Nos Partenaires

Auteur Sujet: Scrap Yard SYKCO .  (Lu 16124 fois)

11 juin 2012 à 10:45:18
Réponse #50

Giom


Hier a l'arrache avec mon scrap



11 juin 2012 à 15:13:50
Réponse #51

Raoh


Tu as assez foi en l'humanité pour imaginer qu'une baisse de coût de production soit répercutée sur le prix de vente, sur un article de mode poussé par un marketing chiadé ?

Oui j'y crois, on a pas de chiffre donc on pourra pas en discuter, mais c'est mon avis, comme le fait de l'argument marketing qui revient tout le temps, je classe ca dans la catégorie hater et je vais pas plus loin, parce que je trouve ça infondé, surtout pour scrapyard et swamprat, et quant à busse, j'imagine mal une boite qui de surcroit utilise un acier inhabituel avoir 15 pages de models (assez special il faut le dire, c'est pas du petit pliant) en stock permanent (http://www.hogcult.com/), à leur place je ferai pareil.
C'est rien à coté des monstres Spyderco CS ou Benchmade, à partir de la, pourquoi ne pas laisser le bénéfice du doute et laisser les gens qui en disent du bien vivre heureux avec leur busse  :love:
Tu crées une boite c'est aussi pour faire de l'argent a priori donc...
Un peu de fantaisie que diable

11 juin 2012 à 16:22:50
Réponse #52

Karto


Oui j'y crois, [...]

Je ne suis pas là pour convaincre ou prétendre avoir raison, juste pour stimuler un peu de réflexion personnelle ;) Peu m'importe sur quel terreau tombent mes graines, c'est pas moi qui récolte de toute façons.

(ce qui ne rend pas les couteaux de chez SYKCO mauvais, d'ailleurs, bien au contraire ils sont excellents dans leur catégorie)
« Modifié: 11 juin 2012 à 16:35:58 par Karto »

11 juin 2012 à 16:56:18
Réponse #53

Raoh


Je ne suis pas là pour convaincre ou prétendre avoir raison, juste pour stimuler un peu de réflexion personnelle ;) Peu m'importe sur quel terreau tombent mes graines, c'est pas moi qui récolte de toute façons.

(ce qui ne rend pas les couteaux de chez SYKCO mauvais, d'ailleurs, bien au contraire ils sont excellents dans leur catégorie)


Ah, j'ai pris ta graine "article de mode poussé par un marketing chiadé" pour une mini grenade très habituelle contre ce groupe, perso  ;)
Allez,
De l'amour et des bisous  :-[

11 juin 2012 à 17:09:23
Réponse #54

Karto


Ah, j'ai pris ta graine "article de mode poussé par un marketing chiadé" pour une mini grenade très habituelle contre ce groupe, perso  ;)

Non, pas une grenade contre le groupe Busse.
Juste un rappel que le prix des objets n'est pas déterminé que par leur coût ;)


De l'amour et des bisous  :-[

Désolé mec, j'ai des critères très serrés pour ça, mais j'apprécie l'intention ;)

11 juin 2012 à 17:15:47
Réponse #55

Karto


Ben chez Busse en fait c'est asser flagrant, exemple : tu prends un bushwacker mistress combat grade ( avec coating ) c'est 347$, par contre tu compares avec un bushwacker mistress limited edition ( le même sans coating donc ) c'est 597$. La il y a 250$ de différence. Explicable comment ?

Qualitativement, c'est exactement ce que j'ai dit dans ma réponse à la question rhétorique de Kilbith une page avant dans ce fil.

Quantitativement, le polissage d'un Busse coûte donc 250 dollars moins la TVA ? ;) Elle est implacable, ton explication. (excuse, y'a aussi le prix du coup de poinçon "limited edition" à compter dedans ;D)

11 juin 2012 à 17:19:29
Réponse #56

Karto


Ah ben tout dépend du taux horaire du bonhomme  ;D

Bien vu. C'est vrai  ;D
Je m'incline.



11 juin 2012 à 17:34:12
Réponse #57

Raoh


Ben chez Busse en fait c'est asser flagrant, exemple : tu prends un bushwacker mistress combat grade ( avec coating ) c'est 347$, par contre tu compares avec un bushwacker mistress limited edition ( le même sans coating donc ) c'est 597$. La il y a 250$ de différence. Explicable comment ?
C'est simple, sous le coating du premier y'a encore les traces de la meuleuse industrielle sur l'émouture, le deuxième est poli par un gugusse ( opération supplémentaire, donc coût supplémentaire, donc prix supérieure ). C'est logique et constaté maintes fois par ceux qui finissent par enlever le coating de leur busse ( si si y'en a  ;D ).

Les prix que j'ai indiqués sont les prix officiels de busse, pas les tarifs exorbitants des seconde main...

C'est simple c'est faux, les cg et le n'ont souvent pas la même émouture, épaisseur etc...et bien vrai pour ton exemple du bushwacker  ;)
Edit; est ce que le prix est un critère? encore plus quand ça concerne busse Le, qui n'a aucun rapport avec le sujet scrapyard qui vend ses couteaux à bon prix mais qui reste "article de mode et marketing?"
« Modifié: 11 juin 2012 à 17:41:40 par Raoh »

16 juin 2012 à 10:15:13
Réponse #58

Giom


Bon, repartons sur le sujet d'origine, a savoir le SYCKO 711.

Suite a une rencontre hier après-midi avec Christobal, que je remercie d'ailleurs pour son accueil très sympa et amical, vraiment un chic type :up:, j'ai pu me rendre compte par moi-même de la capacité du 711 et de le comparer un peu avec mon SOD.

Le 711 reprofilé par Christobal ( environ 30° convexé bien haut sur la lame ) tranche nettement mieux et pénètre bien plus facilement le bois que mon SOD  ( environ 40° légèrement convexé ) malgré que ma lame soit un peu plus large et mon émouture plate. Le poids et la longueur restent sensiblement les mêmes.

Par contre affiné de la sorte, l'acier SR101 du SYCKO 711 a tendance a se voiler sur des fortes contraintes latérales. A savoir que si j'avais affiné le SOD, le SR77 aurait fait de même, voir pire !

Conclusion : pour moi le scrapyard 711 reste un bon rapport qualité/prix mais il faut s'attendre a retravailler le tranchant pour obtenir quelque chose de vraiment valable ( un peu comme tous les busses ).

Et puis une conclusion personnelle, en ce qui me concerne j'ai des progrès a faire au niveau affûtage !  :-[  ;D


 

15 décembre 2013 à 19:28:16
Réponse #59

christobal


Salut à tous .

Après le SYKCO 711 il y a un an et demi voici un de ses grands frères le 1111 .

J'utilise ce couteau puis environ cinq mois et en voilà rapidement la présentation .  ;)

Caractéristiques, longueur totale 40,5 cm dont 28,5 de lame, épaisseur au dos de la lame 6,7 mm, émouture sabre à l'origine (transformée en convexe zero grind par mes soins), montage sur soie avec poignée moulée en resiprene, lame en SR-101 (58-60Rc), poids 600g, livré sans étui .

Petite photo de famille avec de haut en bas le 711, 911, 1111 et 1311 .



Au départ le couteau avait une émouture sabre plus qu'épaisse et un tranchant trop obtus, afin d'obtenir quelque chose de performant j'ai transformé le tout petit à petit pour arriver au final au profil ci-dessous (convexe zero grind) .







Pour voir ce que ça donnait au fur et à mesure que je reprennais l'émouture et le tranchant j'ai effectué quelques tests ¨un peu hard¨ pour voir jusqu'où je pouvais aller .







Une fois un bon compromis trouvé (hors mis mon Bench Competition Cutter) le couteau se comporte dans les bois comme un des meilleurs choppers que j'ai eu entre les mains, son point d'équilibre à 8 cm à l'avant de la poignée donnant d'excellents résultats lors des coupes à la volée .

Après bien que n'étant pas sa vocation première je le trouve plutôt à l'aise pour des travaux plus délicats et je pense que je n'aurai pas trop de mal à réaliser une cuillère en bois avec (chose que je ferai sans doute un jour ou l'autre) .  ;)

Vous m'excuserez pour les quelques images un peu pourries qui suivent car le temps n'était pas bien terrible cette fois là .





J'en avais aussi profité pour utiliser une scie et quelques autres bricoles ce jour là .



« Modifié: 18 décembre 2013 à 16:14:33 par christobal »

15 décembre 2013 à 20:31:26
Réponse #60

Kilbith


Bonjour,

Ce type de lame (très grande) n'est pas ce que je préfère, mais tout de même un grand merci de nous faire partager ton retex.

C'est toujours très intéressant et on constate combien les aciers et les TT permettent de réaliser des choses étonnantes. Surtout si on prend le temps d’améliorer l'émouture comme toi (bravo d'ailleurs pour ton travail de précision).

 :)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

15 décembre 2013 à 23:21:10
Réponse #61

Hurgoz


Je rejoins Did' sur le travail sur l'émouture  :up:

Une question: vue que pour la réaliser tu as du virer le coating, sa réagi comment à l'oxydation?

Merci

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

18 décembre 2013 à 16:03:47
Réponse #62

christobal


Ce type de lame (très grande) n'est pas ce que je préfère .
C'est sûr que ça commence à faire grand et que ce type de couteau ne peut pas convenir à tout le monde mais pour qui recherche un couteau capable de faire jeu égal avec une hachette style GB Wildlife (tout en ayant plus de polyvalence) je pense que ça peut être un outil attrayant, après dans la gamme SYKCO il y a en théorie de quoi satisfaire le plus grand nombre car il y a 7 modèles qui vont du 311 au 1311 .  ;)

C'est toujours très intéressant et on constate combien les aciers et les TT permettent de réaliser des choses étonnantes. Surtout si on prend le temps d’améliorer l'émouture comme toi .
L'acier SR-101 des Scrap Yard qui est en gros l'équivalent du 100C6 que l'on trouve en France sous norme AFNOR est effectivement intéressant sur ce type de couteau car il possède de bonnes qualités notamment au niveau de la résiliense et de la tenue du fil sur la durée mais comme tu dis il faut prendre le temps de refaire le tranchant et l'émouture car comme expliqué précédemment d'origine ça n'est pas bien terrible .

Une question: vue que pour la réaliser tu as du virer le coating, sa réagi comment à l'oxydation?
Il y a oxydation comme sur tout les aciers carbone si on ne prend pas un minimum de précaution après usage en milieu humide mais le SR-101 y est moins sensible que le XC75 par exemple .
« Modifié: 18 décembre 2013 à 16:09:34 par christobal »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité