Nos Partenaires

Auteur Sujet: Cordages et fils  (Lu 3216 fois)

22 août 2005 à 16:37:21
Lu 3216 fois

Ancien forum



Posté par kartoffel

Bon, je vais sûrement trouver des réponses ailleurs, mais ça vaut toujours le coup de lancer une conversation ici.

Qui sait trouver et transformer les fibres naturelles en fils, puis en cordages ? Le processus reste pour l'instant un entier mystère pour moi.

22 août 2005 à 16:53:33
Réponse #1

Ancien forum



Posté par James

Citation de: kartoffel  link=1124721441/0#0 date=1124721441
Bon, je vais sûrement trouver des réponses ailleurs, mais ça vaut toujours le coup de lancer une conversation ici.

Qui sait trouver et transformer les fibres naturelles en fils, puis en cordages ? Le processus reste pour l'instant un entier mystère pour moi.



C'est un peu court, mais:

-separation des fibres (ca depend du materiau)
-cardage pour mettre les fibres dans le meme sens
-filage, c'est pour faire in fil continu a partir de fibre de taille fixe.
-tressage, en general double rotation qui coince les fibres les unes sur les autres en augmentant leur friction (la torsade comprime)  et en les bloquant par la torsade.

en general, on file et tresse en meme temps.

tiens, mon pote Stew a fait ca:
http://forums.outdoors-magazine.com/viewtopic.php?t=3974

a partir décorce de tilleul decomposee dans un cour d'eau.

22 août 2005 à 17:08:37
Réponse #2

Ancien forum



Posté par kartoffel

Ca me laisse toujours pantois, les gens qui savent faire ça.  C'est pourtant tellement essentiel dans beaucoup d'endroits...
Merci pour le lien, il y a quelques détails intéressants dans la conversation sur ton site. Mais j'ai encore faim !

22 août 2005 à 17:13:14
Réponse #3

Ancien forum



Posté par James

Citation de: kartoffel  link=1124721441/0#2 date=1124723317
Ca me laisse toujours pantois, les gens qui savent faire ça.  C'est pourtant tellement essentiel dans beaucoup d'endroits...
Merci pour le lien, il y a quelques détails intéressants dans la conversation sur ton site. Mais j'ai encore faim !


alors:

http://www.primitiveways.com/cordage.html
http://www.primitiveways.com en general

22 août 2005 à 21:44:21
Réponse #4

Ancien forum



Posté par survivalfred

Hello,

j'ai pas encore eu le courage d'essayer ce que nous montre Mears dans un de ces DVD .

Il fait des cordelettes puis de cordes avec des fibres d'orties.

1) éffeuiller les orties.
2) en écrasser les tige entre ses doigts dans le sens longitudinales.
3) Eplucher ses tiges pour en récolter des fibres d'écorce" de +/- 3 à 4mm sur 30 à 40cm de long ensuite il commence à les tresser par 3 en les roulant sur ces cuisses et en leur faisant faire une torsade de temps en temps, si son lien doit être plus long il ajoute une fibre à la fois lorsqu'il reste +/- 15,10,5 cm en fin de course.
4) une fois ces petites cordelettes réalisées il propose d'à nouveau les tresser par trois pour en faire alors un cordage plus costau ...

Pas encore tenter l'expérience, moi lorsque je dois attacher quelque chose de façon primitive je trouve des jeunes pousses (de noisetier ou de charme) j'en assouplis les fibres et je m'en serts directement, ou alors j'utilise des bandes d'écorce ou des graminées.

Fred

22 août 2005 à 22:32:48
Réponse #5

Ancien forum



Posté par DavidManise

Salut :)

Juste un truc:  pour rallonger la corde en ajoutant des fibres, tout en gardant une bonne solidité, il ne faut pas les ajouter toutes au même endroit sur la corde.  Il faut des fibres de longueurs différentes, pour que les "épissures" soient situées à des points distants d'au moins quelques centimètres sur la corde.  

Je sais pas si je suis clair...

Sinon, on peut tresser n'importe quel truc qui a la forme d'une fibre ou d'un ruban...  J'ai déjà fait ça avec des lanières de sacs poubelles, du ruban de géomètre fluo, des serviettes en papier, etc.  Évidemment les fibres végétales ça fait plus "roots" ;)  Mais bon...  je dis ça pour les citadins qui n'ont pas de fibres végétales à portée de la main.

Ciao ;)

David

23 août 2005 à 17:23:01
Réponse #6

Ancien forum



Posté par kartoffel

David, tu es très clair. Si je te comprends bien, le but est de prolonger la corde sans qu'on puisse distinguer l'endroit ou s'arrêtait la corde d'origine.

Pour le coup des sacs poubelle, en fait c'est justement le côté roots qui m'intéressait ; mais c'est toujours bon d'y penser en cas de besoin. ; j'espère ne pas en arriver là  ;D

Faites de la ficelle avec vos poils de torse. (restons polis, tout de même)

23 août 2005 à 22:55:56
Réponse #7

Ancien forum



Posté par DavidManise

Citation de: kartoffel  link=1124721441/0#6 date=1124810581
Si je te comprends bien, le but est de prolonger la corde sans qu'on puisse distinguer l'endroit ou s'arrêtait la corde d'origine.


C'est un peu ça...  L'idée est d'entortiller une des fibres qui arrive au bout du rouleau à une nouvelle fibre sur quelques centimètres, pour prolonger la corde, quoi...  C'est comme ça qu'on peut faire plusieurs mètres de corde à partir de fibres de 30cm de long, par exemple.  Ça s'appelle une épissure, en gros...

Une épissure bien faite, c'est extrêmement solide.  Pratiquement aussi solide que la corde d'origine.  Les matelots connaissent tous le truc ;)  J'ai un pote qui est élagueur, et il bosse avec des cordes statiques.  Il en a rallongé une et il a fait une épissure dessus...  ben il se ballade dessus toute la journée et ça tient ;)

Mais bon...  une BONNE épissure, ça tient ;)

http://www.lesnoeuds.com/article-10.html

Ciao ;)

David

09 septembre 2005 à 08:47:49
Réponse #8

Ancien forum



Posté par Lame_Duck

Citation de: survivalfred  link=1124721441/0#4 date=1124739861
Hello,

j'ai pas encore eu le courage d'essayer ce que nous montre Mears dans un de ces DVD .

Il fait des cordelettes puis de cordes avec des fibres d'orties.

1) éffeuiller les orties.
2) en écrasser les tige entre ses doigts dens le sens longitudinales.
3) Eplucher ses tiges pour en récolter des fibres d'écorce" de +/- 3 à 4mm sur 30 à 40cm de long ensuite il commence à les tresser par 3 en les roulant sur ces cuisses et en leur faisant faire une torsade de temps en temps, si son lien doit être plus long il ajoute une fibre à la fois lorsqu'il reste +/- 15,10,5 cm en fin de course.
4) une fois ces petites cordelettes réalisées il propose d'à nouveau les tresser par trois pour en faire alors un cordage plus costau ...

Pas encore tenter l'expérience, moi lorsque je dois attacher quelque chose de façon primitive je trouve des jeunes pousses (de noisetier ou de charme) j'en assouplis les fibres et je m'en serts directement, ou alors j'utilise des bandes d'écorce ou des graminées.

Fred


J'ai déjà fait le coup des orties: ça s'apprend en 5 min.
Par contre pour obtenir un cordage (2 brins) de 5 m, il faut plusieurs heures.
A priori l'ortie est un des meilleurs matériaux naturels pour les cordage (le rapport épaisseur de la fibre/résistance à la traction est proche de celui de l'acier), par contre comme les fibres sont très fines, si on veut obtenir une corde style l'ami Ray (3x2 brins) on est pas tiré d'affaire.
Attention l'ortie sèche vite et devient alors cassante. Par contre si on l'humidifie elle récupère pratiqument toute sa souplesse en 2 secondes.
Ca marche avec la plupart des fibres naturels, mais vu le temps passé, le faire avec des fibres pas très solides c'est plutôt du gâchi.
Finalement les cordages naturels c'est un peu comme le feu par friction. C'est bien de le faire, on est content quand on l'a fait, mais l'expérience apprend surtout qu'il vaut mieux pas oublier sa paracord, ou son briquet.

Edit: j'en avais oublié un qui marche pas mal, c'est les racines de sapin: avec un baton taillé, on creuse à la base du sapin, y a plein de racines très fines qui courrent pratiquement à l'horizontale. La corde est modérément flexible, mais elle peut servir à faire des brelâges grossiers pour un abris. On peut également la couper en deux (dans le sens de la longueur) pour des travaux un peu plus fins.

Sinon il parait que les cheveux, crins d'animaux etc marchent bien pour du travail de précision. A priori la fibre est très résistante, par contre comme elle est très fine... Et puis il vaut mieux avoir des cheveux longs...

09 septembre 2005 à 12:05:18
Réponse #9

Ancien forum



Posté par Tycho70

Citation de: Lame_Duck  link=1124721441/0#8 date=1126248469
Edit: j'en avais oublié un qui marche pas mal, c'est les racines de sapin: avec un baton taillé, on creuse à la base du sapin, y a plein de racines très fines qui courrent pratiquement à l'horizontale. La corde est modérément flexible, mais elle peut servir à faire des brelâges grossiers pour un abris. On peut également la couper en deux (dans le sens de la longueur) pour des travaux un peu plus fins.


Ben le pauvre sapin, ça doit le faire crever !  :'(

Bon ok, c'est pour la survie, je sais...

09 septembre 2005 à 13:14:47
Réponse #10

Ancien forum



Posté par Lame_Duck

Citation de: Tycho70  link=1124721441/0#9 date=1126260318

Ben le pauvre sapin, ça doit le faire crever !  :'(

D'une part les sapins c'est pas vraiment une espèce rare, donc ça m'enlève quelques sucrupules.
D'autre part si tu en enlèves une ou deux racines il est loin d'être mort (pour info, on prend les longues racines traçantes d'environ 5mm de diamètre) et lui en reste plein d'autres.
Enfin, je connais peu d'abris qu'on peut construire sans couper d'arbre. Si ça peut te consoler, en coupant un arbre ça permet souvent à ceux qui sont en dessous de pousser (inversement quand on doit couper un arbre moyen, il est souvent intéressant d'en prendre un dominé par un plus grand car, pour reprendre l'expression consacrée, il n'a pas d'avenir).

09 septembre 2005 à 19:05:59
Réponse #11

Ancien forum



Posté par Tycho70

Citation de: Lame_Duck  link=1124721441/0#10 date=1126264487
Enfin, je connais peu d'abris qu'on peut construire sans couper d'arbre. Si ça peut te consoler, en coupant un arbre ça permet souvent à ceux qui sont en dessous de pousser (inversement quand on doit couper un arbre moyen, il est souvent intéressant d'en prendre un dominé par un plus grand car, pour reprendre l'expression consacrée, il n'a pas d'avenir).


Désolé, mais pour un abri j'utilise en priorité du bois mort.
En outre, ça aide aussi les autres arbres, car ça leur fait de la place, lorsque tu l'enlève.

09 septembre 2005 à 20:14:21
Réponse #12

Ancien forum



Posté par DavidManise

Citation de: Tycho70  link=1124721441/0#9 date=1126260318
Ben le pauvre sapin, ça doit le faire crever !  :'(


Non.  Tu prends juste 3-4 racines par sapin (ou épicéa) et ça ne le dérange presque pas, à moins qu'il manque vraiment d'eau là où il est, ce qui est rare.

Ciao ;)

David

11 septembre 2005 à 01:46:28
Réponse #13

Ancien forum



Posté par survivalfred

Salut,
Citer
Sinon il parait que les cheveux, crins d'animaux etc marchent bien pour du travail de précision. A priori la fibre est très résistante, par contre comme elle est très fine... Et puis il vaut mieux avoir des cheveux longs...


Pour les cheveux, vu que je suis coiffé comme David, pas la peine d'y penser.

Par contre les crins de chevaux marchent pas mal MAIS il faut éviter le crin de queue de jument qui est brûlé par l'urine et qui ne résiste pas !

Fred

12 septembre 2005 à 23:18:32
Réponse #14

Ancien forum



Posté par Mike

Bon je vais paraitre moins rustique mais une bonne solution pour des cordages a la fois efficaces, léger et résistant est bien entendu de la prévoir dans son kit.
Une bobine d'une vingtaine de mêtres de deenema ou kevlar (pb ce dernier n'aime pas spécialement les uv) ne pèse pas gd chose peut s'avérer très utile.
Bon sinon je vais essayer les cordages naturels je vous promet.
A+
Mike

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité