Nos Partenaires

Auteur Sujet: montage sur soie bambou  (Lu 4579 fois)

03 septembre 2013 à 16:22:32
Lu 4579 fois

zarmup


Bonjour,
J'aime beaucoup ces couteaux japonais avec manche en bambou comme fait Kanetsune.
Voilà, je dispose de morceaux de bambou (cf photos) parfaitement secs, de section 20-23mm exterieur et très épais (partie proche du sol)
Je trouve sans trop de problème des lames nues à monter mais je me pose des questions sur le montage lui-même. J'ai déja fait qqs plates semelles mais jamais de montage sur soie. Alors, j'ai bien trouvé des tutos et le principe n'est pas bien sorcier, mais le bambou est une matière bien spéciale et je ne veux pas de garde, pommeau ou ligature cache misère!
Quand je vais perçer, je vais forcément tomber sur les parties évidées du bois, j'ai presque envie de les remplir totalement d'époxy. Connerie ou bien?
   Quelqu'un parmi vous aurait-il l'expérience de ce type d'assemblage?
L'homme prévoit, Dieu rigole!

03 septembre 2013 à 16:40:39
Réponse #1

Pierrot


Je n'ai jamais fait de manches avec du bambou, mais j'y ai plusieurs fois pensé.

Et je pense que remplir le manche d'époxy est la meilleure solution, on a vu sur ce forum que les couteaux Roselli sont montés ainsi.

En revanche j'ai monté une lame sur soie et j'ai rempli de colle à chaud, et comme j'ai voulu refaire un manche plus ergonomique j'ai dû démonter le premier je peux dire que ça tient vraiment très bien.

03 septembre 2013 à 16:45:35
Réponse #2

piero


Sur les photos c'est de la racine de bambou, ça doit pas être creux, parce que remplir un bambou au prix de l'époxy :'(

03 septembre 2013 à 16:58:04
Réponse #3

Pierrot


Sur les photos de Zarmup, là où les nœuds sont resserrés, le bambou est presque plein, donc ça ne nécessitera pas énormément d'époxy.

03 septembre 2013 à 17:04:23
Réponse #4

piero


Effectivement, je ne voyais pas les grandes photos ça ramait tout à l'heure.

03 septembre 2013 à 20:31:00
Réponse #5

zarmup


Sur les photos de Zarmup, là où les nœuds sont resserrés, le bambou est presque plein, donc ça ne nécessitera pas énormément d'époxy.
Je confirme, ily a plus de bois que d'air! Même si ça n'est pas la racine de la plante.
À votre avis, je bourre d'epoxy, je laisse ducir et je perce APRES. Ou je perce et j'"epoxise" au moment où j'ajuste la lame?
J'aimerais bien pas trop me planter, il y a 1 an et demi de séchage soigneux là!
L'homme prévoit, Dieu rigole!

03 septembre 2013 à 20:44:41
Réponse #6

You


" Ou je perce et j'"epoxise" au moment où j'ajuste la lame"
Oui. L'epoxy c'est "béton".
Injecter l'époxy et le laisser couler (et le forcer à descendre jusqu'au fond avec une très fine baguette oui un fil d'acier ou n'importe quel fil rigide) donnera une solidité indéniable à l'ensemble : cela replacera l'air par un matériau solide et renforcera les ondulations intérieures du bambou.
Après, c'est peut-être "overkill"
Mais ça ne bougera pas.

03 septembre 2013 à 21:09:39
Réponse #7

Pierrot


Citer
À votre avis, je bourre d'epoxy, je laisse ducir et je perce APRES. Ou je perce et j'"epoxise" au moment où j'ajuste la lame?

Tu perces, tu prépares tout, tu ajustes "à blanc" et puis tu mets l'époxy et la lame juste derrière.

Tu peux même préparer une petite presse pour tenir la lame et le manche bien serrés le temps du séchage.

03 septembre 2013 à 21:31:13
Réponse #8

zarmup


@pierrot et you: Je pense que je vais suivre votre conseil, pas loin de ce que j'envisageais de toutes façons.
Me reste à trouver la lame qui va bien, puis je me permetterais de poster qqs photos. d'ici là je reste super preneur d'idées ou de suggestions. D'ailleurs,personne n'a déjà eu en main un couteau comme ça?
Et puis, le bambou, ça se teinte comment? Il a l'air quasi vernis, là actuellement! J'ai peur que ça prenne difficilement la teinture et je me vois pas le poncer.
L'homme prévoit, Dieu rigole!

03 septembre 2013 à 21:35:23
Réponse #9

piero


A ta place je garderais la couleur naturelle.
Le bambou est naturellement "vernis", donc il n'y a peut être pas besoin de traitement, sinon un coup d'huile de lin et ou de cire d'abeille et le bois sera protégé tout en gardant son aspect naturel!

03 septembre 2013 à 21:56:15
Réponse #10

inzemix


Je pense pas qu'il soit possible de traiter le bambou avec de l'huile de lin ou de la cire d'abeille, quand il est brut, non poncé, rien ne pénètre dedans. (enfin, d'après mes différents tests)
Je pencherai pour le laisser au naturel perso, c'est un matériau super le bambou ! Ça tient très très bien dans le temps !

03 septembre 2013 à 22:17:13
Réponse #11

Pierrot


Pour la déco on obtient de bons résultats en passant le bambou à la flamme, mais si on se loupe,  c'est irréversible.....

Et l'époxy ramollit à la chaleur........

04 septembre 2013 à 08:22:09
Réponse #12

Zecrow


Le bambou peut se teinter à la teinture pour bois durs (sur base alcool). Faire des essais sur un bout avant  ;)
Mais naturel c'est beau aussi.

Perso je pense que j'alèserais la tige bien cylindrique (prudemment pour ne pas fendre), puis que je ferai un montage sur la base d'un tourillon en bois dur refendu, montage à blanc ;
puis soie de la lame + bois collés à l'araldite lente en une seule fois.
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

04 septembre 2013 à 11:30:21
Réponse #13

basic


Comme je l'ai déjà écrit quelque part,  je mélange mon epoxy avec de la limaille de meulage, ou de la sciure de bois, voire les deux ensemble. Ca donne une pâte plus ou moins épaisse en fonction  du dosage du mélange et ça évite de trop employer de colle ; enfin ça donne un joli noir.

06 janvier 2014 à 14:45:07
Réponse #14

zarmup


Bon, ben voilà....C'est fait!

Merci à tous ceux qui m'ont passé les bon tuyaux! :up:
L'homme prévoit, Dieu rigole!

06 janvier 2014 à 17:28:16
Réponse #15

inzemix


Bien vu !
Ca a de la gueule !
Tu nous feras un petit retour après quelques temps d'utilisation, histoire de savoir si le bambou dans une main qui transpire, ca tient bien ? (j'utilise le bambou pour mes pipes, mais sur le tuyau, donc c'est pas une partie qu'on manipule beaucoup... Ce que je peux dire c'est que dans mon domaine d'application, ca fonctionne, et ca bouge jamais)

06 janvier 2014 à 21:27:12
Réponse #16

DIY



 Le montage rend bien à l'oeil.

 Le banbou n'aime pas beaucoup les contraintes qui tendent à écarter ses fibres il
fend facilement. A la jonction lame / manche, j'aurais mis une virole courte 1 ou 1,5 cm par sécurité. 

07 janvier 2014 à 00:05:36
Réponse #17

fosa


Les japonais font depuis très longtemps des couteaux pliants de type piémontais avec ce genre de racine de bambou. L'axe est maté directement dans un trou traversant la racine... Et ça fonctionne très longtemps temps qu'on ne prend pas le pliant pour un camp à bâtonner...

21 janvier 2014 à 14:47:14
Réponse #18

zarmup


@ fosa: Je ne trouve pas d'image des pliants japonais dont tu parles. Toujours est-il que le bambou que j'ai utilisé n'est PAS de la racine mais bien de la tige.
Á l'utilisation (balades nature avec avec les mômes, attaques de saucisson, taillage de petites branches): la lame scandi Polar fait le boulot, coupe scalpel et s'affute (rarement) sans soucis même si elle chope vite les tâches. Vivante quoi!
Quand au manche, le bambou farçi à l'epoxy donne une impression de costaud et il l'est (involontairement mais vigoureusement écrasé par des pompes de rando: juste rayé.) Par contre, jadore la prise en main multipositions et le feeling de ce bois. Mains mouillées, les noeuds et les nervures entre les noeuds assurent un  grip plus sûr qu'un micarta lisse par exemple. Bref, chuis bien content!!!
Si j'en refaisais (et je vais, because les potes) je ferais poil plus long pour les gants et poil plus gros diamètre pour MA pogne.
Enfin, une dernière Photo avec l'étui qui va....
L'homme prévoit, Dieu rigole!

21 janvier 2014 à 21:25:52
Réponse #19

mrfroggy


 du bien Beau travail  :)
avec ce type de manche tu peux l orienter comme tu veux, une prise plus sure en tirant le couteau, ou bien en poussant, suivant l utilisation .
je dis ça parce que sur les photos on dirait bien que les parties proéminentes sont orientés de telle façon que le couteau soit "bloqué " en tirant non ?
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

21 janvier 2014 à 21:51:04
Réponse #20

zarmup


Oui il y a bien un genre d'"orientation" donnée par les noeuds du bambou. Après, à l'usage, la prise est suffisement franche pour être efficace dans tous les sens!
Ce type de bambou permet de placer les doigts dans les creux et du coup d'assurer le bon grip en tirant ou en poussant.
Je dois avouer que je n'ai pas poussé l'outil dans les retranchements qui permettraient de dire qu'il est plus solide en tirant.
L'homme prévoit, Dieu rigole!

21 janvier 2014 à 21:55:44
Réponse #21

Axiome


Un avantage aussi à la conception , vu qu'apparemment tu n'as pas besoin de virole !?

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité