Nos Partenaires

Auteur Sujet: les fourmis au jardin: amies ou ennemies?  (Lu 9684 fois)

09 juin 2012 à 19:07:55
Lu 9684 fois

camoléon


Salut,


J'ai dans mon jardin une méga fourmilière qui s'est développé a mon insu dans mon tas de compost. Outre le côté éducatif et sympa pour les enfants, elles colonisent le jardin à vitesse grand V et s'en prennent à tout ce qui est sucré.
Quand on touche à mes fraises, je vois rouge >:(!

Je répugne à "taper dans la fourmilière", surtout que ces petites bêtes ont une utilité écologique et il parait qu'elle aèrent le sol et qu'une fourmilière mange l'équivalent d'1 kg d'insectes potentiellement nuisibles, par jour.

Des idées, des conseils, SVP?
On m'a parler de l'huile essentielle de basilic exotique à déposer sur la piste qui va de leur fourmilière aux plantes à protéger. Qu' en penser vous? 

 ;) 
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

09 juin 2012 à 19:17:46
Réponse #1

Pouçot


Euh, ça ne te sera d'aucune utilité concrète mais il me semble que les fourmis ne peuvent pas s'attaquer aux fraises, leurs mandibules ne sont pas assez puissantes  ... Les coupables sont sûrement les limaces.
Je t'avais prévenu que ce serait inutile  ;#
Pour les faire fuir, je connais un tas de "trucs de grand-mère" mais aucun ne m'apparait bien sérieux: glue sur les troncs, sel sur le sol.... planter plus de fraisiers  ;#...

09 juin 2012 à 19:44:48
Réponse #2

Mishkin


Salut,

Bernard Werber dans sa trilogie parle à un moment de purin de basilic .ça doit etre moins cher que l'HE

à+

Mishkin

09 juin 2012 à 20:32:03
Réponse #3

guarocaliente



Pour les faire fuir, je connais un tas de "trucs de grand-mère" mais aucun ne m'apparait bien sérieux: glue sur les troncs, sel sur le sol.... planter plus de fraisiers  ;#...


En truc naturel et efficace, j'ai fait fuir une colonne de fourmis tropicale en répandant de la cendre de feu de bois sur le sol.

Radical. Ont pas aimés du tout. Maintenant je ne sais pas quelle essence de bois c'était.

A essayer tant qu'il ne pleut pas..
Ici et Maintenant.

09 juin 2012 à 21:00:39
Réponse #4

camoléon


Citer
Euh, ça ne te sera d'aucune utilité concrète mais il me semble que les fourmis ne peuvent pas s'attaquer aux fraises, leurs mandibules ne sont pas assez puissantes  ... Les coupables sont sûrement les limaces.

Heu, peut être bien. J' ai trouvé tout un tas de fourmis agglutinées sur les fraises qui étaient dans un sale état par la suite. Les fraises avaient peut être été attaquées par des limaces auparavant....

Purin de basilic, je retiens Mishkin...

Plein de cendres dispo mais aussi plein de pluie par chez moi, Guarocaliente

 ;)
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

10 juin 2012 à 00:10:57
Réponse #5

oéht


+1 Pouçot, ils me semble que les fourmis que l'on à en France ne peuvent pas ne serai-ce qu'écorcher la fraise.

la cendre c'est juste des minéraux, on est plus dans l'organique amha je pense que l'essence du bois importe peu..
en revanche ce qui peut jouer c'est le sol (où le bois a poussé) et les nutriments qu'il contient (je pense aux résidus comme le chlore que le bois aurai pû ingérer) .
j'pense que le coup de la cendre est très variable selon ce paramètre.

le plus simple (et le plus respectable à mon sens) serait de juste protéger ce que tu ne veux pas qu'elles te "volent".
en cas trouve les chemins par où elles passent pour aller jusqu'à leur(s) endroit(s) convoité et vaporise une peu HE de basilic, du citron (un répulsif naturel quoi  ::) ) tout ce qui pourrai les faire partir autour de tes fruits  et veilles à détruire leur chemins de passage.

ah!! et tu as dis qu'elles étaient agglutinées en tas sur les fraises.. tu n'y a pas trouvé de pucerons? elles raffolent du miela qu'ils sécrètent!
« Modifié: 10 juin 2012 à 00:20:39 par oéht »

10 juin 2012 à 01:42:28
Réponse #6

Mishkin


Bonsoir,

Citer
ils me semble que les fourmis que l'on à en France ne peuvent pas ne serai-ce qu'écorcher la fraise.

Je vous invite à poser votre doigt sur un nid de fourmis rousses des bois ,z'allez voir si elles peuvent pas attaquer les fraises  :lol:
Je l'ai fait  ;#

à+

Mishkin


10 juin 2012 à 02:18:30
Réponse #7

le pangolin


J'ai toujours entendu dire qu'elles n'aimais pas le basilic (même la plante les ferait fuir selon certain...)  aprés pour cette histoire de mandibule et de fraises faut voir l'espece car dans le Sud il y a une trés grosse colonie de fourmis d'Argentine (avec trois raies grise sur la partie arriere)  donc a voir...
Plus j'en ais dans la tête mieux je m'en sort. Donc merci a ce forum.

10 juin 2012 à 10:07:54
Réponse #8

oéht


Bonsoir,

Je vous invite à poser votre doigt sur un nid de fourmis rousses des bois ,z'allez voir si elles peuvent pas attaquer les fraises  :lol:
Je l'ai fait  ;#

à+

Mishkin



Hé bien, tu vois Mishkin?! si tu es là pour nous raconter ton petit retour d'experience c'est que les fraises aussi n'ont rien à craindre..  :lol:
Camoléon, est ce que t'aurai le moyen de faire une petite photo en macro d'une ou de plusieurs des fourmis?

10 juin 2012 à 11:59:10
Réponse #9

guarocaliente


.

la cendre c'est juste des minéraux, on est plus dans l'organique amha je pense que l'essence du bois importe peu..
en revanche ce qui peut jouer c'est le sol (où le bois a poussé) et les nutriments qu'il contient (je pense aux résidus comme le chlore que le bois aurai pû ingérer) .
j'pense que le coup de la cendre est très variable selon ce paramètre.


La cendre de bois contient une part plus ou moins importante suivant l'essence de chaux et de soude. Très alcalin. Les fourmis détestent.

La pluie diluera la cendre évidemment mais il suffira d'en remettre.

Le mieux c'est de faire l'essai et voir.

http://www.qc.ec.gc.ca/ecotrucs/solutionsvertes/insectes.htm
Ici et Maintenant.

10 juin 2012 à 12:35:54
Réponse #10

camoléon


Citer
Camoléon, est ce que t'aurai le moyen de faire une petite photo en macro d'une ou de plusieurs des fourmis?

On va tester! ;)
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

10 juin 2012 à 13:14:16
Réponse #11

Buffalo


J'ai eu dernierement une invasion de fourmis surma terrasse et dans des jardinières, j'ai déposé du gros sel sur leur "autoroute" et depuis je suis tranquille plus une seule de ces petites indésirables :doubleup:
Je cause pas aux cons, ça les instruit "Audiard"

10 juin 2012 à 13:16:46
Réponse #12

Pouçot


Comme dit précédemment, je connais cette technique, mais quid de son usage sur les sols ?! En cas de pluie, le sel va se glisser dans le sol et faire grimper la salinité, nan ?!  :-\

10 juin 2012 à 16:57:10
Réponse #13

camoléon


Citer
En cas de pluie, le sel va se glisser dans le sol et faire grimper la salinité, nan ?!

stérilisé, aussi, peut être ?
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

04 août 2012 à 12:09:44
Réponse #14

jacqueline


 Je dirais nuisibles.

 Dans un jardin j'ai sauvé un beau fayard en taillant les branches du bas qui envahissaient la terrasse. Il est parti en flèche.

 Puis des feuilles ont commencé à périr : une colonie de pucerons..

 J'ai alors vu les fourmis faire l'élevage de pucerons. Elles ne dévorent pas les feuilles, mais mangent les pucerons qui ont pompé la sève.

Après avoir traité les pucerons sans trop de succès , puis les fourmis avec des produits chers, tous les matins je vidais le marc de café au pied de l'arbre , terminé le ballet infernal des fourmis qui redescendent les pucerons bien gras.

Et fini les pucerons.   

04 août 2012 à 12:24:04
Réponse #15

Buffalo


Elles n'aiment pas le poivre moulu mais c'est vrai qu'avec le sel que j'avais mis +une goutte de vinaigre et une cuillerée d'huile on a une bonne vinaigrette pleine de proteîne :doubleup: :doubleup: :doubleup: :doubleup: :lol:
Je cause pas aux cons, ça les instruit "Audiard"

04 août 2012 à 12:30:42
Réponse #16

mirmidon


En truc naturel et efficace, j'ai fait fuir une colonne de fourmis tropicale en répandant de la cendre de feu de bois sur le sol.

Radical. Ont pas aimés du tout. Maintenant je ne sais pas quelle essence de bois c'était.

A essayer tant qu'il ne pleut pas..

vrai et aussi efficace sur les termites et bio  ;)
je ne suis n'y pour n'y contre bien au contraire

04 août 2012 à 14:13:51
Réponse #17

piero


Y a des fourmis françaises capables de broyer des graines, pour en faire du pain de fourmis (ex Messor barbarus), donc des fraises!!!
Si tu veux t'en débarrasser, peut être déplacer la fourmilière à la pelle? Ou changer le compost de coin, puisque c'est cela qui les a attirées à priori!

04 août 2012 à 17:51:26
Réponse #18

camoléon


J'ai du me résoudre à employer un piège à fourmis, avec un insecticide à priori bio et sélectif (=704&cHash=c8977ff6c2]http://www.neudorff.fr/index.php?id=1122&tx_ffndfproductcatalogue_pi1[id]=704&cHash=c8977ff6c2).
Radical en 2-3 semaines, ça m'a débarrassé des multiples fourmilières sur mon terrain.Les fourmis sont encore là, mais beaucoup moins nombreuses et affamées (il y en avait des rousses et des noires. Espèces différentes ou "classes" différentes?). Mes légumes ont repris de la vigueur en moins d'1 mois, il n'y a plus de pucerons.
 
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

06 août 2012 à 22:52:50
Réponse #19

katanga


Salut,

La cendre, l'essayer c'est l'adopter!  :doubleup:

J'ai testé ce remède de grand-mère ce printemps, et cela marche vraiment bien.  ;)

@++


25 août 2012 à 21:44:35
Réponse #20

Moniot van Moeren


J'utilise dans mon potager (en BRF) du purin de feuilles de sureau noir. C'est un insecticide sur certains insectes, répulsif EFFICACE sur les fourmis et micro-mammifères. Lorsque je l'ai essayé, j'avais d'abord un soucis avec un visiteur non désiré : un campagnol. Pchiiit et je n'en ai plus reçu la visite. Avec les chaleur  :glare:, les fourmis ont commencé à s'installer dans certaines plate-bande.... Pchiiit et elles ont déménagée ! La tanaisie, les œillets, la menthe et la lavande que j'ai plantés au 4 coins du jardin a fait le reste du boulot. Les colonies s'installent dans des lieux protégées où elles trouveront de l'eau et de la nourriture pour la colonie. C'est un insecte utile, comme la guêpe, parce qu'il dévore goulument nombre de ravageurs du jardin. Un hic ! Elles élèvent des pucerons et elles raffolent de leur miellat ! Plus il y a de pucerons, plus y a de fourmis... et réciproquement ! Une solution : s'attaquer aux pucerons ! Si on utilise la chimie (ça, c'est mon taf' ), on détruit débilement fourmis, pucerons,... larves de coccinelles et tous les prédateurs du pucerons. Là, une solution : mettre un adhésif à mi-hauteur du tronc de l'arbre pour empêcher les fourmis de monter et traiter avec purins d'orties l'arbre pour tuer les pucerons ou avec une "tisane" de filtres de cigarettes pour les éloigner...
Si tu es vraiment envahi, je ne peux pas te conseiller. Le réflexe iodiomatique de la chimie a une réponse catastrophique : la résistance (et pas seulement celle des écolo  :D) ! C'est ce qu'il se passe dans les champs état-uniens ; dans les zones d'agriculture industrielle, la chaine alimentaire est rompue. On y va donc à coup de chimie. Mais la Nature a une réponse : la sélection naturelle ! Les individus résistants... survivent (on connait ça sur le forum) ! Et en très peu de temps (les générations chez les insectes n'ont pas la même échelle de temps que chez les humains), des insectes (comme des plantes ou des "microbes") peuvent devenir insensible à un poison... C'est ce qu'il risque d'arriver chez toi.
Pour les repousser de chez soi, j'ai entendu parler de citronnelle, de poivre ou de branche de noisetier... J'ai essayé, une année de forte chaleur pendant laquelle elle se sont "réfugiées" chez moi, les feuilles de noyer... Elles ont fini par partir... mais je crois que mon action n'y est pour rien. En fait, ces items viennent perturber les éclaireuses. Lorsqu'elles ont trouver de quoi nourrir la colonie, elle prennent un échantillon et émettent une trace olfactive comme balisage. Ces essences doivent se mélanger à cette odeur.
En tout cas, content que tu aies pu t'en sortir  :up:
MvM
"Avant notre venue, rien de manquait au monde ; après notre départ, rien ne lui manquera.", Omar Kheyyam
"N'ayons pas peur d'être en contradiction avec le monde !" mère Teresa.

25 août 2012 à 23:04:25
Réponse #21

camoléon


Salut,

Je retiens l'idée du purin de feuilles de sureau noir ;) ,contre les fourmis ET les rongeurs (une nouvelle source de problèmes en ce moment).

Savez-vous s'il y a une interaction, ou plutôt concurrence entre fourmis et araignées?J'ai fais des observations qui me le ferais croire. Certaines races d'araignées sont elles capables d'actions communes?

 ;)
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

27 août 2012 à 11:14:31
Réponse #22

le pangolin


Pour les araignées a action commune oui mais c'est trés rare (une variétée en Amazonie je crois).

Filme ça serait interessant a voir.
Plus j'en ais dans la tête mieux je m'en sort. Donc merci a ce forum.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité