Nos Partenaires

Auteur Sujet: Trois jours sans aucun service public ?  (Lu 10624 fois)

04 septembre 2005 à 23:55:09
Réponse #50

Ancien forum



Posté par maximil

Idem ;D

28 février 2006 à 22:04:56
Réponse #51

Ancien forum



Posté par survivalfred

Je fais remonter le sujet ça pourra donner des idées pa rapport au confinement et autre inquiètudes par rapport au virus H5N1 ... 3 jours c'est un début ...


25 février 2017 à 11:25:34
Réponse #52

Hurgoz


Déterrer un sujet 11 ans après!  :love:

Simplement parce que, dans la préparation du perte des services publiques, il peut être intéressant de se renseigner sur les risques qui peuvent entrainer cette perte. Il existe tout un tas de plans et d'analyses faites pour délimiter ces risques et y répondre, et on en retrouve pas mal, ici: http://www.prim.net

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

25 février 2017 à 14:44:20
Réponse #53

Merlin-Max


Nécroposting!  :o
Merci du partage.
L'âme sûre ruse mal. ;)

26 février 2017 à 12:23:08
Réponse #54

Le-Jerome


Posté par survivalfred

Je fais remonter le sujet ça pourra donner des idées pa rapport au confinement et autre inquiètudes par rapport au virus H5N1 ... 3 jours c'est un début ...

Bah comme tout risque pandémique c'est d'abord l'accès à l'information qui compte :
https://www.grippenet.fr/fr/la-grippe/la-prevention/
https://websenti.u707.jussieu.fr/sentiweb/

Après si c'est possible évidemment et dans les cas les plus graves, rester chez soi (retraités).

Les 72 heures dont on parle par ailleurs correspondent à un délai d'intervention des services de secours et au rétablissement d'un service public pour un risque majeur localisé (tempête, inondation, accident technologique, séisme).

Si la gravité épidémique est telle qu'il est préférable d'appeler tout le monde au confinement pour réguler un foyer infectieux, au risque de déstabiliser encore plus l'économie et le fonctionnement de la région/ du pays, c'est que là vraiment on tient une situation d'extrême gravité (genre la grippe espagnole).

Auquel cas ce sont des principes tels que :
- eau : boire et éventuellement cuisiner
- chaleur : se protéger du froid/se chauffer
- hygiène ++ : corporelle, WC, déchets, vaisselle et linge, le cas échéant désinfectant mains, masques (chirurgicaux pour le malade à la maison), quelques masques FFP2 éventuellement, eau de javel et gants latex, bottes en caoutchouc et bassine (pour tremper les bottes dans l'eau javellisée), papier sopalin.
- soins : trousse à pharmacie et surtout traitement d'avance pour ceux qui ont des traitements chroniques.
- alimentation : au minimum pique nique froid, sinon bouteille de gaz/bois
- défense : (Dans le cas d'effondrement résultant de la pandémie) on en parle suffisamment ici pour s'étendre davantage...

Il existe des compléments alimentaires à base de vitamine D ou d'Echinacées qui sont de bons stimulant du système immunitaire, en préventif (testé et approuvé).
Également la diffusion d'huile essentielle (diffuseur électrique) de Ravintsara qui est un virucide reconnu.

Mes 2 cents

 
« Modifié: 26 février 2017 à 13:05:11 par Le-Jerome »
un héros, c'est un abruti qui a eu de la chance

27 février 2017 à 08:01:31
Réponse #55

setrus


Citer
quelques masques FFP2 éventuellement

Question con : pourquoi?

27 février 2017 à 09:14:59
Réponse #56

Le-Jerome


Question con : pourquoi?

Le virus de la grippe est aéroporté et se transmet  principalement par les voies respiratoires, il peut être très intéressant de disposer d'une protection contre la contamination de 8 heures autant de fois qu'on a de masques (en général vendus par lot de 3) si on est amené pour des raisons X ou Y à approcher des malades, ou à se déplacer dans une zone fortement susceptible d'être contaminante (salle d'attente de cabinet médical, mais il existe des tas d'autres exemples).
Et cela même si tu ne fais pas partie du personnel soignant.

Par ailleurs ces masques d'un bon rapport qualité/prix sont une protection respiratoire efficace contre un agent toxique sous forme d'aérosol, y compris des fumées et pollution intense.
Par exemple en cas d'évacuation.
un héros, c'est un abruti qui a eu de la chance

27 février 2017 à 19:01:20
Réponse #57

setrus


Citer
Le virus de la grippe est aéroporté et se transmet  principalement par les voies respiratoires, il peut être très intéressant de disposer d'une protection contre la contamination de 8 heures autant de fois qu'on a de masques (en général vendus par lot de 3) si on est amené pour des raisons X ou Y à approcher des malades, ou à se déplacer dans une zone fortement susceptible d'être contaminante (salle d'attente de cabinet médical, mais il existe des tas d'autres exemples).

J'avoue. Mais des masques tissus "usage unique" ne suffiraient pas dans ce cas? Assez pratique à trimballer, dans un sac zip ou autre, et disponible "à volonté" par boite de 100.
Pour tenir 8h, il faut vraiment un bon masque FFP2, assez rigide, et du coup pas si pratiques que ça.

Citer
Par ailleurs ces masques d'un bon rapport qualité/prix sont une protection respiratoire efficace contre un agent toxique sous forme d'aérosol, y compris des fumées et pollution intense.

Ca c'est intéressant. Quelles sont tes sources? parce que ce n'est pas ce qu'indiquent les fabricants (FFP2 = poussières).

C'est une info qui m’intéresse sérieusement, je me posais la question de savoir si stocker quelques FFP3 (amiante) dans une chambre pouvaient être utiles en cas d'incendie.

27 février 2017 à 19:23:33
Réponse #58

Le-Jerome


Pour les fumées d'incendie en intérieur il existe ce masque là, ça a l'air pas mal :
http://boutique.fumimask.com/fr/1-fumimask.html

Mes sources au sujet des masque FFP2 :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Masque_de_protection_FFP#Le_masque_FFP2
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_Masques.pdf
http://grippe-a.doctissimo.fr/se-proteger-contre-la-grippe-a/les-masques/Tout-savoir-sur-les-masques-contre-la-grippe-A.html
https://science-environnement.com/pollutions-environnementales/masques-pollution-atmospherique/
http://www.terraeco.net/Faut-il-porter-un-masque-contre-la,54255.html


Alors oui on n'a pas une protection contre les particules ultrafines avec du FFP2 (pollution extrême), mais à mon avis c'est largement mieux que rien.
Les FFP3 c'est sûr que c'est mieux, mais c'est aussi nettement plus cher...
En tout cas on perd rien à en avoir 2 ou 3 pour une personne.

Personnellement j'ai 3 masques FFP2, ça peut toujours servir... Et un masque de marque 3M serie 4000 ABEK1 P3 à  40€
C'est beaucoup mieux que rien.
« Modifié: 27 février 2017 à 19:39:04 par Le-Jerome »
un héros, c'est un abruti qui a eu de la chance

27 février 2017 à 23:58:29
Réponse #59

Chill


Citation de: setrus
Je me posais la question de savoir si stocker quelques FFP3 (amiante) dans une chambre pouvaient être utiles en cas d'incendie.
Citation de: Le-Jerome
Par ailleurs ces masques d'un bon rapport qualité/prix sont une protection respiratoire efficace contre un agent toxique sous forme d'aérosol, y compris des fumées et pollution intense.
Par exemple en cas d'évacuation.
...
Pour les fumées d'incendie en intérieur il existe ce masque là, ça a l'air pas mal :
http://boutique.fumimask.com/fr/1-fumimask.html

Quel est votre scénario d'emploi : long cheminements ? feux de forets ou équivalent ? milieu professionnel  ?
Parce que, en règle générale, avec les masques filtrants que vous décrivez vous serez des morts avec les voies aériennes moins sales, mais maccabés quand même.

Pour l'emploi à domicile : le temps perdu à retrouver puis mettre le masque ne se justifie généralement pas.
De nuit et dès l'alarme du détecteur =>  se confiner (immeubles. "Avoir un plan, avoir un kit") ou évacuer (avec le BOB ?) à 4 pattes, couper les énergies ; et une fois sauf, alerter et étudier l'opportunité de la lutte.

De même en milieu professionnel : appliquer les consignes, porter et utiliser les EPI adaptés au risque.

Les fumées d'incendie tuent. Autant par leur composition chimique (CO, acides divers,…), que par leur chaleur, les particules, l'opacité et l'oppression qu'elles font naître. Mais le problème récurent est la relative absence d'O2.
C'est pourquoi les "cagoules de fuite" sérieuses mais non alimentées en air ont une autonomie shortissime.
Celles utilisées par les SIS ont un raccordement à l'ARI du sauveteur, ou une réserve d'air intégrée.

Citation de: Le-Jerome
C'est beaucoup mieux que rien.
Pas d'accord : avec un FFP2 le 11/09, pour évacuer le quartier, vous auriez fait 200 ou 300 m de plus (avec les lunettes de piscine), mais dans le feu d'un refuge du Jura à 2h du matin, pas utile du tout.

 :sgt: Quels cas d'emploi ?  :sgt:

   Chill.
« Modifié: 28 février 2017 à 22:55:50 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

28 février 2017 à 11:09:34
Réponse #60

Le-Jerome


@Chill

Je vais développer mon argumentaire et préciser ce que j’entends exactement :

Par fumées, j'entends la pollution accumulées des fumées d'usines et transports dans une grande agglomération en conditions dites d'inversion de température ET pour une masse d'air stagnante, mélangées à du brouillard (le SMOG).
Évidemment j'exclue d'emblée une protection contre NOx, SOx et O3, donc gaz, qui en découle avec un masque à poussières, je pense à une protection au moins partielle contre les particules...



Et je pensais à la gêne occasionnée par les fumées d'un feu de forêt portées par le vent (Marseille 2016 par exemple).



Et accessoirement, aux pollens en cas d'allergie.

Quand je dis que c'est mieux que rien, je veux juste dire que dans ces conditions, c'est (beaucoup selon moi) mieux que rien, c'est à dire qu'il vaut mieux avoir un FFP2 voire un FFP3 sur le nez que de respirer à pleins poumons.

Pour le 11/9 faire 300 m de plus peut sûrement faire la différence entre vie et mort. :closedeyes:

Je ne parle pas des fumées et gaz toxiques (CO, HCl etc...) et du taux d'O2 qui passe en dessous de 16 ou 17% lors d'un incendie d'appartement...
La cagoule est bien entendu un outil d'évacuation, pas d'intervention, pour faire la différence entre évacuer avec la cagoule et sans la cagoule.

Connaissant le monde aéronautique j’établis la comparaison directe avec les cagoules de protection respiratoire utilisés par les hôtesses et steward à bord des avions en cas d'incendie en cabine.

J'ai été pompier volontaire et j'ai fais des exercices et interventions avec l'ARICO, je fais bien la part des choses moi aussi.

Mais au départ on parlait d'abord de pandémie (grippale essentiellement), à laquelle j'ai ajouté que de posséder quelques masques FFP2/3 (pour 30 € par exemple) pouvait toujours servir non seulement en premier de protection contre une contamination, mais accessoirement et indépendamment de tout cela, dans un cadre survivaliste, en plus contre un aérosol/des poussières fines faute de mieux.


Façon d'étendre l'utilité et la justification de posséder un triplet de ce genre de masque, pour soi.

A l'instar de beaucoup de choses en survivalisme, je vois les masques (à particules ou à particules+gaz premier prix) comme une bonne réponse plutôt que comme LA solution.

Espérant avoir été clair dans mon propos, chef.  :sgt:
 :)
Jérôme

« Modifié: 28 février 2017 à 12:07:09 par Le-Jerome »
un héros, c'est un abruti qui a eu de la chance

28 février 2017 à 11:30:06
Réponse #61

Hurgoz


Yo,

Pour ce qui est des pollutions aux particules fines, étant dans un coin y étant sensible, j'ai fais l'achat d'un masque FFP3 de chez 3M (9332) qui est celui recommandé par différentes associations chinoises de consommateurs.

Après, pour les pandémies grippales, aujourd'hui, les FFP2 sont surtout donnés aux patients pour éviter qu'ils ne transmettent. C'est aussi employé dans le cadre de secoures pour protéger des projections de fluides (sang, vomis, salive, etc)

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

28 février 2017 à 11:35:31
Réponse #62

Le-Jerome


@hurgoz : oui voila c'est dans ce sens que je l'entendais. Evidemment un FFP3 est sûrement plus adapté pour la pollution.
Et c'est évident qu'à chaque éternuement un patient balance énormément de micro gouttelettes de salive et mucus dans l'air ambiant, susceptible de rester en suspension un moment, qu'on peut donc assimiler à un aérosol.

Et si ce n'est pas beaucoup plus cher, autant opter pour du FFP3  :yeah:
« Modifié: 28 février 2017 à 11:42:20 par Le-Jerome »
un héros, c'est un abruti qui a eu de la chance

28 février 2017 à 22:47:49
Réponse #63

Chill


'llo,

J'ai réagis pour ce que j'ai mis en gras dans les citations. Surtout celle de setrus.

Pour le 11/09, on est d'accord.  :)
Pour la pandémie, je m'en suis passé. Mais je n'ai pas été à l'abri d'un éventuel coup de chance.  ;D
Pour la pollution, j'en reparlerai quand on aura significativement fait baisser le nombre des autres pollueurs.  ;#

Pour l'utilisation des masques filtrants "à l'asiatique", je ne suis pas compétent. Cependant, à scruter les images d'Asie à ma disposition, beaucoup béent. Efficacité ???

Par contre ;

Pour la question d'avoir sur sa table de nuit un FFP2 "au cas où" il y aurait un incendie domestique, j'ose maintenir.

Et j'insiste ! Le dispositif filtrant n'est pas efficace dans la durée (t >15mn, à la louche), avant l'hypoxie.

Considérant que le meilleur feu est celui qui ne prend pas (chez soi => prévention + détection précoce + attaque efficace), l'investissement dans une cagoule de fuite ne me semble pas non plus justifié. Y compris dans le véhicule : 15 mn de délai en plus, à pieds, dans le tunnel du Mont Blanc le 24 mars 1999 , … ?  ^-^

    Chill, ==>[]

"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

19 juillet 2017 à 21:12:02
Réponse #64

Vanadium


Salut Chill,

Je me tourne à nouveau vers toi mais sur ce fil.
Voici une situation : il fait chaud, les fenêtres sont ouvertes durant la nuit.
On se réveille à cause d'une fumée âcre qui a envahi le domicile car des voitures en sous-sol brûlent et que la fumée sort au niveau des bouches d'aération.
L'alarme incendie n'a pas fonctionné car on a oublié de changer la pile (l'erreur est humaine). Impossible d'évacuer car les portes coupes-feu ont été laissées ouvertes la veille par un voisin qui emménageait et la fumée est donc également présente dans le couloir.
On se retrouve donc bloqué à cracher ses poumons, la perte de connaissance n'est plus loin.
Il doit bien exister un matériel à avoir chez soi pour faire face à cette situation en attendant l'arrivée des pompiers ?
« Modifié: 19 juillet 2017 à 22:13:19 par Vanadium »

19 juillet 2017 à 22:21:18
Réponse #65

Chill


En vrac :
1 - Je n'ai pas le plan de chez toi, ni l'étage ... (ne pas oublier l'emplacement et la combinaison du coffre )  :lol:
2 - 2 erreurs, ça commence à largement dépasser les 3 secondes avec la c*nnerie.  :blink:

Cependant, "Faites un kit, faites un plan" : Quelles est la pièce "de sauvegarde" chez toi ?

Chez moi, c'est la salle d'eau du 1er (je suis en maison de ville), juste à côté de ma chambre.
La fenêtre n'y est jamais ouverte la nuit, n'est pas exposée aux vents dominants, la porte se verrouille, est plus costaud que juste nécessaire, s'ouvre sur le palier, j'y ai de quoi passer 48h pas très confortable, mais en autonomie.

Bref, dans ton exemple :
  • supprimer la cause - je tente d'accéder en rampant/4 pattes à la fenêtre pour la fermer,
  • soustraire à la cause - je rejoins, en rampant/4 pattes toujours, la salles d'eau, j'appelle et j'attends les secours.

Mais non ! Car les piles des détecteurs sont changées en temps et heure !  :D

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

19 juillet 2017 à 22:38:29
Réponse #66

Oim


Citer
...
Il doit bien exister un matériel à avoir chez soi pour faire face à cette situation en attendant l'arrivée des pompiers ?
Il y en a même plusieurs.
Une corde à noeuds (ou échelle de corde) pour évacuer ou...du matériel de plongée (bouteilles et détendeurs ;- )
 ;) im
" The trouble with the world is that the stupid are cocksure and the intelligent are full of doubt. "  GrandMaster B.R.
"tous les survivalistes ne sont pas paranoiaques, mais b*rdel j'ai l'impression que tous les paranoiaques deviennent survivalistes..." Le taulier

19 juillet 2017 à 22:44:33
Réponse #67

Vanadium


L'emplacement du coffre, c'est pour savoir si je peux me réfugier dedans ?  :D

Reprenons : même si je réussis à fermer la fenêtre, la fumée âcre a déjà trop envahi l'appartement pour que cela reste respirable à terme.
La salle de bains n'est pas isolée (ventilation automatique) faute de quoi ça serait le festival des moisissures, ce n'est donc pas une pièce de survie dans le cas présent. Ajoute à cela que l'appartement n'est pas traversant.

Le cas que je te présente peut se produire demain dans mon immeuble et ceux autour de moi. Il arrive en effet que des portes coupe-feu isolant les garages soient maintenues ouvertes suite à des déménagements/emménagements. Les bouches d'aération des garages sont au milieu de la cours de l'immeuble dont un seul côté est ouvert.

Est-ce que je vis dans une vieille masure qui forcément n'est pas aux normes ? L'immeuble a 5 ans !

Comme ce n'est pas de la fiction, tu comprendras pourquoi je suis intéressé par un système respiratoire abordable, qui, je vais finir par le croire, n'existe pas. Mais ça serait tout de même surprenant.
« Modifié: 19 juillet 2017 à 22:51:27 par Vanadium »

19 juillet 2017 à 22:55:48
Réponse #68

Vanadium


Il y en a même plusieurs.
Une corde à noeuds (ou échelle de corde) pour évacuer ou...du matériel de plongée (bouteilles et détendeurs ;- )
 ;) im

L'échelle de corde dans le cas présent consisterait à descendre dans la panache de fumée toxique.
Le matériel de plongée, oui, c'est une idée, mais je pensais à quelque chose de plus compact  :) , un vrai masque à gaz par exemple. Mais si j'ai bien compris Chill, si l'oxygène s'est raréfié, il est inefficace.
Il me semble toutefois que dans le cas que j'expose il resterait suffisamment d'oxygène car la combustion n'est pas proche...mais en fait je n'en sais rien. Est-ce que dans une volute de fumée à quelques distances du feu l'oxygène est tout de même rare ?
« Modifié: 19 juillet 2017 à 23:02:50 par Vanadium »

19 juillet 2017 à 23:06:54
Réponse #69

Chill


Citation de: Vanadium
Il doit bien exister un matériel à avoir chez soi pour faire face à cette situation en attendant l'arrivée des pompiers ?

Oui, (ARI, cagoule de fuite) mais quelle occurrence d'utilisation en as-tu ?
Quelles finances consacreras-tu à l'acquisition, la maintenance et au stockage d'un matériel qui, statistiquement, ne servira jamais ?

La "solution" est rarement dans le matériel ; elle est dans le savoir faire et le savoir être, AMHA.  :-[
Le meilleurs exemple que j'en ai est l'armement du fourgon-pompe-tonne des années 1950 à 1980. Y'avait pas grand chose, et les SP de l'époque se demm*rdaient pour tout faire avec sans.  ;)

Je ne suis pas prêt pour le stage "4 objets". Dans l'état de mes savoirs, il m'en faut 6 ou 7 ... Et pourtant la légende prétend que certain l'ont fait, même en costume de travail ! On doit donc pouvoir se passer des 2 ou 3 de trop en cogitant plus et mieux.

C'est pareil pour l'anticipation domestique : "Comment ferais-je avec ce que j'ai ?"
Si vraiment je ne trouve pas de solution, alors, peut-être, éventuellement, j'investirai.

Citation de: St Exupéry
"La perfection n'est pas quand il n'y a plus rien à ajouter, mais bien quand il n'y a plus rien à retirer"

    Chill.

"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

19 juillet 2017 à 23:25:54
Réponse #70

Chill


Il me semble toutefois que dans le cas que j'expose il resterait suffisamment d'oxygène car la combustion n'est pas proche...mais en fait je n'en sais rien. Est-ce que dans une volute de fumée à quelques distances du feu l'oxygène est tout de même rare ?

On quitte le feu de végétation, on revient au feu "urbain".
Les fumées d'un feu d'automobile, c'est SALE ! Plein de CO & CO2, d'acide divers et polluants.

Problème : il n'y a pas de cartouche protégeant du monoxyde de carbone.
Fouille ici avec "carbon monoxide" en gaz.  :down:

Restent les masques de fuite. Bonjour M.Crésus, vous m'faites un prêt ?  ^-^

On en reparle Dimanche ? ou en MP ?

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

19 juillet 2017 à 23:57:13
Réponse #71

Vanadium


On en reparle Dimanche ? ou en MP ?
    Chill.

Entendu, on en reparle en MP ;-)

20 juillet 2017 à 00:13:09
Réponse #72

Chill


"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

20 juillet 2017 à 22:28:08
Réponse #73

Magic Manu


Je ne suis pas prêt pour le stage "4 objets". Dans l'état de mes savoirs, il m'en faut 6 ou 7 ... Et pourtant la légende prétend que certain l'ont fait, même en costume de travail ! On doit donc pouvoir se passer des 2 ou 3 de trop en cogitant plus et mieux.
Ce n'est pas une légende :D :D! Tu me flattes ;D!
Hope for the best, expect the worse...

21 juillet 2017 à 07:38:20
Réponse #74

Tompouss


Ah j'avais pas vu de photo, au top !  :doubleup:

PAVC
« Modifié: 21 juillet 2017 à 11:07:35 par Tompouss »
Sometimes you gotta remember : everyone wasn't raised like you...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité