Nos Partenaires

Auteur Sujet: Teinture d'iode - purification + desinfectant  (Lu 7501 fois)

19 février 2013 à 15:29:50
Lu 7501 fois

VERDUG0


La Teinture d'Iode - Iodine Tincture

Générallement a 1% d'iode en France, a 2% dans les pays Anglophones.

Si vous choppez vos sources en anglias, verifiez bien les dosages!
 
Ca permet de desinfecter. Et de traiter l'eau chimiquement.

On verse 10 gouttes a 1% dans 1L d'eau la plus clair possible (préfiltré). On attends 30 mins par 25°C ou plus.
On verse 10 autres gouttes et on double le temps de repos si eau trouble.
On attends 30 minutes supplémentaires par tranches de 10°C en dessous de 25°C.

J'en ai acheté en pharmacie, 2,5€ les 30ml je crois.
A conserver dans un contenant opaque, j'ai indiqué dessus les dosages, comme ca n'importe quel de mes potes peut s'en servir. Et si j'suis en état de choc ca m’évitera de trop réfléchir.

A éviter chez les femmes enceintes, les problèmes de thyroïde, les allergiques et pour les périodes prolongées.
Le test allergique peut se faire chez un médecin.
[ Assez simple, on applique de la teinture d'iode sur une aire de 8x8cm, on observe en combien de temps la tache disparait. une fois partie, on réapplique au même endroit, si ca ne part pas, on n'est as allergique. ] Jamais testé, info a confirmer.
y a un rapport avec l'allergie au fruits de mer.

Je m'inspire du livre de cody: 98.6 Degrees: The Art of Keeping Your Ass Alive
-et de ce site: http://wwwnc.cdc.gov/travel/page/water-treatment.htm
« Modifié: 19 février 2013 à 16:14:50 par VERDUG0 »

19 février 2013 à 16:05:11
Réponse #1

DavidManise


Attention aussi aux allergies...  ;)
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

19 février 2013 à 16:06:54
Réponse #2

VERDUG0


Bien vu.
c'est dans sle site que j'ai cité en plus.

19 février 2013 à 18:25:41
Réponse #3

Auto


ça se conserve bien dans le temps? (sous entendu: puis-je continuer à utiliser une bouteille 5 ans après sa "péremption" ou c'est plus du tout efficace?)
Si bien protégé de la lumière bien sur..

19 février 2013 à 21:04:14
Réponse #4

loic35


Du coup tu utilise sa a la place des pastille de purification ?

19 février 2013 à 21:27:43
Réponse #5

VERDUG0


Conservation: Je crois que ca se conserve bien. Genre pluseiurs années. Mais vu que je sais pas, je vais chercher ca.

Oui j'utilise ca a la place des tablettes. vu qu'on m'a donné des pastilles de purif, je les ai repartis sur moi/matos histoire de pouvoir assurrer. Enfin, la jsuis en Idf, mais en outdoor/voyage j'ai plusieurs tablettes reparties, et de l'iode que j'utilise par defaut.

19 février 2013 à 21:33:06
Réponse #6

loic35


Et sa marche aussi bien que les tablettes ? parce que ce prix la sa me semble super intéressant (je part en rando a pâque et mettre 20 euro pour des MIcrotruc forte sa me fait chi*r )

19 février 2013 à 22:06:51
Réponse #7

Auto


Et sa marche aussi bien que les tablettes ? parce que ce prix la sa me semble super intéressant (je part en rando a pâque et mettre 20 euro pour des MIcrotruc forte sa me fait chi*r )

Pensant la même chose vis_à-vis des Micropure, qui sont pratique, mais assez chère il faut le dire, je suis passé à la purification à la javel. Un petit flacon en PET rempli de javel, et suivant la pureté de l'eau, tu doses plus ou moins ta javel, en laissant un temps d'action plus ou moins long (plus l'eau et froide, plus on laisse agir longtemps avant consommation)

En revanche, j'avoue n'utiliser que rarement la désinfection chimique, je préfère nettement faire un bon feu de bois et faire bouillir mon eau. D’où l'importance de ne pas se trimbaler qu'avec des quarts.. Une casserole de 2, 3 L est particulièrement pratique pour cela.

19 février 2013 à 22:13:03
Réponse #8

loic35


En relisant le post initial je voit quant même un gros "hic" , il faut connaitre la température de l'eau ( a moin que ce ne soit celle de l'air ?) et donc il faut ce trimbaler 1 thermomètre ( voir deux au cas ou ).

19 février 2013 à 22:22:56
Réponse #9

VERDUG0


je suis passé à la purification à la javel.

Attention, me semble que c'est pas assez fiable pour se baser juste dessus. Du coup demain je chercherai a developper.

il faut connaitre la température de l'eau
Oui, c'est pas cool, mais ce principe vaut pour toute les purifs chimiques .

donc il faut ce trimbaler 1 thermomètre ( voir deux au cas ou ).

Non pas du tout  :lol:
Apprends a estimer la temperature ambiante, pour en deduire la temperature de la flotte.
En étant pointilleu, on respecte les dosage+ les temps, mais faudrait aussi l'appliquer pour les pastilles etc.
L'ideal c'est d'anticiper et de laisser reposer 3h sans etre préssé de boire.

22 octobre 2014 à 20:05:42
Réponse #10

Claude Ponthieu



Je m'inspire du livre de Cody: 98.6 Degrees: The Art of Keeping Your Ass Alive

Dans les procédés de désinfection chimique c’est sans conteste la méthode de prédilection de Cody Lundin.
Il utilise la teinture d’iode à 2% depuis des années et sur de longues périodes. ;)

Il aime à préciser qu’avec le temps les dosages ont augmenté…

Il parle aussi de la désinfection solaire de l'eau dans certaines circonstances — méthode valable si toutes les conditions sont respectées : cette société a fait tous les contrôles et vérifications nécessaires. :up:
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

22 octobre 2014 à 21:56:43
Réponse #11

Tompouss


Euh on m'a toujours appris que l'ingestion d'iode était mauvaise à forte doses et aussi qu'elle à une toxicité chronique (au delà de 2mg/j), à déconseiller à priori pour des usages fréquents ou sur du long terme.

Quelqu'un de plus calé que moi pour me dire si je suis à côté la plaque ?  :huh:
"Pour celui qui ne sait pas vers quel port il navigue, aucun vent n'est favorable" Sénèque

23 octobre 2014 à 10:14:57
Réponse #12

Arnaud


Il y'a quelques contre indications sérieuses suivant la personne, par contre c'est pas comme si le chlore était anodin non plus   ;)

Ce qui fait que Cody la préfère au chlore c'est qu'elle marche mieux sur l'eau turbide, après l’efficacité sur giardia est pas garantie à 100% (8 heure de contact -> 99%) et comme pour le chlore, ça ne marche pas du tout sur le cryptosporidum (pour les régions d'élevage, il s'en fout lui il habite dans le désert  ;#

Sans compter que la teinture d'iode qui est utilisée par des petit malins pour faire du crystal meth est de plus en plus difficile à trouver en pharmacie et est sous le coup d'une directive européenne si ma mémoire est bonne.
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

23 octobre 2014 à 10:39:16
Réponse #13

Tompouss


Sans compter que la teinture d'iode qui est utilisée par des petit malins pour faire du crystal meth est de plus en plus difficile à trouver en pharmacie et est sous le coup d'une directive européenne si ma mémoire est bonne.

En effet, j'en voulais pour tester sur un échantillon de moût de bière lors de la fabrication et contrôler la solubilisation de tout l'amidon, en pharmacie c'est niet...

Pour le chlore (javel) il est pas anodin mais la toxicité chronique est plus élevée (il faut en ingérer plus pour que ce soit dangereux à long terme). Le temps de contact est aussi bien plus faible qu'avec l'iode, 8h de contact ce serait impensable sur une station de production par exemple.

Pour l'emploi de chlore déconseillé sur de l'eau turbide c'est à cause de la formation de THM et d'AHA (trihalogénométhanes et acide haloacétique) lors de réaction avec les matières organiques.

Et effectivement sur les bactéries sporadiques ou celles formant des biofilms l'efficacité est limitée, de mémoire en montant à 50-60ppm (50-60mg/l à peu près) on parvient tout de même à les éliminer mais du coup il faut attendre que le chlore se disssipe pour boire  :glare:

Au final c'est un peu bonnet blanc et blanc bonnet  :huh:
"Pour celui qui ne sait pas vers quel port il navigue, aucun vent n'est favorable" Sénèque

23 octobre 2014 à 10:48:16
Réponse #14

Arnaud


Pour l'emploi de chlore déconseillé sur de l'eau turbide c'est à cause de la formation de THM et d'AHA (trihalogénométhanes et acide haloacétique) lors de réaction avec les matières organiques.

Oui mais pas que... d'après mes souvenirs c'est plutôt du au fait que le chlore se combine avec l'azote des matières organiques pour former des chloramines organiques qui ont un pouvoir désinfectant nul et du coup, à moins de mettre le paquet, t'as plus d'effet désinfectant.

Sinon, que ce soit pour l'iode ou pour le chlore, si c'est une option pour vous, pensez au filtre à charbon pour les éliminer après leur action désinfectante.
« Modifié: 23 octobre 2014 à 10:53:30 par Arnaud »
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

23 octobre 2014 à 11:06:37
Réponse #15

Tompouss


J'essaie d'apporter une précision pour les chloramines, en fait tu as deux sortes :

- celles qui résultent d'une réaction de l'acide hypchloreux avec de l'azote inorganique, qui sentent fort mais conservent un pouvoir désinfectant quoique moindre

- celles qui résultent d'une réaction avec de l'azote organique, qui sentent fort aussi mais qui n'ont plus de puvoir désinfectant.

En traitement de l'eau on utilise la technique dite de la chloration "break point", en fait dans une eau chargée en azote, au départ le chlore se combine à l'azote pour former des chloramines, jusqu'à un certain dosage, puis le chlore que tu injectes ensuite va provoquer la destruction des chloramines (la courbe de concentration présente une "cassure" au moment où le dosage est atteint, d'où le nom de break point).

Par contre à part "au nez", quand ça pue plus le chlore c'est que c'est à peu près bon, bah c'est compliqué et surtout assez aléatoire sur le terrain sans instruments de mesure.

D'accord avec toi pour les filtres avec cartouche CA  :doubleup:
"Pour celui qui ne sait pas vers quel port il navigue, aucun vent n'est favorable" Sénèque

23 octobre 2014 à 11:52:23
Réponse #16

Koala


Bonjour,

Je crois qu'il y a des adjuvants pas sympas dans l'eau de Javel.
Je me souviens très bien (ça m'a marqué!), c'était en 1987 et je purifiais mon eau de boisson avec l'eau de javel, étant dehors en permanence.

Il y a eu une campagne de communiqués radio invitant les gens à ne plus se servir de l'eau de Javel pour purifier l'eau de boisson.

Je n'ai jamais chercher à creuser. Il y avait un champ de tir à proximité, et toujours des restes de pastilles purifiantes en quantité  :)
A voir par celles et ceux qui sont calés en chimie.




23 octobre 2014 à 13:40:38
Réponse #17

Tompouss


Bah rien qu'en France il y a des millions de gens qui consomment chaque jour de l'eau désinfectée à la javel, en sortie de réservoir ou sur les petites stations  ;)

Par contre la javel qu'on trouve à la superette du coin comporte peut être des adjuvants que ne contiennent pas les bidons de javel employés sur les usines de traitement, je vais me renseigner  :)
"Pour celui qui ne sait pas vers quel port il navigue, aucun vent n'est favorable" Sénèque

23 octobre 2014 à 16:46:41
Réponse #18

Koala


Oui, le chlore des stations doit s'apparenter au chlore des piscines.
Par contre, l'eau dite de Javel du commerce doit contenir depuis 1987 des détergents et autres produits de nettoyage.

23 octobre 2014 à 19:55:02
Réponse #19

guillaume


comme pour le chlore, ça ne marche pas du tout sur le cryptosporidum (pour les régions d'élevage, il s'en fout lui il habite dans le désert  ;#

Ca dépend comment est combiné la molécule de chlore. Du DCCNa va tuer les protozoaires, en laissant un temps de contact de 2H à la rigueur pour ceux qui seraient enkystés.

a+

24 octobre 2014 à 04:42:51
Réponse #20

Claude Ponthieu


Ce qui fait que Cody la préfère au chlore c'est qu'elle marche mieux sur l'eau turbide, après l’efficacité sur giardia est pas garantie à 100% (8 heure de contact -> 99%) et comme pour le chlore, ça ne marche pas du tout sur le cryptosporidum (pour les régions d'élevage, il s'en fout lui il habite dans le désert  ;#

Vrai pour l’Arizona, mais pour le reste d’après notre dernière discussion sur la désinfection de l’eau (septembre 2014), dans le cadre d’un kit personnel de survie c’est plus un problème de péremption et de faciliter d’utilisation.

À la question : quelle est la date de péremption de l’Eau de Javel ?
En France, la réponse de spécialiste est
L' Eau de Javel concentrée (9,6 % de chlore actif) se conserve à l'abri de la chaleur, de la lumière et du soleil :
  • 3 mois après la date de fabrication, en période froide.
  • 2 ½ mois après la date de fabrication, en période chaude.
L'Eau de Javel (2,6 % de chlore actif) se conserve pendant 3 ans à l'abri de la chaleur, de la lumière et du soleil.
Les flacons d'Eau de Javel doivent être maintenus fermés et conservés en position verticale.


Attention La date de péremption dépend de la date de fabrication, encore faut-il pouvoir décoder facilement cette date.

Autres arguments de Cody, l’Eau de Javel est incolore, sans doseur pratique…
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

24 octobre 2014 à 05:36:08
Réponse #21

Claude Ponthieu


Pour diminuer les inconvénients des produits halogénés (notamment leur toxicité et leur goût) vous pouvez :
  • filtrer d’abord l’eau, puis désinfecter à une concentration moindre ;
  • diminuer leur concentration en augmentant le temps de contact ;
  • déhalogéner l’eau traitée, par du charbon actif ou par un produit chimique — contre le chlore et l'iode par de la vitamine C ou du thiosulfate de sodium et contre le chlore seulement par de l’hyposulfite de sodium.
    Dans ce cas, laisser à tout prix un temps de contact suffisant avant de neutraliser la désinfection !
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

24 octobre 2014 à 08:38:37
Réponse #22

guillaume


Pour diminuer les inconvénients des produits halogénés (notamment leur toxicité et leur goût) vous pouvez :
  • filtrer d’abord l’eau, puis désinfecter à une concentration moindre ;
  • diminuer leur concentration en augmentant le temps de contact ;

Effectivement cela fonctionne... Si on peut mesurer l'efficacité derrière. Si le terrain, je ne me risquerais pas à diminuer la concentration au pifomètre et en augmentant le temps de contact au pifomètre aussi...

a+

24 octobre 2014 à 17:23:37
Réponse #23

Loriot


Pourtant il existe l'échelle de Diar! (Qui n'a rien a voire avec Jacque Au')

Diar'e, mou
Diar'ee, très mou mais encore solide et ou des glaires
Diar'eee, liquide mais avec des morceaux solide et ou des glaires
Diar'4e, liquide avec des morceaux solide et ou des glaires et du sang.

Jamais testé plus loin... Je laisse ma place aux autres!  ;D

Bon PAVC si ça pose problème!
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

17 décembre 2014 à 15:43:51
Réponse #24

merlinfight


dites moi, il y a une personne qui a un retour d expérience sur un Katadyn Combi ? car je pense que ça va être mon future achat pour compléter les micropur.
merci

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité