Nos Partenaires

Auteur Sujet: Choix du terrain "d'entrainement" - domaine publique ? location ?  (Lu 782 fois)

11 septembre 2013 à 17:02:40
Lu 782 fois

goodson


Bonjour,

une question me trotte dans la tête.

Pour les organisateurs de stage, comment se fait le choix du terrain ?
- Est ce que ça se loue ? si oui, est ce indiscret d'avoir un ordre d'idée du prix et pour quelle surface ?
- Est ce que l'on peut aller dans les forêts en bon promeneur ? Mais du coup, qu'a-t-on le droit de faire ?

Squatter chez soi ou en face de la maison, c'est un premier pas (pas encore franchi pour moi d'ailleurs) mais de là à se mettre en condition plus réelles, ça me turlupine.

Vince

11 septembre 2013 à 17:05:13
Réponse #1

Karto


Quel entraînement ?
Et quel rapport entre une activité individuelle et l'encadrement d'un stage avec tout ce que ça implique de responsabilités légales à endosser et de garanties à offrir ?

11 septembre 2013 à 17:10:03
Réponse #2

goodson


C'est dans un sens global.

- soit pour les organisateurs de stage
- soit pour ceux qui font leurs propres sorties "survie" en pleine nature.

bref, quiconque qui veut aller passer un jour, une nuit, une semaine, en pleine nature en France.

11 septembre 2013 à 17:10:51
Réponse #3

Karto


T'as lu les messages épinglés de la section "dans la jungle ordinaire" ?

11 septembre 2013 à 17:18:53
Réponse #4

goodson


Heu, non. j'avais jamais vu cette section avant en fait.  :o

Je vais la parcourir. Merci

11 septembre 2013 à 17:46:29
Réponse #5

Nirgoule


En fait seuls les « habilités » organisent des stages. Je ne sais pas quel sens tu donnes au mot « stage ». S’il s’agit des stages du CEETS, seuls leurs moniteurs organisent.

Après il y a d’autres formes de stages, organisés par des « habilités » aussi, ils ont été formés par des organismes officiels et reconnus, en France la FFME, le CAF, etc pour être initiateur, accompagnateur ou guide. Ils opèrent dans des lieux prévus pour : la montagne, les sites d’escalade qu’ils entretiennent et équipent. Lorsqu’il s’agit de sites privés ils demandent l’autorisation au propriétaire.

Après ils y a ceux qui organisent eux-mêmes leurs sorties selon leurs niveau et expérience. Ils empruntent en général des chemins public ou ouverts au public tels les GR et PR. Les bivouacs sont souvent réglementés, il faut se renseigner avant.

Il y a encore en France de quoi faire de belles balades. Il faut sauvegarder ces riches paysages  et ne pas abuser de cette opportunité. Bivouaquer dans certaines forêts n’est pas un acte anodin, beaucoup laissent des déchets et font du tort aux autres. La Sologne s’est clôturée aussi parce que des petits malins sont venus abuser. On parle d’instaurer des péages en montagne, soyons responsable et peut être échapperons nous à cela.

Et enfin certains domaines privés peuvent se louer, à toi de te renseigner auprès des propriétaires.
 ;)
"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

11 septembre 2013 à 19:53:03
Réponse #6

Zecrow


Et enfin certains domaines privés peuvent se louer,...
Voire se prêter, une fois expliqué ses intentions au proprio et assuré de ne pas laisser de détritus  ;)
Si en plus on lui dit qu'on peut débroussailler un peu... Il y a plein de bois à l'abandon.
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité