Nos Partenaires

Auteur Sujet: Charbon de bois  (Lu 4003 fois)

31 mai 2006 à 18:57:46
Lu 4003 fois

Ancien forum



Posté par Temudjin  

Salut a tous!

Je cherche des infos sur la production de charbon de bois (type de bois, methode a suivre...)
Je sais que c'est pas evident a faire et que c'est meme un metier (ou plutot c'etait)
Si quelqu'un pouvait eclairer ma lanterne!

31 mai 2006 à 19:08:49
Réponse #1

Ancien forum



Posté par Langue fourchue

Sujet très intéressant


Un lien bien documenté pour débuter la discussion.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charbon_de_bois

 

31 mai 2006 à 19:40:03
Réponse #2

Ancien forum



Posté par Demo

  Voilà deux liens de plus pour compléter un peu celui de Langue Fourchue (c'est tout bêtement le fruit de la recherche "fabriquer du charbon de bois" sur Google.

http://moulinafer.free.fr/Charbon-de-bois.html

http://users.skynet.be/maevrard/charbonnage.htm

    Au fait, pourquoi veux tu faire du charbon de bois?

    Arrête moi si je me trompe, mais je crois que le charbon est assez nocif pour la santé et l'environnement lorsqu'il brûle. Ce n'est pas tout à fait comme du bois car il émet des oxydes de soufre qui ont longtemps été les principaux responsable de la pollution de l'air dans les pays industrialisés. Aujourd'hui encore, les usines à charbon rejettent tant qu'elles peuvent ce genre de composants...

     Ciao :)

31 mai 2006 à 20:14:14
Réponse #3

Ancien forum



Posté par Temudjin  

En pausant cette question, je me conciderai plus dans la partie autosuffisance que dans la partie ecologie, on est d'accord.  ;) Ca pollue...

C'est un peu un reve pour l'instant mais j'aimerai forger une lame avec mon propre acier (acier de bas-fourneau) et mon propre charbon. Pour faire naitre l'acier des roches il faut enormement de charbon, donc...
Pour l'instant je forge au charbon de terre et exeptionnellement au bois qui est beaucoup plus cher.
Le charbon de bois est aussi plus propre, donc ce n'est pas grave d'utiliser du charbon de terre pour tout ce qui est du domaine ferronnerie d'art (décoratif) mais des que tu as des proprietes mecaniques (comme avec les couteaux ou les outils) il vaut mieux forger au bois.



31 mai 2006 à 22:12:37
Réponse #4

Ancien forum



Posté par Demo

à part au niveau écolo, je trouve effectivement ton idée très intéressante : le couteau de A à Z, c'est vraiment l'esprit d'indépendance :).

Ca me fait penser au site du Capitaine Caverne Kepinsky (voir "Membres"). Ses couteaux en silex sont faits du début à la fin avec des matières naturelles, même pour la colle et les attaches. Chapeau!!

06 juin 2006 à 16:46:49
Réponse #5

Ancien forum



Posté par lapinot

Pour une méthode relativement simple à mettre en oeuvre, tu peux aller là : http://64.176.180.203/charcoalretort.htm

Ca provient des tutoriaux de Tim lively, forgeron très "roots" dans ses méthodes et ses équipements.

Son site est très intéressant ( adresse : http://64.176.180.203/sitedirections.htm) , avec une section "tutorial" (http://64.176.180.203/tutorials.htm).
 
N'hésite pas à aller y faire un petit tour et bon courage.

Antoine

26 juin 2006 à 20:34:34
Réponse #6

Ancien forum



Posté par ravachol

bonjour je suis archer, je fabrique mes propres arcs et fleches et ce lien pourrait vous interessez : http://www.fao.org/documents/show_cdr.asp?url_file=/docrep/X5328F/x5328f05.htm  ;)

11 mars 2016 à 23:47:15
Réponse #7

Troll


Hello,

Résurrection de topic avec cette video sur la fabrication de charbon de bois. Je crois que le sujet avait néanmoins déjà été traité quelque part ici.

Le monsieur prend des bûches de différents diamètre et les dépose à la verticale sous la forme d'une butte. Les plus gros rondins sont à l'intérieur alors que les plus fin sont à l'extérieur.

Il recouvre ensuite l'ensemble de branchages et feuilles.

L'ensemble est recouvert de boue / terre humide. Il prend soin de laisser des ouvertures à la base de ce monticule (8 aérations) ainsi qu'une au sommet. C'est par cette dernière qu'il enflamme l'ensemble. Au début, il laisse toute les aérations ouvertes afin que le feu prenne et "descende" dans le monticule. Ensuite, il rebouche toutes les aérations.

Etant donnée la taille de son système, il attend 2 jours (temps de combustion +  de refroidissement). Ensuite, il casse la croute de terre séchée pour en récupérer le charbon de bois.

Bien à vous,

Troll
Semper potest proficio

12 mars 2016 à 06:35:48
Réponse #8

François


Un fascicule intéressant : Techniques simples de carbonisation de la FAO

Malheureusement introuvable, mais sa version en ligne est dans les archives de la FAO.

Avec, en particulier :

Chapitre 6 - Charbonnières en meule

Chapitre 7 - Fours en briques (four de carbonisation)

Chapitre 8 - Fours métalliques (four de carbonisation toujours)

« Modifié: 12 mars 2016 à 06:44:53 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

12 mars 2016 à 07:14:15
Réponse #9

François


Et comment faire du charbon de bois dans son jardin (en anglais) :
Charcoal Making at Home by Robert Lea
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

12 mars 2016 à 09:05:43
Réponse #10

François


De l'usage du charbon de bois en randonnée :

C'est un combustible plus énergétique que le bois (au moins deux fois plus), à peu près autant que l'alcool, mais plus encombrant.
C'est facile à transporter. Un sac plastique suffi pour le protéger de l'humidité, et protéger les autres affaires de la poussière de charbon.
Un réchaud improvisé est suffisant, voir pas de réchaud du tout puisqu'on peut poser la gamelle sur les braises. Néanmoins, pour que ça marche correctement il faut assurer une bonne alimentation en air.

Exemple de réchaud dit "burkinabé" :

Pour que le rendement soit optimal, un réchaud bien isolé est indispensable (voir les réchauds améliorés préconisés dans les pays en développement)
Cela ne fume pas.
On peut faire une cuisine plus sophistiquée qu'avec un réchaud à bois ou à alcool, ou qu'avec les réchauds à gaz ou à essence qui marchent par tout ou rien.
« Modifié: 12 mars 2016 à 16:18:16 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

12 mars 2016 à 09:48:05
Réponse #11

DIY


Je n'ai pas regardé le lien communiqué par François celui que je donne est peut être une redite. Il aura le mérite d'être en français et de combiner le sujet du fil et une passion bien présente sur ce forum.

http://passion-du-damas.com/sommaire.html

Effectivement, il reprend en beaucoup plus succin le lien de François.
« Modifié: 12 mars 2016 à 10:00:44 par DIY »

12 mars 2016 à 10:38:01
Réponse #12

Troll


Hello,

Je rebondis sur le post de François, avec une version française en attaché

Bien à vous,

Troll
Semper potest proficio

12 mars 2016 à 11:18:04
Réponse #13

François


Si avec tout ça on ne sait toujours pas comment faire du charbon de bois  :D

Théoriquement tout au moins, parce qu'il semble que l'expérience est capitale pour la conception et le bon fonctionnement d'une installation.

EDIT : J'ai déjà fait du charbon de bois à l'arrache, sur le terrain, avec une boite de conserve ou un réchaud à bois, mais le résultat fut assez médiocre : plutôt des morceaux de bois en partie calcinés que du vrai charbon de bois. C'est quand même utile pour faire une provision de combustible pas trop lourd et facile d'emploi pour le bivouac suivant (où il n'y aura pas de bois).
« Modifié: 12 mars 2016 à 16:26:20 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

13 mars 2016 à 08:03:01
Réponse #14

J.


Bonjour, plus "roots" mais ça à l'air de fonctionner...un truc à tester dans son jardin.

https://www.youtube.com/watch?v=GzLvqCTvOQY




13 mars 2016 à 10:35:45
Réponse #15

Claude Ponthieu


Bonjour, plus "roots" mais ça à l'air de fonctionner...un truc à tester dans son jardin.

Bonjour,

Cette technique est utilisé dans bien des pays.
Il habite dans le Nord Queensland de l’Australie (farci de serpents), plus facile pour faire ce type d’expérience.
Il n’y a pas si longtemps, en France la technique utilisée dans les coins reculés, était similaire.
Personnellement, pour faire du charbon une grande boîte de conserve enfouie dans le sol le fait très bien — temps nécessaire environ 3 heures, technique plus facilement réalisable dans son jardin ;)
« Modifié: 14 mars 2016 à 12:42:02 par Claude Ponthieu »
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

14 mars 2016 à 10:32:19
Réponse #16

Buffalo


Bonjour, plus "roots" mais ça à l'air de fonctionner...un truc à tester dans son jardin. Chez nous (Ardennes) c'est de cette manière que les faudeux (charbonniers en patois local) faisait leurs charbons de bois mais leurs aires à faudes (fours) faisaient en gros 6m de diamètre et 2m50 de haut le dernier des charbonniers Ardennais est mort dans les années 1970 et l'on rencontre encore souvent en forêt des restes de ces aires à faudes dans la vallée de la Meuse, En général ils taillaient trois aires proches de l'endroit où ils coupaient les bois et d'un chemin pour l'enlèvement, il y en avait une en construction, une en cuisson et la troisième était en récolte. Agapit Delmotte fut le dernier des faudeux Ardennais  c'était un personnage fascinant que j'ai eu l'honneur de rencontrer qulques fois dans ma jeunesse.
Je cause pas aux cons, ça les instruit "Audiard"

14 mars 2016 à 11:05:44
Réponse #17

Loriot


Pour ceux qui habitent cette région (de sauvage ;#) je vous met le lien suivant: coni-fer.org
Ils organisent une fabrication de charbon de bois, en été.


Édit: (merci Arnaud pour la correction) c'est effectivement coni-fer.org
« Modifié: 14 mars 2016 à 14:01:51 par Loriot »
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

14 mars 2016 à 12:40:25
Réponse #18

Claude Ponthieu


Pour ceux qui habitent cette région (de sauvage ;#) je vous met le lien suivant: coin-fer.org

Url inconnu … :(
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

14 mars 2016 à 13:05:33
Réponse #19

Arnaud


essayes coni-fer.org ;)
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

14 mars 2016 à 17:38:41
Réponse #20

Claude Ponthieu


Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

14 mars 2016 à 17:50:20
Réponse #21

Loriot


Merci pour la concision!

J'ai déjà utilisé leur charbon et c'est vrai qu'il est top à utiliser.
De bon gros morceaux... Comme le charbon que l'on achète cher le type "restaurants" et cela permet en plus de faire vivre une association très intéressante.
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité