Nos Partenaires

Auteur Sujet: Flèches d'arc, recueil de connaissances  (Lu 16219 fois)

16 mars 2013 à 01:19:16
Lu 16219 fois

Mishkin


Salut,

Je propose de recueillir ici les connaissances de nos membres archers
Pour le moment il s'agit surtout de collecter des infos utiles et faire s'avancer ceux qui souhaitent partager leurs expériences et réalisations.
Perso je préférerais que le fil ne soit pas juste qu'un recueil de liens sybillins mais plutôt une synthese illustrée de nos savoirs à tous.
Dans un premier temps je vais poster mes (modestes) oeuvres perso et j'éditerais ce post au fur et à mesure de son avancée
Possible qu'à terme on aboutira à un chouette article.

En attendant, voici la réflexion qui m'a incité à ouvrir ce fil :

Je constate que l'index comporte de nombreux fils sur les arcs mais trés peu sur les fleches, si ce n'est quelques liens et posts épars, il y a pourtant grosse matière.
Je considère, et je ne suis pas le seul, que la fleche est l'élément le plus important de l'ensemble arc-fleche-archer.
Certes l'arc doit etre le plus équilibré, constant, réglé au mieux possible mais il n'est finalement qu'un stock d'énergie qui se transfère au projectile, lui-meme uniquement vecteur d'une charge utile (pointe ou lame) destinée à frapper l'objectif.
Le meilleur arc du monde accouché par le plus fameux des facteurs ne donnera que des mauvais résultats avec une fleche inadaptée ou mal construite ou endommagée.


En condition de survie on pourrait utiliser les pousses d'artémise ou de vergerette du canada sans grandes difficultés.
On arrive facilement à en trouver de près d'un mètre et presque droite, c'est ce dont je me sert le plus souvent pour
faire du feu à la main. Elle se redressent facilement à la main après les avoir chauffer au dessus de braises. Pour les
flêches la plus grande difficulté sera de les réaliser en adéquation avec la puissance del'arc, pour un droitier, trop rigides
elles auront tendance à partir vers la gauche, trop souples elles iront vers la droite.

Pour la rectitude des flêches, ce n'est pas un problème si l'encoche et la pointe sont dans le même axe (voir la photo page
282 du volume un de la tbb, je n'ai pas de scaner pour la produire dans le fil et ne sais pas si j'en aurais le droit).


Salut.
Tim Baker est effectivement le "pape" de l'arc-en-planche. Et on peut trouver Arc1 en téléchargement gratuit. J'ai toujours pas trouvé le temps d'acheter Arc2, ni 3 et 4 d'ailleurs... à ma grande honte.
Le frène est un bon bois pour débuter, mais on peut aussi prendre du noisetier (qu'il suffit de le faire sécher) pour se faire la main avec un plane, instrument que dans mon cas, je n'utilise pas tous les jours. Je rame d'ailleurs toujours à chaque fois que je veux l'affuter... Ca se trouve en vide-grenier.
Je suis en train d'en faire un pour ma fille, pour les manches préhisto, et à ma grande surprise, il m'est plus difficile de faire un arc faible (faut que je descende à 16 livres...) qu'un puissant !!!
Pour les flèches, entièrement d'accord : c'est le plus important, c'est long à faire et facile à perdre/casser/tordre.
Je déconseille très fortement l'utilisation de tourillon du commerce en hêtre, bois qui peut éclater à la décoche et abimer votre petite mimine qui tient l'arc... Je me procure maintenant le matériel en archerie (fut, plume). Ca a un coût, certes, mais toujours moins qu'une opération de la main. Et comme je suis droitier directeur oeil gauche, je tire en gaucher. Si la flèche me rentre dans la paluche, c'est ma main "principale" qui morfle.
Je taille par ailleurs directement les encoches dans le bois, avec un renfort (en padouk pour les dernières, c'est joli comme tout).
Quand on n'a pas de peson, ni de poids, on peut utiliser le baton à équilibrer en appuyant le pied du baton sur une balance de ménage (genre pése-personne). Ca donne une indication de la puissance.
Sinon, on se rapproche d'un club qui a un peson dans son stock.
Pour tout renseignement sur l'arc, je conseille Webarcherie.com, qui est la référence francophone. Pour le taille encoche renforcée, trouvez les post de PatriceB, un gars très bien.

Je vais faire un peu de pub (en espérant que David ne m'en tienne pas rigueur) mais il existe une petite maison qui édite d'excellent bouquin sur l'archerie et aussi sur la coutellerie (il me semble qu'une minorité du forum est passionnée par la coutellerie  :lol:).
Il s'agit d'Emotion primitive.
Sur cette page , vous pouvez retrouver toutes les bouquins traitant de tir à l'arc.
En particulier: Arcs 1 et Arcs 2 Fabrication des arcs primitifs
J'ai une grosse préférence pour arcs 2 qui doit venir du fait que Benoit et Claude (2 des auteurs) sont de très bon amis qui je le précise ne touche aucun droits d'auteur pour ce livre.
Vous pouvez trouver en première partie la fabrication des flêches en bambou.
Emotion primitive mérite vraiment que des passionnés comme nous lui porte plus d'intèrets.
Quand à ce post, un grand merci à Zecrow pour son boulot.
Steph



Je poste d'abord quelques photos de mon matos ainsi que quelques bricoles utiles, pour le moment c'est un peu brouillon/chantier mais rien ne vous empeche de réagir à ce que vous voulez, de poster des images de vos réalisations ou ce qu'il vous plaira.



Informations de sécurité

Pourquoi une fleche trop souple ou équipée d'une pointe trop lourde est dangereuse
Le mec tire des fleches de plus en plus souples jusqu'à trop souples (sous-spinés), notez qu'il se méfie et qu'il a chaussé une protection sur sa main d'arc.
Voyez comme l'empennage puis le fut cogne de plus en plus dans la fenetre d'arc
<a href="http://www.youtube.com/v/96KGWC0PB6s?hl=fr_FR&amp;amp;version=3&amp;start=313" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/96KGWC0PB6s?hl=fr_FR&amp;amp;version=3&amp;start=313</a>
Le poids de la pointe s'oppose à la course du reste de la fleche. L'encoche recevant toute la force de l'arc, elle aurait tendance à "vouloir rattrapper la pointe" si une rigidité adéquate ne venait empecher le phénomène, d'où la relation trés intime entre force de l'arc, poids en tete, souplesse du fut.

/!\[GORE] un accident de flèche [GORE]/!\

Quand je tire (et encore plus quand je fais tirer) des fleches carbone ou bois je vérifie systématiquement leur intégrité en les courbant entierement, au moindre craquement je la finis en la cassant en deux et je la jette.

On ne tire pas une flèche à l'encoche douteuse, en effet elle pourrait se briser sous le choc du départ et engendrer une décoche à vide, ce qui est trés mauvais pour l'arc.
Au bout d'un certain nombre (indéterminable) de décoches à vide, l'arc se brise et il y a de grandes chances de s'en ramasser un morceau en poire



Notions techniques

Paradoxe de l'archer
Vidéo illustrant le phénomène qui, quand la souplesse du fut est en adéquation avec la force de l'arc et la décoche de l'archer fait quitter l'arc à la fleche sans la moindre perturbation
<a href="http://www.youtube.com/v/WzWrcpzuAp8?version=3&amp;amp;hl=fr_FR" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/WzWrcpzuAp8?version=3&amp;amp;hl=fr_FR</a>

à la décoche la fleche n'est en contact qu'un bref instant avec la fenetre d'arc puis elle la contourne sans frottement, continue ses ondulations sur une courte distance puis se redresse. C'est pour cette raison que la rigidité de la fleche doit etre en harmonie avec la force de l'arc (mesurée à l'allonge de l'archer).



source


source


 

Spine statique
Est appelée ainsi la déformation engendrée par un poids de 2 livres suspendu au milieu d'un fut posé entre deux supports espacés de 26", l'unité de mesure du déplacement est exprimée en milliemes de pouce par les fabriquants. Un lot de fleches devrait idéalement présenter le meme spine sur chacun des futs.


Principe de mesure du spine



source
Des spine-tester se trouvent dans le commerce et nombres de fabrications maisons valables se trouvent sur le net



rectitude
Une plaque de verre épais est l'idéal pour controler la rectitude d'un fut, en le faisant rouler dessus on détecte de suite les imperfections. Les futs alu peuvent se redresser avec un outil idoine ,les futs bois peuvent etre redressés par de multiples méthodes telles que vapeur, chaleur et contrainte mécanique

Poids
Un lot de fleches doit présenter le meme poids sur chacun des futs, il s'utilise des balances de précision mais une vile balance romaine avec un poids étalon peut suffire

FOC (Front Of Center)
exprimé en %, le FOC caractérise le centre de gravité de la flèche, il est généralement compris entre 8 et 15%, moins pour le tir longue distance, plus pour la force de pénétration. Pour effectuer les repères nécessaires on pose la fleche sur une arete vive jusqu'à ce qu'elle soit parfaitement en équilibre horizontal


Spine dynamique
Calculateur de spine dynamique
permet de déterminer le type de fut et/ou le poids de pointe idéal pour une configuration d'arc donnée et de s'amuser à faire varier les paramètres afin de comprendre les subtilités des changements de configuration.

Documents (en pdf) à propos des standards AMO (Archery Manufacturers Organization)
La norme AMO permet aux archers et facteurs d'arc du monde entier de parler le meme language
Elle est également utile pour gamberger des bricolages afin de produire soi-meme des outils et des éléments d'arc ou de fleches.
http://peteward.com/AMOStandards.pdf
http://www.outlab.it/doc/amostd.pdf

Méthodes d'auto-controle
Le test papier (à venir)
Le tir à futs nus (à venir)

Pointes/lames
Il existe deux sortes de pointes, à visser et à coller, leur poids s'exprime en grains (1 grains = 0,06479891 grammes)

Pointes d'entrainement à gauche, une pointe Judo. à droite une pointe Field

La Judo est une pointe utilisée pour la billebaude (action de se balader sur un terrain et de tirer toute cible potentielle telle que touffes d'herbe, mottes de terre, mousse, feuilles, champignons, fleurs, balle de tennis, etc), ses griffes empeche la fleche de glisser sous l'herbe ou la couche d'humus, freine la course à la moindre brindille, elles sont réputées imperdables et en effet, je n'en ai jamais perdu aucune. Elle est la petite soeur de la Kondor, au griffes plus larges. Elles sont parfois utilisées pour la chasse du petit gibier à plumes.
La pointe Field est une pointe de cible, à tirer sur cible 3D (cible en mousse représentant un animal grandeur nature), cibles en paille ou sac de chiffons.


On peut l'associer à une rondelle Adder pour un effet similaire à la Judo mais c'est un peu moins efficace.


Pointes pour futs bois


Ces pointes doivent etre collées directement sur le fut, certaines de forme intérieure parallele se "vissent" sur le fut et ne nécessitent aucun usinage, d'autres de forme intérieure conique requièrent l'utilisation d'un taille-fut


Pointes blunts/assomoirs

Pointes destinées à créer un effet de choc, utilisées sur le petit gibier mais aussi la billebaude


Certaines combinent l'effet de choc et hémorragique.


Lames de chasse

trilame, facile à affuter il suffit de les poser à plat sur du papier de verre et l'angle est automatiquement respecté et régulier


bilame, à gauche et au milieu des lames homemade, la férule est une pointe field raccourcie et sciée par le milieu, la lame est un morceau de scie égoïne Sandvik, le tout assemblé par brasure argent. Je ne suis qu'au stade de proto, je fais des essais avec differentes configurations de largeur, poids, tranchant double ou singlebevel ( ce dernier étant réalisé en fonction du sens de rotation de la fleche).
A droite une bilame du commerce associée à une rondelle Adder.


lame  wolverine grizzly , sa pointe tanto est étudiée pour aider le passage des gros os et prévenir le rebroussage (effet curling comme disent les américains)



Lames articulées NAP SPITFIRE et TEKAN T3 G5, le fait que les tranchants ne s'ouvrent qu'à l'impact est sensé rendre le vol similaire à celui des pointes d'entrainement.


Petite clé de serrage des lames sur le fut, sécurité pour les doigts

Le pouvoir hémoragique d'une lame est plus dù à sa largeur et à la qualité de son tranchant qu'à sa longueur. Une lame de chasse est maintenue rasoir le plus possible.


insert permettant le raccord entre le fut alu et la pointe à visser



Futs

bois :
+ prix
+ matériau noble
- sensible a l'humidité
- flèches difficilement identiques
- sélection du spine en triant les futs (beaucoup de fut pour avoir quelques flèches similaires)
  Idéalement il faudrait se pointer dans l'archerie avec un spin-testeur, une balance de précision, et une plaque en verre (pour la rectitude). J'ai jamais tenté mais si le commercant  est d'accord pourquoi pas ... Ou alors accepter le fait d'avoir du dechet et payer ses tuteurs à tomates un peu cher ...

alu
+ prix
- se tord facilement
désigné par 4 chiffres (ex : 2016, 2219 ...) ,les deux premiers indiquent le diametre exterieur du tube en 64emes de pouce, les deux derniers l'épaisseur du tube en milliemes de pouce ,souvent accompagné du spine (ex : 2016-500)

carbone
+ très solide (souvent les flèches d'initiation)
+ stable dans le temps
+ large gamme de prix, des flèches d'initiation aux flèches de compétions
- en cas de fissure, peux exploser avec des arcs puissants
- échardes difficiles à enlever

alu-carbone
+ flèches quasi identique dans un même lot (flèches compétition longue distance)
+ n'explosent pas, mais sont plus fragiles
- prix
- s'usent assez rapidement (couche de carbone au niveau de la pointe qui part au bout d'une à deux saisons de compétition intense)

ET SURTOUT: NE PAS COLLER LES POINTES A LA COLLE SUPER GLUE
plutôt des colles souples genre bâton de colle spécifique ou époxy




Empennages

formes d'empennage les plus courantes
shield
banane
parabolique
pope and yound
twin-shijo
Howard Hill



De gauche à droite : 1, 2 et 3 plumes entieres du commerce, rachis poncé, teintées. 3 et 4 plumes de goëlands ramassées sur la plage, notez le code couleur comme sur les bateaux, rouge pour l'aile gauche et vert pour l'aile droite.
5 oie sauvage aile gauche. 6 canard de Barbarie aile gauche 7 canard de Barbarie aile droite. En bas, chutes de plumes, je les conserve.


Pour les stocker je me sers de grands sachets hermétiques, avant utilisation je leur fais passer 24 heures dans mon congélo pour en tuer la possible vermine


Empennages forme shield 5" sur futs bois, taillés au gabarit


Empennages forme flu-flu, cette géométrie est destinée à ralentir fortement la fleche lors de tir non-fichants, de gibier au vol, pratique de l'Arc-trap (version arc du ball-trap) ça empeche la fleche de partir trop loin et freiner sa course à la redescente.
La légende voudrait que l'empennage flu-flu soit apparu avec les flèches incendiaires afin de freiner la fleche et faire en sorte que la fleche ne soit "soufflée" dés le départ


Set de fleches de déco, ont toutes volé au moins une fois.
De gauche à droite, empennage constitué de chutes de plumes, plumes de goëland ligaturées, idem que 1, plumes de goëlands décorées au marqueur lay-out


Encoches

Encoche Bohning pour fut bois 5/16eme.


Flèches finies


Une fleche en bois que j'ai assemblé


Outillage et ingrédients de montage


source
Coupe-plume du commerce


Une pince gabarit à découper les plumes, plaquettes en bois dur. Je coince la plume dedans et je découpe autour avec une lame de rasoir
D'autres méthodes telles que le fil chaud, l'emporte piece ou les simples ciseaux existent


On peut faire la forme qui nous plait, celle-ci s'appelle "twin-shijo"


ingrédients d'assemblages des plumes, colle Fletch-tite et double-face dédié, c'est facile et efficace.
Des méthodes à base de colles naturelles ou de ligatures existent


Empenneuse verticale, encombrement réduit, réglages offset (décalage de la plume par rapport à l'axe de la fleche afin d'initier la rotation), 120° pour 3 plumes, 120°/60° pour 4 plumes.


Outil à redresser les futs alu


taille-fut permettant de façonner les cônes recevant la pointe et l'encoche, les deux ayant des angles différents




Outil gabarit appelé "boite à flèche", on y pose dans les rainures le carrelet de bois dans lequel on compte sortir un fut et on tombe les arretes avec un rabot de paume jusqu'à obtenir un fut rond, on commence dans la rainure à 90°, on procède arete aprés arete et on finit dans la rainure ronde, le fut est ensuite rendu lisse par un (long) coup de toile emeri.
J'en ai sorti des futs mais d'un bois exotique dur trop sensible à l'hygrométrie, qui s'est chantourné dés que j'ai eu le dos tourné, je n'ai pas réessayé depuis.
Dimensions environ 90cm de long, 6cm de large, 8cm de haut, arete à 90° : 10mm de large sur de 5 de prof, arete ronde : 5mm de rayon, réalisées à la défonceuse.
J'ai copié un modele vu sur le net je sais plus où, merci à celle ou celui qui m'a inspiré





chantier en cours, soyez patients ...






à+

Mishkin
« Modifié: 28 mai 2013 à 23:56:19 par Mishkin »

16 mars 2013 à 05:27:39
Réponse #1

Zecrow


Un bon article sur les flèches primitives par "Pedro" de webarcherie :
http://gery.bonjean.com/fleches/fleches1.htm
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

18 mars 2013 à 11:30:09
Réponse #2

Zecrow


Mishkin, ton post est super bien fait, précis et synthétique, mais on s'éloigne des techniques primitives : encoches synthétiques, pointes acier du commerce, empennage élaboré, etc. Je suis bien d'accord que la flèche revêt une importance majeure...
Il pourrait être aussi intéressant de développer la technique de flèches primitives car elles ont su assurer le casse-croute de peuplades pendant des millénaires.
Juste mes 2 centimes, car je ne suis pas un expert en la matière, il s'en faut...
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

18 mars 2013 à 11:31:35
Réponse #3

gargle


Citer
Futs

bois
bambou
autres
alu
carbone
alu-carbone

avantages et inconvénients

bois :
+ prix
+ matériau noble
- sensible a l'humidité
- flèches difficilement identiques
- sélection du spine en triant les futs (beaucoup de fut pour avoir quelques flèches similaires)

alu
+ prix
- se tord facilement

carbone
+ très solide (souvent les flèches d'initiation)
+ stable dans le temps
+ large gamme de prix, des flèches d'initiation aux flèches de compétions
- en cas de fissure, peux exploser avec des arcs puissants
- échardes difficiles à enlever

alu-carbone
+ flèches quasi identique dans un même lot (flèches compétition longue distance)
+ n'explosent pas, mais sont plus fragiles
- prix
- s'usent assez rapidement (couche de carbone au niveau de la pointe qui part au bout d'une à deux saisons de compétition intense)

ET SURTOUT: NE PAS COLLER LES POINTES A LA COLLE SUPER GLUE
plutôt des colles souples genre bâton de colle spécifique ou époxy


dans la série des sites, il y a celui la :
http://www.archerie-primitive.com/fabrication.html


ma petite contribution d'archer, surtout ciblard ;)
« Modifié: 18 mars 2013 à 11:42:13 par gargle »

18 mars 2013 à 13:09:16
Réponse #4

Mishkin


Salut hommes,

@ Zecrow
En effet ce post n'a pour le moment rien de primitif dans son contenu (à part peut-etre ma manière de le conduire  :lol:).
Le but final est bien évidemment de permettre au membre qui le souhaiterait d'arriver à se fabriquer des fleches potables avec des matériaux et des techniques ancestrales.
En vérité dans ma carriere d'archer je n'en suis malheureusement pas au stade de réaliser de telles fleches, je tatonne encore péniblement sur mon set-up.
Je pense qu'avant de produire une fleche digne de ce nom il est utile de connaitre un minimum les tenants et aboutissants qui font qu'un projectile (et à fortiori un lot) vole correctement ou pas afin d'éviter d'incriminer à tort un des constituant du trio arc-fleche-archer. C'est pour l'instant l'étape à laquelle se trouve ce fil.
Ya encore du taf  :closedeyes:
J'ai bon espoir qu'à la fin de ce fil, je serais moi-meme capable de produire des fleches primitives avec les ressources de mon biotope et les savoirs rendus condensés et accessibles de ce fil.
je ne suis pas un expert en la matière, il s'en faut...
Wécéçawé, fais pas ton modeste, je suis allé pister les contributions de Corbeau sur WA ;)


@ Gargle
Merci homme, c'est ça de plus que je vais pouvoir ajouter  :up:



à+  :)

Mishkin

18 mars 2013 à 13:21:07
Réponse #5

Zecrow


....Wécéçawé, fais pas ton modeste, je suis allé pister les contributions de Corbeau sur WA ;)
Très gentil, mais si je me débrouille en arcs, je suis vraiment une buse en flèches, dont je déteste la répétitivité de la fabrication d'ailleurs.
Tiens si, une pseudo approche primitive de ma part : des pointes en bois, pas très affinées sur la photo car destinée à tuer de la mousse, mais ça peut donner des idées. Bon, c'est collé à l'araldite, mais sur le terrain un peu de résine et une ligature bien serrée devrait faire le job, au moins jusqu'au lapin...
C'est du bois exotique très lourd (ipé et jatoba), pour avoir un FOC décent. Dans la forêt je pense qu'on pourrait ajouter une pointe en aubépine ou cornouiller (denses) sur un fût en noisetier ou en saule par exemple (légers).
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

18 mars 2013 à 17:31:38
Réponse #6

fosa


Pour le collage vous pouvez utiliser la loctite 480 qui colle (plus lentement et plus "souplement" que les autres "cyano") parfaitement sur le bois, l'alu, le carbone, le bambou... Elle est juste noire et un peu chère. Mais se conserve très bien la tête en bas dans la porte de votre réfrigérateur... Il suffit de la secouer avant usage pour remélanger les composants en cas de dissociation de ceux ci...

25 mars 2013 à 00:54:31
Réponse #7

Benjamin


Tiens si, une pseudo approche primitive de ma part : des pointes en bois, pas très affinées sur la photo car destinée à tuer de la mousse, mais ça peut donner des idées. Bon, c'est collé à l'araldite, mais sur le terrain un peu de résine et une ligature bien serrée devrait faire le job, au moins jusqu'au lapin...
C'est du bois exotique très lourd (ipé et jatoba), pour avoir un FOC décent. Dans la forêt je pense qu'on pourrait ajouter une pointe en aubépine ou cornouiller (denses) sur un fût en noisetier ou en saule par exemple (légers).

J'ai tiré un peu avec des pointes pareilles, mais en os. Astuce trouvée sur Webarcherie il y a quelques années. Ca vole pas mal du tout et c'est pas mal pour l'entraînement. L'os est solide (bien suffisant pour la mousse et la paille en tous cas), facile à se procurer et relativement dense.

Personnellement je découpais des sortes de parallélépipèdes en os, collés en V comme sur la photo de Zecrow et mis en forme à la ponceuse à bande. Il faut juste faire attention à pas trop faire chauffer la colle (epoxy dans mon cas) mais c'est extrêmement facile et rapide à réaliser. Et on pleure pas quand une pointe se détache. Bon c'est pas totalement préhisto mais pour l'entraînement ça suffit.

Mes deux éclats,

Benjamin

25 mars 2013 à 09:52:31
Réponse #8

gargle


une astuce pour modifier le spine dynamique d'une flèche :

- si on met une pointe plus lourde, on augmente le spine (assoupli dynamiquement la flèche)
- si on alourdi l'arrière de la flèche, on diminue le spine (on "durci" dynamiquement la flèche)

25 mars 2013 à 10:17:02
Réponse #9

fosa


Vrai pour le poids à l'arrière, faux pour le poids à l'avant plus on charge l'avant : plus on met une pointe lourde plus on doit prendre une flcèhe avec un spine élevé...

25 mars 2013 à 11:21:57
Réponse #10

fosa


Tu as raison en augmentant le poid à l'arrière tu durcis bien le spine, je n'avais pas lu complètement et correctement... De plus en mettant du poids sur l'arrière de la flèche, tu la déséquilibre et diminue son pouvoir de pénétration, la tendance actuelle pour la chasse étant à des FOC très portés sur l'avant voire des EFOC...
De plus une flèche trop souple (spine faible) avec un gros poids à l'arrière pour équilibrer" un poids important à l'avant (calcul théorique juste) aura un vol désastreux : la flexion à la décoche engendrera un mouvement parasite qui mettra un temps certain avant que celle ci ne vole droit (une flèche ,dont le spine est accordé avec l'arc et son tireur, avec une pointe vole bien sans empennage et j'ai bien dit pointe et pas lame...)...

25 mars 2013 à 13:19:47
Réponse #11

Mishkin


Salut,

Merci de votre participation hommes, ça devient "pointu" (trop fort moi hein ...)

Continuez  :up:

à+

Mishkin

25 mars 2013 à 15:29:13
Réponse #12

DIY


 En fait, Mishkin, c'est assez simple considérant deux fûts semblables, voire le même avec des pointes de poids différents

- avec la pointe légère, à la détente de l'arc, la-dite flêche reçoit la poussée directement sur la partie plus lourde, comparativement,
elle a peu tendance à se courber.

- avec la pointe lourde, le poids en partie distale crée une inertie à la décoche, le fût se courbe davantage (paradoxe de l'archer).
C'est le phénomène qui permet de tirer droit à l'aide d'un arc sans fenêtre à la poignée type le longbow.
Revoir la première vidéo sur ce fil ce qu'il advient si on charge trop la pointe sur un fût sur-spiné, (merci le gantelet).

 Tout le problême est pour l'archer d'avoir des flêches correspondant à la puissance de son arc, de poids identiques, la même gestuelle pour
en fin de compte obtenir des résultats homogènes en cible.

 
« Modifié: 25 mars 2013 à 17:16:46 par DIY »

25 mars 2013 à 16:20:04
Réponse #13

gargle


juste pour vérifier le vocabulaire ... :
 plus le spine est ÉLEVÉ, plus la flèche est SOUPLE

vous êtes d'accord avec ça ?
http://www.3riversarchery.com/pdf/ArrowCharts.pdf

25 mars 2013 à 17:02:58
Réponse #14

DIY


 Effectivement tu as raison, je te prie d'accepter mes excuses.
 J'efface mon intervention erronée.

 Plus compréhensible ici http://www.webarcherie.com/forum/index.php?showtopic=2260&hl=spine
« Modifié: 25 mars 2013 à 17:11:17 par DIY »

25 mars 2013 à 17:19:21
Réponse #15

fosa


Oui, effectivement spine élevé = flèche souple, paradoxalement les fabricants de tubes (carbone, alu, bois) donne parfois des valeurs progressives de raideurs avec un chiffre décroissant : exemple easton ou un 250 est très raide, et un 600 très souple, à l'inverse une Carbon Express en 150 est une flèche souple et une 350 une flèche raide, parfois aussi on a des valeurs en lbs (exemple typique 45/60 lb, 60/75 et 75/90) pour donner une idée de l'arc pouvant s'accorder avec...
Comme les flèches sont mesurés (en souplesse) sur une valeur qui peut être variable 26 pouces ou 28 pouces, ça complique encore un peu plus...
Et encore une donnée supplémentaire souvent ces valeurs sont données pour une pointe de 125 grains...
Si on monte une pointe plus lourde, il va falloir une flèche plus raide...
Autre variable le type d'arc, un flat bow hybride moderne va tirer des flèches plus "raides" qu'un longbow quasi classique envore plus si la fenêtre est très centrée etc...

25 mars 2013 à 18:08:36
Réponse #16

Mishkin


Il semblerait que l'écart de 26" soit pour les futs bois et l'écart de 28" réservé au futs alu et carbone.
Pourquoi, je ne sais pas (encore).

Pour les données fabricants, yen a toujours qui font rien comme les copains pour se démarquer  :nana:

D'ou l'interet de se fabriquer un spine-tester et se faire ses propres mesures (avec une méthode rigoureuse) pour spiner un lot de futs.

à+

Mishkin

27 mars 2013 à 09:21:53
Réponse #17

gargle


pour l'allonge des futs bois et futs "autre", je pense que ça vient du type d'arc "sensé" les tirer :

un fut bois sera tiré par un arc "traditionnel" genre longbow, ...
ce genre d'arc est assez raide et on peux difficilement dépasser les 26" d'allonge pour un gabarit standard.

Les autres tubes sont plutôt tirés par des arcs recurve (double courbure, les bout  tordus dans l'autre sens ;) ). Ces arcs sont plus souples et on considère une allonge de 28" comme une allonge standard.

Le spine est donc donné pour les allonges standard.

concernant le spine entre les différentes marques, faut juste pas regarder les marquages "commerciaux" mais le tableau fourni par le constructeur, qui met généralement le "vrai" spine. Les autres infos sont pour les personnes qui ne connaissent pas leur spine correspondant.

27 mars 2013 à 09:48:08
Réponse #18

fosa


Il n'y a pas d'allonge standard :
Car il n'y pas d'homme standart.
La notion de type d'arc n'a pas grand chose à voir non plus dans le sens arc moderne (recurve ou tel que tu l'as décrit...
J'ai par exemple dans la même puissance un monoxyle en osage, un Howard Hill by Schultz, un maquis et un Robertson.
Du moins souple au plus souple à l'armement on a le HH, le Robertson, l'osage et le maquis...
En sensation (hand shock etc...) le plus violent dans la main est le Robertson, puis le HH, l'osage et le maquis
Et au Radar le maquis est juste devant le robertson et groupé derrière loin on a le HH et l'osage....
Je les tires tous de le même manière, on gagne quasi un pouce avec le maquis, mais aucune flèche n'est commune...

10 avril 2013 à 23:40:20
Réponse #19

Mishkin


Salut,

En effet, il n'y a en réalité pas plus d'allonge standard que de bonhomme standard mais il a bien fallu au facteurs d'arc et aux marchands de fleches à se mettre d'accord et proposer une allonge "de référence" à partir de laquelle tout un chacun peut en extrapoler ses propres caractéristiques.
C'est pour ça que dans les histoires d'archers on revient souvent à "quelle est TON allonge ?" ainsi que "quelle est la force de ton arc à TON allonge ?"
Et donc, si la sortie de fleche, vol, groupement ne conviennent pas je ferais varier d'autres parametres mais pas mon allonge, qui elle, autant que faire je puis, est invariable.

à+

Mishkin



20 avril 2013 à 23:15:16
Réponse #20

Mishkin


Bonsoir,

Rajout d'un lien menant à un outil de ouf : le calculateur de spine dynamique.
Offert avec l'aimable permission de Letub, membre éminent du forum Arctradionly.
Au passage, ce forum regroupe une communauté de passionnés archi affutés dans leur domaine et disposés à partager, ça vaut le détour.

Cet outil génial permet de déterminer la rigidité et/ou le poids de pointe utilisable dans une configuration d'arc donnée.
Il évite d'avoir à acheter de multiples futs de différentes rigidités et pointes ou lames de poids differents afin de d'établir quel set-up convient à votre arc.
Le champ d'essais-erreurs est largement réduit grace à ce programme.
Dans le but de rendre votre arc silencieux, en optimiser le rendement, obtenir un projectile efficient au vol parfait.
Ce calculateur recevant régulièrement des améliorations, il est préférable de fournir le lien vers le forum, ainsi vous aurez toujours la derniere version dispo.

Abscons de prime abord pour le néophyte, j'ai dù l'apprivoiser afin d'en comprendre les rouages. Des recherches gogol ou sur Arctradionly ainsi que des mesures in situ peuvent etre nécessaire pour déterminer les caractéristiques de votre arc. Rien d'insurmontable, j'ai réussi  ;)

à+

Mishkin

19 janvier 2020 à 18:03:55
Réponse #21

Hurgoz


Yo,

J'aurais besoin de vos lumières dans la fabrication de flèches et plus particulièrement des encoches.

Ca fait déjà un petit moment que je fabrique mes flèches en fûts. Jusque là, pour faire mes encoches, je perçais au diamètre de la corde à l'épaisseur du fût et derrière je faisais le reste de l'encoche avec une petite scie électrique.

Le hic, c'est que cette fois, mes fûts ne sont pas de super qualité et fendent une fois sur deux quand je perse, et à force de couper pour refaire, je vais finir avec des carreaux plus que des flèches!  >:(

Du coup, comment procédez vous pour ceux qui découpent leurs encoches dans le fût?

Tcho
« Modifié: 19 janvier 2020 à 18:09:11 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

19 janvier 2020 à 19:37:14
Réponse #22

jeanluc


Bonsoir Hurgoz
Personnellement , je coupe avec une petite scie mon encoche et ensuite j'elargis au calibre necessaire à la lime
Parfois je fais çà au dremel avec un disque abrasif( en double epaisseur)
Je fais toujours une ligature anti-fente avec du fil de lin environ un cm en-dessous de l'encoche , je stabilise le bois avec une goutte de cyanolite et je stabilise aussi la ligature à la cyanolite...
Si çà peut t'aider...
Je pense que le fait de percer , si je comprends bien ce que tu fais , force les fibres du bois et le fait déjà eclater .Couper(scier) puis elargir et eventuellement faire le fond de ton encoche avec une lime ronde  ne provoque pas d'effort aussi important , surtout si tu as mis un peu de cyanolite avant le passage de la lime ( surtout si tu as bien attendu que la cyanolite soit bien epongée par le bois et bien sèche ;#)

19 janvier 2020 à 22:18:12
Réponse #23

Tumiza


Tu perce bien perpendiculairement aux cernes? Sinon prepercer avec un diametre plus petit.
Ou encore percer a plusieurs cm du bout et ensuite seulement couper l’arriere du fut
BAVU ba pris

26 janvier 2020 à 12:00:15
Réponse #24

Loriot


Tcho.
Plutôt que percer je te propose de limer... soit à la dremel soit avec une lime ronde. C’est encore cette dernière qui a ma préférence. Tu doit encore faire une petite ligature juste après l’encoche.
La ligature n’est pas nécessaire si le but de tes flèches est d’attaquer une horde de soldat ennemis. Il y a peu de chance de les tirer une deuxième fois.
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le c..

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité