Nos Partenaires

Auteur Sujet: huile alimentaire pour couteau  (Lu 8848 fois)

11 juillet 2013 à 23:40:15
Lu 8848 fois

adi06


Bonjour,
Il y a quelques mois un coutellier me disait qu'il est bon de laisser un sabre, avec une lame carbone, imbibé d'huile dans son fourreau pour préserver la lame de l'oxydation.
Il a ajouté que de l'huile d'olive ferait parfaitement l'affaire.
Quid d'un pliant genre Opinel ?
Le manche va t-il gonfler ?
La lame sera t'elle à l'abri de l'oxydation ?
Est-ce vraiment avantageux en sachant qu'il faudrait la réimbiber après chaque utilisation ?
Vos avis m'intéressent.
Merci
c'est quand c'est impossible que tout devient possible

12 juillet 2013 à 00:13:02
Réponse #1

Jérôme A


2 tranches de saucisson par jour et ça suffira pour ton opinel  ;)
Si vous vous sentez impuissant...
Aidez quelqu'un .

12 juillet 2013 à 01:22:08
Réponse #2

moss


ça métonne qu'il t'ait dit d'imbiber une lame avec de l'huile d'olive avant de la ranger dans son fourreau, parce que ce genre d'huile vieillit mal (elle siccative et s'oxyde, ça finit par être moyen pour la lame).

si tu es puriste, tu utilises de l'huile de clou de girofle. sinon l'huile de vaseline est bien aussi...

tout ça c'est pour du stockage long, en utilisation  courante le gras de saucisson est tout à fait bien ;-)
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

12 juillet 2013 à 03:57:34
Réponse #3

cikawasay


Bonjour,
l'huile d'olive est acide et laisse des marques sur les lames au carbone.
Les japonais protegent leur lames avec de l'huile de camellia , la meilleure etant celle qui n'a pas ete bouillie. Ca se trouve sur le web en petites bouteilles.

Autre truc appris recemment: en apprenant un instrument traditionnel africain compose de lamelles de fer travailles comme des lames: les artisants placent les instrument en hauteur ou ils sont fumes: les vapeurs huileuses noircissen et protegent les lamelles.

12 juillet 2013 à 08:24:29
Réponse #4

adi06


je ne savais pas que l'huile d'olive finissait par s'oxyder. Il va falloir que je nettoie la lame et changer d'huile alors  :-\
c'est quand c'est impossible que tout devient possible

12 juillet 2013 à 08:32:35
Réponse #5

Zecrow


Oui, ce n'est pas une huile neutre.

Pour le stockage longue durée en fourreau, l'huile de paraffine est parfaite, ça coute 3 fois rien en pharmacie. Mon wakizashi s'en porte très bien, et inutile de laisser la lame réellement grasse.

Edit : La lame d'un opinel carbone va se patiner à l'usage, et c'est normal. Inutile qu'elle soit grasse en permanence à mon avis (qui n'engage que moi ;)   ). Un petit rinçage si on coupe des choses acides, et surtout un bon essuyage après utilisation.
« Modifié: 12 juillet 2013 à 09:03:34 par Zecrow »
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

12 juillet 2013 à 11:00:27
Réponse #6

Nahu


Concernant les conseils que j'ai reçu de quelqu'un qui s'y connait en katana (j'entends Nihon to!).
2/3 huile d'amande douce et 1/3 d'huile de clou de girofle. (amande douce protège de la corrosion, le clou de girofle empêche la formation de moisissures dans le fourreau en bois.)
Tout se trouve en boutique Bio facilement.
Vu que j'ai mon mélange sous la main, je l'utilise aussi pour mes couteaux qui craignent la rouille.


Mais bon, pour un couteau tout con pas besoin de se faire chier autant à mon humble avis.


Autre chose concernant la quantité: quand tu utilises les mots "Imbibé" ou "manche qui gonfle" ça me fait penser que tu risques d'en mettre douze fois trop.
Une fine couche uniforme sur l'acier suffit à le protéger pendant 6 mois minimum.
Moi je met l'huile sur un sopalin et ensuite, "j'essuie" ma lame avec. Ça laisse un film gras suffisant. pas besoin que ça dégouline.

12 juillet 2013 à 11:22:35
Réponse #7

moss


ta recette est bonne, mais semble surtout être un succédané moins coûteux à l'huile de clou de girofle (obtenue par pression à froid)

et tu as bien raison sur la quantité d'huile, il suffit d'un film qui protège de l'atmosphère, pas besoin que ça dégouline...

« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

12 juillet 2013 à 15:23:47
Réponse #8

adi06


pas besoin que ça dégouline.

Va falloir nettoyer tout ça alors  ;#
c'est quand c'est impossible que tout devient possible

12 juillet 2013 à 16:39:47
Réponse #9

Nahu


ta recette est bonne, mais semble surtout être un succédané moins coûteux à l'huile de clou de girofle (obtenue par pression à froid)


C'est tout à fait ça. Mais en dehors de l'aspect cout pur (qui serait un moindre soucis si j'avais déjà les moyens de me payer un katana), c'est aussi que je n'ai aucune confiance en ce que peuvent contenir les bouteilles d'huile soit disant japonaises du marché du net. ::)


Il y a surement des bons dans le tas. voire même une majorité de bons. mais comme je ne sais pas, je m'abstiens.


12 juillet 2013 à 17:02:51
Réponse #10

A.Chamir


Pour les petits pliants il est également possible après un rinçage à l'eau chaude de frotter la lame sur son nez. L’excès de sébum s'y dépose et il suffit d’étaler avec les doit. L’intérêt est que c'est gratuit et toujours à porté de mains. Le souci c'est qu'on est un peu limité par la taille de la lame et qu'il ne faut pas avoir deux mains gauches. Toujours fais ainsi pour mon opinel et mon victorinox.       

12 juillet 2013 à 17:05:52
Réponse #11

Nihil


Remplacez par une HE antifongique, genre laurier, thym ou pin sylvestre.
C'est pas difficile à faire, il vous suffit de pratiquer une extraction à la vapeur avec un alambic.
Sinon, au pire, ça s'achète, et tant qu'à faire, vu qu'il s'agit de protéger le fourreau...

Pulvérisez-en directement dans le fourreau. Bête comme chou.

Sinon, le sébum, c'est pas une très bonne idée... Contient de la sueur... IE : corrosif (au mieux ta lame ternira).
C'est pas un peu la honte d'être infoutu de faire du feu sans briquet quand on sait faire une racine carré de tête ? Regarde le papou. La racine carré, il ignore. Mais il n'a pas de briquet.

Aucune statistique n'est 100% fiable. Surtout pas celle-ci.

Les bans, pourquoi pas, mais savoir pourquoi, c'est quand même drôlement mieux.

12 juillet 2013 à 17:09:37
Réponse #12

moss


le problème n'est pas de remplacer l'HE de clou de girofle, mais l'huile de clou de girofle obtenue par pression des clous.
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

12 juillet 2013 à 17:26:22
Réponse #13

Mishkin


Pour les petits pliants il est également possible après un rinçage à l'eau chaude de frotter la lame sur son nez. L’excès de sébum s'y dépose et il suffit d’étaler avec les doit. L’intérêt est que c'est gratuit et toujours à porté de mains. Le souci c'est qu'on est un peu limité par la taille de la lame et qu'il ne faut pas avoir deux mains gauches. Toujours fais ainsi pour mon opinel et mon victorinox.       

J'ai lu quelque part ici l'expression "un coup de nez gras" et que le gras en question proviendrait plus du cartilage que de la peau et pour cette raison ne serait pas aussi corrosif.
je vais tenter de retrouver ça.

à+

Mishkin

12 juillet 2013 à 17:32:15
Réponse #14

Nihil


C'est l'idée, Moss. L'huile essentielle remplace l'huile tout court, après une petite dilution, ce qui est recherché étant le caractère antifongique (et si possible, l'avoir qui persiste, c'est un + bienvenu...).
L'huile dans laquelle tu dilues, c'est, suivant tes moyens : sésame (ça sent, quand même...), abricot, amande, ou... Pépin de raisin. Sauf pour les gars qui ont pas mal de sous à mettre ou la chance de s'être fait une presse maison, auquel cas, les amandes ou les noix, c'est juste du bonheur (capacité d'amplification de la pénétration de l'HE. Dans du bois, pour éviter les moisissures, ça compte, je pense).
C'est pas un peu la honte d'être infoutu de faire du feu sans briquet quand on sait faire une racine carré de tête ? Regarde le papou. La racine carré, il ignore. Mais il n'a pas de briquet.

Aucune statistique n'est 100% fiable. Surtout pas celle-ci.

Les bans, pourquoi pas, mais savoir pourquoi, c'est quand même drôlement mieux.

12 juillet 2013 à 18:21:33
Réponse #15

Zecrow


« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

12 juillet 2013 à 18:36:06
Réponse #16

Zecrow


Concernant les conseils que j'ai reçu de quelqu'un qui s'y connait en katana (j'entends Nihon to!).
En même temps, un katana ça reste physiquement une lame polie en acier carbone. Mais je comprends qu'on tienne à suivre les traditions nipponnes si on est l'heureux possesseur d'une lame de maître, surtout ancienne, ou si simplement on est dans la voie du sabre.

Une fine couche uniforme sur l'acier suffit à le protéger pendant 6 mois minimum.
Exactement (mais pas en zone maritime tropicale humide ;)  ).

Moi je met l'huile sur un sopalin et ensuite, "j'essuie" ma lame avec. Ça laisse un film gras suffisant. pas besoin que ça dégouline.
Pas mieux   :up:
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

12 juillet 2013 à 20:56:09
Réponse #17

moss


Ce n'est pas seulement une histoire de tradition. Vu le soin a apporter à un polissage de katana, ils ont développés des techniques efficaces
Autant en profiter
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

12 juillet 2013 à 21:12:19
Réponse #18

Nihil


Ce n'est pas seulement une histoire de tradition. Vu le soin a apporter à un polissage de katana, ils ont développés des techniques efficaces
Autant en profiter

... Tu m'étonnes... J'en ai tenu un de peu ou prou 400 ans... A part la lame un peu ternie et du jeu dans le manche du tsuba au "pommeau", il aurait pu être neuf (j'aurais bien aimé qu'on me dise combien de fois la lame a été "reforgée", parce que ça me parait presque impossible qu'un "simple katana de soldat ait tenu tout ce temps, mais l'info n'était pas disponible...).

C'est pas un peu la honte d'être infoutu de faire du feu sans briquet quand on sait faire une racine carré de tête ? Regarde le papou. La racine carré, il ignore. Mais il n'a pas de briquet.

Aucune statistique n'est 100% fiable. Surtout pas celle-ci.

Les bans, pourquoi pas, mais savoir pourquoi, c'est quand même drôlement mieux.

12 juillet 2013 à 21:31:50
Réponse #19

moss


J avais été en voir au musée des invalides, mais le hamon n était pas visible. J'étais très déçu :(((

J aimerais bien voir le pH des différentes HE
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

12 juillet 2013 à 22:33:12
Réponse #20

Nihil


Je ne t'ai trouvé que pour l'HE de girofle : 6.7

Je sais que celle de laurier est utilisée dans les mycoses vaginale... Donc elle doit être proche du neutre, vu que celle de thym n'est pas conseillée dans ce cas pour cause du pH variable de celle-ci (de 4 à 7, t'es obligé de sortir le papier pH à chaque flacon/extraction).
C'est pas un peu la honte d'être infoutu de faire du feu sans briquet quand on sait faire une racine carré de tête ? Regarde le papou. La racine carré, il ignore. Mais il n'a pas de briquet.

Aucune statistique n'est 100% fiable. Surtout pas celle-ci.

Les bans, pourquoi pas, mais savoir pourquoi, c'est quand même drôlement mieux.

13 juillet 2013 à 12:10:56
Réponse #21

lebob


Je suis surpris que personne n'ait cité l'huile de paraffine, incolore, inodore, ne rancit pas et non toxique. A 3€50 en pharmacie on en a assez pour toute une vie.

13 juillet 2013 à 16:15:48
Réponse #22

moss


Je suis surpris que personne n'ait cité l'huile de paraffine, incolore, inodore

Fait par zecrow hier....
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

13 juillet 2013 à 17:35:27
Réponse #23

Zecrow


Ce n'est pas seulement une histoire de tradition. Vu le soin a apporter à un polissage de katana, ils ont développés des techniques efficaces
Autant en profiter
Pas faux... Des techniques incroyablement poussées et d'une grande méticulosité.  :love:
Mais en étudiant ça avec un oeil occidental, on s'aperçoit qu'il est parfois difficile de séparer le côté spirituel voire mystique, de l'aspect purement technique / efficace. Mais efficacité il y a, c'est clair.

... Tu m'étonnes... J'en ai tenu un de peu ou prou 400 ans... A part la lame un peu ternie et du jeu dans le manche du tsuba au "pommeau", il aurait pu être neuf (j'aurais bien aimé qu'on me dise combien de fois la lame a été "reforgée", parce que ça me parait presque impossible qu'un "simple katana de soldat ait tenu tout ce temps, mais l'info n'était pas disponible...).
En fait, c'est la lame qui est le coeur du katana, son identité est gravée sur la soie. Donc pas de reforgeage, ou alors on ne parle plus du même sabre. En revanche certains sabres ont subi de nombreux polissages au cours des siècles (un katana ne s'affute pas autrement), jusqu'à en être usés voire laisser apparaître l'âme en acier doux pour certains... ;#

Fait par zecrow hier....
Oui hein, à quoi bon se décarcasser ?  ;)
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

13 juillet 2013 à 22:09:38
Réponse #24

Nihil


Oui, "retaillé" et repoli, pardon...  :-[
C'est pas un peu la honte d'être infoutu de faire du feu sans briquet quand on sait faire une racine carré de tête ? Regarde le papou. La racine carré, il ignore. Mais il n'a pas de briquet.

Aucune statistique n'est 100% fiable. Surtout pas celle-ci.

Les bans, pourquoi pas, mais savoir pourquoi, c'est quand même drôlement mieux.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité