Nos Partenaires

Auteur Sujet: essai avec de l'acier C130  (Lu 8811 fois)

24 septembre 2012 à 23:34:11
Lu 8811 fois

moss


Salut,
histoire de faire joujou avec mon nouveau four, je me suis amusé à comparer la normalisation du C130 suivant deux méthodes :
- température d'austénisation fixe (910°C)
- température décroissante (910°C, 880°C, 860°C)

Je vous laisse comparer les photos, mais au final je constate que les deux méthodes donnent des résultats équivalents (grain très fin).

pour info, j'ai maintenu la lame environ 5min à température de trempe à chaque fois.


Les photos :

Grosssissement du grain (20-25min à 980°C)


Méthode 1 (température fixe)

1ère normalisation à 915°C


2ème normalisation à 915°C


3ème normalisation à 915°C



_______________________________________


Méthode 2 : température décroissante

1ère normalisation à 915°C


2ème normalisation à 880°C


3ème normalisation à 860°C



Conclusion :

au final, les deux solutions donnent des résultats proches et corrects.

personnellement, pour le C130, je me contenterai de normalisations à température fixe et haute, le résultat est satisfaisant.

je suis d'ailleurs surpris de voir que le grain est resté raisonnable malgré un séjour assez chaud dans le four

Après diverses discussions, il s'avère que pour ce genre d'acier une température de normalisation encore plus basse serait suffisante (dans les environs de 800°c).

voici le diagramme TTT du C130 :
http://img801.imageshack.us/img801/2020/c130courbettt.jpg

le diagramme de revenu :


quelques tests sur une lame de neck en C130 :

Tth :
- 3 normalisations
- recuit
- trempe à 800°C
- revenus : 1h à 190°C et 1h à 220°C

niveau coupe, pas de souci ça rase bien. j'ai fait le test de la tige de laiton et le fil plie bien. par contre je trouve que la lame a cassé un peu vite à l'étau.

est-ce que vous pensez que c'est gênant pour une utilisation courante d'un neck ?

test de coupe et de casse :
http://www.youtube.com/watch?v=5AuxcMcqieA

vue du grain (invisible à l'oeil)
http://www.youtube.com/watch?v=RbQhemO1EyM

rajout d'un revenu 1h à 240°C :

http://www.youtube.com/watch?v=NavVlzFFK5w

c'est clair que le C130  est un acier plutôt raide, à mon avis très bon pour des lames courtes. je ferai à l'occasion des tests de tth sélectif sur une lame plus longue...

il faudrait aussi que je tente des revenus encore plus haut (pour finir avec une dureté de 59-60 hrc)

cdt
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

25 septembre 2012 à 09:25:48
Réponse #1

mrfroggy


C est sympa a lire et a regarder , et enrichissant :) merci.
pour te donner mon avis sur la casse, perso je trouve qu une lame aussi fine ne devrait pas casser aussi vite..la lame fait dans les 3 mm j imagine ?
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

25 septembre 2012 à 11:15:50
Réponse #2

moss


C est sympa a lire et a regarder , et enrichissant :) merci.
pour te donner mon avis sur la casse, perso je trouve qu une lame aussi fine ne devrait pas casser aussi vite..la lame fait dans les 3 mm j imagine ?


il doit y avoir 2,5mm au ricasso, ensuite c'est dégressif jusqu'à la pointe.

j'avais fait un test avec un sandwich vieux fer/ C130, on gagnait pas mal en souplesse. à l'occasion je referai des vidéos...
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

25 septembre 2012 à 17:08:15
Réponse #3

inzemix


J'ai aussi trouvé que ca pétait facilement !
Mais on se rend pas forcément compte de la force que tu y met...

25 septembre 2012 à 17:52:05
Réponse #4

mrfroggy


Ce n est pas une question de force j imagine. c est la flexibilité de l acier qui est en cause ;)
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

25 septembre 2012 à 18:32:19
Réponse #5

Kilbith


Salut : merci de nous faire partager!  :up:


Pour la résilience : d'après ton diagramme TTT, à 240°C on est encore à plus de 60 HRc ce qui est considérable. De mémoire, avant la vague "custom" on considérait qu'un couteau de 55HRc c'était bien et 52 HRc c'était acceptable. Maintenant c'est la dureté d'une hachette...

Avec un acier "simple" comme le XC130 avec une dureté de +60HRC on est donc dans le domaine du rasoir. La lame est très peu solide, mais potentiellement très coupante et dure. Après, on peut travailler des sandwich et sur du grain très fin et un bon travail de forge pour améliorer la résilience, mais cela restera "cassant".

 ;)

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

26 septembre 2012 à 00:42:07
Réponse #6

moss


allez, je suis sur la bonne voie : test de casse d'un couteau de cuisine en C130

le revenu était de l'ordre de 250-260°C (four de cuisine pas précis), la lame fait 1,5mm d'épais.

http://youtu.be/TQa1eiionxk

il y a eu un loupé lors de l'enregistrement de la 1ère casse. la lame a plié à 70° environ. elle ne s'est pas déformée (elle revenait dans sa position initiale sans déformation), elle a cassé d'un coup.

la vidéo se termine par la deuxième casse. là déjà je force bien, et la lame ne fait que 1.5mm

cdt
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

20 mars 2013 à 11:31:59
Réponse #7

piero


En fouillant un peu le forum je suis retombé sur ce sujet très intéressant! :)

T'en es où Moss de tes expériences?
T'as refait quelques tests, et quelques réalisations issues de tes expériences?

20 mars 2013 à 22:11:16
Réponse #8

moss


salut,
au niveau normalisation j'ai pris mes mesures, j'ai des résultats assez sympa... j'ai fait des necks et des couteaux de cuisine et j'en suis très content (en terme de tenu de coupe, tranchant, facilité d'affûtage, etc.).

là je suis en train de tester l'intérêt de trempe/revenu sélectifs sur des lames plutôt courtes . j'ai découpé 3 lames identiques, une sera en trempe sélective, la 2ème aura un revenu sélectif, et la dernière en trempe et revenu intégral.

ensuite je ferai quelques tests de bâtonnage, coupe, featherstick,etc... et je finirai par une casse dans l'étau. j'espère pouvoir faire ça avant dimanche. j'en profiterai également pour valider un profil émouture plate + fil convexifié, en laissant 1mm environ derrière le fil.

le but est valider l'utilisation de cet acier pour un petit couteau de camp. mais franchement, je trouve que cet acier a vraiment un très bon rapport qualité/prix.
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

20 mars 2013 à 22:46:18
Réponse #9

piero


C'est interessant ton utilisation du C130 pour de l'outdoor!

Habituellement c'est plutôt un acier à couteau auquel on fait plutôt gaffe, voire un acier à rasoir!

Le tranchant ne s'ébrèche pas sur les noeuds du bois? As tu testé d'autres aciers?
C'est pas évident de choisir entre un acier mou trempé plus dur et un acier plus mou trempé moins dur  :)

1 mm d'épaisseur derrière le tranchant ça me parait beaucoup quand même, mais ça dépend aussi de la hauteur du tranchant!

Vivement tes tests sur la trempe sélective, je te lirais avec intérêt!  :up:
Et puis même si ce n'est pas utile, c'est chouette, si c'est chouette c'est plaisant et un couteau qui plait c'est un couteau que l'on a plus souvent dans la poche, c'est pas très pragmatique mais réaliste pour moi.  ;#Sur un bon outil cela va de soi!

21 mars 2013 à 07:57:35
Réponse #10

moss


Le tranchant ne s'ébrèche pas sur les noeuds du bois?

je n'ai pas eu de problème sur les necks que j'ai testé. à voir dans le temps...

C'est pas évident de choisir entre un acier mou trempé plus dur et un acier plus mou trempé moins dur  :)

il n'y a pas d'acier dur ou mou. il y a des aciers auquels on donne plus ou moins de dureté en jouant sur le revenu (et un peu sur la trempe). 58 hrc c'est 58 hrc...
après, les éléments d'alliage peuvent donner plus de résilience, résistance à l'usure, inoxydabilité, etc... sur des lames plutôt courtes je ne suis pas sûr que ça joue beaucoup, franchement. à voir...

1 mm d'épaisseur derrière le tranchant ça me parait beaucoup quand même, mais ça dépend aussi de la hauteur du tranchant!

la lame fera entre 3cm et 5cm de haut

j'essaierai de mettre les tests ici, si ça intéresse quelqu'un...

jean-marie
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

21 mars 2013 à 08:04:02
Réponse #11

guillaume


j'essaierai de mettre les tests ici, si ça intéresse quelqu'un...

Bien sûr, y compris des lecteurs silencieux ;).

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

21 mars 2013 à 09:08:48
Réponse #12

piero


    Je suis d'acord avec toi sur le fait que le traitement thermique est pour beaucoup dans la dureté de l'acier, ce que je voulais dire, c'est que le C130, par sa forte teneur en carbone aura une tendance naturelle vers une bonne dureté.
    A traitement thermique égal par exemple un XC75 devrait être moins dur. D'où ma question un peu bizarre: que choisir entre un C130 avec revenu fort par rapport à un xc75 avec un revenu plus faible. ;# En jouant sur le traitement thermique on peut bien sûr les amener à une même dureté, malgré le fait qu'il soit naturellement enclins à des dureté différentes. Est ce qu'à dureté égale le C130 est vraiment plus cassant, où est ce qu'il est réputé cassant parce que souvent traité très dur? ;# :huh:

Pour ta deuxième réponse je parle bien de la hauteur du tranchant, pas de celle de l'émouture. 1 mm d'épaisseur de tranchant pour 1 mm de hauteur ça donne un tranchant avec un angle de 45° donc assez obtu. Alors que si ton tranchant fait 3 mm de haut, pythagore pythagore ;D, t'auras un tranchant beaucoup plus fin. Donc pour le 1 mm d'épaisseur derrière le tranchant ne prend pas en compte tous les paramètres pour décrire ce tranchant. Il faut l'épaisseur et l'angle ou l'épaisseur et la hauteur, pour pouvoir le comparer.

Enfin c'est mon avis bien sûr  :)


21 mars 2013 à 09:39:15
Réponse #13

moss


c'est pour cela que je vais les tests ;-)

le C130, avec les tth que j'utilise, aura beaucoup plus de carbures que le xc75 (je le trempe vers 780°C, on se retrouve donc avec autant de carbone dissout que le xc75, le 0.6% restant se retrouvent sous forme de carbure).

on gagne donc en résistance à l'usure, par contre on peut perdre en résilience (tout ça reste théorique et à valider...)

je vais affûter à +/- 15°. c'est ce que j'ai fait sur un skinner très fin (damas 90mcv8/15n20). ça coupe super bien, mais c'est un peu fragile (le fil roule quand je bâtonne du chêne, il faut dire que le profil n'est pas adapté pour ça). du coup 1mm ne me paraît pas énorme pour un usage tout terrain...

cdt

PS : je ne prétends pas que cet acier soit idéal, c'est juste qu'il présente pas mal de points intéressants
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

21 mars 2013 à 20:26:23
Réponse #14

piero


Ok merci pour ta réponse!  :up:
Tu forges toi même ton damas?

21 mars 2013 à 21:49:57
Réponse #15

moss


j'ai fait quelques essais avec l'aide de lou foc à fontenilles. j'arrive au bout de mon stock de 90mcv8, je continuerai en C130/15N20 (non, non, je ne suis pas monomaniaque  :lol:)

bon, deux lames sont émouturées, plus qu'une et je peux préparer la trempe... encore quelques heures de boulot en perspectives...
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

21 mars 2013 à 23:38:47
Réponse #16

DIY


je vais affûter à +/- 15°.

 Tu parles bien de l'angle final du tranchant ou bien c'est 15° par côté pour avoir un tranchant de 30° au final.

Dans le cas de la première hypothèse cela ne m'étonne pas que le fil roule. J'ai connu ce phénomène avec un
Laguyole en voulant tailler du bambou le fil trop fin sur l'écorce siliceuse n'a pas résisté.

21 mars 2013 à 23:43:29
Réponse #17

moss


c'est 2x15°. mais quand tu fais ça sur une lame qui a un fil fin, c'est super pour le cuir, beaucoup moins pour le bâtonnage...
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

21 mars 2013 à 23:56:59
Réponse #18

DIY



 Merci de ta réponse, Je continuerai à suivre ce fil avec attention.

27 mars 2013 à 17:55:25
Réponse #19

moss


voici de nouveaux tests. le but est de comparer une trempe sélective à un revenu sélectif, sur un couteau doté d'une lame plutôt courte (12 cm environ).

afin de mener les tests, j'ai préparé trois lames. deux serviront pour des tests destructeurs, la troisième servira à plus long terme.

donc, première étape : tracé et découpe des 3 lames :



ça va plus vite à la scie à ruban et c'est moins salissant :


les 3 lames découpées, le contour est affiné au backstand :


les 3 lames sont émouturées


(à cause d'une faille spatio temporelle à un timing serré, il n'y pas de photos de la gangue d'argile pour la trempe sélective. sur cette photo les 3 lames sont émouturées, trempées, revenues, il restait à finir l'affûtage)

quelques détails sur les tth :
- austénisation à 790°C (la lame 1 a en plus une gangue d'argile pour la trempe sélective) et trempe à l'eau
- un revenu à 250°C pour toutes. la lame 2 a ensuite droit à un revenu sélective sur le dos, au chalumeau. pour finir les 3 lames repartent 1h à 265°c

la lame fait environ 4,5mm au plus épais. les lames ont été émouturées en laissant un peu moins de 1mm au fil. Ensuite affûtage à +/- 20° (40° au total), je finis en convexifiant le profil.

le fil est bien centré et symétrique, la photo n'est pas prise dans l'axe de la lame.

illustration :

(ne faites pas attention au grain, il paraît beaucoup plus gros qu'il n'est, à cause de la surface de la fracture qui ne rend pas en photo).

ensuite les tests, sur du chêne bien sec, et bien dur...

pour commencer, un peu de bâtonnage tranquille :
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=kwN5ek89Az0#t=1s

bâtonnage en travers :
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=kwN5ek89Az0#t=137s


le fil a juste un peu roulé http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=kwN5ek89Az0#t=180s, le dos s'est un peu écrasé (c'est la lame avec la trempe sélective)

coupe d'une feuille de journal (j'ai affûté rapidement au backstand, ça rase les bras mais je n'ai pas passé sur le cuir )
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=kwN5ek89Az0#t=195s

un peu d'effort sur la pointe, histoire de voir comment elle encaisse
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=kwN5ek89Az0#t=219s

et enfin, la casse dans l'étau
test 1 : lame avec revenu sélectif (la semelle casse en premier au niveau du trou du rivet, je pense que l'effort est faussé par l'utilisation du serre-joint  >:(). je recommence avec une pince étau, ça casse d'un coup, assez violemment.
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=kwN5ek89Az0#t=261s

test 2 : lame avec trempe sélective. là je sens beaucoup plus de souplesse. j'ai sacrément forcé pour la casser, elle plie à environ 45° avant la rupture. je dirais qu'à partir de 20° la déformation n'est plus élastique mais plastique (la lame ne revient pas à la verticale).
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=kwN5ek89Az0#t=301s



test de coupe de clous :  la lame du haut a eu le revenu sélectif. on voit qu'elle est plus dure, la marque du clou est beaucoup moins importante.
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=kwN5ek89Az0#t=350s

cette différence de dureté m'intrigue, sachant que les lames ont été traitée en même temps, avec les mêmes paramètres (sauf pour le dos, évidemment).

au final, ces manips illustrent bien le compromis entre dureté et résilience/souplesse. une lame dure cassera plus vite, mais encaisse mieux au niveau du fil.

dans tous les cas, je considère que le c130 ne démérite pas du tout... sans doute que je solliciterai un testeur pour prendre en main la troisième lame, et avoir un avis sur un usage plus long...
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

27 mars 2013 à 21:28:16
Réponse #20

scalouk


Effectivement ça à l'air costaud et "souple" le C130 mais bon je n'ai aucune expérience en coutellerie ni en métallurgie  :doubleup:
Je suis mon histoire, mais mon histoire n'est pas moi.

29 mars 2013 à 08:25:36
Réponse #21

P-H


je ne suis pas un pro du c 130 mais, si je peux me permettre, je vois quand même quelques "trucs"...

la première chose qui me choque c'est que le manche du premier casse. Ce qui ne devrait pas arriver, serre joint ou pas!
Et ton revenu selectif n'est a mon avis pas assez haut en température et devrait peut être etre sur plus large de ta lame.
Ensuite, celle avec ta trempe sélective casse complétement.  c'est surement que ton argile n'a pas fait le job comme il faut.
Et puis un dernier truc, c'est l’épaisseur de ton emouture. Sur une lame de 12cm de long ça me parait énorme. :blink:

Enfin voila, c'est un peu en vrac, desolé

29 mars 2013 à 08:35:44
Réponse #22

moss


Merci pour tes remarques ph. Effectivement, il n aurait pas fallu que je trempe integralement la lame. Pour le revenu selectif, il etait assez chaud (j ai meme passé le bleu) mais pas assez large.
Pour l argile je vais essayer une autre recette (argile, sable, charbon mais aussi borax, il semblerait que ca colle plus)

Pour finir, pour toi la lame aurait dû plier et ne pas casser ?
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

29 mars 2013 à 09:09:24
Réponse #23

P-H


Une lame avec une trempe selective normalement, ça casse juste sur la partie trempée donc le tranchant et le reste plie.
j'en ai vu qui plie a 90 d'un coté puis a 90 de l'autre et cela plusieurs fois avant de finir par se dechirer si on veut vraiment avoir 2 morceaux a la fin.
Pour ton argile, il faut  peut etre aussi voir comment chauffe ton four.

06 décembre 2017 à 17:36:13
Réponse #24

scalouk


J'ai une lame en c130 trempée à l'eau (je n'en sais pas plus pour la partie technique).

Malgré un affutage convexe à la pierre à eau 400 puis 800 puis 1000 2000 5000 puis pad en noir puis blanc, et je n'arrive pas a obtenir un fils de tranchant sans micro denture, qu'en pensez vous ?

Est que cet acier n'est pas "idéal" pour une émouture convexe ?


Je suis mon histoire, mais mon histoire n'est pas moi.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité