Nos Partenaires

Auteur Sujet: Projet de stockage de gaz dans Les Landes avec création d'un "saumoduc" de 40 KM  (Lu 2314 fois)

21 juillet 2012 à 12:09:10
Lu 2314 fois

aliɔs



Le projet présenté sur un site hostile au projet :
http://www.stockage-gaz-landes.net/


Le reportage de TF1 :
http://www.youtube.com/watch?v=GTfLsdvL5rc&feature=player_embedded#!


La pétition contre ce projet :
http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/projet-edf-stockage-gaz-salins-landes/6246
(En l’état du projet, j'ai signé contre)


Présentation du projet et arguments contre. Ceux-ci sont tirés du site.

Catastrophe écologique et économique programmée ?
EDF a pour projet d’investir 650 000 000 € dans la création d’un site industriel SEVESO 2 dans les Landes pour y stocker 600 000 000 m3 de gaz compressé dans une douzaine de cavités salines, qu’ils creuseraient dans un dôme de sel à Pouillon. Cette opération nécessite un apport en eau de mer pour le lessivage de ces cavités. EDF veut créer une double canalisation de 40 km qui permettrait d’un côté de puiser de l’eau de mer, et de l’autre d’y rejeter les résidus de forage (la saumure) évacuée des cavités. La phase de dissolution durera 10 à 12 ans, avant le stockage proprement dit. Le débit du rejet sera d’environ 860 m2/h et la teneur en sel et autres particules (métaux lourds etc) de l’ordre de 250 gr/l. Soit 215 tonnes de sel par heure, ou encore 5160 tonnes par jour pendant dix ans ou plus.


Conséquences et indignation :
    Pollution de l’une des plus belles plages du monde
    Destruction du Patrimoine Naturel des Landes
    Danger de fuite de saumure et pollution des sites naturels sensibles, des nappes phréatiques et thermales
    Dévalorisation du patrimoine foncier, dégradation de l’image des landes et de l’activité touristique
    Risques SEVESO 2 sur le site de stockage dans une région de risque sismique 3/5.
    Gaspillage du sel
    Totale contradiction avec la politique énergétique avisée par la région, violation des chartes en vigueur sur l’environnement pour un projet purement spéculatif


21 juillet 2012 à 13:35:24
Réponse #1

jc33


Bonjour Alios,

Si tu veux être efficace, car les pétitions ça marche pas, adresse toi plutôt à celui qui a donné l'accord: le président de la région.
Si vous êtes fermes et vraiment déterminés vous avez une chance de réussir, mais la seule voie e succés c'est de faire pression sur les hommes politiques aux commandes, en les citant nommément et à plusieurs reprises lors des réunions publiques et lorsqu'il y a la presse.


Bon courage et ne vous laissez pas enfumer par les politiques

"il y a ceux qui vivent leurs rêves,...et ceux qui rêvent leur vie..."

21 juillet 2012 à 13:43:55
Réponse #2

aliɔs


Bonjour Alios,

Si tu veux être efficace, car les pétitions ça marche pas, adresse toi plutôt à celui qui a donné l'accord: le président de la région.
Si vous êtes fermes et vraiment déterminés vous avez une chance de réussir, mais la seule voie e succés c'est de faire pression sur les hommes politiques aux commandes, en les citant nommément et à plusieurs reprises lors des réunions publiques et lorsqu'il y a la presse.


Bon courage et ne vous laissez pas enfumer par les politiques



Les hommes politiques ont l'air soit contre soit très réservé envers ce projet :
http://www.stockage-gaz-landes.net/2012/02/liste-des-avis-contre-le-projet-dedf/


La communauté scientifique, les associations de défense de l’environnement, les personnalités de la société civile, les élus de proximité ont mis en lumière les risques industriels et les conséquences écologiques et économiques d’un tel projet. Ils se sont unanimement prononcés contre la réalisation de l’ouvrage. Pour donner du poids à leur position et obliger les assemblées départementales et régionales à relayer au plus haut niveau la volonté de toute une population, il est nécessaire de se rassembler efficacement et de rendre visible cette opposition. En l’absence de référendum, la pétition reste le seul moyen de faire entendre sa voix. La reconnaissance des pétitions dans le cadre de la démocratie participative est inscrite dans les textes du Conseil Général des Landes (voir: www.landes.org/les-commissions).

C'est sûr qu'une pétition ne suffira pas.
http://www.stockage-gaz-landes.net/2012/02/liste-des-avis-contre-le-projet-dedf/

15 septembre 2012 à 13:49:01
Réponse #3

jc33


Bonjour Alios,

J'ai pour ma part l'experience de la lutte contre la LGV qui devait passer dans mon coin. si tu veux être efficace il faut mouiller vraiment les politiques, car ils vont dire d'un côté qu'ils sont contre , et puis signer le permis de l'autre côté.  Donc lors de vos manifs ou dans les champs il faut des banderoles avec le nom de votre president de région, il ne faut pas écouter ceux qui vous diront de rester apolitiques. je te conseille de vraiment taper sur les politiques responsables, la seule chose qui les interesse c'est leur réelection et les diverses juteuses indemnités qui vont avec.  Tout tapage nuit à leur chance de réelection.
"il y a ceux qui vivent leurs rêves,...et ceux qui rêvent leur vie..."

15 septembre 2012 à 20:23:57
Réponse #4

Karto


Salut.

   Pollution de l’une des plus belles plages du monde
    Destruction du Patrimoine Naturel des Landes
    Danger de fuite de saumure et pollution des sites naturels sensibles, des nappes phréatiques et thermales
    Dévalorisation du patrimoine foncier, dégradation de l’image des landes et de l’activité touristique
    Risques SEVESO 2 sur le site de stockage dans une région de risque sismique 3/5.
    Gaspillage du sel
    Totale contradiction avec la politique énergétique avisée par la région, violation des chartes en vigueur sur l’environnement pour un projet purement spéculatif

Je suis peu à même de juger des points comme la pollution de la mer par apport de sel, ou la dévalorisation du patrimoine foncier, surtout que je ne vois rien de quantifié ni rien de précisé, ou autrement dit, rien de convainquant. C'est dommage.
L'argument de gaspillage du sel, il me fait carrément rigoler.


Par exemple, leur argumentaire pourrait s'enrichir du point le plus critique pour moi, le danger inhérent à la dissolution d'un dôme de sel. Normalement, endommager un dôme de sel est un incident involontaire, et en dissoudre une partie est un accident grave. Là, on parle de le faire exprès. Même si on peut espérer que les géologues ont fait leur boulot, ça me fait dresser les cheveux sur la tête.

Google "salt dome collapse" ou "salt dome sinkhole", tu auras quelques évènements américains bien connus à citer.
Un des plus connus est l'incident du Lac Peigneur, en Louisiane. Il y a aussi l'effondrement de Daisetta, ou les craintes dans le Bayou :

Citer
Giant Texas Sinkhole Keeps Growing
Regulators continued monitoring a massive sinkhole which has swallowed up oil field equipment, poles and some vehicles since surfacing just outside the southeast Texas community of Daisetta...

Citer
Just as when you think it cannot get much more insane we find this. I was looking into this a few days ago. A large sinkhole now 400 feet wide and over 400 feet deep, over a salt dome is collapsing. Tests show radioactive material in the area. I noticed in one article I read that Waterford has 3 nuclear power plants and has been raving about their expanding capacity to store nuclear waste. Yeah that is right, somewhere in the area we have waste stored! This is in the Houma, Waterford, Napoleonville area of Louisiana.


(la vidéo mérite vraiment d'être regardée en entier, elle donne une idée très graphique des conséquences de l'effondrement d'un dôme de sel)

<a href="http://www.youtube.com/v/_feWtkSucvE" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/_feWtkSucvE</a>

Citer
That's basically the only time the Gulf of Mexico flowed north, and that's a lot of water.

Mais les incidents les plus dramatiques sont mal documentés, parce que se déroulant dans des endroits du monde sans vies occidentales en danger. En grattant un peu, tu dois pouvoir retrouver les traces d'un village algérien englouti dans l'effondrement d'un dôme de sel.



En espérant que des mecs compétents techniquement et politiquement soient sur le coup !
« Modifié: 16 septembre 2012 à 11:40:50 par Karto »

17 septembre 2012 à 10:45:43
Réponse #5

caillou



A mon sens, il faut bien différencier les cavités pour exploitation du sel et celles pour stockage.

Les techniques d'exploitation d'un dôme ou couche de sel sont aujourd'hui  bien connue.

les cavités de stockage présentant moins de risque d'effondrement que les cavités d'exploitation du sel

de plus, il existe aujourd'hui des systèmes de surveillance des cavités qui préviennent la survenue des effondrements, parfois programmés dans l'exploitation.

pour info, ce type de stockage existe déjà en France  (Etrez) avec la même capacité. Et il y en a encore plus en Allemagne.


17 septembre 2012 à 10:51:17
Réponse #6

Karto


pour info, ce type de stockage existe déjà en France  (Etrez) avec la même capacité. Et il y en a encore plus en Allemagne.

Effectivement, je ne savais pas que le stockage en cavité saline était déjà opérationnel... Ils ont fait comment, exactement, à Etrez ? Ils ont dissout la totalité du bordel comme ils parlent de le faire dans les Landes ? Ou bien ils ont creusé ?

17 septembre 2012 à 12:37:14
Réponse #7

caillou



la technique utilisée est la même que celle prévue dans les landes : par dissolution.

c'est plus rapide, moins cher et moins dangereux

17 septembre 2012 à 12:59:35
Réponse #8

Karto


la technique utilisée est la même que celle prévue dans les landes : par dissolution.

c'est plus rapide, moins cher et moins dangereux

Bah ptin !  :o

C'était un dôme ? A quelle profondeur ? Et dans les landes, combien ?

Vas-y lâche ce que tu sais, sinon c'est moi qui vais pas te lâcher !   ;#

17 septembre 2012 à 14:11:31
Réponse #9

VieuxMora



17 septembre 2012 à 14:13:53
Réponse #10

Karto


L'info sur le projet tel qu'il a été présenté par EDF en 2011
http://fr.edf.com/fichiers/fckeditor/Commun/Edf_en_france/salins/EDF_Salins_des_Landes_Synthese6pages.pdf


Ah d'accord. Ils ne dissolvent pas le dôme, contrairement à ce que j'avais cru comprendre du texte initial. Ils y dissolvent juste de petits trous... Du coup j'ai sorti tout mon baratin pour rien  :-[ Tu peux tout virer si approprié.

17 septembre 2012 à 16:26:04
Réponse #11

VieuxMora


J'ai appris beaucoup de choses en suivant ce fil. Notamment la video qui est spectaculaire.
Tant que le projet est décrit avec des informations factuelles çà baigne ! (pas dans la saumure  ;#)

17 septembre 2012 à 16:44:37
Réponse #12

caillou



Je viens de trouver un pdf qui résume bien la technique du stockage de gaz dans le sel : http://sfp.in2p3.fr/Debat/debat_energie/E2PHY/durup.pdf

Ce que je voulais dire c'est que le risque de ce genre d'installation réside plus dans la tuyauterie en surface (des têtes de puits jusqu'aux cana de distribution) que dans les cavités elles-mêmes (ce qui n'en est pas moins inquiétant pour la population autour d'ailleurs)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité