Nos Partenaires

Auteur Sujet: Couteau Waterproof  (Lu 17871 fois)

12 octobre 2006 à 20:49:31
Lu 17871 fois

cedx69


voilà mon couteau 4x4 que j'emmène là où c'est mouillé et lorque je vais forcer sur la lame, la rayer (ouvrir des huitres, champignons), hyper pratique avec ce gros trou, on peut le fixer avec un mousqueton, l'ouvrir avec des gants, c'est un couteau de spéléo, 15,5cm/lame 6,5, petit mais costaud!!!, en mer, canoé, ski... 15€

« Modifié: 14 octobre 2006 à 10:02:18 par Corin »

12 octobre 2006 à 21:12:06
Réponse #1

Baptiste


Ce couteau est en effet bien, quoique d'un usage assez spécifique, comme tu le mentionnes. En effet, il est réservé aux lieux humides, hors de ceux-ci, d'autres font mieux...
Pour ceux qui ne le reconnaissent pas, c'est le Spatha S de Petzl.

En ce qui concerne la lame, qu'en est-il de la solidité et de la flexibilité ? Je dois avouer que j'ai eu une fois ce couteau entre les mains pendant une descente spéléo, mais je n'ai pas pu le juger sérieusement... En tout cas, il coupe bien les cordes et le saucisson!!  ;D
La vie est étrange parfois, on ne veut pas partir loin de ceux que l'on aime mais on ne veux pas non plus revenir en laissant ceux que l'on a appris à aimer...   Moi

12 octobre 2006 à 21:16:08
Réponse #2

Pierrot


Citer
En tout cas, il coupe bien les cordes et le saucisson!! 

Et c'est déja pas mal, tous les couteaux ne le font pas.

12 octobre 2006 à 22:37:17
Réponse #3

DavidManise


Perso j'ai du mal à imaginer un couteau d'escalade/spéléo qu'on ne puisse pas ouvrir d'une seule main.  Je trouve ça tout simplement ahurissant. 

Une lame fixe ou au moins un pliant qui s'ouvre facilement d'une main, ça serait bien non ?

Celui là, j'ai bien tenté de l'ouvrir d'une main mais j'ai jamais réussi.

Ciao !

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

12 octobre 2006 à 22:39:45
Réponse #4

huskbarthai


hello,
il fait partie de la panoplie de dotation de mes moniteurs au parc accro forestier où je bosse...
(moi je m'octroie le droit d'avoir plus ... euh... conséquent...  ;))
tranche correctement les cordages qui sont en tension mais reste difficile à réaffuter (à cause de la denture) lorsqu'il a été utilisé pour autre chose, par ex. tailler du bois...

à plus, éric
« Modifié: 14 octobre 2006 à 10:07:38 par Corin »
"Moi j'aime trop mon prochain pour le laisser souffrir, sans cesse je tends la main pour l'aider à en finir..."


13 octobre 2006 à 06:16:52
Réponse #5

SurvivalFred


Salut,

Je ne l'ai eu qu'une seule fois en main et je ne l'ai pas trouvé très convainquant ... d'ailleurs pour les milieux humides je viens de m'offrir le SALT I de chez Spyderco, pour les spéléos, et autres joueurs de cordes, il existe en version spyderedge (serrated) qui est terrible sur ces matériaux.

Et celui-ci il est 100% inoxydable, même l'axe de la lame est en acier H1.
Moi, je l'ai surtout acheté pour ne plus jamais être "à poil sans lame" que ce soit à la plage ou même à la piscine (chuuut ... )

Et pas la peine de préciser que, comme tous les spydies, il s'ouvre d'une main en un éclair  :up:

@ +

Fred

« Modifié: 13 octobre 2006 à 06:19:14 par SurvivalFred »
 

Vous êtes trop devant votre écran d'ordinateur, allez donc pratiquer dehors !!

13 octobre 2006 à 10:39:13
Réponse #6

James


Salut,

Je ne l'ai eu qu'une seule fois en main et je ne l'ai pas trouvé très convainquant ... d'ailleurs pour les milieux humides je viens de m'offrir le SALT I de chez Spyderco, pour les spéléos, et autres joueurs de cordes, il existe en version spyderedge (serrated) qui est terrible sur ces matériaux.

Et celui-ci il est 100% inoxydable, même l'axe de la lame est en acier H1.
Moi, je l'ai surtout acheté pour ne plus jamais être "à poil sans lame" que ce soit à la plage ou même à la piscine (chuuut ... )

Et pas la peine de préciser que, comme tous les spydies, il s'ouvre d'une main en un éclair  :up:

@ +

Fred



Wahahah, moi aussi j'en ai un depuis peu, aussi en jaune.

C'est une bonne lame.
L'acier H1 est un acier de precipitation, durci par ecrouissage, et non pas par trempe. Il tape dans les 57-58 HRC, mais peut monter a 67-68 par ecrouissage plus fort (donnees Salt Glaser, dixit Nemo). Donc la meilleure maniere de faire un tranchant de la mort qui tue est de le passer au brunissoir en insistant bien, apres l'avoir corrige a la pierre fine.

Voila, petit aparte technique, mon Fred ;-)

13 octobre 2006 à 18:03:40
Réponse #7

cedx69


Sinon pour les sports d'eau, j'ai ça:
pas besoin de l'ouvrir d'une seule main ;)
l'autre c'est plutot pêche, champignons, huitres...petit et passe partout...


13 octobre 2006 à 20:37:19
Réponse #8

guillaume


Salut,

Je ne l'ai eu qu'une seule fois en main et je ne l'ai pas trouvé très convainquant ... d'ailleurs pour les milieux humides je viens de m'offrir le SALT I de chez Spyderco, pour les spéléos, et autres joueurs de cordes, il existe en version spyderedge (serrated) qui est terrible sur ces matériaux.

Et celui-ci il est 100% inoxydable, même l'axe de la lame est en acier H1.
Moi, je l'ai surtout acheté pour ne plus jamais être "à poil sans lame" que ce soit à la plage ou même à la piscine (chuuut ... )

Et pas la peine de préciser que, comme tous les spydies, il s'ouvre d'une main en un éclair  :up:

@ +

Fred



Là j'ai envie de savoir comment tu le porte, dans ton slip de bain  :D?

T'aurais un petit lien grand frère?

a+

13 octobre 2006 à 22:46:37
Réponse #9

cedx69


chez un coutelier de la rochelle, je ne sais pas si PH aurait pas la version SNCM de l'engin, avec une lame mixte et sans pointe...

14 octobre 2006 à 08:16:48
Réponse #10

cedx69


SI pardon... ;D
sinon VPC...

14 octobre 2006 à 10:00:32
Réponse #11

cedx69


Je te donne le tel du coutelier, il a les deux modèles le snsm et celui que j'ai, je crois que l'un est semi indu et l'autre(le mien) est artisanal...d'où une difference de prix ;)
Dis que tu appelle de la pert de cedric l'ostéopathe :D,
Marc La Rosa
29 rue Saint Nicolas
17000 La Rochelle
06 78 52 66 11
il ouvre vers 10/11h, ouvert le samedi...
voilà, voilà...
bon deal...

16 octobre 2006 à 20:34:48
Réponse #12

ipphy


Salut,

Je ne l'ai eu qu'une seule fois en main et je ne l'ai pas trouvé très convainquant ... d'ailleurs pour les milieux humides je viens de m'offrir le SALT I de chez Spyderco, pour les spéléos, et autres joueurs de cordes, il existe en version spyderedge (serrated) qui est terrible sur ces matériaux.

Et celui-ci il est 100% inoxydable, même l'axe de la lame est en acier H1.
Moi, je l'ai surtout acheté pour ne plus jamais être "à poil sans lame" que ce soit à la plage ou même à la piscine (chuuut ... )

Et pas la peine de préciser que, comme tous les spydies, il s'ouvre d'une main en un éclair  :up:

@ +

Fred


je me pose une question existentielle:

Est ce que l'acier H1 est-il vraiment indispensable par rapport à un inox normal (vg10, 440c ...)?

Un inox "normal" va-t-il vraiment rouiller si je pars à la mer avec ou faire du canoé?
« Modifié: 16 octobre 2006 à 22:19:24 par ipphy »

16 octobre 2006 à 21:39:59
Réponse #13

Maximil


Un acier inoxydable n'est pas inoxydable mais à l'oxydation ralentie. Ce qui suivant les aciers (la teneur en chrome par exemple) peut varier dans le temps. Pour des randos en canoé ou à proximité de l'eau, j'évite les aciers fortement carbonés. Donc je prends des inox classiques. La mer a tendance à oxyder très rapidement de part la présence de sel. Donc un couteau carbone va se piquer très très rapidement. Mais un inox va quand même se ternir qu'au bout de plusieurs semaines voir mois si aucun entretien et avant qu'il ne rouille réellement, il va se passer pas mal de temps. Pour peu qu'il soit entretenu, perso, je ne vois pas l'interêt d'un inox spécial...
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

16 octobre 2006 à 22:32:09
Réponse #14

ipphy


ici => http://grandespoches.net/forum/viewtopic.php?pid=1166 => c'est un article sur le salt-1.

un forumeur dit même:
Citer
Je ne plonge pas, mais vivant dans un endroit chaud et très humide, même du 440C ou du 154CM commence à se piquer au bout de quelques jours, ou quelques heures de port... C'est pour ça que j'aime bien mon Salt ^^

Bon, je ne sais pas dans quel pays il habite, mais ça doit être vraiment très humide  ;D

Pour ma part, l'avantage que je trouve au salt-1 est sa forme "sheepfoot" qui est vraiment sympa et non agressive! Ce qui est assez rare dans ce type de couteaux!

17 octobre 2006 à 08:52:52
Réponse #15

buffalo debile


J'ai longtemps eu des couteaux vendus pas des marques de matériel de plongée, soit disant en acier inoxydable (lequel ?), et bien après une plongée, il fallait bien rincer la lame, bien la sècher et surtout l'enduire d'une bonne couche de graisse pour éviter qu'elle ne rouille (après une semaine à 2 plongées par jour, la lame était noire...). De temps en temps, un grattage au spontex était franchement nécéssaire.

Maintenant, j'ai un Benchmade 100SH2O et un Spyderco Atlantic Salt serrated, les 2 en H1, et bien il n'y a aucun problème...
Je peux les laisser trainer dans mon sac avec mon matériel humide, aucun point de rouille n'apparaît...
Et ils coupent très bien tous les 2.

17 octobre 2006 à 09:38:18
Réponse #16

James


disons les choses ainsi:

un acier inox qui resiste bien a l'eau salee (entendez par la peut y tremper pour des durees indeterminnee) ne tient que tres mal le tranchant.

Le H1, je vous dirais cela, mais lui au moins garde le tranchant.

20 heures en eau salee celui de droite est un 12c27, merci sargey.


bien sur que ce n'est pas "necessaire", on peut aussi faire avec une lame carbone et l'essuyer ou la rincer bien, et l'huiler, on peut aussi faire avec une lame VG10 ou 154 Cm et l'essuyer, ou encore, on peut avoir un acier insensible ou une lame en cobalt, et s'en fiche royalement.

Sur une lame droite, je vois pas trop l'interet, sur un pliant, par contre c'est sympa que le truc continue a s'ouvrir correctement dans le temps.

Moi j'ai un H1 parce que c'est un acier que l'on peut ecrouir, pas vraiment parce que c'est "sea waterproof".
« Modifié: 17 octobre 2006 à 12:26:49 par James »

17 octobre 2006 à 13:03:28
Réponse #17

ipphy


James qu'entends tu par "écrouir"?

J'ai regardé dans le dico, ça veut dire:
Citer
"écrouir /e.kʁu.iʁ/ transitif 2e groupe (conjugaison)

   1. (Arts) Battre un métal à froid ou le faire passer à la filière pour le rendre plus dense et pour lui donner du ressort."
(wikitionnaire)

Mais je n'ai toujours pas compris ce que tu faisais en "écrouissant" un couteau en h1 :-[
« Modifié: 17 octobre 2006 à 17:12:03 par ipphy »

17 octobre 2006 à 23:15:05
Réponse #18

SurvivalFred


Salut,

Citer
Mais un inox va quand même se ternir qu'au bout de plusieurs semaines voir mois si aucun entretien et avant qu'il ne rouille réellement, il va se passer pas mal de temps. Pour peu qu'il soit entretenu, perso, je ne vois pas l'interêt d'un inox spécial...

J'suis d'accord avec toi pour ce qui est des couteaux fixes, Max, mais pour ce qui est des pliants, il est bien difficiles voir parfois impossible de rincer, sécher, re-lubrifier jusque dans les moindres recoins un pliant lorsqu'il a baigner dans l'eau de mer et là, je vois l'avantage du spyderco salt ou toutes les pièces métalliques (même l'axe etc ...) sont en H1 réellement inoxydable ! 

(Et, je te vois venir : non, tous les pliants ne sont pas démontables  ;) )

Fred
 

Vous êtes trop devant votre écran d'ordinateur, allez donc pratiquer dehors !!

18 octobre 2006 à 11:31:47
Réponse #19

Maximil


Ok, je parlais uniquement des couteaux fixes...
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

18 octobre 2006 à 12:29:44
Réponse #20

Kilbith



Citer
"écrouir /e.kʁu.iʁ/ transitif 2e groupe (conjugaison)

   1. (Arts) Battre un métal à froid ou le faire passer à la filière pour le rendre plus dense et pour lui donner du ressort."
(wikitionnaire)

Mais je n'ai toujours pas compris ce que tu faisais en "écrouissant" un couteau en h1 :-[

[/quote]

L'écrouisage (taper à froid sur du métal) permet de durcir celui-ci (valable pour l'acier, le fer, le cuivre je crois). Dans le cas d'un outil en acier, c'est un moyen de durcir le fil et seulement celui-ci (effet semblable au revenu sélectif). Par exemple "on pique la faux" sur une petite enclume pour durcir le tranchant avant l'aiguisage. La dureté n'est pas très élevée mais la lame reste flexible...Certaines lames d'épée n'étaient pas trempées mais juste durcie par écrouissage.
Certains aciers ont la propriéré de s'écrouir mieux que d'autres. A priori c'est le cas de l'acier H1. Plus on tape dessus plus il devient dur sur la zone d'impact...
Did

18 octobre 2006 à 13:04:05
Réponse #21

James


taper ou exercer une forte pression... commme par hazard, ce qui arrive quand on utilise un brunissoir, ou sur les molecules du tranchant quand on coupe... Cet acier est (serait!)  donc auto durcissant, a l'utilisation,  plus ou moins, interessant, je pouvais pas ne pas essayer.

18 octobre 2006 à 15:39:50
Réponse #22

ipphy


taper ou exercer une forte pression... commme par hazard, ce qui arrive quand on utilise un brunissoir, ou sur les molecules du tranchant quand on coupe... Cet acier est (serait!)  donc auto durcissant, a l'utilisation,  plus ou moins, interessant, je pouvais pas ne pas essayer.

ton essai du H1 a-t-il été concluant?

En tout cas merci pour l'explication  :up:

18 octobre 2006 à 21:02:06
Réponse #23

James


le couteau est bien. pour le reste, on verra a l'usage.

20 octobre 2006 à 15:55:44
Réponse #24

Kilbith


salut,

L'acier H1 m'intrigue.
Il est possible que ce soit un acier de la catégorie austéno-ferritique (teneur azote)....

En attendant, voici le calcul de son PREN "indice de la tenue à la corrosion par piqûre"

PREN = Cr% +3.3 Mo% + 16 N %
PREN = 16 + 4.95 + 1.6 (j'ai pris la composition du H1 sur le site Spyderco...différente de celle de Benchmade!)
PREN = 22.5

Cela nous donne un niveau de résistance à la corrosion un peu au dessus du 316L austénistique (Z3CND17-12). C'est donc très bon. Dans l'idéal, il faudrait un PREN > 40 pour être définitivement protégé vis à vis de la corrosion marine.

Référence : Dabosi et al. 1994. Corrosion localisée. Les Editions physiques. p.612.
« Modifié: 20 octobre 2006 à 22:37:07 par Kilbith »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité