Nos Partenaires

Auteur Sujet: Design collectif d'un nouveau couteau  (Lu 35507 fois)

18 octobre 2012 à 11:33:47
Réponse #50

Karto


Je suis d'accord dans le principe mais ca va finir en Mora full tang votre histoire... :lol:

Franchement est-ce que les crobards ont une gueule de Mora ?
Est-ce que l'ergonomie des gammes de Fred Perrin est comparable à celle des Moras ? Pourtant Perrin n'arrive pas à la quasi-perfection ergonomique qui le caractérise à l'aide de grigris et de gimmicks. Juste des lignes simples conçues pour une main humaine...

Pas vraiment une question de sécu, plutot de puissance et de confort, la prise est plus ferme, sans hésitation, ça permet d'envoyer bien plus de force de frappe qu'avec un bout de ficelle merdique qui te nique les phalanges.

Ca permet surtout de cultiver les ampoules l'arrière de la main, sauf à faire un graaand arrondi hyper généreux, qui n'apporte finalement pas grand-chose de plus que le rétrécissement à l'approche du ricasso.

18 octobre 2012 à 11:46:07
Réponse #51

bloodyfrog


Faire des stères au camp knife, je n'ai rien contre, ça m'arrive aussi...

Si on pense pratique dans cette réflexion du couteau de camp/survie idéal, il faut qu'il soit capable d'envoyer du bois (au sens propre comme au sens figuré) lorsqu'on lui demande, mais surtout d'accomplir des tas d'autres tâches plus fines et plus communes où cette poignée pensée "chopping pur" ne sera pas la plus confortable.

Bushcrafter du dimanche ou du jeudi, le mythe de la stère de bois est tenace, mais à part pour tester un couteau ou en conditions extrêmes (comprendre exceptionnelles et donc rares à moins de s'appeler Mike HORN), survivre (ou vivre dans le bois) sans déforester c'est possible.

Pour construire son chalet à la Jérémiah Johnson, ben faites comme lui, prenez une hache.

Manu.

18 octobre 2012 à 11:50:09
Réponse #52

Karto


Manu, Lambda, je vous aime  :love:
Un peu de bon sens dans un monde de brutes. Merci.

18 octobre 2012 à 12:35:50
Réponse #53

Achille


Pourquoi ne pas tout simplement reprendre le design du couteau CEETS précédemment produit ? On a déjà un produit très bien pensé question ergonomie, non ? Avec l'acier N690Co et le traitement thermique approprié, ce serait une tuerie.

18 octobre 2012 à 13:28:13
Réponse #54

DavidManise


Me permet aussi d'insister encore sur ce point, David...Les ergots, doubles gardes, butées en milieu de manche, empreintes de logement doigts, bref, tout ce qui amène la main à favoriser une position plutôt que toutes les autres, rend la prise en main en conséquence trop spécialisée: on est super bien dans UNE position, la plupart les autres en deviennent mal commodes...

Tafdak ! :)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

18 octobre 2012 à 13:30:01
Réponse #55

DavidManise


Et l'idée de l'Izula: une poignée squelette, avec la possibilité d'y mettre ou des plaquettes ou de la para ou....ce que l'on veut en faite. Comme sa, chacun à la possibilité de l'adapter à sa pogne et ces goûts....

Niet.

Tout le monde n'a pas envie de bricoler des plaquettes.  On ne peut pas offrir deux options...  sinon ça complique la production, les commandes, et ça pète les c*u!lles.  Conclusion : tout le monde aura des plaquettes faciles à démonter ;)

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

18 octobre 2012 à 13:31:46
Réponse #56

DavidManise


Pourquoi ne pas tout simplement reprendre le design du couteau CEETS précédemment produit ? On a déjà un produit très bien pensé question ergonomie, non ? Avec l'acier N690Co et le traitement thermique approprié, ce serait une tuerie.

Oui mais non.

Perso, le CEETSMUK je l'adore, mais je le trouve trop lourd, et je trouve qu'il n'a pas assez de pointe pour certains usages.  La lame est extrêmement large, ce qui est super pour bien couper, mais en fait avec une lame un poil plus fine on ne va pas perdre grand chose, et on va gagner en solidité du tranchant.

Bref, pour moi le ceetsmuk est perfectible.  Ce design là, d'ailleurs, sera perfectible aussi, sûrement ;)

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

18 octobre 2012 à 13:43:35
Réponse #57

DavidManise


Yo les filles  ;#

Moi je verrais bien un truc comme ça  :love:

C'est un truc de tarlouze ton machin ;#

Non sérieux, trop gros...  mais c'est un peu l'idée.

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

18 octobre 2012 à 14:12:42
Réponse #58

greenman


Salut

Moi je trouvais intéressant la forme du trappeur de Tony.

http://tonylopesblades.blogspot.fr/2009/12/le-trappeur.html

On reste sur un lame pas trop large, une bonne pointe, un manche relativement simple


Peut être une source d'inspiration


Image de Soldmac
Voici une vidéo sur la réalisation de ma cabane - http://vimeo.com/23283003

18 octobre 2012 à 14:33:32
Réponse #59

Karto


Jamais pigé à quoi servaient ces gros trous entre la garde et la lame, à part à gêner...

18 octobre 2012 à 14:37:24
Réponse #60

greenman


Pour mettre ton doigt, pour travailler avec une autre position de main, plus proche de la lame.



Moi je parle du design global, forme de lame, forme de manche.


Si on l'épure un peu, on se rapproche du dessin de David page 1
Voici une vidéo sur la réalisation de ma cabane - http://vimeo.com/23283003

18 octobre 2012 à 14:38:30
Réponse #61

Lemuel


A attraper la lame plus haut pour faire du travail plus récis.
Tu me dira : pourquoi ne pas faire une lame plus petite et un manche plus grand dans ce cas. réponse : je ne sais pas.
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

18 octobre 2012 à 14:38:55
Réponse #62

Ghjallone


Je suis d'accord dans le principe mais ca va finir en Mora full tang votre histoire... :lol:

C'est marrant, mais j'ai l'impression que vous dirigez plutot vers un Fallkniven A1 en plate semelle, avec une forme de manche légèrement différente.
D'ailleurs F. Perrin en disait beaucoup de bien sur son ancien site, et il me semble que sur ce forum certains ne lui reprochent que l'acier employé.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

18 octobre 2012 à 14:39:54
Réponse #63

Karto


Pour mettre ton doigt, pour travailler avec une autre position de main, plus proche de la lame.

Bah si la lame venait jusqu'à mes doigts, ça n'obligerait pas mes doigts à se contorsionner dans un endroit malpratique et plein d'angles vifs pour aller jusqu'à elle, non ?

Ton argument là il me fait penser un peu à ce casque avec lequel je vivais, qui me protégeait contre des coups que je ne prenais que parce qu'à force de ne plus les sentir je ne faisais plus attention à ne pas me cogner...

18 octobre 2012 à 14:43:03
Réponse #64

Ghjallone


Bah si la lame venait jusqu'à mes doigts, ça n'obligerait pas mes doigts à se contorsionner dans un endroit malpratique, froid et plein d'angles vifs, pour aller jusqu'à elle, non ?

Ton argument là il me fait penser un peu à ce casque avec lequel je vivais, qui me protégeait contre des coups que je ne prenais que parce qu'à force de ne plus les sentir je ne faisais plus attention à ne pas me cogner...
oui mais sur un couteau avec une lame assez longue, avancer la main fait que tu te rapproches du centre de gravité. avec un couteau d'un certain poids, c'est bien plus confortable.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

18 octobre 2012 à 14:47:50
Réponse #65

Karto


oui mais sur un couteau avec une lame assez longue, avancer la main fait que tu te rapproches du centre de gravité. avec un couteau d'un certain poids, c'est bien plus confortable.

Donc en fait on fout des bâtons dans les roues à la grande lame quand elle veut faire son boulot de grande lame, pour qu'elle soit marginalement plus performante pour faire un boulot de petite lame que, de toutes façons, elle fera mal. C'est ça ?

18 octobre 2012 à 14:54:43
Réponse #66

Ghjallone


pas du tout. on rogne 1cm de lame et 1cm sur le ricasso pour faire la découpe. la grande lame fait toujours aussi bien son boulot, elle devient juste plus polyvalente.
d'autant plus qu'avec une grande lame assez épaisse, ce centimetre près du ricasso, on ne s'en sert pas.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

18 octobre 2012 à 14:56:12
Réponse #67

DavidManise


Karto :  En fait l'idée c'est de rallonger le manche, en fait...  ce qu'on peut faire autrement ;)

Perso c'est une modif que je fais sur pratiquement tous mes couteaux, devant la garde : j'aménage un petit endroit pour mettre mon index pour avoir une meilleur proprioception quand je coupe un petit truc ou autre.  J'aime vraiment bien ça.  Mais faut que la lame soit assez longue pour pouvoir se permettre de perdre 2 cm de tranchant.  Sur un couteau de 20cm, genre mon trail master, c'est vraiment bien.  Sur un couteau de 15 ou 17, je pense que c'est une connerie.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

18 octobre 2012 à 15:19:04
Réponse #68

Karto


d'autant plus qu'avec une grande lame assez épaisse, ce centimetre près du ricasso, on ne s'en sert pas.

Je le connais pas, "on". Et je me fous de ses façons de faire, d'ailleurs.  :nana:

Moi je m'en sers spontanément beaucoup, justement. Et donc ces encoches me gavent au plus haut point. Mais c'est vrai que j'ai jamais bricolé avec un truc aussi gros que le Trailmaster. Arrive un moment où les 10cm de lame de ma hachette ou les 60 cm d'une vraie machette deviennent plus adaptés à ma petite carrure...


N'empêche, je commence à me demander si cet exercice aboutira ou non, mais c'est intéressant de constater la diversité et l'incompatibilité des requêtes de chacun de nous. C'est intéressant de découvrir à quel point on peut, pour un même usage, avois des idées diamétralement opposées de ce qu'est un bon couteau.


18 octobre 2012 à 15:19:57
Réponse #69

lambda


... sur la base donnée par Greenman, en tentant suivant tes critères de ménager une pointe à la capacité de pénétration acceptable, avec un manche simple offrant un pommeau généreux, simple, mais sans ergo de lame il est vrai (peut-être un vrai bémol pour toi au final, mais à savoir si c'est un couteau qui irait à toi spécialement ou au plus grand nombre... ;) )...

"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

18 octobre 2012 à 15:21:06
Réponse #70

lambda


Le crobar est pourri, et la jonction manche ricasso est plus arrondie que ca, mais avec paint, en 2 mn au boulot...  :-[

Le dos reste à nouveau rectiligne, mais toujours en retrait par rapport au contre tranchant non affuté, donc toujours apte à minimider les ripages de percuteurs vers la pointe, au moins...
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

18 octobre 2012 à 15:22:53
Réponse #71

DavidManise


Karto :; Je viens de voir ta signature :lol:

Alors concrètement, si on cherche un consensus, ça n'aboutira jamais.  Mais on ne cherche pas un consensus en fait, heureusement.  On fait un brainstorming là, c'est différent ;)

Moi je prends toutes les idées sans le sentiment d'obligation de les retenir.  Je trie, je jette, j'adapte...  j'ai pris quelques idées déjà...   notamment le guillochage sur le dos et sur le cul, de Lambda...  l'absence d'encoche de doigt (au début j'allais en mettre une puis je me suis dit que sur une lame de 17cm et aussi légère, ça n'avait pas de sens...)

Au fait, j'ai oublié de dire : la lame fera probablement 3,5 ou 4mm d'épais environs.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

18 octobre 2012 à 15:24:45
Réponse #72

lambda


... au passage, sur une base plus simple, sans encoche, il est toujours plus facile pour l'utilisateur de se customiser ce futur couteau, si il veut vraiment mettre une encoche sur la lam e ou creuser un bout d'ergot dans le manche... l'inverse est moins évident...  :huh:

"3 fois coupé, 2 fois trop court..."  ;D
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

18 octobre 2012 à 15:25:27
Réponse #73

DavidManise


Lambda : non je pense qu'on a besoin de toute la longueur de lame dispo là, pour fendre notamment.  Et le manche doit retomber un peu à la façon poignée de revolver pour maximiser la prise en main avec l'encoche de doigt.  C'est ultra ergonomique, ça sert de détrompeur dans le noir, et ça permet de frapper en estoc, chose que je veux qu'on puisse faire avec ce couteau (avec le petit, on fera du travail fin, avec le gros, pas souvent en réalité, et surtout pas en situation de survie...).

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

18 octobre 2012 à 15:30:14
Réponse #74

lambda


Ah, excuse moi, je suis perdu dans le fil... tu réponds au fil de 15H19 ou au dernier?  :-[ si c'est sur le dernier, complètement d'ac avec toi, encore une fois, l'ergot de lame, j'y vois peu d'intérêt...

... je pense qu'on a besoin de toute la longueur de lame dispo là, pour fendre notamment.  

Je faisais juste cette remarque pour mettre en lumière le fait que les futurs acquéreurs sont toujours libres de faire évoluer leur achat à leur sauce quand même...

Pour la poignée, j'y reviens.... :)




"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité