas suffisant, mais mieux que rien.



Attention à ce genre d'impression qui fait dire que la mer est plus dangereuse que la rivière.

En rivière [...] que ça ne bouge pas à l'instant "t" ne signifie pas que tu ne vas pas avoir une zone pourrie et remuante 30 min plus tard. Et là, t'as pas le choix. Tu passes, tu casses ou tu portes.

Edit : Quant aux balles caoutchouc pour les ours, ça, c'est, excuse moi, de la connerie pure et simple!
Tout ce que tu risques de faire avec du GC ou équivalent, c'est de la foutre en rogne.
Note, j'y connais rien en ours. Jamais vu. Mais si tu DOIS faire usage d'une arme, c'est pas pour faire de la figuration.

Je pense et j'espère que nous pourrons bénéficier de quelques conseils pratiques avec la boite qui nous vendrons/louerons les canoës.
Il y a la théorie ici:

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=UGqiwcIDOgQ

Reste la pratique .....

Lorsque le temps est dégradé en amont de la rivière, et non visible directement de là où on se trouve, la rivière peut effectivement s'emballer et nous entraîner avec. Dans ce cas je pense que la solution la plus sécuritaire consiste à se poser sur une berge sûre le plus rapidement possible et d'attendre.

Je ne connais pas grand chose moi non plus aux ours, c'est pour cela que je demande. Mais j'ai discuté avec un Français qui monte ses expéditions lui-mêmes, dont canotage et vie au canada dans une cabane http://www.doonerak.com/l-alaskabane,fr,4,G367.cfm#.UlFQ3cXHI6I

et le frère en photo de couverture s'est fait attaqué par un ours lors d'une matinée de chasse. Il précise qu'il lui a tiré plusieurs fois dessus, mais c'est en réalité son cri de dernier espoir qui a fait fuir le plantigrade. Sinon il l'aurait achevé ...





Je parasite le fil de Jacob... Mais ça devrait l'intéresser.
Est ce que le risque ours (brun) est réel ? 

Tu reste dans l'optique du sujet, cad dans les risques susceptibles d'êtres rencontrés, donc pas de soucis, c'est en lien.
Je reste dans l'attente de la réponse, bien que les ours ne sont pas pour moi mon principal problème.

À vrai dire, il y a peu de "chance" de se faire attaquer, même si le risque est naturellement présent.

Je me rappelle d'un voyage de Floproteus lui-même qui flippait d'une mauvaise rencontre avec un ours, lors d'un de son premier voyage dans le Nord, me semble-t-il.
Finalement, il n'est partis qu'avec une bombe à poivre et un esprit serein, bien qu'attentif.
Je pense que c'est la meilleure psychologie à avoir dans ces pays-là, et de ne pas psychoter comme Ed Wardle. http://www.youtube.com/watch?v=FPbz5TDy6fs
Et rester consciencieux tout en étant déterminé tel Lars Monsen: http://www.youtube.com/watch?v=hFGwX-BjHX8&feature=youtube_gdata_player

07 octobre 2013 à 07:44:58
Réponse #24

guillaume


Je vais prochainement en manier au stand, mais je ne pourrai pas les maîtriser pleinement en si peu de temps. Surtout que ce dernier me manque cruellement.
Donc comme tu le dis, ce ne sera pas suffisant, mais mieux que rien.

Tu risque de buter ton pote... (Message un peu provoc' exprès).
Citer
Il y a la théorie ici:

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=UGqiwcIDOgQ

Reste la pratique .....

Il te faut SURTOUT la pratique ;).

a+

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité