Nos Partenaires

Auteur Sujet: Le meilleur montage de bâche de tout l'univers  (Lu 6728 fois)

13 mai 2013 à 11:09:32
Lu 6728 fois

Karto


C'est de Lemuel que je le tiens. Un montage autoportant fermé sur, au choix, trois ou quatre côtés, assez grand pour deux personnes et leur matériel.

Facile à monter. Facile à apprendre. Facile à enseigner. Très efficace contre une large gamme d'intempéries. C'est désormais celui que je monte spontanément. Ca remplace vraiment pas mal une tente 2 places pour la plupart des usages en dehors du très engagé ou des coins trop farcis d'insectes.


Avec une 3x3 je ramasse un bout de bois mort, le raccourcis pour qu'il m'arrive quelques centimètres sous le sternum, et l'installe au centre du montage. Juju préfère un mât plus court, décalé près de l'entrée. A chacun de voir ce qui lui convient.

Dans l'ordre :
- planter les deux points du côté au vent, tendu
- planter les deux points opposés pour former un trapèze (le décalage précis importe peu), tendu par rapport aux points déjà plantés en premier.
- installer le mât
- le côté restant peut au choix être laissé ballant, piqué près du mât, monté sur un second mât pour le maintenir ouvert, ou accroché à un arbre par exemple.
- piquer les points additionnels pour plus de solidité, régler tout le truc pour qu'il soit tendu.

Le mec et son matos sont à l'abri en une minute trente chrono. Le raffinement prend quelques minutes de plus.


(Le schéma est en dimensions précises, genre dessin technique.)

« Modifié: 14 mai 2013 à 11:41:50 par Karto »

13 mai 2013 à 11:59:00
Réponse #1

Lemuel


L'emplacement du mat central c'est une question d'équilibre.
Plus il est près de la porte, plus il y a de la place pour circuler à l'intérieur sans se cogner dans le mat, et moins il y a de la hauteur sous plafond.
Comme bien précisé par Karto : c'est important de tout mettre sous tension tout de suite, quitte à corriger les angles ensuite.

Les avantages pour nous à VSS sont multiples : on peut le monter en plein vent, ça change pas grand chose.
On peut mettre le matos très rapidement à l'abri. La fonction abri pur est rapide à mettre en place. Le montage impeccable haute habitabilité se corrige dans un deuxième temps
C'est très solide si c'est monté fermé. Le pire qui puisse arriver, c'est que le mat se casse la gueule, et on est encore à l'abri dessous. Le mat se remet depuis l'intérieur.
Peut se transformer en abri ventilé avec véranda en relevant un peu le coté arrière sous le vent.
Ses angles chelous lui donnent un coté batman pas désagréable. :)

Une précision sur les "angles".
J'ai remarqué ça : quand un montage de bâche par en c*u!lle c'est à cause d'un problème d'angle de tension.

Entre un oeillet de la bache et sa sardine il y a en générale un vecteur a (une ficelle).
Entre l'oeillet de la bache et le point haut il y a un autre vecteur b.
Un montage de bâche a en générale un ou deux points hauts. Ici un seul.

Un bon montage c'est un montage ou tous les vecteurs convergent vers le même point haut (ou les deux mêmes) a et b étant sur la même droite.

Autrement dit : si ça part en c*u!lle, c'est soit que vous avez un a et b qui sont pas alignés, soit que vous avez un a+b qui ne passe pas par le point central.

http://cl.ly/image/3S0b1X3K1u1B
« Modifié: 13 mai 2013 à 12:11:23 par Lemuel »
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

13 mai 2013 à 12:27:38
Réponse #2

Merlin06


Pour avoir déjà monté comme ça je valide grave, très KISS, merci les mecs. :D
L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

13 mai 2013 à 12:36:09
Réponse #3

soldmac


2 questions,

- le mat ne risque pas d'abimer la bâche? D'arracher l'enduction? Perforé le bâche? D'autant plus, avec le vent qui souffle fort?

- J'ai un peu de mal a comprendre comment tu peux avoir de l'espace sous "plafond" (si on peut dire ca comme ca) si tu temps les 4 coins avant de mettre le mat? Je suppose que c
'est du au fait que la bâche est carré et que tu la montes en trapèze?

Merci

13 mai 2013 à 12:40:21
Réponse #4

Lemuel


Si tu utilises un bâton de marche comme moi, en principe ca abime pas.
Sinon tu peux mettre un bandant au bout d'un bâton.

La hauteur sous plafond est exactement due au fait que c'est un trapèze. Ce que tu perds en longueur coté porte c'est ce que tu gagnes en hauteur.
donc quand Karto dit :
"planter les deux points opposés pour former un trapèze (le décalage précis importe peu)"

Oui et non.
Oui parce que ça se réajuste ensuite, encore plus facilement avec un bâton télescopique.
Non parce que c'est à ça que sert l'expérience et l'habitude.
Connaître son trapèze nickel pour savoir quel mou donner en fonction de la hauteur désirée.




« Modifié: 13 mai 2013 à 13:33:33 par Lemuel »
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

13 mai 2013 à 12:46:06
Réponse #5

Bison


Citer
Un montage autoportant fermé sur, au choix, trois ou quatre côtés, assez grand pour deux personnes et leur matériel
.
Autoportant ... faut le dire vite, très vite !   ;)

Sinon, superbe de simplicité ...
Pour un réfractaire au tarp comme moi, cela semble bien tentant
On doit pouvoir faire quelque chose avec un deuxième bâton de marche du côté de l'entrée ... non ?
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

13 mai 2013 à 12:58:02
Réponse #6

Lemuel


Tout à fait. Et c'est là que c'est top

Tu as le montage bombproof avec son angle chelou à la abtman devant. Cet angle est créer parce que tu fixes le milieu du coté de la porte au sol, au pied du mat. Tu peux rajouter de l'habitabilité en tendant un autre baton derrière pour relever le cul de la taro.

tu as le montage véranda en tendant un autre bâton devant et en mettant tout grand ouvert. Tu peux alors surélever le cul de la tarp légèrement avaec un sac à dos pour faire une circulation d'air.

http://cl.ly/image/072v3r1p2x1q

Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

13 mai 2013 à 13:09:48
Réponse #7

Karto


.
Autoportant ... faut le dire vite, très vite !   ;)

Oui pardon. Je pensais autoportant pour un tarp, i.e. qui n'a pas besoin de se positionner sous ou entre des ancrages extérieurs en réduisant ainsi le champ des possibles.
Evidemment c'est pas autoportant au sens d'une tente géodésique... :)

On doit pouvoir faire quelque chose avec un deuxième bâton de marche du côté de l'entrée ... non ?

Bin oui j'ai essayé d'exprimer ça dans le schéma, mais visiblement il était insuffisant. Merci Juju !

13 mai 2013 à 13:22:50
Réponse #8

Kilbith


Dans un univers parallèle (ce qui ne contredit donc pas les posts précédents), on apprécie aussi le montage de bâche 3x3 suivant le même principe mais sans l'usage de bâton.

 Il suffit de relier le bord relevé à un tronc d'arbre (souvent sangle ou oeillet à mi distance du bord). Une variante très intéressante consistant à monter non pas "en carré" mais "en diagonale" la bâche 3X3 (sinon c'est trop petit) :  une pointe de la diagonale relié à l'arbre à environ 1.5m, l'autre au sol (3 piquets en tout et une longue corde).

On accroche le tarp à l'arbre à la hauteur désirée (fonction du vent et de la pluie) avec une corde (faire un noeud ou mettre un fil sur la descente), on plante la diagonale opposée au sol, on fixe les deux bords restants.

Très rapide, très solide, faut juste un arbre (ou un point d'appui en hauteur)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

13 mai 2013 à 13:32:20
Réponse #9

Lemuel


Dans un univers parallèle (ce qui ne contredit donc pas les posts précédents), on apprécie aussi le montage de bâche 3x3 suivant le même principe mais sans l'usage de bâton.

 Il suffit de relier le bord relevé à un tronc d'arbre (souvent sangle ou oeillet à mi distance du bord). Une variante très intéressante consistant à monter non pas "en carré" mais "en diagonale" la bâche 3X3 (sinon c'est trop petit) :  une pointe de la diagonale relié à l'arbre à environ 1.5m, l'autre au sol (3 piquets en tout et une longue corde).

On accroche le tarp à l'arbre à la hauteur désirée (fonction du vent et de la pluie) avec une corde (faire un noeud ou mettre un fil sur la descente), on plante la diagonale opposée au sol, on fixe les deux bords restants.

Très rapide, très solide, faut juste un arbre (ou un point d'appui en hauteur)

Ce que j'aime aussi avec le montage initial c'est qu'on dépend très peu de l'environnement.

Question : si il pleut ça fait pas une immense bassine  en relevant juste grâce un point d'attache ?
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

13 mai 2013 à 13:38:43
Réponse #10

Ulf


Très sympa pour le partage !

Je vais essayer ça dans les jours qui viennent.

13 mai 2013 à 13:48:24
Réponse #11

Karto


Et puis surtout en ne relevant qu'un seul point je trouve qu'on manque vraiment de hauteur dessous, et on est condamné à se farcir la condensation. Par contre c'est vrai que c'est discret, si tel est le but... :)

Sinon les montages en diagonale en général sont bien pour une personne seule en hamac, je trouve, mais pas tellement pour quoi que ce soit d'autre.

13 mai 2013 à 14:11:14
Réponse #12

Karto


En fait je vois un truc que je croyais communément entendu, mais visiblement ce n'est pas le cas.

De manière générale, sur à peu près tous les montages de bâche, ancrage extérieur et mât sont deux notions interchangeables hein.

- sur un truc habituellement ancré en hauteur, on peut attacher une ficelle, la ficelle à un mât déporté, et retour vers le sol par une sardine. Une fois la ficelle sous tension, moyennant quelques conditions géométriques presque toujours satisfaites, le mât tient debout tout seul comme par magie.

- un truc prévu avec un mât peut être remplacé par une attache en hauteur, par exemple ici sur le point central de la bâche. Si celle-ci n'en est pas pourvue => poupée.

 

Soldmac sinon en aparté je mets un petit coup de couteau sur le pourtour du haut de mon bâton, pour l'arrondir. Ca prend 10 secondes et effectivement ça préserve la bâche.

13 mai 2013 à 14:11:58
Réponse #13

guillaume


En images... Parce que ce montage est tellement bien qu'il mérite qu'on multiplie les exemples.

Voici donc quelques exemples/variantes. La base est toujours la même.











a+

13 mai 2013 à 14:31:59
Réponse #14

Lemuel


Pour moi au moins sur la photo 3 et 4 on est vraiment dans autre chose.
Et même si évidemment tout est possible, tendre en traction au dessus etc.

Le principe de base c'est :
 
Tension au sol.
Utiliser la tension pour monter dessous un mat qui pousse, maintenu par la tension au sol.
Le tout formant un abri Bombproof.

Le reste c'est en bonus.
On peut faire autrement bien sûr
Mais pour moi on est plus sur le même cahier des charges.

- Rapide à installer.
- Sous conditions de m*rde
- Même avec des moufles
- Pas de ficelle, pas de noeuds.
- Sans s'aider du terrain, la nature du sol étant la limite (sol en pierre > switcher de la sardine vers le caillou, mais c'est plus chiant ou alors ca nique la tarp et c'est chiant aussi).
- Autrement dit un montage autonome
- Bombproof à 360°
- Bonne habitabilité.

L'autonomie a un poids. Je joue avec mes bâtons de marche et 10 sardines.
Oui on peut faire autrement.
Le ratio poids économisé / sûreté du montage ne me plaît pas.
Donc : bâton de marche + 10 sardines.





« Modifié: 13 mai 2013 à 19:11:05 par Lemuel »
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

13 mai 2013 à 15:35:55
Réponse #15

guillaume


Effectivement la photo 3 est une version too much. Je la vire.

En revanche, les autres, il n'y a jamais plus de 2 ficelles (en fait il y en a deux juste sur l'abri dans la neige). Effectivement tu peux faire qu'avec des sardines.
Cependant à force de monter ce type d'abri pour mes potos et moi, avoir un brin de ficelle en rab permet d’augmenter réellement le confort, comme mettre le mat à l'extérieur ;).
On peut ainsi, dans un 3*3, dormir à 3 voir 4. Ça, c'est MUL ;).

a+

13 mai 2013 à 16:27:12
Réponse #16

Merlin06


C'est bien cool en images, merci Guillaume.  :up:
L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

13 mai 2013 à 17:26:29
Réponse #17

Kilbith


Ce que j'aime aussi avec le montage initial c'est qu'on dépend très peu de l'environnement.

Pour ton bâton, il faut du bois et une lame. Pas adapté à la haute montagne, sauf si on a un bâton de randonnée (mais dans ce cas c'est hyper plus pratique si c'est un modèle à clip). Avec ma proposition : s'il y a du bois, il y a un arbre où l'on peut accrocher et pas besoin de bâton de randonnée ou de lame.

Citer
Question : si il pleut ça fait pas une immense bassine  en relevant juste grâce un point d'attache ?

Non, car la bâche est tendue en forme de triangle (les 3 points) et les "petites ailes sont rabattues. Encore moins pour le montage "en diagonale" (que je préfère) on se retrouve dans une configuration ou l'axe central est tendu. J'ai bien précisé que cela ne fonctionnait qu'avec une bâche carrée et suffisamment grande 3X3, c'est pas bon si plus petit ou rectangulaire (3X3 de chez D4 fonctionne bien).

Citation de: MrPatate
Et puis surtout en ne relevant qu'un seul point je trouve qu'on manque vraiment de hauteur dessous, et on est condamné à se farcir la condensation.
Pas avec un tarp 3x3.
C'est très logeable car justement on n'a pas de mat. Si la ficelle écarte la bâche d'un mètre de l'arbre c'est vraiment confortable pour les entrées sorties. Au pire si la pluie durant la nuit s'oriente mal et que l'arbre n'apporte plus de protection, on "s'enfonce" vers le fond de la bâche. Après faut tester.


Meilleur montage de bâche de l’univers :
Je suis d'accord qu'avec un tarp plus petit et/ou rectangulaire quand on dispose d'un bâton le "montage de meilleur de l'univers" est très bon. Je pratique de la sorte en cas de mauvais temps dans les alpages :

PJ. Avec des bâches plus petites (2*3 en silnylon et 2.5*3 en nylonPU) le mieux quand on a des bâtons c'est de recourir à un montage du type "le meilleur de tout l'univers". Sur la photo (prise avant la pluie vers 2000m, la neige est juste au dessus), le tarp de droite est monté comme décrit dans le post initial, sauf qu'à la place du bâton on a deux bâtons de randonnées réglables avec des clips placés en V inversé.
la seconde photo monte les détails du montage "tempête proof".
« Modifié: 13 mai 2013 à 17:58:20 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

13 mai 2013 à 18:03:06
Réponse #18

Nathan-Brithless


comme tout les cretins illettré, j'ai me photos

merci pour le partage :up:
L'eau se referme derriere le poisson qui avance

13 mai 2013 à 19:08:53
Réponse #19

Lemuel


Pour ton bâton, il faut du bois et une lame. Pas adapté à la haute montagne, sauf si on a un bâton de randonnée (mais dans ce cas c'est hyper plus pratique si c'est un modèle à clip).

Comme je le précise : bâtons de rando + 10 sardines.
Je ne connais pas les modèles à clip. Les miens sont télesco et se vissent.

En fait ton montage tu l'accroche vraiment très haut alors ?

Le meilleur montage de l'univers fonctionne mieux avec un carré 3 x 3.
C'est ce qui permet d'être totalement fermé des 4 cotés avec une bonne habitabilité.
En dessous de cette taille ou en rectangle, ça ne marche plus.
Enfin ça marche, mais le cahier des charges (je viens de le modifier  ;D) n'est plus respecté. :closedeyes:
Sur les photos, avec un 3 x 3 tu pourrais fermer jusqu'au sol. C'est un besoin assez spécifique, je le reconnais.  :closedeyes:


En tous cas le bivouac tarp en montagne, comme ça ça a de la gueule.
« Modifié: 13 mai 2013 à 19:15:47 par Lemuel »
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

13 mai 2013 à 19:19:16
Réponse #20

Lemuel



On peut ainsi, dans un 3*3, dormir à 3 voir 4. Ça, c'est MUL ;).


OUI MAIS  ;#

Si t'as besoin d'un truc blindé des 4 cotés que tu refermes gentiement la port au pied du mat tu ne peux plus.
Et là ce n'est plus le meilleur montage de l'univers.
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

13 mai 2013 à 19:48:46
Réponse #21

Karto


Nan mais oui mais non, et tout ça...

Des montages de tarps y'en a plein.
Là avec Juju on ne revendique pas le seul montage de l'univers, ni même le seul bon. On revendique simplement le meilleur, c'est tout.  :closedeyes:

13 mai 2013 à 20:51:23
Réponse #22

Kilbith


Nan mais oui mais non, et tout ça...

Des montages de tarps y'en a plein.
Là avec Juju on ne revendique pas le seul montage de l'univers, ni même le seul bon. On revendique simplement le meilleur, c'est tout.  :closedeyes:

AAAAaaahhhh! quand même ça laisse une bonne marge d'amélioration!  :love:
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

13 mai 2013 à 20:56:40
Réponse #23

Kilbith


Comme je le précise : bâtons de rando + 10 sardines.
Je ne connais pas les modèles à clip. Les miens sont télesco et se vissent.

black diamond en fait de ce type : plus facile à régler et à ajuster la longueur.



Citer
En fait ton montage tu l'accroche vraiment très haut alors ?
Oui. Il faut donc un grand tarp. Pas utilisable en haute montagne, dans ce cas : meilleur montage de tout l'univers est mieux.

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

13 mai 2013 à 21:11:57
Réponse #24

moss


je tenais à remercier les protagonistes de ce post qui m'a fait découvrir que monter un tarp était peut-être plus simple que ce que je m'imaginais. du coup, je vais être obligé d'essayer ça ce week-end
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité