Nos Partenaires

Auteur Sujet: Toilette seche  (Lu 2162 fois)

26 mai 2005 à 12:53:12
Lu 2162 fois

Ancien forum



Posté par colcol

Sur le site que David a mis en lien dans le sujet "chauffage", il y a des articles sur les toilettes seches.

Celui là entre autres est très complet :
http://www.onpeutlefaire.com/articles/a-tlb.php

C'est vraiment à lire. Pour moi les toilettes seches étaient un gadget "écologique", juste pour éviter la consommation d'eau de la chasse (eau potable gaspillée). En fait ça va plus loin que ça.

L'auteur de l'article montre aussi que l'épuration ou l'étendage basique c'est une pollution et une perte de biomasse. En gros tout devrait revenir à la terre par le compost, sinon on gaspille et on pollue.

Très intéressant en tout cas... est-ce que quelqu'un à une toilette seche chez lui et serait pret à témoigner ?  ;D

26 mai 2005 à 21:11:42
Réponse #1

Ancien forum



Posté par DavidManise

Y'a des mecs sur une colline en haut de chez nous qui élèvent des moutons, qui font du cirque et qui ont une toilette sèche...  J'ai bouffé de leurs légumes et ils sont très bons ;)

Ciao ;)

David

02 juin 2005 à 13:39:48
Réponse #2

Ancien forum



Posté par Tycho70

Je ne m'y connais pas particulièrement, mais il y avais eut un reportage sur M6 l'année dernière de personnes super écolo.
C'était une famille avec plusieurs enfants il me semble. Pourtant ça ne les empechait pas d'avoir une toilette sèche. En fait il y avait le "trone" , et à côté de cela on trouvait un seau rempli d'écorces de pins je crois.
Ca avait l'air aussi hygiènique que n'importe où ailleurs.
Le père vidait le contenu des toilettes dans un grand fossé creusé à cet effet.
Donc honnetement ça n'avait pas l'air de poser de prooblèmes ni de contraintes particulières. Le tout est de faire entrer ça dans les moeurs maintenant ! (moi le 1er ! )

06 juin 2006 à 21:51:20
Réponse #3

Ancien forum



Posté par Cedric

Salut à tou-te-s,
j'ai souvent eu l'occasion d'utiliser des toilettes sèches, chez des amis, dans des salons ou des foires écologiques (et ça fait parfois beaucoup de monde qui va au petit coin sur deux ou trois jours) et cela à toujours très bien fonctionné (pas d'odeurs...). Il est vrai que l'interet de la chose va au-delà de la simple économie d'eau. On remet d'une certaine façon les pied dans le cycle de le vie en rendant à la terre ce qu'on lui a pris et on ne regarde plus sa crotte comme un déchet (vision récente et très occidentale). Un très bon bouquin sur le sujet: Un petit coin pour soulager la planète, de Christophe Elain, aux éditions Goutte de Sable.

27 juin 2006 à 21:52:57
Réponse #4

Ancien forum



Posté par geni

Je m'y mets !
On a construit nos toilettes sèches la semaine dernière, elles ont servi comme "chiottes de chantier" pendant pendant une semaine (d'anniversaire de 20 ans de fifille), et elles vont être installées dans la maison, en remplacement des WC grands buveurs d'eau fraîche potable.
Je vous tiens au courant, à +

26 novembre 2013 à 19:29:52
Réponse #5

epervier


bonjour, (oui le post etait enterre tres profond) vous dites toillette seche mais les urines vous en faite quoi ? ce n'est pas de l'ironie mais en vidant le seaux une foie par semaine l'urine doit fermenter? ou est que la sciure suffit a pomper et a secher le tout?
il etait tres profond ce post

27 novembre 2013 à 11:38:26
Réponse #6

Chris-C


Salut Epervier,

Pas de problème avec l'urine, au contraire, elle permet de garder le milieu humide pour facilité de boulot des bactéries.

Par contre aprés une soirée bière avec les potes mieux vaut aller pisser sur le tas de fumier ou autre que dans les toilettes séches, car si c'est trop humide alors il peut y avoir pourrissement et c'est pas ce que l'on cherche. C'est comme pour le compost....

a+

27 novembre 2013 à 17:04:42
Réponse #7

epervier


merci pour les infos il me reste plus qu'a en contruire dans une cabanne dehors

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité