Nos Partenaires

Auteur Sujet: Nanotechnologie  (Lu 2745 fois)

14 août 2013 à 20:06:55
Lu 2745 fois

Claude Ponthieu


Nanotechnologie idées d’application ;)
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

14 août 2013 à 21:42:55
Réponse #1

sir hotman


Beh c'est pas de la nanotechnologie c'est juste un imperméabilisant très efficace  :huh:

14 août 2013 à 22:57:03
Réponse #2

Jérôme A


Beh c'est pas de la nanotechnologie c'est juste un imperméabilisant très efficace  :huh:

 nano (symbole n) est le préfixe du système international d'unités (SI) qui représente 10-9 (soit un milliardième de l'unité de base)
source wikipédia

Alors pourquoi selon toi, ceci n'est pas de la nanotechnologie ? 
Si vous vous sentez impuissant...
Aidez quelqu'un .

14 août 2013 à 23:11:08
Réponse #3

Pouçot



14 août 2013 à 23:11:22
Réponse #4

Auto


Quid des problèmes potentiels que cela peut engendrer pour la santé, ces nanoparticules?

S'il y a bien un truc que j'ai remarqué, c'est qu'à plus ou moins long terme, pratiquement tout ce qu'on fabrique (à partir du pétrole ou par synthèse par exemple) finit par nous nuire: hier c'était le Bisphénol A, demain un autre composant..

14 août 2013 à 23:30:26
Réponse #5

Jérôme A


Quid des problèmes potentiels que cela peut engendrer pour la santé, ces nanoparticules?

quid de savoir si nous même ne sommes pas composées de ces particules ... où s’arrête la matière dont nous sommes fait ?
Si vous vous sentez impuissant...
Aidez quelqu'un .

15 août 2013 à 00:47:36
Réponse #6

** Serge **


S'il y a bien un truc que j'ai remarqué, c'est qu'à plus ou moins long terme, pratiquement tout ce qu'on fabrique (à partir du pétrole ou par synthèse par exemple) finit par nous nuire.

Sur cette réflexion hautement scientifique, prenons le temps ( avant de réagir et d'écrire ) de demander à Claude ce qu'il veut apporter/signifier par l'ouverture de ce fil.

Pour ensuite et éventuellement y participer au mieux.
"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

15 août 2013 à 21:43:25
Réponse #7

Auto


C'est vrai que j'ai parlé un peu vite, mais bon, honnêtement, je reste sceptique.  ;)

15 août 2013 à 21:54:47
Réponse #8

Karto


Y'avait ça aussi : http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=61980

pratiquement tout ce qu'on fabrique (à partir du pétrole ou par synthèse par exemple) finit par nous nuire

N'oublions pas un des trous premiers dérivés pétroliers modernes, qui reste un produit innocent : la vaseline.  :closedeyes:


quid de savoir si nous même ne sommes pas composées de ces particules ... où s’arrête la matière dont nous sommes fait ?

La réponse à la première moitié de la remarque est non ; quant à la deuxième moitié, je ne suis pas sûr de la comprendre.

15 août 2013 à 22:03:16
Réponse #9

** Serge **


N'oublions pas un des trous premiers dérivés pétroliers modernes, qui reste un produit innocent : la vaseline. 

La vaseline : un produit innocent.

Merci pour l'éclat de rire quotidien salutaire, Patate  ;)
"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

16 août 2013 à 00:11:26
Réponse #10

Jérôme A



La réponse à la première moitié de la remarque est non ; quant à la deuxième moitié, je ne suis pas sûr de la comprendre.

 nano est un ordre de grandeur et  nous sommes composées de particules et d'atomes qui sont  de l'ordre du nano voir d'encore plus petit pico,femto,atto... donc au final nous en avons en nous, certes pas construite par l'homme mais par la vie,
voilà où je voulais en venir pas forcement utile dans le débat, juste à vouloir dé-diaboliser le mot nano ...



« Modifié: 16 août 2013 à 00:19:37 par Jérôme A »
Si vous vous sentez impuissant...
Aidez quelqu'un .

16 août 2013 à 00:35:22
Réponse #11

mag


J'ai une théorie ,mais ça ne reste qu'une théorie.....
Je pense sincèrement qu'ont peu injecter n'importe quoi ,à n'importe qui ,puces et autres
sans que ce là soit visible ,vue l'avancée technologique ,ça me semble tout à fait possible;
Mais ça ne reste qu'une théorie.
Je me marre quand ils vont faire déjà des reconnaissance sur mars régulièrement en parlant de découverte,alors que la planète même est farcie de métaux rares qu'ils ramènent sur terre.je ne trouve plus le lien malheureusement mais j'y travaille

16 août 2013 à 07:19:18
Réponse #12

guillaume


J'ai une théorie ,mais ça ne reste qu'une théorie.....
Je pense sincèrement qu'ont peu injecter n'importe quoi ,à n'importe qui ,puces et autres
sans que ce là soit visible ,vue l'avancée technologique ,ça me semble tout à fait possible;
Mais ça ne reste qu'une théorie.
Je me marre quand ils vont faire déjà des reconnaissance sur mars régulièrement en parlant de découverte,alors que la planète même est farcie de métaux rares qu'ils ramènent sur terre.je ne trouve plus le lien malheureusement mais j'y travaille

Merci. Parce que là, dans le genre théorie du complot tu fais fort ::).

Merci à tous de faire un effort.

a+

16 août 2013 à 09:54:55
Réponse #13

Karto


nano est un ordre de grandeur et  nous sommes composées de particules et d'atomes qui sont  de l'ordre du nano voir d'encore plus petit pico,femto,atto... donc au final nous en avons en nous, certes pas construite par l'homme mais par la vie,
voilà où je voulais en venir pas forcement utile dans le débat, juste à vouloir dé-diaboliser le mot nano ...

Quelques nanomètres, c'est par exemple l'épaisseur d'une membrane cellulaire oui. Et c'est là le problème justement.

Ce n'est pas le mot "nano" qui est diabolisé, ni même les nanotechnologies.  Ce qui est diabolisé c'est, comme j'avais écrit dans l'autre fil, que le grand enthousiasme que suscite la perspective d'un prochain bond en avant qualitatif de notre environnement technologique (qui se montrera sûrement d'une ampleur comparable à celui provoqué par la microélectronique en son temps), nous fait danser de joie avec les yeux fermés juste au bord du gouffre d'inconnues relatives aux aspects cliniques des nanoparticules et nanomatériaux, dont l'essence même implique un potentiel d'interaction forte avec tout ce qui vit en même temps qu'une grande difficulté à en observer et contenir la diffusion dans l'environnement.

16 août 2013 à 19:50:24
Réponse #14

Claude Ponthieu


Sur cette réflexion hautement scientifique, prenons le temps ( avant de réagir et d'écrire ) de demander à Claude ce qu'il veut apporter/signifier par l'ouverture de ce fil.

À vrai dire c'est les réactions (pour ne pas dire les prises de conscience) de chacun — face à de nouvelles technologies, qui m'intéressent.


Quelques nanomètres, c'est par exemple l'épaisseur d'une membrane cellulaire oui. Et c'est là le problème justement.

Ce n'est pas le mot "nano" qui est diabolisé, ni même les nanotechnologies.  Ce qui est diabolisé c'est, comme j'avais écrit dans l'autre fil, que le grand enthousiasme que suscite la perspective d'un prochain bond en avant qualitatif de notre environnement technologique (qui se montrera sûrement d'une ampleur comparable à celui provoqué par la microélectronique en son temps), nous fait danser de joie avec les yeux fermés juste au bord du gouffre d'inconnues relatives aux aspects cliniques des nanoparticules et nanomatériaux, dont l'essence même implique un potentiel d'interaction forte avec tout ce qui vit en même temps qu'une grande difficulté à en observer et contenir la diffusion dans l'environnement.

C’est un éclairage très pertinent.
« Modifié: 16 août 2013 à 19:59:28 par Claude Ponthieu »
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

16 août 2013 à 21:34:30
Réponse #15

Nihil


Ben l'étude nanométrique de ce qui nous entoure pour faire des copies de stratégies évolutives, c'est toujours enrichissant, non ?
Imagine des gants et des bottes dont la surface serait traitée pour avoir les propriétés des pattes de Gecko...  :love:
Ou des membranes osmotiques améliorées, pour faire des filtres...
Ou ce robot qui peut ressouder une veine ou une artère de l'intérieur...  :love:
Ou ce scalpel anti-cancer... http://www.polymtl.ca/carrefour/article.php?no=3786

Ce sont les projets de nano-réplicateurs, perso, qui me font tiquer, plutôt...
Et les puces domotiques sous-dermiques, c'est moyen moyen (c'était l'année dernière ou cette année qu'un mec a eu sa puce infectée par un virus ?  ;# ). Mais tant que l'interface neurone-silicium n'est pas plus développé (premiers résultats à température du corps parus dans Science et Vie en 1996, on en bavait d'envie avec les potes), c'est pas pire que d'avoir un piercing à changer parce qu'il est foutu, au final.

Sinon, mag, pour les métaux rares de Mars... Zen... Ou pas.
Ces métaux "précieux" arrivent sur Terre chaque année sans qu'on ait besoin de bouger le petit doigt. On vient JUSTE de sortir du bombardement des Perséides. Y a pas besoin d'aller chercher un projet plus ou moins secret d'exploitation de Mars, on en récolte tous les jours ici-même.
« Modifié: 16 août 2013 à 21:51:02 par Nihil »
C'est pas un peu la honte d'être infoutu de faire du feu sans briquet quand on sait faire une racine carré de tête ? Regarde le papou. La racine carré, il ignore. Mais il n'a pas de briquet.

Aucune statistique n'est 100% fiable. Surtout pas celle-ci.

Les bans, pourquoi pas, mais savoir pourquoi, c'est quand même drôlement mieux.

16 août 2013 à 23:11:05
Réponse #16

Van


Imagine des gants et des bottes dont la surface serait traitée pour avoir les propriétés des pattes de Gecko...  :love:
Ou des membranes osmotiques améliorées, pour faire des filtres...
Ou ce robot qui peut ressouder une veine ou une artère de l'intérieur...  :love:
Ou ce scalpel anti-cancer... http://www.polymtl.ca/carrefour/article.php?no=3786


Effectivement, il va en falloir des tonnes de scalpels anti-cancers quand on sait que les nano-particules peuvent traverser les membranes cellulaires et donc causer des dommages à l'ADN  :-\

De nos jours, à partir du moment où l'on réussit à trouver une application à une découverte scientifique, il faut absolument qu'elle rapporte de l'argent, même si elle est néfaste pour le genre humain. Il suffit pour cela de l'enrober dans un discours de santé par exemple. L'aspartame est un produit inoffensif qu'on nous disait, mais en plus il a un intérêt pour la santé publique, pensez donc aux diabétiques, etc.
Tant qu'on n'aura pas compris cela, l'affolante courbe de progression du nombre de cancers - et tout particulièrement chez les jeunes enfants - n'est pas prête d'être infléchie.



16 août 2013 à 23:40:42
Réponse #17

Nihil


Non non, l'aspartame a été refusé par la FDA jusqu'à ce que Reagan la fasse passer en force, parce que c'était une pure saleté.
C'est pas un peu la honte d'être infoutu de faire du feu sans briquet quand on sait faire une racine carré de tête ? Regarde le papou. La racine carré, il ignore. Mais il n'a pas de briquet.

Aucune statistique n'est 100% fiable. Surtout pas celle-ci.

Les bans, pourquoi pas, mais savoir pourquoi, c'est quand même drôlement mieux.

17 août 2013 à 07:08:31
Réponse #18

Mezig


Tu voudrais dire que science sans conscience n'est que ruine de l'homme; mais c'est affreux.
Les moyens sont la fin.

17 août 2013 à 12:18:06
Réponse #19

Jérôme A


Quelques nanomètres, c'est par exemple l'épaisseur d'une membrane cellulaire oui. Et c'est là le problème justement.

Ce n'est pas le mot "nano" qui est diabolisé, ni même les nanotechnologies.  Ce qui est diabolisé c'est, comme j'avais écrit dans l'autre fil, que le grand enthousiasme que suscite la perspective d'un prochain bond en avant qualitatif de notre environnement technologique (qui se montrera sûrement d'une ampleur comparable à celui provoqué par la microélectronique en son temps), nous fait danser de joie avec les yeux fermés juste au bord du gouffre d'inconnues relatives aux aspects cliniques des nanoparticules et nanomatériaux, dont l'essence même implique un potentiel d'interaction forte avec tout ce qui vit en même temps qu'une grande difficulté à en observer et contenir la diffusion dans l'environnement.

Ouep en espérant que les scientifiques qui bossent là dessus aient conscience des dangers potentiels que représente cette nouvelle technologie alors ...
Là ou j'ai des doutes c'est sur les investisseurs qui permettent de telle avancée ... :glare:
Merci pour les précisions  ;)
Si vous vous sentez impuissant...
Aidez quelqu'un .

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité