Nos Partenaires

Auteur Sujet: Mauvaise rencontre nocturne.  (Lu 6899 fois)

22 avril 2013 à 12:13:24
Lu 6899 fois

KévinS


Bonjour,

Je vais vous raconter la petite anecdote :

Nous étions partis moi et mes 3 amis passer une nuit dans les bois.
Après avoir marché quelques heures, nous sommes arrivés dans la forêt et avons trouvé un coin pour nous installer.
À la tombée de la nuit, je tends le tarp et nous nous installons dessous pour essayer de dormir.
Mais voilà quelques minutes après, le feu était éteint, et je commençais déjà à entendre des bruits juste derrière le tarp. Je ne m'inquiétais pas car j'avais l'habitude de dormir dans les bois, mais les bruits persistaient... Alors je décide d'aller voir, mais il n'y avait rien du tout. Et à chaque fois que je retournais me coucher, les bruits recommençaient. Jusqu'à temps que quelque chose me pousse le pied, par réflexe j'ai violemment détendu mon pied, et puis plus rien. C'était assez petit, pas très lourd car il revenait et partait sans bruit. C'est seulement 20 minutes après que je me suis rendu compte de ce que j'avais sans doute frappé, lorsque qu'un sanglier à débarqué accompagné de ses petits. J'ai donc attendu qu'elle s'éloigne pour lever le camp et partir le plus vite possible. J'ai joué la sécurité, ai-je bien fait ? Qu'auriez vous fait à ma place ?

Merci.

Kévin.

22 avril 2013 à 12:39:15
Réponse #1

jbc


Bah je pense qu'il n y avait pas de danger, c'est curieux un sanglier surtout les plus jeunes

22 avril 2013 à 13:08:09
Réponse #2

Lokta


Ah les sangliers :)

C'est assez curieux mais aussi assez craintif, si il a le moindre doute, il se barre (souvent avant que tu le remarque :) )
Le seul moment où un sanglier est dangereux c'est si tu le surprends avec ses petits.

Dans ce contexte la en te faisant un peu remarquer ils auraient probablement juste changé d'itinéraire.

Après vaut mieux prendre des précautions pour rien que de prendre des coups de défenses par négligence, donc le repli n'est jamais une mauvaise stratégie dans ces cas là.

Lokta


P.S. en général quand je suis en foret et que j'entends des bruits, je fais quelques pas, casses quelques branche pour me faire remarquer, histoire de ne pas surprendre les animaux et de passer pour une menace si rencontre il devait y avoir.

22 avril 2013 à 13:56:07
Réponse #3

Mishkin


Salut,

Pour le plaisir, une vidéo que j'avais postée ici.

<a href="http://www.youtube.com/v/8cXy09T59tM?version=3&amp;amp;hl=fr_FR&amp;amp;rel=0" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/8cXy09T59tM?version=3&amp;amp;hl=fr_FR&amp;amp;rel=0</a>

Ces memes laies suitées sont revenues le lendemain défoncer le potager et mon beau-pere les a fait riper juste en sortant et en leur geulant un "Non mais dites donc !" à la Bourvil, et toute la clique a calté.

à+

Mishkin

22 avril 2013 à 18:24:03
Réponse #4

Nathan-Brithless


dans nos belles ardennes belge, ça arrive souvent
un coup de lampe de poche, et la bestiole se casse, plus effrayée que toi ;D
L'eau se referme derriere le poisson qui avance

22 avril 2013 à 18:26:40
Réponse #5

Karto


La mauvaise rencontre c'est si le sanglier t'a pas vu et te marche dessus.   :closedeyes:
Sinon quand on campe je trouve ça plutôt chouette de voir que les autochtones nous tolèrent. ;)

22 avril 2013 à 18:31:13
Réponse #6

Kilbith


J'ai joué la sécurité, ai-je bien fait ? Qu'auriez vous fait à ma place ?

Rien de plus que me rendormir, on est en avril.  ::)

 ;# (j'avais oublié)
« Modifié: 22 avril 2013 à 18:37:36 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

22 avril 2013 à 18:47:26
Réponse #7

Karto



22 avril 2013 à 20:31:38
Réponse #8

KévinS


Merci beaucoup pour vos réponses :)
La prochaine fois, je pense me rendormir tranquillement, j'avais déjà croisé des sangliers la nuit mais jamais avec les petits, je n'ai donc pas laissé de place au doute, mais maintenant je penserais à mieux signaler ma présence.

Encore merci ! :)

22 avril 2013 à 20:44:07
Réponse #9

Kilbith


Merci beaucoup pour vos réponses :)
La prochaine fois, je pense me rendormir tranquillement, j'avais déjà croisé des sangliers la nuit mais jamais avec les petits, je n'ai donc pas laissé de place au doute, mais maintenant je penserais à mieux signaler ma présence.

Encore merci ! :)

Un truc qui peut aider quand même (au moins dans la tête pour le second) : éviter de se placer sur un layon, pisser aux quatre coins. La faune sauvage cherche en général à t'éviter, il suffit de lui signaler ta présence et/ou de ne pas se trouver sur le garde manger. Toutefois, comme chez nous les jeunes ne sont pas toujours prudents.

J'ai déjà été "chargé" par des sangliers. Mais soit ils étaient en fuite, soit ils étaient acculés, soit ils étaient surpris. Même là, c'est rarement une vraie charge sauf dans le cas n°2.

Le sanglier c'est intelligent et courageux. Il fuit quand il peut, il vend chèrement sa peau quand il n'a pas la choix et cherche alors à avoir la tienne au besoin. Un sanglier ne se rend jamais, mais si tu lui laisse la possibilité de fuir : il fuit.

Les sangliers vont tous au Walhalla. ;)
« Modifié: 22 avril 2013 à 20:51:26 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

22 avril 2013 à 23:38:25
Réponse #10

Mad Max


Les sangliers cherchent la nourriture. Pour l'atteindre, ils sont prêts à retourner le bivouac et éventrer les sacs...jusqu'à ce qu'on les fasse déguerpir.
Une bonne solution consiste à mettre la nourriture dans un sac, accroché en hauteur dans un arbre. Ca ne les dissuadera pas de faire un barouf du diable mais ils ne pourront pas la piller.
UNPACT Member
Devenez instantanément et gratuitement plus intelligent en cliquant sur ce lien.

23 avril 2013 à 06:03:01
Réponse #11

floproteus


Citer
Bah je pense qu'il n y avait pas de danger, c'est curieux un sanglier surtout les plus jeunes
+1 :)
<<<  cliquez ici ;) !

24 avril 2013 à 11:06:33
Réponse #12

KévinS


Maintenant je sais à quoi m'en tenir dans ce genre de situations, encore merci d'avoir pris le temps de me répondre et à bientôt ! ;)

24 avril 2013 à 17:19:03
Réponse #13

piero


Hier soir j'ai dormi dehors, j'étais tout seul et il m'est arrivé la même aventure, ça fouillait dans les feuilles pas loin de mon bivouac.
J'ai toussé, sifflé, parlé, histoire de me faire entendre, mais rien à faire.
Je pense que c'était un sanglier (à cause du bruit de fouille dans les feuilles), et la nuit ils ne sont vraiment pas craintifs de l'homme, j'avais un peu peur qu'il vienne jusque sous le tarp ;D Finallement au bout de quelques longues minutes le bruit est parti.

26 avril 2013 à 19:10:34
Réponse #14

guillaume


Je pense que c'était un sanglier (à cause du bruit de fouille dans les feuilles)

La première fois où j'ai dormi dehors tout seul étant gamin, j'ai entendu ce bruit, comme si quelqu'un cherchait dans les feuilles.

J'ai pensé à un sanglier. Du coup je me suis levé, armé de mon couteau (bah ouai quoi, si le sanglier en voulait à ma peau !), j'ai cherché en direction du bruit et... J'ai trouvé un bousier qui fouinait pas loin de ma tête...

Pas l'habitude des bruits de la forêt la nuit à cette époque, mon esprit m'a joué des tours...

Ceci dit Piero, c'était peut-être un sanglier ;#.

a+

27 avril 2013 à 18:28:33
Réponse #15

piero


Haha  :D Ca me le fait aussi le coup des insectes surtout quand je dors l'oreille contre les feuilles, j'ai souvent l'impression d'entendre une souris pas loin. C'est dû au souvenir d'une de mes pires nuits dans les bois, en visite sur un camp scout où ça grouillait de souris, j'avais replié mes jambes et les avait détendues d'un coup pour vérifier si c'en était et ça c'était mis à couiner de partout brr!

Ce coup ci il s'agissait bien d'une grosse bête, ça faisait beaucoup de bruit, plus que des pas, vraiment comme un type qui shoote dans les feuilles et surtout, ça se déplaçait. C'était pas juste à côté de moi mais je dirais dans 15-25 m. C'était peut être aussi un blaireau, mais ça me paraît plus méfiant comme bête.

Sinon dans le genre pas cool y a la bonne grosse trace de limace en travers du duvet pas loin du visage ;#.

Quand un animal traine comme ça, y a t'il un danger, vaut il mieux sortir, ou se blotir au fond du duvet (à défaut de pouvoir se mettre sous son lit ;D)? Le fait que l'animal n'ai pas de crainte envers l'homme, de nuit, c'est pas très rassurant :)

Edit orthographe
« Modifié: 27 avril 2013 à 22:31:06 par piero »

27 avril 2013 à 21:54:56
Réponse #16

Bison


Mais si c'est rassurant ...
Je t'emmerde pas, tu m'emmerdes pas ...
(Gods must be crazy II)
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

27 avril 2013 à 22:19:03
Réponse #17

Pierrot


Citer
Le fait que l'animal n'est pas de crainte envers l'homme, de nuit,

 :blink: 

 :lol:

28 avril 2013 à 22:21:46
Réponse #18

Phil67


dans nos belles ardennes belge, ça arrive souvent
un coup de lampe de poche, et la bestiole se casse, plus effrayée que toi ;D
Héhé... un bon coup de lampe puissante peut suffire pour mettre en fuite toute une harde.

Lors d'une petite rando dans les Vosges avec mes schtroumpfs nous dormions à la belle étoile sur un léger promontoire lorsque je me suis fait réveiller en pleine nuit par des bruissements insistants. Impossible de distinguer la moindre bête ou d'estimer leur nombre alors qu'ils étaient à 10-20m, mais ils faisaient un boucan énorme en fouinant dans la végétation sur une surface équivalente à un demi terrain de foot. :blink:

Ayant la flemme de me lever pour vérifier de plus près j'ai simplement allumé ma lampe dans leur direction en balayant dans la forêt : ils ont immédiatement pris la fuite en silence et la forêt a retrouvé son calme en 10s alors que mes schtroumpfs continuaient à dormir comme des marmottes...  :)

En allant voir le résultat le matin on a pu constater qu'ils n'avaient pas fait dans la dentelle : ce genre de bestiaux n'a pas encore intégré le concept du "leave no trace" ! :o
Nous avons deux vies, la seconde commence lorsqu'on réalise qu'on en a qu'une.

02 mai 2013 à 13:01:02
Réponse #19

philmu


J'ai trois fois été très étonné de réaliser la nuit sur un terrain escarpé que je connais très bien, que les sangliers en contre-bas n'étaient pas à 5-10 m, comme ressenti, mais bien plus loin, disons à 30-40.    :salive:

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité