Nos Partenaires

Auteur Sujet: RECH: méthode construction sans chape  (Lu 17723 fois)

04 novembre 2012 à 11:42:35
Réponse #25

Low profile


Sur les vitres des fenêtres : tu peux appliquer un film adhésif aspect verre dépoli (Style douche) translucide et occultant.
Collage intérieur meilleur durabilité.

http://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/film-adhesif-pour-vitrage-aspect-verre-depoli-200x75cm-e58662

Et pas forcément sur toute la vitre mais à la hauteur des regards

Ou low work et low cost  ;) le rayer au papier de verre, je suis moins sûre de l'esthétique sur le coup...  :)


Concernant la pose de la frisette c'est juste esthétique entourée d'arbres (lignes verticales) donc pose verticale pour la pose de la frisette.
On peux faire low work, low tech et avoir certaines élégances...  ;D

Le lodge étant construit en frisette comme cela 20 ans auparavant, un simple souci d'unité esthétique.

Pour les planches de coffrage : je pense que se pose le problème de clair voie, l'endroit étant à 500m souvent soumis aux ventx des contreforts de la vallée du Rhône,  puis c'est avec des planches de coffrage que l'on fait les boxes à chevaux dans le coin...  :)
« Modifié: 04 novembre 2012 à 11:51:40 par Low profile »

04 novembre 2012 à 12:03:51
Réponse #26

bison solitaire


Pour les fenêtres, je ne me fais pas trop de soucis; il y a aussi les options plastic...

04 novembre 2012 à 12:29:58
Réponse #27

Thanos


Salve Bison Solitaire !! ^^

Puisque tu parles de montage type chalet, tu peux te tourner vers la technique du Blockbau, qui est une des plus ancienne pour ce qui concerne le bâtit en bois !

La technique est simple, un assemblage à mi-bois :





Tu peux isoler le bois du sol en partant d'un solin de pierres (ou briques, etc...)



(bon mais en plus petit)

Pour le plancher peux aussi garder l'assemblage à mi-bois mais en multipliant les encoches sur la longueur et en faisant une sorte de carroyage.
Un ensemble solives/lambourdes mais au sol quoi ! (http://www.cenci.fr/fr/parquet_pose_clouee_01.asp)
Le tout sur un cailloutis par exemple pour remplacer le béton.


L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

04 novembre 2012 à 12:59:27
Réponse #28

Moleson


.....

Je résume:
- excavation
- aplanir
- parpaings
- piquet métal
- monter la structure
- ensuite, viendront la toiture et la porte
- puis "l'aménagement de l'intérieur"
....

La tu mélange les modes de construction.

Soit tu fais un plancher surélevé et t'as pas besoin d'excaver et d'aplanir, soit tu veux être au niveau de la terre, là effectivement il faut pour le moins aplanir et tu te retrouve avec le problème de bois dans la terre qui se résoud soit par le système de muret comme sur la photo, soit par l'emploi de bois imputerscible et de toit largement avancé, ainsi qu'un sol fortement drainant..

L'avantage du plancher surélevé, que tu pose sur des solives, elle même sur des parpaings ou le système de piquet métallique est que tu dois pas de préoccuper de bois qui pourrira immanquablement en terre et surtout c'est une méthode rapide et économique de construction.

Faut pas non plus se casser les pied pour faire un cabanon de jardin.

Frisette contre planche de coffrage, c'est pas le même poids ni le même prix. Ensuite il y a le problème de claire voie entre les planches et finalement c'est les planches de coffrage c'est moche.

Les techniques type Blockhaus, si tu doit tout faire à la main, c'est un travail de dingue, autrement c'est à la machine qu'il faut le faire et il faut quand même avoir une certaine expérience du travail du bois. De plus on dépense beaucoup plus pour le bois qu'avec des bêtes frisette sur un cadre de solive en bois.

Pour les fenêtres, prend les en verre, la matière plastique ne support pas les UV à long terme.

Moléson

04 novembre 2012 à 13:04:34
Réponse #29

bison solitaire


Salve Bison Solitaire !! ^^

Puisque tu parles de montage type chalet, tu peux te tourner vers la technique du Blockbau, qui est une des plus ancienne pour ce qui concerne le bâtit en bois !

La technique est simple, un assemblage à mi-bois :





Tu peux isoler le bois du sol en partant d'un solin de pierres (ou briques, etc...)



(bon mais en plus petit)

Pour le plancher peux aussi garder l'assemblage à mi-bois mais en multipliant les encoches sur la longueur et en faisant une sorte de carroyage.
Un ensemble solives/lambourdes mais au sol quoi ! (http://www.cenci.fr/fr/parquet_pose_clouee_01.asp)
Le tout sur un cailloutis par exemple pour remplacer le béton.



Hello Thanos  :)
voui, c'est à ça que je pensais au départ... Mais les conseils apportés ici me laissent penser que ce n'est sans doute pas le ratio pas cher/simple le plus approprié... Du bois pré-travaillé, avec les encoches, j'en ai bien vu, mais ce n'est pas donné. Certains modèles qu'on trouve dans les magasins de bricolage sont faits comme ça aussi, mais d'après les avis d'internautes, ce n'est vraiment des produits bien finis, et pourtant c'est cher à la base aussi (au moins 300 euros).
Là d'après mes estimations: 15 euros de parpaings, 100 euros de planches de coffrage, restent les piquets mais je n'ai pas encore cherché leur prix...
En plus je me suis renseigné côté législation, et fort heureusement, en deça de 5m2 (surface et emprise au sol), pas besoin d'autorisation ou même déclaration préalable...

04 novembre 2012 à 13:12:05
Réponse #30

bison solitaire


La tu mélange les modes de construction.

Soit tu fais un plancher surélevé et t'as pas besoin d'excaver et d'aplanir, soit tu veux être au niveau de la terre, là effectivement il faut pour le moins aplanir et tu te retrouve avec le problème de bois dans la terre qui se résoud soit par le système de muret comme sur la photo, soit par l'emploi de bois imputerscible et de toit largement avancé, ainsi qu'un sol fortement drainant..

L'avantage du plancher surélevé, que tu pose sur des solives, elle même sur des parpaings ou le système de piquet métallique est que tu dois pas de préoccuper de bois qui pourrira immanquablement en terre et surtout c'est une méthode rapide et économique de construction.

Faut pas non plus se casser les pied pour faire un cabanon de jardin.

Frisette contre planche de coffrage, c'est pas le même poids ni le même prix. Ensuite il y a le problème de claire voie entre les planches et finalement c'est les planches de coffrage c'est moche.

Les techniques type Blockhaus, si tu doit tout faire à la main, c'est un travail de dingue, autrement c'est à la machine qu'il faut le faire et il faut quand même avoir une certaine expérience du travail du bois. De plus on dépense beaucoup plus pour le bois qu'avec des bêtes frisette sur un cadre de solive en bois.

Pour les fenêtres, prend les en verre, la matière plastique ne support pas les UV à long terme.

Moléson

Ah oui... et j'ai sans doute oublié de préciser que mon terrain, dans le coin où je veux le faire, est très légèrement en pente. C'est pourquoi je pensais qu'il fallait creuser un minimum, pour faciliter l'aplanissement.
Et les solives sur les parpaings, faut bien les fixer à la structure aussi?...

04 novembre 2012 à 13:25:33
Réponse #31

jacqueline


Si le terrain est en pente , en cas de pluie, il y aura du ruissellement, si tu  décaisses sur une partie, ça va devenir une mare.

 Dans ce cas il vaut mieux des pilotis  ( tubes de ciments enfoncés partiellement dans le sol ; ça ne pourrit pas  :D ) qui ramènent le plancher à l'horizontale. Les recouper à la disqueuse pour l'horizontalité .

 Le ruissellement passera sous la cabane.

 Pour faire des trous profond de petit diamètre  :  la barre à mines ( mvt alternatif vertical ) une pelle adaptée pour sortir la terre.. ( technique de plantage des poteaux avant la tarière ).  

 S 'il y a le rocher, il suffit de percer gros au Hilti et de sceller un  gros fer à béton.
« Modifié: 04 novembre 2012 à 13:38:01 par jacqueline »

04 novembre 2012 à 13:54:21
Réponse #32

bison solitaire


Si le terrain est en pente , en cas de pluie, il y aura du ruissellement, si tu  décaisses sur une partie, ça va devenir une mare.

 Dans ce cas il vaut mieux des pilotis  ( tubes de ciments enfoncés partiellement dans le sol ; ça ne pourrit pas  :D ) qui ramènent le plancher à l'horizontale. Les recouper à la disqueuse pour l'horizontalité .

 Le ruissellement passera sous la cabane.

 Pour faire des trous profond de petit diamètre  :  la barre à mines ( mvt alternatif vertical ) une pelle adaptée pour sortir la terre.. ( technique de plantage des poteaux avant la tarière ).  

 S 'il y a le rocher, il suffit de percer gros au Hilti et de sceller un  gros fer à béton.

Hello Jacqueline  :),
euh là on est déjà bien au delà de que je veux faire.
Quand je dis pente, c'est du léger, hein... C'est plus une question de terre : y'en a plus à un endroit qu'à l'autre. J'aurais décaissé juste ce qu'il faut pour que les parpaing soient à plat...
N.B: j'ai pas de barre à mines, pas de Hilti (ni autre perfo), la technique de plantage de poteaux avant la tarière... euh connais pas... C'est que la deuxième année où je bénéficie d'un jardin... Je pourrais garder tous le matis dans le garage... oui mais voilà mon garage est devenu ma salle d'entrainement (banc, fonte, BOB, makiwara...)

04 novembre 2012 à 14:31:05
Réponse #33

jacqueline


Hello Jacqueline  :),
Je pourrais garder tous le matis dans le garage... oui mais voilà mon garage est devenu ma salle d'entrainement (banc, fonte, BOB, makiwara...)

 C 'est pas mal la barre à mines comme entrainement à la muscu  ;D

 
la technique de plantage de poteaux avant la tarière... euh connais pas...

 J 'ai eu la chance de voir ça alors..

 Super efficace pour planter un mât, sans faire un trou comme une vache

04 novembre 2012 à 14:34:23
Réponse #34

bison solitaire


C 'est pas mal la barre à mines comme entrainement à la muscu  ;D

 
 J 'ai eu la chance de voir ça alors..

 Super efficace pour planter un mât, sans faire un trou comme une vache

C'est pas faux pour la barre à mine  :D
Sinon, je ne savais pas que les vaches faisaient des trous!! (J'en rajoute hein, on est des anciens purs citadins, et depuis peu en quartier pavillonnaire permettant de se poser des questions histoire d'évoluer quelque peu...)

04 novembre 2012 à 14:41:53
Réponse #35

jacqueline


(J'en rajoute hein, on est des anciens purs citadins, et depuis peu en quartier pavillonnaire permettant de se poser des questions histoire d'évoluer quelque peu...)

Transition pas évidente au début, ça me rappelle  un lotissement où j'ai vécu ( c'est mon père qui est venu me poser la clotûre pour le chien, alignée au quart de poil  :blink:) mais c'est en sciant que Léonard devint scie  :D

04 novembre 2012 à 17:50:33
Réponse #36

inzemix


Euh, les piquets en métal, je suis pas sur que ce soit super durable, enfoncé dans la terre, si c'est pas super inoxydable, ça risque de pourrir et lâcher plus rapidement qu'un bon poteau de téléphone en mélèze...

10 novembre 2012 à 05:13:01
Réponse #37

François


Plus facile à régler que les parpaings : des poteaux de clôture en béton (posé horizontalement sur le sol). Pour une surface de 2x2 m, trois poteaux doivent le faire.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

30 mai 2013 à 21:19:06
Réponse #38

mag



31 mai 2013 à 09:15:28
Réponse #39

gargle


chez mes parents on a fait un hangar en structure bois, et pour éviter le pourrissement, on a fait comme ca :

2 UPN verticaux, le U vers l'extérieur, qui prennent en sandwich le poteau, celui-ci à 20-30 cm du sol
les UPN coulé dans un bloc de béton

ça fait 20 ans maintenant, rien n'a bougé, et le bois jamais traité. (un ormeau mort peu de temps avant, transformé en poutre)

C'est un peu "bazooka contre moustique" mais en dimensionnant bien les éléments ...
En plus, ça permettrait de rattraper la pente facilement.

19 février 2014 à 20:38:23
Réponse #40

max65871


Et le toit les gars ??

Perso, je voudrais construire un petit abri type abri de jardin pour y mettre une colonne de clapiers, une table pour manipuler les lapins, deux petits ballots de paille et un contenant de granulés (genre poubelle en métal soudée maison ;) )
je ne peux malheureusement pas dépasser 2m sur 2. J'ai le choix proposé par mes parents :  acheter un abri de jardin tout fait (500 euros) ou le construire. Je serais tenté de le construire comme dans "le dernier trappeur" en découpant des encoches de 5cm de profondeur dans des voliges de 8x20x220cm et en assemblant le tout sur je ne sais pas quoi (une idée ???). Seulement, je ne me rends pas compte et j'ai assez peur du prix ! :/ Auriez-vous une idée du budget à fournir ? Et, est-ce que mes voliges ont des dimensions correctes ?

Amicalement, max.
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité