Nos Partenaires

Auteur Sujet: Comment organiser une balade avec bivouac?  (Lu 6564 fois)

31 mai 2013 à 16:28:34
Réponse #25

Karto


On dit pas le contraire, Nirgoule. (je ne connais ni le relief ni le climat de ce coin, et n'avais jamais entendu ce nom avant de le lire ici)

Me semble avoir été clair sur les raisons de l'irritation, mais bon peu importe.

D'ailleurs un jour j'aimerais bien qu'on m'explique (mais vraiment) ce qu'est un "raid", en dehors des raids au sens belliqueux du terme. Quand j'entends le mot je vois beaucoup de testostérone et de brassage d'air chaud. Peut-être que je suis à côté de la plaque...
« Modifié: 31 mai 2013 à 16:36:10 par Karto »

31 mai 2013 à 17:07:07
Réponse #26

Nävis


D'ailleurs un jour j'aimerais bien qu'on m'explique

Parfois le raid peut être une forme de scarification mentale.
Comme pour ancrer dans l’effort et la difficulté une volonté et un besoin de réconciliation personnelle.
Un rite initiatique quoi.

 ;)

31 mai 2013 à 17:18:47
Réponse #27

VieuxMora


Salut Mathias, pour répondre à ta question sur le raid:
 
L'utilisation de ce mot provient d'un développement du scoutisme, par Michel Menu à la suite de WW2
Le style commando n'en est effectivement pas loin.
"RAID
Dans la formation d’un raider scout, le développement de la personnalité est essentiel.
Obligatoire
- parcourir un raid à la boussole de 25 km environ, en 48 heures en suivant 1 ou 2 azimuts. Deux bivouacs connus du chef de troupe seront établis."

C'est une sorte de N3 en solo, 1 kg de farine, 3 allumettes, ton duvet, ta gourde, un couteau et un poncho.
Boussole et une carte sous enveloppe scellée (à ouvrir seulement si tu es vraiment paumé)
Source:
http://fr.scoutwiki.org/Raiders-scouts_(FSE)

Plus généralement, sur l'historique des raiders:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Raiders_scouts

Avantages: beaucoup d'entraînement pour obtenir un bon niveau de dém*rde.
Inconvénients: Une certaine inflation de l'ego chez des ados de 16 ans.

P.S. Peu compatible avec le principe de précaution contemporain


31 mai 2013 à 17:22:36
Réponse #28

Karto


Merci VM pour l'origine de l'expression utilisée hors du contexte de prédation. :)

(le N3 ce serait sans la gourde, sans le duvet, sans le poncho, sans la farine etc... mais aussi sans les kilomètres, alors OK on te pardonne :closedeyes:)

Ca me rappelle ce genre de rite de passage auquel se soumettent une grande part des jeunes écossais contemporains, le Duke of Edinburgh's Award. Pour le coup c'étaient surtout les parents qui étaient très fiers... "she's done her silver last year, getting her gold next week...". Sur le "gold" le niveau d'engagement peut devenir relativement élevé, selon le projet que les jeunes mettent sur pied, genre cinq jours en territoire sérieusement désert avec 25 bornes/jour dans des marécages et le vent de mer. Ils ont 16 ans aussi quand ils font ça si je me rappelle bien.
« Modifié: 31 mai 2013 à 17:31:30 par Karto »

31 mai 2013 à 20:41:37
Réponse #29

nico404


Bon j'ai changé le titre pour qu'il colle plus à mon projet  ;)

Je reconnais qu'il y a surement un coté
Citer
tête brûlée
au début de mon post malheureusement, mais c'est plutôt l’attrait d'une nouvelle expérience, qui je l'espère sera un succé, pour pouvoir convaincre le frangin et le père de recommencer en élevant petit à petit la difficulté pour réussir un jour, comme vous, à me débrouiller avec le strict minimum.

Cette "aventure" n'a pas seulement un but physique, c'est aussi une manière de changer mon point de vue sur moi et le monde qui m'entoure je pense. J'ai déjà fait du camping en pleine nature mais toujours avec la voiture, des glacières pleines ect... et malgré tout je sentais le bien que sa me procurait.

Donc bon je me prépare et vérifie mes préparatif pour que ça se passe bien.

Je vous tient au courant de l'évolution et au final du bilan que j'en aurais fait.

Bonne soirée ;D
« Modifié: 01 juin 2013 à 09:32:12 par nico404 »

31 mai 2013 à 20:44:51
Réponse #30

Ulf


Citer
Un rite initiatique quoi.

Toutes les cultures ont des rites de passage à l'age adulte.

Nous il nous reste quoi.

Très intéressant le truc des écossais. A creuser.

31 mai 2013 à 21:44:46
Réponse #31

Pierrot


Citer
Toutes les cultures ont des rites de passage à l'age adulte.

Nous il nous reste quoi.

La première cuite, non ?????



 :lol:
« Modifié: 31 mai 2013 à 21:54:56 par Pierrot »

31 mai 2013 à 22:08:25
Réponse #32

Ulf


Citer
La première cuite, non ?????

Non , je pensai à quelque chose de plus noble.  :down:

31 mai 2013 à 22:17:29
Réponse #33

Pierrot


Non , je pensai à quelque chose de plus noble.  :down:

La communion solennelle, alors ??????

Re   :lol:


Avant il y avait le départ au service militaire qui était pour beaucoup la première fois que l'on quittait la maison, à part ça je vois pas grand chose.


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité