Nos Partenaires

Auteur Sujet: Le permanganate de potassium  (Lu 91761 fois)

17 octobre 2006 à 11:33:14
Lu 91761 fois

Maximil


LE PERMANGANATE DE POTASSIUM

Découvert en 1659, ce composé est également connu sous les noms de "sel de potassium" ou de "cristal de Condy". Le permanganate de potassium est un sel inorganique de formule chimique KMnO4. A l'état solide, il se présente sous la forme de cristaux violets. Lorsqu'il est dissous dans l'eau, il forme une solution aqueuse violette. C'est un composé sans odeur, et au goût amer. Mais tout d'abord:

Mises en gardes :

•   R: 8 (Favorise l'inflammation des substances combustibles)
•   R: 22 (Nocif en cas d'ingestion)
•   R: 50/53 (Très toxique pour les organismes aquatiques, et peut entraîner des effets néfastes à long terme sur l'environnement aquatique)
•   S: 2 (Conserver hors de la portée des enfants)
•   S: 60 (Eliminer le produit et son récipient comme un déchet dangereux)
•   S: 61 (Eviter le rejet dans l'environnement)
•            Favorise l'inflammation des matières combustibles. Nocif en cas d'ingestion.
En cas d'inhalation de poussière: L'inhalation peut provoquer des oedèmes des
voies respiratoires.
En cas de contact avec la peau: brulures.
En cas de contact avec les yeux: brulures. Danger d'opacification de la cornée.
En cas d'ingestion: nausée et vomissement. Danger de perforation pour
l'oesophage et l'estomac
Le permanganate de potassium colore la peau et le linge en violet. Ne pas l’associer au nitrate d’argent ou à l’eau oxygénée. 
N'utiliser que très peu de produits, la réaction peut s'emballer. En cas d'urgence pour éteindre les flammes, verser un peu d'eau froide dans la boite.

Ce site, l'auteur, ou les modérateurs, ne pourraient être tenus responsables des accidents, problèmes, ou conséquences physiques ou corporelles suite à une mauvaise utilisation de ce produit. Vous ne pourrez pas dire que vous n'avez pas été prévenu !



Quelques données:
Forme: solide
Couleur violet
Odeur inodore
pH à 20 g/l H 2 O ( 20 °C) ~ 7-9
Point de fusion 50 °C
Décomposition thermique > 240 °C



C’est un réactif oxydant aux multiples proprietés : trois de celles-ci vont nous interesser aujourd’hui: la desinfection du corps (muqueuse, peau...), la désinfection de l'eau, le feu chimique.
On peut aussi se servir du permanganate du KMnO4 pour:
- teinter des bois et faire apparaître des veinures (dilué, il donne une coloration noire au bois) pour nos couteaux ou nos haches)
- jardinage: désinfecte et soigne certaines maladies
- agriculture
- chimie
- teinture
- aquariophilie
- etc.


Désinfection du corps :
En solution diluée, KMnO4 peut être utilisé pour des bains de bouche (0.25%) ou comme désinfectant pour les mains (1%).
Effet hémostatique : nettoyage des plaies, desséchants.
On trouve en pharmacie des sachets contenant 0,25 g de permanganate de potassium solide : la dissolution du contenu d’un sachet dans 2,5 L d’eau permet d’obtenir une solution violette qui peut être utilisée comme antiseptique externe.
Le prix est d'environ 0.2 euros (20 centimes d'euros) le sachet de 0.25gr. Un sachet de 100 gr vous couterait donc dans les 6 euros (100gr, c'est énorme).
Permanganate de potassium - KMnO4.Solution aqueuse ao 1/10 000 soit 1 g pour 10 litres d'eau
Peu couteux, non allergisant, inactive la plupart des virus ( HIV ???) mais coloration des téguments et toxicité +++ par voie orale. Effet désséchants de la peau.
Attention aux comprimés qui sont plus longs à se dissoudre complétement et risque de brulure chimique.Ce médicament est un antiseptique local, il est utilisé pour l'antisepsie de la peau, des muqueuses et des plaies superficielles. On en trouve dans l’eau de Dakin.


Désinfection de l’eau :
Je n'ai trouvée aucune donnée fiable et vérifiée pour le moment concernant la posologie, autre que pour la désinfection de l'eau des aquariums.


Feu chimique :
Le permanganate de potassium solide est un oxydant très puissant. Il se produit une réaction très exothermique lorsqu'il est mélangé à de la glycérine. Il peut alors se produire une combustion spontanée qui peut faire fondre le verre et un grand nombre de récipients et peut enflammer toute substance inflammable proche. D'où le danger lié au stockage de cette matière: il faut le mettre dans un contenant fiable !
Le coût est faible: comptez 5-6 euros (KMnO4 et glycérol) pour pouvoir lancer un très grand nombre de feu (avec des petites quantités, vous êtes tranquille pour longtemps)
Quel interêt en survie ? Si les contenants sont étanches, aucun problème pour allumer un feu. Mais surtout, comme le magnesium, la réaction monte très haut en température et permet donc d'allumer des bois humides. Autre avantage non négligeable, la réaction prenant du temps, il est possible de préparer la réaction au coeur du futur feu, et de refermer celui-ci de telle sorte qu'aucune déperdition de chaleur ne se fasse.
Dernier avantage, vous êtes sûr que le feu se fasse: un petit tas, une goutte et c'est parti, pas de problème lié au vent, au froid etc... La seule crainte du KMnO4, c'est leau dans laquelle il se dissout: cela n'empêche pas la réaction, mais l'eau refroidissant celle-ci, il n'est pas certain d'obtenir une flemme dans ce cas. Comme toujours, la pratique permet de transformer la théorie en experience.
Nota: la glycérine se trouve aussi en pharmacie et n'est pas nocive. Elle coule lentement et aurait des proprietés laxatives. On peut s'enservir pour d'autres choses comme du savon, ou bien éviter que les miroirs ou masque de plongée ne s'embue.

Voici l'experience:
Faire un petit tas de permanganate de potassium (avec des gants, c'est un rappel) sur une surface ne craignant pas le feu (pour un essai) ou bien sur des copeaux de bois, feuilles etc..
Faire un léger trou (genre volcan) en haut


Enfilez correctement vos lunettes. Verser une goutte de glycérol sur le tas à l'aide d'un compte-goutte (trouvable en pharmacie, on peut transporter la glycerine dedans).


Vous disposez de quelques secondes (entre 5 et 120 suivant la répartition du mélange, les conditions etc... mais cela reste facile à prévoir) pour refermer votre feu, ou mettre des branches dessus etc...  et éloignez vous.

Puis le premier indicateur vraiment visible, cela se met à fumer  :)


Et moins de 3 secondes après, une violente flamme apparait, en même temps que de la fumée (que l'on ne respire pas, comme toujours  ::) ).


Le glycérol est oxydé par le permanganate.  Le KMnO4 chauffe et la chaleur fait qu'il libère plus rapidement son oxygène. Puis, il brûle. La couleur violette des flammes est due à la combustion du permanganate.

Puisque certains m'ont posé la question (n'est-ce pas Guillaume), voici la réponse:
14KMnO4 + 4C3H5(OH)3 --> 7K2CO3 + 7Mn2O3 + 5CO2 + 16H2O
Content ?  ;D


Quelques liens utiles :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Permanganate_de_potassium
http://en.wikipedia.org/wiki/Potassium_permanganate
http://www.univ-pau.fr/~darrigan/chimie/exp03.html
http://jchemed.chem.wisc.edu/jcesoft/cca/cca3/MAIN
http://j.miot.free.fr/Symptomes.htm pour soigner des arbres
« Modifié: 20 octobre 2006 à 11:02:42 par Maximil »
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

17 octobre 2006 à 11:48:12
Réponse #1

Kilbith


 :akhbar:

Maximil : Génial !

 :akhbar:

17 octobre 2006 à 11:53:48
Réponse #2

promeneur4d


Il y a quelques années j'ai acheté le livre ''vivre dans la nature'' de Hugh McManners  :down: . Il y a des trucs a mourir de rire (la perche est un poisson dangereux  ;D ).
A la page 74 c'est ecrit:

Purification de l'eau:

Permanganate de potassium
Ce produit chimique peut entre autres servir a steriliser l'eau. Il doit etre dissous dans l'eau jusqu'au rosé.

Heureusement qu'a la pharmacie ils m'en ont pas vendu.
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

17 octobre 2006 à 11:54:55
Réponse #3

corwyn


Pas si génial que ça!

Le permanganate, comme la plupart des produits chimiques dangereux, ne sont à utiliser qu'avec prudence et compétence.
Que les propriétés intéressantes du permangante ne vous fasse pas oublier ses inconvénients non des moindres.

Il ya quand même d'autres alternatives pour désinfecter et faire du feu... pour ma part je ne cautionne pas l'utilisation du permanganate pour aucune de ces utilisation. :down:
« Modifié: 17 octobre 2006 à 11:58:44 par corwyn »
La pauvreté des moyens engendre la richesse du résultat.
-------------------------------------------------------
Contrairement aux chasseurs qui, eux, ne sont pas des lapins, les pollueurs, eux, sont des ordures.

17 octobre 2006 à 12:13:17
Réponse #4

Maximil


Promeneur 4D:
Je sais que le KMnO4 est utilisable en désinfection de l'eau. Je n'ai rien mis dans l'immédiat car je ne connais pas les dosages exacts et donc ne veut pas commettre d'impair. Mais ca marche. On s'en sert pour éviter la tourista par exemple dans pas mal de pays. Son côté solide le rend parfois plus pratique que la javel.

Aucune pharmacie en France ne peut refuser de vous vendre du KMnO4 si vous leur donnez une raison valable (désinfection externe par exemple, ce pourquoi c'est vendu entre autres).

Corwyn: Le KMnO4 est dangereux, certes. Mais pour ma part, je dirais autant que le hypochlorite de sodium (NaCIO, eau de javel). Quels inconvénients a ce produit (pollution, acidité etc...) que n'ont pas la plupart des produits chimiques ? On utilise pour la plupart de la javel, de l'alcool à brûler, de l'acétone et pour ceux qui font des couteaux, de l'acide chlorydrique, du perchlorure de fer etc... Je ne vois vraiment pas où est le problème...  Quelques uns ont eu la démonstration au WE canoé, ils peuvent dire ce qu'ils en pensent.

Pour désinfecter de l'eau, je préfère du micropur, et pour faire du feu, je prends mon bic. Mais si je veux tester et apprendre d'autres choses, aucun problème. Beaucoup de produits du commerce s'en servent (le Dakin par exemple en a ), et on en trouve même dans les jeux pour enfants genre "petit chimiste" et autres. Il faut faire attention (normal), mais il ne faut pas exagerer non plus.
« Modifié: 17 octobre 2006 à 12:16:44 par Maximil »
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

17 octobre 2006 à 12:20:23
Réponse #5

promeneur4d


modo: désolé, erreur. Tu avais 14 ans donc elle a eu raison

J'ai ecrit plus haut:
''Heureusement qu'a la pharmacie ils m'en ont pas vendu.''
« Modifié: 17 octobre 2006 à 12:28:01 par promeneur4d »
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

17 octobre 2006 à 14:19:06
Réponse #6

Pierre


Salut à tous,

C'est vrai que j'ai assisté le WE dernier aux essais ....transformés du permanganate avec la glycérine. C'est impressionant d'efficacité.  :o  :up:

Ceci dit, c'est intéressant à savoir, mais je ne crois pas que j'en ferais une habitude et que je remplacerais les systèmes classiques pour faire du feu par celui là.

Est ce le coté "petit chimiste" ou "trop facile pour un survivor  ;)" ? ...Je ne sais pas !
Pour moi ce n'est pas gagné ! Faut que j'y réfléchisse.  ;)

A+
Pierre

 

17 octobre 2006 à 17:11:39
Réponse #7

corwyn


Je suis bien d'accord avec toi Maximil, c'est juste qu'il y a tellement d'autres possibilités, même en chimie, pour faire du feu ou désinfecter que l'utilisation du permanganate ne me parait pas des plus adéquate.

Si tu me permet une analogie il est possible de pêcher avec une canne à pêche ou avec une grenade; il est possible de chasser avec un fusil ou avec une mitrailleuse lourde.
Il existe toujours des alternatives et je pense que, tout comme pour l'eau de javel, le permanganate fait partie de "l'artillerie lourde". En tant que connaissance théorique c'est utile mais ça s'arrête là.
« Modifié: 17 octobre 2006 à 17:27:05 par Maximil »
La pauvreté des moyens engendre la richesse du résultat.
-------------------------------------------------------
Contrairement aux chasseurs qui, eux, ne sont pas des lapins, les pollueurs, eux, sont des ordures.

17 octobre 2006 à 17:29:53
Réponse #8

Maximil


Je suis d'accord avec toi: mais si je suis en situation de véritable survie, je ne me ferais pas ch.. avec une canne à pêche si j'ai une grenade avec moi.
Il n'y a pas d'artillerie lourde en survie à mon sens, juste des procedés plus ou moins efficaces.
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

17 octobre 2006 à 17:40:29
Réponse #9

corwyn


Tu dis ça parce que ça t'amuse qu'on polémique ensemble  ;)

P.S. Tu larguerais vraiment une grenade dans un lac?  :o
La pauvreté des moyens engendre la richesse du résultat.
-------------------------------------------------------
Contrairement aux chasseurs qui, eux, ne sont pas des lapins, les pollueurs, eux, sont des ordures.

17 octobre 2006 à 17:42:10
Réponse #10

DavidManise


Hmmm...  Je comprends ton point de vue, Corwyn, mais le fait est que cette connaissance est utile, selon moi.  Le permanganate reste l'un des rares produits chimiques relativement stables et faciles à conserver/transporter qui permette de faire à la fois du feu, un antiseptique externe, un purificateur d'eau, un antifongique pour les plantes, et j'en passe.  C'est aussi, à la campagne, un produit qu'on peut trouver un peu partout chez les agriculteurs et qui, si on connait son potentiel ET SES DANGERS peut être employé à des fins de survie.

Bref, personnellement je préférerais que tu mettes en garde spécifiquement des risques concrets et des erreurs à ne pas commettre, plutôt que de simplement protester et dire qu'on devrait proposer autre chose (même si je comprends ta démarche).  Si on "propose autre chose" à chaque fois qu'une technique ou qu'un truc comporte un risque, très vite on ne fait plus rien, ou au minimum on limite ses options pas mal, ce qui est contraire à une démarche de survie qui consiste à connaître les risques, à comprendre comment ça marche, et donc à ouvrir au maximum ses options pour avoir toujours plus de solutions que de problèmes.

Bref, je suis plutôt pour l'éducation aux risques et pour la responsabilisation, et pas pour l'interdiction.  Qu'on mentionne que la technique comporte des risques et qu'on dise "c'est moin risqué de prendre un allume-feu classique", ok.  Sans problème.  Mais c'est le genre de truc dont on va continuer de parler...  tout en encourageant bien sûr les mises en gardes, et même les réactions comme la tienne qui sont très saines, selon moi, dans la mesure où elles attirent l'attention des lecteurs sur les dangers du truc.

Donc voilà...

Ciao !

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

17 octobre 2006 à 17:59:34
Réponse #11

corwyn


Je n'ai pas revendiqué autre chose...

Citer
Le permanganate, comme la plupart des produits chimiques dangereux, ne sont à utiliser qu'avec prudence et compétence.
Que les propriétés intéressantes du permanganate ne vous fasse pas oublier ses inconvénients non des moindres.
La pauvreté des moyens engendre la richesse du résultat.
-------------------------------------------------------
Contrairement aux chasseurs qui, eux, ne sont pas des lapins, les pollueurs, eux, sont des ordures.

17 octobre 2006 à 18:03:42
Réponse #12

Maximil


Tu dis ça parce que ça t'amuse qu'on polémique ensemble  ;)
P.S. Tu larguerais vraiment une grenade dans un lac?  :o

Je ne dis pas çà pour polémiquer, mais parceque je le pense. Oui, si je crève de faim, que j'ai un lac, des poissons et le choix entre une canne à pèche et des grenades, je n'hésiterais pas une seule seconde à me servir des grenades.
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

17 octobre 2006 à 18:19:01
Réponse #13

corwyn


Ah! Là je suis surpris!
Jusqu'à présent j'étais assez d'accord avec toi sur le fond et je chipotais sur la forme mais là je m'inscris en total désaccord.

Enfin je vais y réfléchir parce que ça me parait plus complexe que ça en à l'air comme situation...
La pauvreté des moyens engendre la richesse du résultat.
-------------------------------------------------------
Contrairement aux chasseurs qui, eux, ne sont pas des lapins, les pollueurs, eux, sont des ordures.

17 octobre 2006 à 18:37:26
Réponse #14

ipphy


Ah! Là je suis surpris!
Jusqu'à présent j'étais assez d'accord avec toi sur le fond et je chipotais sur la forme mais là je m'inscris en total désaccord.

Enfin je vais y réfléchir parce que ça me parait plus complexe que ça en à l'air comme situation...


Perso je ne suis pas surpris!
On parle de survie, donc de situation extrème et rare, ou l'intégrité physique passe avant la "nature"!
Qu'est ce qu'une grenade dans un lac? pas grand chose, surtout si maxi le fait qu'une fois ou 2!
Ce n'est pas comme si des centaine de pécheurs à maurice péchaient aux explosif, ce qui a durablement pourri le lagon.

ps: attention maxi, avec la grenade: "pas de moignon, pas de poisson"  ;D

17 octobre 2006 à 20:22:15
Réponse #15

guillaume



Puisque certains m'ont posé la question (n'est-ce pas Guillaume), voici la réponse:
14KMnO4 + 4C3H5(OH)3 --> 7K2CO3 + 7Mn2O3 + 5CO2 + 16H2O
Content ?  ;D


Merci  ;D!

Je vais donner ça à mon prof de physique voir si il reconnait.  ;)

Perso, je trouve que le KMnO4 + glycérine est surprenant d'éfficacité!

Ensuite à savoir si je vais en transporter dans mon sac (surtout que le bois gras, c'est gratos), je sais pas.

a+

17 octobre 2006 à 20:47:48
Réponse #16

gglt



Puisque certains m'ont posé la question (n'est-ce pas Guillaume), voici la réponse:
14KMnO4 + 4C3H5(OH)3 --> 7K2CO3 + 7Mn2O3 + 5CO2 + 16H2O
Content ?  ;D


K2CO3 et Mn2O3 ? C'est 2 résultantes de la réaction chimique sont elles toxiques ou polluantes ?

Faut-il envisager cette réaction uniquement dans un cadre de survie ou est-ce raisonnable sur un plus long terme ?
Il n'y a qu'une seule manière de le savoir : il faut essayer.

17 octobre 2006 à 20:54:48
Réponse #17

Diesel


C'est un bon truc à connaître mais si le gars à la bonne idée de prendre du permanganate il y a des chance qu'il pense avant à prendre aussi un firesteel, du  magnésium ou simplement un briquet ...  ::)

En tout cas la démo de Maximil était sympa. Tout le monde a bien aimé.  ;D

Perso entre le magnésium et le permenganate, je préfére le premier. Compact, durable, il ne craint pas grand chose contrairement au permanganate qui est en poudre (donc sachet obligatoirement).

18 octobre 2006 à 00:02:44
Réponse #18

François


Le centre du sujet est: y a-t-il un produit chimique type permanganate de potassium qui pourrait apporter une solution sûre à certaines situations?

La réponse apportée est, si j'ai bien compris, pas si évidente: le permanganate est difficile à trouver. Il faut le conserver. C'est dangereux, etc.

Dans le même genre il y a le carbure de calcium : un peu d'eau, une étincelle, et on a un cailloux qui brule longtemps et qui fait un excellent allume-feux.

Pour les amateurs de formules chimiques : CaC2 + 2 H2O -----> Ca(OH)2 + C2H2
En clair :   Carbure de calcium + Eau  ---->  Chaux + Acéthyléne

Avec les mêmes inconvénients : difficile à trouver. Il faut le conserver. C'est dangereux, etc.

J'ai jamais essayé, mais il parait qu'on peut pêcher à la grenade avec  ;)
« Modifié: 18 octobre 2006 à 09:29:48 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

05 novembre 2006 à 08:41:23
Réponse #19

gglt


J'apporte mon grain de sel (de potassium  ;D)

Je viens de recevoir le live de F.Couplan : Vivre en pleine nature. A la page 165, il est fait mention du permangante de potassium pour purifier l'eau.

Citer
permanganate de potassium (solution saturée : 4-5 gouttes par l) - coloration violette, qui disparaît en moins d'une demi-heure

Visiblement, ça existe aussi sous forme liquide, je ne sais pas quelle correspondance on peut faire avec la forme granuleuse.
Il n'y a qu'une seule manière de le savoir : il faut essayer.

05 novembre 2006 à 10:00:51
Réponse #20

promeneur4d


C'est écrit solution saturée je crois que ca veut dire qu'on en met dans l'eau jusqu'a ce que ca ne se dissout plus (certains grains restent au fond)  :-\
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

05 novembre 2006 à 10:44:16
Réponse #21

gglt


Effectivement, je viens de vérifier sur Wikipédia
Citer
Une solution peut être
  • saturée : à une température et une pression données, une solution saturée est une solution qui ne peut plus dissoudre de soluté ;
  • insaturée : une solution insaturée est une solution qui peut dissoudre plus de soluté, aux conditions du système ;
  • sursaturée : une solution sursaturée est une solution contenant une plus grande quantité de soluté dissous que celle qui correspond à l'équilibre aux conditions du système.

On peut donc préparer une solution saturée  dans un petit contenant pour ensuite en prélever les 4-5 gouttes nécéssaires par litre d'eau à purifier.

Toujours d'après Wikipédia, la solubilité dans l'eau du KMnO4 est de 6,38g/ml à 20°C.
Il n'y a qu'une seule manière de le savoir : il faut essayer.

05 novembre 2006 à 11:32:58
Réponse #22

Pierre


Attention ! le permanganate de potassium est loin d'être le plus efficace des désinfectants.   
Il peut être utilisé comme pré-oxydant dans un chaine de traitement de l'eau
Voir :

http://grenoble.eau.pure.free.fr/potable.htm

http://www.ottawa.ca/city_services/water/wq_reports/2005_annual/vars_fr.shtml

ou comme indicateur d'impuretés organiques dissoutes :

Voir :

http://elgalabwater.com/?id=500&language=fr

mais seul, il pourrait être insuffisant sans compter qu'il teinte l'eau .
Prudence donc avec le permanganate de potassium  ;)

A+
Pierre

26 novembre 2006 à 19:19:04
Réponse #23

gglt


Bon, j'ai essayé le feu chimique, et ou bien il me manque des infos :-[, ou bien je suis franchement nul :bang:, mais ça ne marche pas pour moi >:(.

J'ai acheté le permanganate de potassium dans en sachets de 0,5g et la glycérine dans un compte-gouttes.
J'utilise un sachet à chaque tentative. J'ai expérimenté en mettant de 1 à 5 gouttes de glycérine par sachet de permanganate de potassium.
L'expérience à toujourseu lieu  au sec (sauf une seule fois où c'était un peu mouillé) et en extérieur par des températures variant de 0 à 15°C.
J'ai patienté jusqu'à 20min montre en main.

A chaque fois, j'ai fait partir la réaction chimique en exposant le mélange à une flamme.

Où ai-je faux ?  :'(
Je ne comprend pas, ça a pourtant l'air si simple  :'(.
Il n'y a qu'une seule manière de le savoir : il faut essayer.

26 novembre 2006 à 19:36:23
Réponse #24

guillaume


Bah je vois pas, au WE canoë, ça marchait très bien.

T'aurais pas des photos par hasard?

a+

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité