Nos Partenaires

Auteur Sujet: Survivre à l'effondrement d'un pays  (Lu 1894 fois)

01 mars 2013 à 12:32:07
Lu 1894 fois

doc.raven


 Peut être avez vous déjà mis en ligne cet article sur le forum, après avoir cherché je ne l'ai pas trouvé alors je le post.

 http://**********survivalisme-bienvenue-en-enfer/


L’homme qui répond aux questions ci-dessous, raconte comment lui et son clan ont survécu pendant un an dans une ville de 60 000 habitants durant l’effondrement de la Bosnie en 1992.
Sans eau, sans électricité, sans pétrole, sans système de santé, sans protection civile, sans systèmes de distributions ou de réseaux traditionnels, ce survivant devenu par la suite survivaliste, témoigne sans détours d’une survie urbaine crue et pragmatique.
L’échange est long, et ce qui est présenté ici n’est qu’une ligne droite pouvant nous faire conscientiser certaines lacunes, ou encore remettre en cause certaines idées quant a l’effondrement de la normalité dans un univers urbain.
L’avantage de ce retour d’expérience, est qu’il est bâtit sur un questionnement purement survivaliste issu du forum « Survivalist Boards », et que l’orientation de l’entretient est donc extrêmement ciblé sur les réalités d’une survie urbaine durant un effondrement de la normalité.
Même si ce témoignage reste d’une situation extreme, il nous permet d’entrevoir certaines réalités, et de rétablir une certaine priorité au sein de nos préparations.( copié/collé )

Edité par la modération : sujet déjà lancé dans un fil précédent (cf plus bas). Le lien initial figurant dans le fil de doc.raven est viré, menant vers un site d'infos présentant un ton inutilement polémique sur des sujets politiques.

La discussion peut reprendre ici
: http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,56143.0.html.
« Modifié: 01 mars 2013 à 13:35:29 par Bomby »
" Ce n'est pas le plus fort qui survit c'est le plus adaptable ou celui qui a de la chance "

01 mars 2013 à 12:41:31
Réponse #1

Lokta


Pour avoir lu ce livre, il ne s'agit en rien d'un livre expliquant comment lui est son clan (soit juste lui btw) mais plutôt d'une forme de journal.
Très intéressante d'un point de vue mental mais si vous cherchez des techniques particulières passez votre chemin !

Lokta

01 mars 2013 à 13:10:53
Réponse #2

jeanluc


Relisez (ou lisez ,si comme moi on vient de vous le faire découvrir ) Malevil de Robert Merle !en plus d'être TRES bien écrit ,l'auteur a vraiment PENSE  à ce qu'il écrivait

01 mars 2013 à 13:19:08
Réponse #3

Criss Kenton


Le sujet avait déjà été traité il y a presque 1 an pile poil : Survie d'un an dans une ville assiégée. De très bon posts et une belle amorce de réflexion sur les réseaux, la résilience, etc. ;)

01 mars 2013 à 13:31:17
Réponse #4

Bomby


Le sujet avait déjà été traité il y a presque 1 an pile poil : Survie d'un an dans une ville assiégée. De très bon posts et une belle amorce de réflexion sur les réseaux, la résilience, etc. ;)

Ok, merci Chris !

Alors on ferme ici, et la discussion peut donc éventuellement se prolonger sur le fil déjà ouvert.

Au passage, je vire le lien initial donné par doc.raven vers un site "d'infos" à la ligne éditoriale discutable et risquant de nous amener ici vers des sujets interdits (politique etc). Doc.raven, merci de faire attention à choisir tes sources de façon à éviter les polémiques ...

Bomby

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité