Nos Partenaires

Auteur Sujet: Abri fermé avec une space blanket  (Lu 8661 fois)

17 mai 2013 à 14:38:36
Lu 8661 fois

Achille


Ce sujet aurait pu s'intituler "Le (presque) meilleur abri de l'univers avec une space blanket" mais il y a déjà deux moniteurs mégalomanes qui l'ont copyrighté.  ;)


Présentation :

Je vous présente un montage tout fermé en forme de tétraèdre que j'ai testé à plusieurs reprises ces dernières années lors de mes tentatives plus ou moins pitoyables de bivouac à l'arrache sans sac de couchage. Jusqu'à présent, je l'utilisais toujours avec un poncho mais je n'avais jamais eu l'idée d'essayer avec une space blanket, considérant qu'elle ferait un abri trop petit. Et pourtant...

J'ai profité d'une belle journée pour un mois de novembre printanière pour vous faire quelques photos plus évocatrices qu'un long discours.  :)










Ce montage ne nécessite qu'un minimum de matériel, à savoir 4 sardines, quelques mètres de cordelette et mon bâton de marche en noisetier (on peut s'en passer si l'on dispose d'un point d'attache haut). A défaut de sardines, il suffit de tailler quelques piquets sur le terrain qu'on attachera avec de la cordelette aux quatre coins de la couverture (J'ai quatre brins de paracorde d'un mètre fixés à demeure sur chaque oeillet).

Le montage est ultra-rapide et ne prends que quelques minutes : on étale la couverture, on plante deux sardines dans les oeillets d'une largeur en tendant bien la toile. On tire sur l'autre extrémité en rapprochant les deux bords, afin de tracer un triangle au sol et on fixe le tout avec une ou deux sardines supplémentaires. Au milieu de la largeur (ie le sommet de l'abri), on attache la cordelette avec un noeud coulant entourant un petit caillou ou n'importe quoi d'autre.



En se servant du bâton ou d'un point d'attache en hauteur (branche d'arbre), il ne reste plus qu'à fixer l'autre extrémité de la cordelette à l'aide d'un noeud tendeur pour obtenir une belle forme géométrique. C'est un montage très simple en pratique, plus rapide à faire qu'à expliquer !

Ce type d'abri présente l'intérêt d'offrir une protection maximale contre les éléments. Son volume réduit, associé au revêtement aluminisé des parois permet de réfléchir les IR et de conserver la chaleur corporelle à l'intérieur de l'abri. Cela fonctionne d'autant mieux qu'on aura pris soin de plaquer les bords de la space blanket au sol et veillé à trouver un spot le plus à l'abri du vent. On peut si nécessaire colmater l'ouverture verticale avec du tape, d'autant qu'on a vite fait de provoquer une entrée d'air en remuant un peu sous l'abri.

On peut améliorer les performances thermiques de l'abri avec une bougie chauffe-plat. L'inconvénient, c'est qu'elle pose un problème de sécurité pour la personne qui risque de la frôler en dormant somnolant. Egalement, le moindre choc peut renverser la cire devenue liquide, éteignant la bougie  et vidant son contenu, la rendant inutilisable. Quelques piquets de bois plantés dans la partie haute de l'abri, derrière la tête du dormeur, sont une solution envisageable. On peut en mettre plus pour protéger des courants d'air éventuels en créant une petite palissade. On peut aussi se servir de toute pièce d'équipement adéquat, pare-vent de réchaud ou mug comme sur la photo... Je me suis amusé à tester ce chauffage d'appoint en restant une heure dans l'abri avec la bougie allumée. Je n'avais pas de thermomètre avec moi et c'est dommage mais j'ai été surpris par l'écart de température avec l'extérieur quand j'ai ouvert l'abri. Le gain est vraiment intéressant !



Avec une durée de fonctionnement de trois ou quatre heures, deux ou trois bougies devraient donc permettre de s'assurer une nuit sinon confortable, du moins supportable, selon les conditions météo du moment, l'état physique de l'intéressé, son habillement et le reste de son équipement disponible.



Le pan ouvert permet de se glisser dans l'abri sans trop de contorsions. Il est possible de tendre le pan vers l'extérieur à l'horizontal pour se constituer un auvent : il permet de casse-croûter ou de se chauffer de l'eau avec son réchaud (j'ai oublié de faire la photo). Il est possible dans cette configuration de profiter de la chaleur d'un petit feu avec réflecteur. Si on manque de combustible pour l'alimenter toute la nuit ou si on se prend une grosse drache, il suffit de fermer les écoutilles en rabattant le pan.

La place à l'intérieur est plutôt réduite (euphémisme) et on aura avantage à dormir en position foetale. Il y a néanmoins suffisamment de place pour qu'une personne de 1,80 m s'allonge complètement sous cet abri, en touchant l'extrémité de la toile avec les pieds (je mesure 1,79 m). Il ne faut pas non plus être d'un gabarit trop imposant car la largeur aux épaules est restreinte, compte tenu de la forme triangulaire de l'abri. Avec ses dimensions XXL, une couverture de survie suisse (2 m x 2,50 m) offrira une alternative convenable au plus grands et/ou aux plus costauds, moyennant le bricolage de points d'attache inexistants.


Test :

J'avais eu l'occasion de tester ce type de montage ces dernières années avec différents ponchos mais je n'avais jamais essayé avec une space blanket, qui me servait surtout de couverture. C'est chose faite depuis la semaine dernière. Profitant d'une météo digne d'une mois d'octobre (petit vent froid et dans les 7°C durant la nuit), j'ai passé une nuit dans le pré derrière chez moi, par sécurité en cas de pépin et parce que je m'y suis pris au dernier moment.










Habillement : pour plus de réalisme, j'ai remis ce que j'avais effectivement sur moi lors d'une ballade effectuée durant la journée. De bas en haut :

- bottes caoutchouc Aigle Parcours
- chaussettes hautes en laine majoritaire D4 Solognac (modèle chasse)
- boxer synthétique
- pantalon Columbia en coton
- tee-shirt synthétique D4 manches courtes premier prix
- polaire basique D4
- shemagh autour du cou
- bonnet polaire D4

Fond de sac : idem, je n'ai utilisé que ce que j'avais avec moi durant la journée :

- Poncho Todomodo XL ripstop : plié en deux pour me servir de couverture. (avec les ponchos, je suis comme un peu Karto et ses sacs à dos, ça varie selon l'humeur et mes réflexions du moment. Depuis j'ai repris le BW )
- Space blanket (logique vu que c'est un peu le thème du topic  :ninja:)
- Hamac filet (pas servi)
- Matelas Pacific Outdoor Equipement Uber Mountain : c'est un modèle minimaliste avec sa taille de 43 x 94 x 3,8 cm, d'un volume replié très réduit (23 x 10 cm) pour 283g et surtout, un matelas 4 saisons avec un excellent R-value compris entre 3,5 et 5. Sa couleur orange est un plus pour la sécurité.
Je l'avais acheté à l'époque du projet escape cube en profitant d'une grosse remise chez Ultralight Outdoor Equipment (29 £). Je voulais un matelas utilisable en cas d'urgence, avec un bon R-value, mais de faible poids et encombrement afin de le garder sans rechigner au fond de mon sac. En effet, je me promène toujours seul et le risque principal que j'ai identifié, c'est l'accident (entorse, fracture) qui m'immobilise et m'oblige à patienter sur place jusqu'à l'arrivée des secours. Dans ces conditions, pas question d'envisager de me poser dans mon hamac, ni de passer une heure à constituer un matelas végétal, donc j'ai choisi de toujours avoir avec moi un moyen de m'isoler du sol par temps froids. En cas d'accident de ce genre, je sors le matelas, je m'affale comme je peux, je me couvre avec ma space blanket tant bien que mal et j'attends les secours sans trop souffrir du froid. Par des températures plus clémentes, un bout de mousse retaillé fait l'affaire.
- Poche à eau Ortlieb 4L avec bouchon MSR (étanche celui-là) : elle m'a servi d'oreiller gonflable
- 2 chaufferettes 12H de chez D4 : la notice déconseille de les plaquer directement sur la peau pour éviter les brûlures mais elles ne chauffent pas tant que cela en réalité. Font tout de même ce qu'on leur demande : réchauffer le bonhomme tout une nuit.
- trucs divers et sans intérêt ici...

J'étais très confortable durant les trois premières heures, puis franchement limite confort ensuite (comme ils disent pour les sacs de couchage). Mais ce n'était pas la faute de l'abri. Après minuit, le vent a tourné plusieurs fois et a commencé à souffler par périodes à travers la fente verticale de l'abri derrière ma tête. Comme j'oublie toujours un truc, je n'avais pas de tape avec moi et je n'ai pas pu colmater l'abri comme je l'aurai voulu. Je n'avais pas non plus de vêtement à capuche pour me protéger la nuque. Je me suis contenté de m'entourer la tête avec mon shemagh, non sans certaines difficultés, vu le manque de place. Je n'avais pas non plus de bougie cette nuit-là donc j'ai sorti une chaufferette que j'ai plaqué sur le ventre sous la polaire et ça m'a permis de finir ma nuit tant bien que mal. À noter aussi que depuis deux ans, mon métabolisme a sérieusement diminué (bientôt 48 ans). Je dois exécuter un paquet de séries en muscu avant de lâcher une goutte de sueur, alors qu'avant il me suffisait de trois minutes de vélo à rythme pépère. Donc je ne suis pas un bon modèle expérimental.  :'(

Conclusion : c'est amha un excellent abri d'urgence, facile et rapide à monter et demandant peu de moyens (La space blanket est en effet une pièce d'équipement "PERLE" d'usage très répandu et facile à se procurer). Ce montage est idéal pour les hobbits ( :D), un peu moins pour les plus grands, à éviter pour les gros costauds. Il offre l'avantage d'une totale protection contre la pluie et le vent (modulo le problème de la fente verticale) et est utilisable quand on ne peut pas faire ou entretenir de feu toute une nuit.

Pour reprendre la notation de l'excellent fil de diesel, je mettrais :

Protection à la pluie 5/5
Protection au vent Vent 5/5
Espace disponible 1,5/5
Utilité réelle 5/5 (faute de solution plus adaptée ou confortable !)



C'est à vous pour les insultes et les critiques !  ;)
« Modifié: 17 mai 2013 à 14:45:02 par Achille »

17 mai 2013 à 14:50:15
Réponse #1

Ishi



C'est à vous pour les insultes et les critiques !  ;)


Comme tu veux......
Les insultes, nullement puisque ton idée et ton post sont excellents.
Les critiques, éventuellement le manque de place donc de confort mais largement compensé par l'efficacité de l'abri en cas de situation merdique.
Merci
Steph
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

17 mai 2013 à 16:05:27
Réponse #2

Magic Manu


Merci! Pour la bougie, encore plus simple, si tu as une popote, c'est de la mettre dedans.
Hope for the best, expect the worse...

17 mai 2013 à 17:18:26
Réponse #3

Achille


Exact. :)

Une popote est parfaite pour protéger la bougie de la convection et le dormeur des risques de brûlure. Mais si tu la bouscules, tu vas la pourrir avec la cire fondue. Donc la caler avec des piquets, ça reste utile à mon avis. ;)

Avec un mug, le problème est d'allumer la bougie. Tu mets facilement de la cire partout. Pas très pratique. D'où mon bricolage...

17 mai 2013 à 17:29:38
Réponse #4

Karto


 :doubleup: !

Je hais toute cette simplicité qui a si longtemps essayé de m'échapper.

Juste pour les gros incultes dans mon genre, ta couverture de survie elle fait quelle taille ? Parce que moi des "space blanket" j'en ai surtout vu des vraiment toutes petites (<1.80).
Celui qui est arrivé au bout peut recommencer : la fin c'est le début de l'autre côté.

17 mai 2013 à 17:33:14
Réponse #5

Magic Manu


Sur les photos, on dirait vraiment la "classique", 150x210 cm, non?
Hope for the best, expect the worse...

17 mai 2013 à 17:40:57
Réponse #6

Achille


Ouaipe. C'est celle-là.

Karto, ce genre d'abri risque d'être un peu juste pour tes 1,87 m (sauf erreur de ma part). ;) Mais avec une couverture suisse, ça doit le faire. Ou un poncho Fjellduk Pro par exemple.

17 mai 2013 à 17:41:08
Réponse #7

soldmac


Il est juste génial cette abris! tu es vraiment dans un petit cocon et il doit vraiment faire bon avec une bougie.

La hauteur max est d'environ 80 cm?

17 mai 2013 à 17:44:30
Réponse #8

Achille


Plutôt 70 cm sachant que la largeur de la SP est de 150 et qu'on perd avec le montage.

17 mai 2013 à 17:47:18
Réponse #9

VERDUG0


Super!

Tu nous prepare "le meilleur montage de space blanket avec un hamac filet" maintenant?  ;D

EDIT T'as peut etre des cm a gagner en cousant un passant au milieu de la largeur, a la place d'utiliser une poupee..?

17 mai 2013 à 17:51:59
Réponse #10

Achille


Corin l'a déjà fait en stage niveau 2. ;)

Pour le passant, c'est une possibilité mais le souci est plus la faible longueur de l'abri que sa hauteur... On ne doit pas rabioter grand chose en pratique.
« Modifié: 17 mai 2013 à 18:18:08 par Achille »

17 mai 2013 à 18:50:34
Réponse #11

Lemuel


Excellent. J'ai hâte de tester avec mon poncho 140 280
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

17 mai 2013 à 19:03:12
Réponse #12

guillaume


Excellent ! J'ai hâte de tester ça aussi !

Je pense qu'on gagnerait encore quelques petits degrés en rabattant un peu la pointe (où tu mets ta poupée à l'origine), un peu à la manière de la "capuche" que l'on fait en position de survie/tortue. En effet, l'air chaud montant serait ainsi mieux piégé, enfin j'imagine...

Reste à fixer le truc sans perdre trop d'espace et là, dans ma tête, même avec une poupée 10/20 cm avant le bord et tendue à une branche/bâton au dessus, je ne vois pas trop...

a+

17 mai 2013 à 19:09:58
Réponse #13

Achille


Franchement, c'est déjà très bas de plafond en pratique. Rien que pour se tourner, il faut bien cela. Je ne suis pas sûr que le jeu en vaille la chandelle et que tu gagnes grand chose. Mais c'est à tester. Et vu que tu as une space blanket... ;)

17 mai 2013 à 19:14:11
Réponse #14

jeanjacques


Au cas où le lien n'ai pas été vu, c'est exactement le montage utilisé depuis des années sur RL via l'abri Olivier ;)
Sur ce dernier, la dimension au pied a été amoindri car elle n'a pas besoin d'être aussi large qu'à l'avant. Et au sommet, l'attache a été décalé vers l'intérieur pour gagner en espace habitable. Ceci est également possible avec une tarp rectangulaire en rajoutant un point d"ancrage à ce niveau, c'est l'objet de plusieurs fil sur RL "comment passer rapidement d'une tarp à un abri Olivier".

Edit: Pour gagner un peu d'habitabilité avec la space blanket, il suffit donc de prendre une branche souple et de la mettre en forme d'arceau au pied :)
Ou à minima de mettre un mat un peu décalé, on voit bien sur les photos qu'il y a la place et suffisamment de toile non tendue pour le faire.
« Modifié: 17 mai 2013 à 19:24:25 par jeanjacques »
Adhérent Unpact.

17 mai 2013 à 19:22:36
Réponse #15

jeanjacques


Ha et j'oubliai, le problème de la fente verticale à fermer a également été longuement débattu sur RL, plusieurs solution ont été évoqué, comme le roulement des deux pans de toile et maintenus en place avec une petite pince de librairie.
Adhérent Unpact.

17 mai 2013 à 19:36:25
Réponse #16

Achille


J'avais imaginé ce type de montage dans mon coin quand j'étais ado, il y a plus de 35 ans maintenant. C'était d'ailleurs un abri merdique de ce genre que j'avais adopté la première fois que j'avais dormi dehors avec une vieille toile de tente trop petite de l'armée. J'avais posté un truc sur le forum à ce sujet il y a longtemps.

Je connais l'abri Olivier mais franchement, je ne trouve pas que sa conception soit identique, bien qu'elle s'en rapproche. Il faut faire des découpes pour le vestibule si j'ai bien compris. Je n'avais jamais eu l'idée de faire le rapprochement avec mon montage. Mais cela m'aurait bien étonné que personne n'ait jamais songé à bricoler un truc identique ou s'en approchant.

Pour l'arceau, je vois un inconvénient : c'est qu'il risque de soulever la base de l'abri et favoriser la convection, ce qui limiterait son efficacité. Mais c'est à tester tout comme le petit mat. :)

Je retiens l'idée de la pince qui est très bien vue.  :up:

17 mai 2013 à 19:46:35
Réponse #17

jeanjacques


A part la découpe au pied, l'abri olivier est un bête bout de toile plat :)


Et un des fils montrant comment le réaliser avec une tarp rectangulaire classique moyennant des attaches supplémentaires ou des attaches noisettes (terme de RL pour désigner les attaches réalisées avec un objet mis en pleine toile et maintenu par le hauban): http://www.randonner-leger.org/forum/viewtopic.php?id=10996&p=1

Pour l'arceau, je vois un inconvénient : c'est qu'il risque de soulever la base de l'abri et favoriser la convection, ce qui limiterait son efficacité.

Entre un peu d'air et essuyer la condensation avec mes fringues, le choix est vite fait :)
Rien n'empêche de calfeutrer les cotés en jetant des débris végétaux dessus par exemple.
Adhérent Unpact.

17 mai 2013 à 20:04:49
Réponse #18

Achille


Tu trouves qu'il a une forme triangulaire au sol, l'abri Olivier ? ;)

Ce type d'abri va forcément condenser. Je ne touchais pas tant que ça les parois sachant que j'étais roulé dans mon poncho. La priorité pour moi, c'est d'éviter la convection pour conserver un maximum de chaleur dans l'abri.

Les débris végétaux, c'est une possibilité.

Attendons l'avis d'autres personnes qui auront fait le test pour croiser les retours d'expérience et voir ce qui peut être amélioré. :)
« Modifié: 17 mai 2013 à 20:12:00 par Achille »

17 mai 2013 à 20:09:57
Réponse #19

jeanjacques


Tu trouves qu'il a une forme triangulaire au sol, l'abri Olivier ? ;)

Tu pinailles là ;)
L'abri Olivier n'est que la suite logique du montage que tu présentes, normal qu'il ne soit pas identique (mais si tu veux on peut continuer le jeux des 7 différences). L'analogie est utile comme je l'ai montré plus haut pour voir les améliorations possible à ce que tu as réalisé là, c'est tout, pas pour faire polémique :)


Ce type d'abri va forcément condenser. Je ne touchais pas tant que ça les parois sachant que j'étais roulé dans mon poncho. La priorité pour moi, c'est d'éviter la convection pour conserver un maximum de chaleur dans l'abri.

Sauf que là on sort du cadre survie pour parler de ta situation particulière lors de ce test. Si tu dois réellement faire ce montage avec une seule surface étanche, limiter le contact avec la toile me parait primordial. Sinon autant, AMHA, opter pour un autre type de protection, comme la position de la tortue (ou montage poulpe) qui va demander moins de m3 à chauffer.
« Modifié: 17 mai 2013 à 20:25:28 par jeanjacques »
Adhérent Unpact.

17 mai 2013 à 20:17:26
Réponse #20

Achille


Admettons que je pinaille. ;)

L'important ici, c'est effectivement de savoir si cet abri peut être optimisé et constituer une réponse valable à la problématique de ce forum.

17 mai 2013 à 23:53:47
Réponse #21

mrfroggy


Je me demandais si quelqun a  "habité" cet abri sous la pluie ?

merci d avance  :)
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

18 mai 2013 à 00:03:19
Réponse #22

Achille


Le jour où j'ai fait les photos, il a plu à grosses gouttes par moment, même si cela ne se voit pas sur les images. Je confirme qu'on est bien à l'abri à l'intérieur. ;)

PS : bien content d'avoir troqué mon ziplock pour une coque Griffin histoire de pas pourrir mon smartphone en prenant les photos.

PPS : j'ai une pince hémostatique, ce serait une bonne solution pour fermer le pan vertical de l'abri.

18 mai 2013 à 01:36:38
Réponse #23

inzemix


Si c'est celles qu'on utilise au bloc, les pinces hémostatiques sont trop traumatiques... Je pense que ca finirai par beaucoup abîmer la couv de survie ! L'idée de la pince de librairie (si c'est bien le truc noir avec les deux branches qu'on peut replier : ca abîmerait surement moins la CS ;)

18 mai 2013 à 04:02:19
Réponse #24

VERDUG0


Tu nous prepare "le meilleur montage de space blanket avec un hamac filet" maintenant?  ;)

Corin l'a déjà fait en stage niveau 2. ;)

Ou on peut voir ca??

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité