Nos Partenaires

Auteur Sujet: STATIQUE par temps froid, équipement et techniques.  (Lu 11277 fois)

17 janvier 2013 à 18:01:05
Réponse #25

Torak


Je n'ai jamais testé mais je ne suis pas sur que ca soit révolutionnaire.


Eh bien justement J'AI testé et je le porte encore régulièrement lorsque je vais au lycée ben je peut te dire que c'est efficace
c'est difficile de convaincre qq par internet surtout pour du matos mais si tu as l'occasion de trouver celui que je décrit je te jure prend le  ;)
En plus je ne suis pas sur qu"il coûte bien cher   :)

Sur ce début de paralisie de la france juste due a des annonces de neige je vous laisse
A+

Lucas
C'est pas mieux c'est different.

17 janvier 2013 à 18:34:27
Réponse #26

Kilbith


Eh bien justement J'AI testé et je le porte encore régulièrement lorsque je vais au lycée ben je peut te dire que c'est efficace
c'est difficile de convaincre qq par internet surtout pour du matos mais si tu as l'occasion de trouver celui que je décrit je te jure prend le  ;)
En plus je ne suis pas sur qu"il coûte bien cher   :)

Sur ce début de paralisie de la france juste due a des annonces de neige je vous laisse
A+

Lucas

La technique est ancienne (somflex écran en France sur des vestes et alupec comme sous couche) et revient régulièrement (thermoflect des sac snugpack ou Carinthia). Je crois que vous parlez des sous vêtements columbia que l'on trouve cette année.
http://www.columbia.com/on/demandware.store/Sites-Columbia_US-Site/default/Link-Page?cid=Technology_Omni-Heat_Reflective

Cela fonctionne, c'est clair. Le problème c'est que ça fonctionne d'autant mieux que l'on a chaud (production de chaleur radiante), donc quand on s'active. Et quand on s'active on n'a pas vraiment besoin d'isolation supplémentaire, on en a besoin au repos. D'un autre coté en "bloquant la chaleur" à proximité du corps on doit avoir un gain sur l'efficience des couches suivantes (froid convectif) car la différence de température int(au delà de la barrière IR)/ext est alors plus faible.

J'ai eu la curiosité de peser le tshirt Columbia (pas donné par ailleurs) : je ne me souviens plus, mais c'était assez lourd...environ le poids d'un tshirt technique supplémentaire. Comme cette dernière solution est plus polyvalente pour MES besoins, je ne suis pas allé plus loin. je ne sais pas si le surpoids était du à la couche réflective ou à la structure du sous vêtement. Ceci dit, si on cherche une sous couche très isolante et fine, c'est certainement un choix à considérer.

Si quelqu'un à des données plus pertinentes : ce serait intéressant de les partager ici.
« Modifié: 17 janvier 2013 à 18:42:15 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

07 février 2013 à 19:53:11
Réponse #27

Baptiste


Salut,vous allez me prendre pour un bleu, mais j'ai besoin de vos lumières.

En ce moment, il fait 1 degré, petit vent bien frais dans ta face et je dois rester assis sur une chaise de camping de 7h30 à 11h (observation faune =), le plus immobile possible.

1 degré, c'est rien et pourtant j'ai TRES froid. Je souffre particulièrement des pieds et des genoux (sisi).

Voici comment je suis vétu (en rouge les améliorations mises en place dès demain):

tête aux pieds: couche camo 3d ultra léger, c'est cosmétique et n'a quasiment aucune incidence sur mon isolation.

Tête: 2 buffs coolmax, bonnet cagoule intégrale et tour de cou en laine
Corps: t shirt thermique acrylique moulant, tshirt coolmax, polaire épaisse synthétique, coupe vent il manque clairement une épaisseur du genre une autre polaire 400 ou une doudoune légère en duvet
Mains: liner soie, gants acrylique  on vire les acryliques, on met des mitaines en laine et des moufles coupe ventDes bonne vieilles mouffles, il n'y a que ça de vrai. On en trouve des super avec liner en polaire pour pas très chère
Jambes: guêtres, pantalon, chaussettes montantes laine je n'ai aucun collant digne de ce nom, je vais essayer de composer avec un pantalon de survet sous le pantalonLà, ça te prend des combinaisons et un pantalon coupe-vent
Pieds: liner mérinos, chaussettes merinos, mi bas laine. là je vois pas pourquoi j'ai encore froid. Est ce que rajouter un "tapis" de rondins de bois pour m'isoler du sol apporterait quelque chose ?Des bas coupes vapeurs et de bonnes chaussures imperméables (quitte à prendre des bottes rembourées

J'ai oublié de préciser que je ne peux pas me charger de beaucoup de matos tant en volume qu'en poids (le sac est déjà plein). La couverture en laine ou le sac de couchage en couv, j'y ai déjà pensé, mais non.

Avez vous des suggestions ?

Bonjour,

1) si tu es statique avec un contact avec un objet froid comme le sol ou un meuble, il faut t'isoler ce ce dernier avec un matelas en mousse (matelas bleu) ou tout autre matériau isolant.
2) en statique, il faut beaucoup se couvrir. Pour exemple, en statique par -20 degrés secs je porte :

Haut:
-Combinaison louis garneau moulant et épaisse (un peu plus fine qu'une polaire R1) ;
-Haut en mérinos ;
-Gilet sans manche en duvet 600 ;
-Petite doudoune en duvet 800 ;
-Coupe vent en gore-tex (ou équivalent), mais en statique, n'importe quel coupe vent fera l'affaire puisque tu risques de peu transpirer.

Tête :
-Cagoule en R1
-Bonnet en polaire 400

Bas:
-Combinaison en même matière que pour le haut ;
-Pantalon en R1
-Pantalon en 400
-Pantalon coupe vent

Pieds:
-Bas fins synthétiques
-Bas coupe vapeur (un must have pour les frileux des pieds...)
-Bas épais en laine
-Grosse chaussures d'alpinisme (Scarpa Freney)



Si tu as froid, isole toi et ajoute des couches, mais attention, les couches doivent être agencées de façon à ne pas être trop comprimées, sinon, elles perdent de leur pouvoir isolant (surtout pour le duvet).

J'ai fait quelques remarques dans ton texte.
La vie est étrange parfois, on ne veut pas partir loin de ceux que l'on aime mais on ne veux pas non plus revenir en laissant ceux que l'on a appris à aimer...   Moi

10 février 2013 à 11:18:15
Réponse #28

karlus


petit truc coupe vent qui marche du tonnerre!!!...la toile de parachute.
je me suis fabriqué une veste type "k-way" en double toile de parachute et comme cette matiere est a porosité zero,le vent ne passe pas ou tres peu!!! :doubleup:
 et si tu a assez de toile,tu te fait un pantalon aussi...crois moi,ce matos ma déjà dépanné quelques fois!! ;) et puis rien ne t empeche de doubler ton vetement... ;#
  porte toi bien
 a plus
   karlus

10 février 2013 à 11:34:40
Réponse #29

Ulf


Je reviens sur le sujet.

La solution adoptée, qui fonctionne:

-> approche du site avec tenue adaptée.
-> sur le site, on fait comme pour bivouaquer: déroulage de tapis + sac de couchage adapté + grosses chaussettes en plus (moins les chaussures). La seule différence, c'est un petit fauteuil ras de sol pour soutenir les reins en position assise, à défaut d'un tronc d'arbre.

J'ai trop de choses prioritaires à acheter (objos, livres) avant d'investir dans du matos "froid" qui me servira au plus un mois par an.

01 janvier 2015 à 13:24:08
Réponse #30

Living Dead


Pardonnez-moi de déterrer le sujet.
Confronté au même problème que ULF à peu de choses prés.
Le hic, c'est que je suis équipé de bottes caoutchouc toutes cons, comme en ce moment il y a des périodes de crues et que pour accéder à mes spots de pêche je dois traverser quelques champs recouverts d'une bonne quinzaine de centimètres de flotte bien froide (voire gelée par endroit, mais pas assez d'épaisseur pour marcher dessus sans craquer la glace).
Une fois sur place et en quasi statique, pas de problème de froid (multi-couches jambes et haut, bonnet, capuche par dessus quand ça souffle) si ce n'est aux pieds.
On s'en doute, le sol est boueux, froid, bref tout ce qui va bien au bord de l'eau.
Le froid arrive par le dessus du pied (enfin, c'est ce que je ressent)  :'(.
Deux paires de chaussettes polyamide/laine (51% de cette dernière) qui ne serrent pas le pied et une semelle home-made Alu/Depron 6 mm (pas cher en prix de reviens, assez vite fait, et on se fout de les bousiller  ;#) dans les bottes volontairement choisies avec une pointure au dessus (pas de compression des petons).
Température oscillant entre -6 et 4 degrés (pas dans la même journée, je précise).
J'avais pensé ajouter de l'alu sur la partie supérieure du pied dans la botte, mais je me demande si un effet condensation ne viendrait pas aggraver la situation.
La solution serait surement d'invertir dans une autre paire de bottes, mais avec peu de moyen, ma priorité est l'acquisition d'un SDC mini -10 confort après m'être acquitté de l'achat de la carte de pêche 2015  ;D.
Si quelqu'un avait une idée pour mes petits petons, je suis preneur, ça augmenterait grandement mon confort  ;)
Tout ce que je sais, c'est que je ne sais pas tout...

01 janvier 2015 à 18:22:30
Réponse #31

Ulf


Des bottes en caoutchouc en statique, sous les +10C°, perso je n'y arrive pas !

De -1C° à 10C° c'est bottes isolées néoprène...

Sinon tu fais comme je faisais avant
-> approche du site en bottes
-> sur site, tu te déchausses et tu mets des grosses chaussettes + un sac plastique + un tapis sous les parties du corps qui touchent le sol.

01 janvier 2015 à 19:20:51
Réponse #32

Living Dead


Etaler du tapis sur +/- 20 mètres, bof  ;) (quasi statique), et le froid m'arrive sur le dessus des grolles, pas pas la semelle. Je note pour les bottes néoprène   :up:(m*rde, noël c'était la semaine dernière...  ;#)
Tout ce que je sais, c'est que je ne sais pas tout...

02 janvier 2015 à 00:08:38
Réponse #33

musher


Essayes les bottes hiver de l'armée suédoise.
C'est des bottes prévus pour la garde dans la neige.
Elles ont plusieurs semelles isolantes, un chausson isolant (en 2 exemplaires pour pouvoir les faire sécher en les permutant ).
Elles sont données  pour - 40 °C (surement en mouvement)
J'en ai trouvé une paire neuve dans un surplus en Allemagne
Avec 2 paires de chausettes (une de marche D4 et une 100% laine d'alpiniste des années 50), je reste 2 heures assis,sans bouger, sur un quad par -7°C, en plein vent (dimanche dernier sur un plateau ou il y a un champ éolien) sans avoir froid aux pieds
1,80 m sur une carcasse de quad 250 chinois, ça facilite pas la circulation au niveau des jambes

Avec mes bottes Grand froid de l'armée Française (bottes doublées néoprène d'Aigle) et les mêmes chaussettes, j'avais froid aux pieds.

02 janvier 2015 à 10:02:34
Réponse #34

raphael


« Modifié: 02 janvier 2015 à 13:09:06 par raphael »
Se connaitre et s'accepter


02 janvier 2015 à 15:00:10
Réponse #35

musher


Tu peux aussi essayer de mettre dans tes bottes des chaussons de Sorel Caribou (jusqu'à -40 °C mais surement en mouvement)

http://www.expe.fr/fr/chaussons-pour-caribou-homme-1.html

L'intéret, c'est que tu gardes l'étanchéité des bottes caoutchouc pour traverser tes "marécages" et tu as un vrai chausson grand froid
Si tu transpires dans tes bottes, vu l'épaissur du chausson, il restera toujours une partie  du chausson sec ( et donc isolant)

L'inconvénient,
- quid de la forme extérieure du chausson et de la forme intérieure de la botte car c'est pas prévu initialement pour être utilisé ensemble
- Quid du confort pour marcher si le chausson s'adapte pas parfaitement à la botte

C'est une solution que j'avais envisagé quand j'en avais marre de me geler les pieds dans mes bottes néoprène.
J'avais les chaussons de rechange de mes kamik (concurent de Sorel au Canada)et je voulais aller chez D4 (ou un magasin de chasse) avec mes 2 paires de chaussettes et les chaussons pour trouver une paire de bottes qui iraient bien.

Par contre j'ai pas à marcher avec.
Quand je les mets, je marche pour mettre les chiens du chenil au camion, ensuite sur place pour les atteler. Quand c'est fini, on fait l'inverse.

Après c'est 2 heures assis sur le quad sans bouger.
Y a juste si une pente est trop raide ou trop boueuse que les chiens calent. Je descends marcher à côté du quad pour les aider.

02 janvier 2015 à 17:01:14
Réponse #36

camoléon


Salut,

dans ce cas, je privilégie également la laine: T-shirt mérinos, veste woolpower, chemise ou sur-chemise/pull camionneur, swanndrii bushshirt, pantalon laine/feutre armée suédoise.
Bonnet laine+capuche, buff mérinos, gants weatherproof Sealskinz et sous-gants mérinos.
Chaussettes Woolpower et chaussures Merell Iceclaw.

Au besoin, pare-soleil alu sous les fesses ou dans les couches de vêtements.

Pourquoi pas un sac de couchage ou un quilt tout en restant en position assise?

Pourquoi pas l'utilisation d'une tente-affut?

En poncho/abri, je préfère toujours le modèle old-school soviétique (pas bruyant, nombreuses ouvertures possibles).
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

02 janvier 2015 à 19:06:58
Réponse #37

Living Dead


J'utilise déjà un bivy, ça me fait un coin de repli pour éviter de me faire rincer la paillasse  :D.

Je vais zieuter pour des chaussons dans un premier temps, mais il me faut maintenant investir dans un bon SDC, ça fait un moment que le Snugpak Traveler (même avec un sac à viande polaire datant de mes années sous-off et une couv polaire aussi) a montré ses limites, mais c'est un autre sujet.

Merci à tous pour les pistes   :doubleup: :doubleup:
(PS suis noc, j'aurais du y penser aux chaussons  :bang: :bang:, mais à force de vouloir faire du bricolage à 2 roubles pour économiser un peu de pépettes...)
Tout ce que je sais, c'est que je ne sais pas tout...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité