Nos Partenaires

Auteur Sujet: stockage perenne des données : enterrer un disque dur ??  (Lu 6737 fois)

18 mars 2013 à 12:51:35
Lu 6737 fois

dan11


Voila, voila,
A force de faires des caches, je pense avoir fini par tout enterrer, ( un peu comme l'écureuil ) dans des contenants étanches par ci par là...
mais y a encore un truc qui me turlupine... je possède évidemment de multiples sauvegardes de mes données de manière sécurisées sur de bons HDD 2.5 pouces à cryptage AES 256 bits en plusieurs lieux
mais je serais plus serein si j'arrivai à en enfouir un
Outre les précautions d'usage, (humidité, étanchéité, chaleur), j'aimerais savoir si certains ont déjà eu cette idée de creuser un trou et d'y placer un HDD....?
J'ai peur que si il ne sert pas pendant quelques temps, il ne finisse par se "gripper", et qu'il soit inutilisable à sa sortie,
je me demande aussi  l'impact des variations de températures si on le mettait à 50 cm sous terre ?
je pensais bien l'enrouler dans de la mousse à cellule fermées en contenant étanche mais je ne vois pas ce que je peux faire d'autres ?


You can fool one people one time
You cannot fool all of the people all of the time

18 mars 2013 à 13:06:18
Réponse #1

Tonton Mike


Salut,

je n'apporte pas de nouvelle idée mais seulement un tout petit RETEX:

Déjà testé ta technique avec un DDE, emballé dans du papier bulle + sac poubelle + tupperware + sac poubelle. Environ 30 cm sous terre dans un petit bois, en automne, pendant 1 semaine (2 ou 3 jours de pluie il me semble). Pas eu de problème particulier, aucune trace d'humidité pas même en interne, le DD tournait bien.

A voir si l'absence de coque sur un HDD donnerait les mêmes résultats  :)
"L'Homme est un animal brutal, violent et doué d'une raison. Mais l'Homme est un animal idiot qui fuit sa nature véritable plutôt que de l'accepter et de la réglementer."

18 mars 2013 à 13:13:13
Réponse #2

Moleson


Voila, voila,
A force de faires des caches, je pense avoir fini par tout enterrer, ( un peu comme l'écureuil ) dans des contenants étanches par ci par là...
mais y a encore un truc qui me turlupine... je possède évidemment de multiples sauvegardes de mes données de manière sécurisées sur de bons HDD 2.5 pouces à cryptage AES 256 bits en plusieurs lieux
mais je serais plus serein si j'arrivai à en enfouir un
Outre les précautions d'usage, (humidité, étanchéité, chaleur), j'aimerais savoir si certains ont déjà eu cette idée de creuser un trou et d'y placer un HDD....?
J'ai peur que si il ne sert pas pendant quelques temps, il ne finisse par se "gripper", et qu'il soit inutilisable à sa sortie,
je me demande aussi  l'impact des variations de températures si on le mettait à 50 cm sous terre ?
je pensais bien l'enrouler dans de la mousse à cellule fermées en contenant étanche mais je ne vois pas ce que je peux faire d'autres ?

Essaye plutôt avec une clef USB

Moléson

18 mars 2013 à 14:00:27
Réponse #3

costa


Essaye plutôt avec une clef USB

Moléson

+1.

En plus, vu le prix, tu peux doubler, tripler, etc... les supports.

A+

18 mars 2013 à 14:41:11
Réponse #4

Auto


Le stockage sous forme numérique résiste bien dans le temps?

18 mars 2013 à 15:24:54
Réponse #5

Maximil


Mieux que les technologies qui permettent de les lire...
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

18 mars 2013 à 15:46:28
Réponse #6

Arthurus


http://www.library.cornell.edu/iris/tutorial/dpm-french/oldmedia/obsolescence2.html

http://www.bnf.fr/fr/professionnels/formation_numerique/s.cooperation_numerique_conservation.html?first_Art=non

si c'est pour peu de temps je pense que ça doit aller (hors conditions extrêmes). Sur du long terme je pense que tu peux oublier.

Maximil : c'est un des grands défis de ce siècle je pense (je suis bibliothécaire  ;)  )
« Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu'il se suffit à lui-même. On croit qu'on va faire un voyage, mais bientôt c'est le voyage qui vous fait, ou vous défait. » In: L'usage du monde. Nicolas Bouvier

18 mars 2013 à 16:21:45
Réponse #7

raphael


exemple : qui peut encore lire des disquettes 5 1/4 ?
oui, oui les jeunes ça a bien existé.
Bon c'est vrai c'était il y a très, très longtemps ( 25 ans  ;#)
Se connaitre et s'accepter


18 mars 2013 à 16:36:00
Réponse #8

Moleson


exemple : qui peut encore lire des disquettes 5 1/4 ?
oui, oui les jeunes ça a bien existé.
Bon c'est vrai c'était il y a très, très longtemps ( 25 ans  ;#)
Aaah les floppy disk    ;D

Bon après faut voir ce qui est si important que la postérité en aie connaissance. Je ne suis pas sur que mes photos de vacances doivent êre immortel.

Moléson

18 mars 2013 à 16:52:20
Réponse #9

raphael


Je me souviens d'un automate, seul capable de faire certaines mesures et dont la programmation n'existait que sur une seule disquette en format 5 pouce.

On priait pour que l'automate démarre a chaque fois .....


D'autres cas plus récents, de nombreux anciens (tout est relatif) doc papier ont été scannés et mis sur CD il y a plus de dix ans . Et maintenant c'est impossible de remettre la main sur les versions papiers (déménagements, mise en archive et ouppps on a tout béné au bout des 5 ans réglementaire).

Un jour (bientot je pense) on ne pourra plus lire ces CD (vieillissent très mal ces bébêtes là)
Se connaitre et s'accepter


18 mars 2013 à 16:58:09
Réponse #10

bloodyfrog


Pour rester dans le sujet initial, question qui peut paraitre candide, mais qu'est ce qui peut justifier d'enterrer des données numériques?

J'ai un stockage EDC des papiers importants de la famille, une sauvegarde régulière sur un (second, le premier étant pour l'usage courant de toute la famille) disque externe des photos et docs plus ou moins importants, et même un stockage déporté chez mes parents, à quelques centaines de kilomètres, que j'alimente dès que c'est possible.

Pourquoi enterrer un stockage? A quel scénario est ce destiné?

Manu. :huh:


18 mars 2013 à 17:06:26
Réponse #11

DavidManise


C'est pour planquer son historique de navigation web à sa femme...

Le FBI, la CIA, la DGSE, c'est tous des glands à côté d'une femme déterminée ;#

David

(Non sérieux, même question que bloody...)
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

18 mars 2013 à 17:24:28
Réponse #12

lambda


Petite reflexion à voix haute et un tantinet HS...  :-[ :)

- Je crois avoir compris que le couple support numérique/lecteur de support numérique n'est pas si perenne que ça (dégradation dudit support/disparition, mise au rebus, dudit lecteur: ex des floppy disques qu'on peut plus lire maintenant (de façon facile et immédiate)...

- tout cela, d'une façon ou une autre nécessite l'usage d'électricité ET de dispositifs électroniques plus ou moins complexes.

à partir de là, ne peut on pas imaginer utiliser, pour la sauvegarde de données importantes: perso/administartif/données, savoirs techniques... de simples microfiches?

http://www.google.fr/search?q=microfiche&hl=en&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=a0BHUafhLsuqPIKUgNAI&sqi=2&ved=0CDoQsAQ&biw=1600&bih=983

- support physique non numérique, lisable avec une source de lumière électrique ou pas. et un dispositif de projection sur écran: concrêtement , en conditions pourries: une loupe, et une lampe torche, voir une lanterne à pétrole avec un réflecteur derrière, ou à la lumière du jour???
- pas de problème de conversion, de format, d'électronique défaillante
- bonne durée dans le temps si correctement stockées?
- capacité de stockage il est vrai bien plus faible qu' un DD ou clef USB ou CD, mais réalistiquement, dans un contenant de la taille d'une boîte à chaussure, on met déjà un sacré paquets de microfiche et de données vraiment utilisables et essentielles à l'echelle d'un individu ou d'un petit groupe familial/individus coopérants...

à première vue ça peut paraitre revenir en arrière, mais en se posant la question du point de vue conservation de l'information/tentative de se rendre aussi autonome que possible d'une technologie dépendante et fragile pour le stockage et la lecture/acceptance de ne stocker que des choses essentielles...
ne serait ce pas moyen terme une possibilité viable?

Fin de pensée à voix haute...

Déplacable ou effacable si souhaitable par nos nettoyeurs. :)

à+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

18 mars 2013 à 17:39:12
Réponse #13

metabaron


Les supports numériques ne sont pas tous égaux: un responsable de l'INA (institut national de l'audiovisuel, qui collecte toutes les émissions de radio, TV, etc) disait un jour qu'ils achetaient certains CD ou DVD à des fins d'archivage d'une certaine usine et pas d'une autre, d'après lui, la marque ne faisait pas tout, certains supports se conservant mieux que d'autres.
Bref, impossible de se fier simplement à la marque du support ou à son prix...

En tous cas, toujours d'après le gars de l'INA, on était loin d'atteindre les performances annoncées au début de CD: support inaltérables, pertes de données impossibles, lecture garantie à vie...
Le papier se conserve certaines fois bien plus longtemps que des données sur un CD/DVD....sans avoir besoin de materiel particulier pour se lire.

18 mars 2013 à 17:55:07
Réponse #14

jacqueline


hello !

Je préfèrerais enterrer un disque SSD ( pas de mécanique ), si les données sont à ce point vitales.

 Le papier ça craint l'humidité, les rats et les inondations  >:(

18 mars 2013 à 18:01:33
Réponse #15

Camaro


Dans la problématique du stockage numérique à long terme, il faut effectivement veiller à ce que le support numérique vieillisse bien et que ce support soit encore lisible sur une plate-forme hardware du futur, mais il y a un autre point auquel il faut faire attention, c'est le format des données.
Il est fort probable que certains formats ne seront un jour plus lisibles par aucune application.
Il vaut donc mieux choisir des standards fort répandus plutôt que des formats propriétaires de certaines marques.
Par exemple, textes en format ASCII (ou en RTF si le formatage est important), images en JPEG ou PDF, sons en MP3, vidéos en MPEG.

Mes deux octets.
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ... mais parfois ca fait vachement mal.

18 mars 2013 à 18:24:03
Réponse #16

Nathan-Brithless


ya un truc que je pige pas(je doit etre con)
POURQUOI FAIRE???
Quel est l'interet de stocker des données(et QUELLES données) de la sorte, ormis faire rire les Indiana Jones du futur ?
Quelles est cette menace qui justifie une telle précaution?
L'eau se referme derriere le poisson qui avance

18 mars 2013 à 18:47:40
Réponse #17

Moleson


ya un truc que je pige pas(je doit etre con)
POURQUOI FAIRE???
Quel est l'interet de stocker des données(et QUELLES données) de la sorte, ormis faire rire les Indiana Jones du futur ?
Quelles est cette menace qui justifie une telle précaution?

Psst c'est secret.....

Moléson

18 mars 2013 à 19:04:10
Réponse #18

dan11


merci pour vos réponses  ;) je pensais pas avoir tous ces retours  :up:

Pourquoi l'enterrer ?

Hum.....,!  :closedeyes: Et bien je dirais, pourquoi ne pas l'enterrer ????
Pour être sûr que personne ne mette la main dessus pardi ! :lol:
Après tout on enterre bien tout sorte de chose (denrées, matos, etc....) 8)
Les données font partie des choses sur lesquelles on peut vouloir garder le contrôle (cela peut être symbolique, comme des données sensibles,
c'est complètement subjectif...)
Aujourd'hui, nous vivons à l'ère du numérique, et autant vivre avec son temps et savoir s'adapter à son époque
On peut très bien avoir TOUTE SA VIE sur informatique (photos, videos, scans, etc....) Quand il ne reste plus rien, ca vaut peut être autant qu'un trésor
LA TERRE EST LE MEILLEUR COFFRE FORT !!! :love:

Contexte
je n'ai pas de point de chute fiable dans le temps, et il se peut très bien qu'un jour mon HDD (+sauvegarde) se fasse confisqué, soit perdu, volé, brulé, inondé.... :'(
ou tout simplement que les sauvegardes plantent (ca m'est arrivé). Et là retour case départ !
Bref autant des scénari possibles que je souhaite anticiper  :ohmy:


Côté technique, justement, on "n'efface jamais rien" des HDD, c'est pour ainsi dire gravé dans le marbre, alors bémol,  ALORS OUI on peut toujours  le flinguer le disque ;#, mais techniquement,
même après formatage sauf Algorythme Gutmann évidemment, c'est tjrs possible d'aller le confier à un labo qui va savoir décrypter les erreurs logiques ou le faire redémarrer via X ou Y techniques connues (et/ou à découvrir), l'informatique évoluant à grands pas...

Pourquoi un HDD 2.5 pouces (ou 3.5) ?
Un HDD me semble le meilleur compromis car il y a des plateaux en "dur"
Les  clés et cartes USB / SD peuvent avoir des sortes de "fuites d'éléctrons" c'est de la mémoire flash il me semble (c'est ce qu'on m'a dit, suis pas spécialiste confirmé, pas taper)
Les CD, n'en parlons même pas, pas besoin d'être un spécialiste pour savoir que ça tient pas le coup, et je pense guère mieux pour les DVD et BLUE RAY :'(
Les SSD, à voir .... :huh:

PS : Je suis le genre de gars qui quand il a une idée dans la tête, n'aime pas attendre trop longtemps avant de la mettre en pratique, donc concrètement oui, je vais le
tenter, je vous ferrai un retour après quelques temps...
si ca peut faire des émules...  :D
You can fool one people one time
You cannot fool all of the people all of the time

18 mars 2013 à 19:22:48
Réponse #19

Cheyenne


@ Lambda
Ce que tu as dit n'est ni a déplacer, ni à effacer parce que parfaitement pertinent.
Je pense que si on en est a enterrer, c'est en prévision Grrrossse cata.
Donc si après plus rien ne marche, ça ne sert pas à grd chose (sans electricité par ex.)

Par contre au sujet de la perrenité des supports, j'utilise dans mon atelier des K7 audio qui ont plus de 30 ans ...et ne devaient pas durer si longtemps. :-\

18 mars 2013 à 20:46:37
Réponse #20

Auto


Au début, j'avais pensé suggérer un stockage sous forme papier. Le problème c'est que tout le monde peut les lire.

Seulement, j'ai pensé au codage. Il y a peu, j'ai du coder un programme de codage (créer un programme de codage quoi) nommé Vigener (Wikipedia vous expliquera).

Pratiquement impossible à déchiffrer si on n'a pas la clé de chiffrement. Rien n'empêche donc d'imprimer ses docs codés en vigener et retenir la clé de chiffrement.
L'avantage c'est que si quelqu'un les trouve, il sera incapable de déchiffrer quoique ce soit (réellement!) à moins de disposer d'un ordinateur relativement puissant et d'énormément de temps devant lui.
L'autre avantage c'est qu'en comprenant ce principe de chiffrement, et avec la clé, tu peux redéchiffrer tes données soit via un logiciel (rapide, pour peu que l'on prenne le temps de recopier les impressions) ou à la main, caractère par caractère. 

18 mars 2013 à 21:00:07
Réponse #21

moss


utiliser des micro fiches pourquoi pas. mais bon, si tu en as quelques milliers,il faut un classement super efficace, avec un index, un thésaurus, etc... (et maurice est pas équipé pour ça;-)

 le scénario "fin du monde" me paraissant trop peu probable pour en tenir compte, je dirais qu'avoir plusieurs sauvegardes de ses données (personnelles, bases de connaissances, etc...) sur plusieurs disques (hdd et clés usb) me parait déjà pas mal.

c'est déjà assez complexe de gérer les mises à jour des sauvegardes (pour éviter de se retrouver avec plusieurs versions d'un même document) et de maintenir les documents dans des versions compatibles avec les logiciels actuels. (le pdf et le jpg sont relativement anciens, le piège étant d'utiliser des formats propriétaires pour les sauvegardes. il vaut mieux rester sur du zip ou équivalents).

puis, les connaissances c'est bien (j'ai un gros paquet d'é-book) mais être capable de retrouver rapidement l'info précise dont on a besoin c'est une autre paire de manche...

enfin, les pannes de disques durs impossibles à rattraper (même par les hommes en noir) ça existe... donc, toujours multiplier les supports
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

18 mars 2013 à 21:09:14
Réponse #22

Auto


Oui, fin après c'est dans le contexte ou on cherche à sauvegarder des infos importantes, pas le botin téléphonique  :D.

A moins d'avoir une vie très compliquée, à priori, il n'y a pas de quoi écrire plus qu'un cahier d'écolier en terme d'infos importantes.

18 mars 2013 à 21:17:57
Réponse #23

AC


Avant toute chose : DEFINIR UN CAHIER DES CHARGES  :)
  • Si ta préoccupation est de gérer numériquement tes documents administratifs toute ta vie en les protégeant contre les pannes, pertes, vols, incendies, etc: Il suffit d'avoir plusieurs backups géographiquement indépendants, et tu dis que tu as déjà pris ces précautions. Le support importe peu puisque ce sont des données "vivantes": aujourd'hui tes disques de sauvegarde sont peut-être des IDE 2,5" de 500 Go; dans trois ans ils seront pleins et tu les remplaceras par des SATA de 1000 Go, tu y recopieras les données et il te restera 500 Go libres pour les trois années suivantes, et ainsi de suite.
  • Si tu veux assurer la confidentialité de tes données, la solution la plus réaliste est le chiffrement, et ça aussi tu dis que tu le fais déjà.
  • Si tu veux que les archéologues de l'an 3000 puissent admirer tes photos de vacances, le choix du support devient critique. Il parait que les bibliothèques utilisent des CD en verre gravés au plasma, avec une couche réfléchissante en or (rien à voir avec nos CDR à base de plastique et de colorants thermosensibles). C'est la solution que la NASA utilise depuis 1996 pour envoyer des backups de notre civilisation dans l'espace.

19 mars 2013 à 21:49:56
Réponse #24

Nathan-Brithless


Psst c'est secret.....

Moléson
OUF!!
merci Doc!
Est il , hors le doc, quelqu'un à penser que la survie, N'EST pas un truc qui consiste à enterrer des données ultra-secrète sur la vie sexuelle du Christ, acheter(tres cher) des couteaux à manche creux pour stocker de la M**** et faire provision de 3OO Winch.Mag dans l'abri Anti atomique du jardin?
"ce qui sauve des vie st bien ce qui tue est mal" me disait un jour un mec de ce forum...ça signifie AUSSI qu'un minimum de pragmatisme peut etre utile à la cause.DONC, je repose la P**** de question:

A quoi sert la démarche d'enterrer des données informatique personnelle????? >:( >:( >:(
L'eau se referme derriere le poisson qui avance

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité