Nos Partenaires

Auteur Sujet: Perdu 40 jours dans le Diois  (Lu 6287 fois)

14 octobre 2006 à 07:48:33
Lu 6287 fois

Corin


On ne dispose pas de toutes les infos mais, dans les parages de la tanière de notre grizzli, un quadragénaire s'est perdu en voulant traverser le parc naturel du Vercors.
Parti le 1er septembre en solitaire, sans moyen de communication, pour une durée de 15 jours, il a été déclaré disparu le 20 septembre et retrouvé hier, 13 octobre.
http://tf1.lci.fr/infos/france/faits-divers/0,,3342250,00-disparu-depuis-jours-randonneur-retrouve-vie-.html

Je vous chercherai des détails mais deux éléments peuvent retenir notre attention, en attendant que David ou d'autres nous donnent leur vision d'autant qu'ils habitent sur place.
Le premier, est que, sans moyen de communication, son calvaire a duré près d'un mois.
Le second, est qu'en cette arrière-saison, l'eau était disponible. Ce qui n'est pas toujours le cas dans cette région.

Premier constat: la randonnée n'est pas une activité anodine et demande de la préparation. En solitaire, elle demande de respecter des règles notamment pour indiquer et respecter son itinéraire. Il suffit de donner des heures (des jours) d'appel avec des règles de rappel en cas de non-contact. Si l'on n'a personne à solliciter, il suffit de passer à la gendarmerie et de donner son itinéraire puis de la prévenir à la fin.

A+

14 octobre 2006 à 12:14:57
Réponse #1

chris7273


Incroyable !

D'un autre côté ca démontre qu'il y a encore des supers coins sauvages en France  ;)

Bon, je vais pas faire lire ça à ma douce, sinon : finies les sorties en solitaire  :'(

14 octobre 2006 à 13:05:59
Réponse #2

Kilbith


Salut,

Nous ne connaissons pas les détails et je ne suis jamais allé dans le Vercors. Mais, cette histoire me semble louche. Comment peut-on se perdre pendant 15 jours en France ? Le Vercors ce n'est pas la Sibérie.
D'autant plus qu'à France Inter ils précisaient "bien équipé" et "expérimenté"....

Hypothèse 1 : Ce randonneur a eu un accident l'ayant blessé physiquement (jambe...) ou moralement (choc à la tête, attaque...)

Hypothèse 2 : Le type voulait que l'on parle de lui !

Didier.

14 octobre 2006 à 13:41:27
Réponse #3

DavidManise


Salut :)

Je vais mener ma petite enquête, parce que moi aussi ça me semble un peu étrange...

Je vous tiens au courant dès que j'ai des détails solides.

Ciao :)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

14 octobre 2006 à 14:05:59
Réponse #4

Corin


Je partage votre interrogation.
Je pense qu'elle ne sera que renforcée en lisant l'article du Dauphiné

A+

14 octobre 2006 à 16:24:11
Réponse #5

Nimbus


*exemple massif des vosges il y a 5 ans env. un randonnneur porté disparu a été retrouvé au bout de 15j env de recherche, il était mort.
Pareil, y a environ 5 ans, dans les Vosges près de chez quelqu'un que je connaissait, un avion de tourisme s'est écrasé. Ils ont mis plus d'une semaine à trouver l'épave. Et pourtant c'est loin d'être l'Amazonie.

14 octobre 2006 à 18:25:30
Réponse #6

LeBaron


Salut
Peu dinfos. Même les gendarmes du coin ne sont pas au courant. J'aurais plus d'infos la semaine prochaine mais cela parait bien etrange. A partir des GR on peut rejoindre un lieu habite en moins de 4h. Et quid de son ravitaillement?......

Cori: a demain

14 octobre 2006 à 19:49:15
Réponse #7

SadE


Apparement l'extension de son séjour était volontaire ! Il a fait un coup de déprime et avait décidé de prolonger son séjour ... quand il s'est vu déshidraté il est redescendu. Je serais curieux de savoir combien de kg il a perdu apres avoir tenu pendant 42 jours avec 15 jours de bouffe  :o
« Modifié: 14 octobre 2006 à 21:09:38 par SadE »

14 octobre 2006 à 20:05:48
Réponse #8

cedx69


il devait vouloir echapper à sa femme ;D

14 octobre 2006 à 20:13:17
Réponse #9

Robert



Je pense que l'on a un bel exemple de décompensation psychique. D'après les données des médias, les pistes indiquent un manque d'expérience, d'inconscience et d'insouciance. Par contre, on ne peut pas réellement se fier au médias de première ligne car ils ont tendance à faire dans le sensationnalisme pour provoquer le branle-bas.

C'est très difficile de se prononcer avec exactitude selon les données actuelles mais selon les faits rapportés cela ressemble à un épisode de confusion mentale. L'origine peut être très varié allant des troubles organiques au troubles psychologiques en passant par les effets d'intoxication et de désintoxication. Pour plus de détails voici un lien qui explique en bref la confusion mentale

Reste que personne n'est à l'abri de ce genre de chose et qu'il est impératif dans le cas de sortie en solitaire d'en être conscient et de s'organiser en conséquence. En autre, cette histoire me rappelle un peu l'expérience du pompier et ex-militaire, non, non pas venerable du forum mais l'américain Ken Killip abordé dans le sujet La psychologie de l'homme (presque) égaré

a+

14 octobre 2006 à 21:30:23
Réponse #10

DavidManise


Salut :)

Bon, après un peu de réflexion...  tous les points d'eau du coin (plutôt rares d'ailleurs) sont sur des sentiers ou presque.  Comme il a trouvé de l'eau (sinon il n'aurait pas tenu aussi longtemps), il a forcément trouvé des sentiers qu'il aurait pu suivre.  Bref, selon moi le gars a :

1) volontairement décidé de rester là-haut ;

2) été suffisamment "déconnecté" pour ne pas reconnaître un sentier ou décider de ne pas le suivre... 

Le gars a été retrouvé vers Chabrinel, apparemment.  Comme me le disait le Baron au téléphone tout à l'heure, ça grouille de sentiers dans ce coin là aussi.  Bref, étrange cette histoire...

Je vais aller voir demain pendant les heures de visites à l'hosto de Die pour essayer de parler avec le gars, si on m'y autorise et qu'il veut bien me rencontrer.  Je vous tiens au courant de l'histoire.

Ciao :)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

14 octobre 2006 à 23:04:27
Réponse #11

Tycho70


Au infos de France2 ce soir ils ont dit que l'homme venait d'avoir des problèmes personnels et souhaitait volontairement se retirer du monde pour faire le vide (peut être aussi parce qu'il avait des idées plus noires ?).

En tout cas son égarement était volontaire.

Voilà, si ça peut faire avancer le shcmilblik.

14 octobre 2006 à 23:06:55
Réponse #12

DavidManise


Bah espérons pour lui qu'il saura apprécier les choses simples de la vie, maintenant : boire, manger, dormir au chaud, rester au sec, avoir du PQ et un slip propre... :D

Ciao !

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité