Nos Partenaires

Auteur Sujet: Graver sur de la corne  (Lu 6455 fois)

28 février 2013 à 17:01:32
Lu 6455 fois

Svava (alias Hedera)


Bonjour à tou(te)s,

Il me semble, après avoir fait fonctionner le moteur de recherche du forum, qu'il n y ait pas encore de topic ouvert sur ce sujet (effleuré sur le topic concernant le travail sur os, mais comme je voulais éviter de faire des HS intempestifs...).

Je compte me mettre à la gravure sur corne, plus précisément des rondelles plates (comme des boutons) sur lesquelles seront gravés des glyphes simples (genre pas plus complexes que les lettres de notre alphabet). Mon problème est que, malgré mes recherches sur internet, je ne trouve pas d'informations fiables quant au matériel nécessaire (je précise, matos simple d'utilisation et pas impayable!), les soit disant "gravures" que font la plupart des artisans se trouvent en fait être du décalquage... très joli certes, mais ce n'est pas ce que je souhaite faire...

Certain(e)s d'entre-vous ont ils (elles) déjà fait de la gravure, de la vraie, sur corne?  Pourrait-on par exemple utiliser un pyrograveur?  Si mon "oeuvre" me plait, il se pourrait bien que j'en fasse pas mal de pièces par la suite, donc je suis prête à faire un investissement raisonnable (un bon pyrograveur, ça coûte quand même...).

A vous lire,

Svava


Victor Hugo disait "c'est une triste chose de savoir que la nature parle et que les hommes n'écoutent pas"... mon credo est de le faire mentir...


28 février 2013 à 19:45:36
Réponse #1

Loriot


Pour ma part, j'utiliserai un Dremel.... Et si tu n'as pas de problèmes avec ton dentiste tu lui demande de te mettre de côté les fraises... Ça fait une bonne économie et elles sont redoutable.

Edit: Bon c'est pas une technique très primitive... Désolé.
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

28 février 2013 à 20:39:04
Réponse #2

jeanluc


Hedera ,bonsoir ,je peux te mettre de côté des fraises si tu veux ;D;mais pour graver ,sans deraper sur de la corne ,je pencherai plutôt pour l'utilisation  soit d'aiguilles de gros calibre , emmanchées  ,soit de petits ciseaux à bois .Je n'ai pas d'experiences sur la corne ( sur la dent ,oui !) mais personnellement  sur un materiau tel que la corne ,j'aurai tendance à privilegier un instrument manuel ,plutôt que rotatif

28 février 2013 à 21:54:46
Réponse #3

Svava (alias Hedera)


Mode râlerie on

"Mais c'est pas vrai ça, y a pleins de métiers ici!  Et pourquoi mon dentiste l'est pas branché autonomie/survie lui, hein? Et mon ostéo, et mon doc, et... pfff, c'est pô juste..."

Mode râlerie off (c'est vrai quoi d'abord...)

Loriot, ça tombe bien, le dremel, j'avais de toute manière l'intention de m'en acheter un à moyen terme, aussi pour d'autres p'tites choses comme la sculpture (basique) sur bois, gravure sur bois, cuir, pierre (genre galets, pierres gemmes peut-être aussi). Donc je retiens le conseil. Mais j'imagine que je dois me diriger vers un multi-tool, car le dremel spécial gravure (http://www.dremeleurope.com/fr/fr/ocs/product/6144/468/dremel%C2%AE-graveur/dremel%C2%AE-graveur) ne suffira plus du coup, vu que je veux pouvoir sculpter aussi... Ceci dit, est ce que le dremel "portatif" n'est il pas toujours le même appareil (en dehors des performances), et ce sont les types de mèches qui changent, comme une pour la gravure sur cuir, une pour la gravure sur pierre, une pour la sculpture sur bois, etc? Y a tellement de dremel différents sur ce site, je ne sais que choisir...

Jean-Luc, oui, je veux bien que tu me gardes des fraises (j'ai eu un blanc pendant quelques secondes : "euh, pourquoi il me parle de fraises?  J'en ai déshydratées, c'est vrai, mais j'en ai pas parlé sur le forum..." avant de me souvenir du message précédent... on parle pas de fruits, Svava, pfff... oui, entre la lecture des deux, j'ai eu un appel téléphonique très important, du coup c'était le vide dans ma tête... sans parler de ma gourmandise légendaire... je sais, je sais, faudrait que j'aille dormir, là... ou manger!  ;D)

J'ai été voir sur le net ce que sont des ciseaux à bois et comment cela s'utilise (hé vi, moi je suis plutôt douée en "bricolage" culinaire, galénique et cosmétique  ::)).  Je pense que je vais tester aussi, question budget serré pour l'instant, et de plus j'apprécie bien davantage les outils manuels qu'électriques. Quant aux aiguilles de gros calibres, tu penses à des aiguilles à coudre le cuir par exemple?  Elles seront assez solides pour graver sur la corne tu penses?
Victor Hugo disait "c'est une triste chose de savoir que la nature parle et que les hommes n'écoutent pas"... mon credo est de le faire mentir...


28 février 2013 à 22:11:15
Réponse #4

jeanluc


Pour les aiguilles  type cuir ,c'est exactement ce à quoi je pense ,mais en affutant le bout (elles sont mousses à l'origine) à plat ,ce qui fait un mini ciseau à bois (enfin ,à corne !) après avoir emmanché la "bête" .Je pense que la partie travaillante ,celle hors du manche ,devrait être assez courte, à la fois pour la solidité et la precision du geste .Pour la solidité ,la corne etant assez tendre ,et que tu travailleras soit en poussant (comme un ciseau ) ,soit en grattant,je ne vois pas beaucoup d'effort
Le travail avec un instrument rotatif demande beaucoup d 'experience pour la precision (lutte contre l'effet  rotatif justement)
Mes fraises usées (enfin pour mon usage ) je les mets toujours de côté ,il y a des maquettistes.....donc pas de soucis en cas de besoin ! mais je ne suis pas certain que le calibre du mandrin colle avec celui des Dremel ,déjà il faut changer la pièce de serrage pour utiliser les fraises de laboratoire de prothèse ,et elles sont plus  grosses que les fraises "de bouche" .Faut que je regarde !

28 février 2013 à 22:17:44
Réponse #5

VieuxMora


Bonsoir Svava,

J'ai jeté un coup d'oeil sur le net, et en plus de ce qui t'as déjà été dit, il parait qu'il faut laisser tremper la corne dans l'eau avant de la travailler afin d'éviter de faire sauter des grosses écailles en gravant. (Comme lorsque l'on se coupe les ongles, plus facile quand ils sont mouillés)

Mes deux rognures  ;)

28 février 2013 à 23:37:55
Réponse #6

Lord yaourt


Salut,
J'ai gravé sur corne et sur os à une époque, voilà comment j'ai procédé :
J'ai d'abord dessiné mon motif sur un papier, avant de le reproduire au feutre noir sur mon support.
Puis après, dremel. Ou perceuse mini outil si tu préfères.
Pas besoin d'une foudre de guerre, j'en traine une depuis 8 ans achetez 30 euros avec une ribambelle d'accessoire à Bricodépot.
Pour les accessoires, les magasins de maquette feront ton bonheur pour pas chère (en moyen 4 euros pour 2-3 accessoires de gravure/ponçage)
Prends les outils pour graver le bois, ça passe bien.
Après chauffer la corne dans l'eau bouillant ça la ramollit à mort. On utilisait cette technique au moyen âge pour faire des carreaux de vitre ou des armures, et ça pue la pisse quand ça chauffe c'est une horreur >< De toute façon quand tu travailleras au dremel ça puera le pipi quand même :s
Tu peux aussi récupérer des vieux outils chez les dentistes qui s'en débarrassent, ils les changent régulièrement.
C'est parait il sympa mais ça doit être plus long pour graver.
Utilise aussi des papiers de verre ultra fin (genre 600 au mini) pour finir de polir ton oeuvre, même à la salive à la fin.
Va voir sur le forum de jeu de rôle grandeur nature trollcalibur.com, tu y trouveras plein de réponses et d'astuces.
Amuse toi bien.
Just relax and enjoy

01 mars 2013 à 23:07:01
Réponse #7

Svava (alias Hedera)


après avoir emmanché la "bête" .Je pense que la partie travaillante ,celle hors du manche ,devrait être assez courte, à la fois pour la solidité et la precision du geste

La question est peut-être un peu bête, mais comment emmanches-tu ton aiguille, et avec quoi?  Un "instrument" de ce genre serait vraiment ce qui me plairait le plus, reste à tester sur la corne...

J'ai jeté un coup d'oeil sur le net, et en plus de ce qui t'as déjà été dit, . (Comme lorsque l'on se coupe les ongles, plus facile quand ils sont mouillés)

En effet, j'ai lu cela également, ce que confirme :

... dessiné mon motif sur un papier... le reproduire au feutre noir sur mon support... après, dremel... Pas besoin d'une foudre de guerre... Pour les accessoires, les magasins de maquette feront ton bonheur pour pas chère... Prends les outils pour graver le bois... Après chauffer la corne dans l'eau bouillant ça la ramollit à mort... papiers de verre ultra fin (genre 600 au mini) pour finir de polir ton oeuvre... Va voir sur le forum de jeu de rôle grandeur nature trollcalibur.com, tu y trouveras plein de réponses et d'astuces

Merci pour tout ces supers conseils!  :doubleup: (j'ai l'intention de sculpter un os également, le moment venu je me permettrai de te demander à nouveau ton conseil  :-[ ;D).  Et je vais sur le champ jeter un oeil sur trollcalibur...


J'avais acheter une corne de brume chez Cornely il y a des années, de la super qualité, du coup je pense le recontacter pour les rondelles (plaque de corne) qu'il vend, seul hic, elles ne sont pas toutes de la même taille (pour mon usage, elle doivent faire entre environ 25mm et 30mm, avec un écart maximum de 5mm)... si vous avez d'autres idées de fournisseurs fiables, n'hésitez pas...
Victor Hugo disait "c'est une triste chose de savoir que la nature parle et que les hommes n'écoutent pas"... mon credo est de le faire mentir...


02 mars 2013 à 08:48:13
Réponse #8

jeanluc


Bonjour  Svava
Pour emmancher ,je ferai un forage avec une perceuse de calibre légèrement superieur au calibre de l'aiguille ,ensuite un peu d'Araldite et hop !je pense aussi qu'il n'est pas necessaire d'avoir les 7 ou 8 cm de l'aiguille ;ce qui te permettrai d'avoir plusieurs outils avec une seule aiguille : environ  3 cm de partie dégagée (partie travaillante ) et environ 2 cm de partie " enfouie " dans le manche . Ce qui ferait deux outils pour une aiguille ; tu pourrais en profiter pour faire deux profils :un forme plate et un section triangulaire , de quoi faire des sillons de gravure de forme differente
Autre idée qui me vient à l'esprit : il doit exister des petits manches de tournevis de precision,  en metal doré , avec une partie munie d'une bague qui se visse ,ce qui te resoud d'office le problème de l'emmanchement ,avec la faculté de changer facile ment l'aiguille.Si j'ai d'autres idées " fulgurantes " ,je t'en ferai part

02 mars 2013 à 11:48:38
Réponse #9

Svava (alias Hedera)


Alors, je note tout ça!

Pour la partie "construction" de l'outil, je réserve à plus tard, à moins que je ne  trouve un bricoleur sympa qui me le fasse... car oui, je n'ai aucun outillage chez moi, en dehors d'une pince leatherman qu'on vient de m'offrir (je sais, c'est pas bien, faudrait un minimum d'outillage, j'y repenserai quand j'aurai de l'argent à dépenser, là j'ai juste de qui me payer à bouffer, mon loyer et mes factures).

J'irai voir au brico concernant les manches de tournevis dont tu parles.  Je regarderai aussi du côté des burins, j'ai lu sur le net qu'une pointe en losange serait pas mal pour graver des "lettres" (les miennes seront à lignes droites, pas de courbes qui sont plus compliquées à faire apparemment).
Victor Hugo disait "c'est une triste chose de savoir que la nature parle et que les hommes n'écoutent pas"... mon credo est de le faire mentir...


02 mars 2013 à 12:50:10
Réponse #10

jeanluc


Pour les traits droits ,tu pousses sur l'instrument ,pour les courbes,je pense qu'il faut tirer vers soi ,enfin c'est comme çà que je ferais  :-[

02 mars 2013 à 13:19:56
Réponse #11

Svava (alias Hedera)


Ben je n'aurai qu'a pousser alors, aucune courbe dans le taf que je projette  ;D
Victor Hugo disait "c'est une triste chose de savoir que la nature parle et que les hommes n'écoutent pas"... mon credo est de le faire mentir...


27 mai 2013 à 01:34:46
Réponse #12

kalahire


Bonjours,

Pour travailler la corne il te faut la faire trempée dans de l'eau bouillante, si possible plusieurs heures. Sinon tu va bousiller tous tes ciseaux tes fraises.
Bon courage, man. :doubleup:
La vie est une aventure

27 mai 2013 à 13:23:59
Réponse #13

Svava (alias Hedera)


Merci pour l'info, je retiens ce conseil ;)
Par contre, man... euh...   :huh:
Victor Hugo disait "c'est une triste chose de savoir que la nature parle et que les hommes n'écoutent pas"... mon credo est de le faire mentir...


27 mai 2013 à 23:00:18
Réponse #14

kalahire


 :-[ Désolé :-[

Je n'avait pas l'image sur mon ordi, mais maintenant s'est réglé et je suis confus :-[

Mais le conseil pour la corne reste valable.  Je vie en Suède et je suis souvent en foret, je trouve souvent toutes sortes de cornes (Elan, Chevreuille, renne etc).
C'est idéal pour les manches de couteaux.
La vie est une aventure

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité