Nos Partenaires

Auteur Sujet: Abri fermé avec une space blanket  (Lu 8668 fois)

18 mai 2013 à 07:01:17
Réponse #25

Achille


Si c'est celles qu'on utilise au bloc, les pinces hémostatiques sont trop traumatiques... Je pense que ca finirai par beaucoup abîmer la couv de survie ! L'idée de la pince de librairie (si c'est bien le truc noir avec les deux branches qu'on peut replier : ca abîmerait surement moins la CS ;)

Même en ne pinçant que les renforts en toile sur les bords ? On parle de ne pas abimer le matos pour s'entrainer de toutes façons. En cas de vraie urgence, n'importe quelle solution fera l'affaire : bout de fil de laiton à collet, fil et aiguille, trombone (pas en pinçant, mais en perçant les renforts). Egalement si on a un multitool : on sert les bords avec la pince et on tient le manche fermé avec un tour de tape. La pince à librairie, c'est une bonne idée pour tester l'abri mais je me vois mal emmener un objet pareil dans une sortie à la journée juste au cas où, à moins de lui trouver une autre utilité.

Ou on peut voir ca??

[url]http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,4405.msg113824.html#msg113824]http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,4405.msg113824.html#msg113824][url]http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,4405.msg113824.html#msg113824[/url]

Ce n'est sans doute pas ce que tu espérais, mais c'est bien un abri avec une space blanket et un hamac.  ;)

18 mai 2013 à 11:56:46
Réponse #26

inzemix


Le problème de la pince hémostatique c'est qu'elle est conçue pour que les 2 mords se joignent totalement... en gros, ca pince fort ! très fort (et suivant comment est foutue la crémaillère, on ne peut pas la taire tenir sans que le mords soient contigus )
J’emmènerai perso pas une pince a dossier, mais c'était pour reprendre l'idée donnée par Jean Jacques ;) Pour un abri d'urgence, un bon gros coup de tape, et ca roule !!

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité