Nos Partenaires

Auteur Sujet: Securite et outils tranchants.  (Lu 32919 fois)

26 mai 2015 à 20:37:26
Réponse #75

Hurgoz


Yo,

Pan: trois doigts! (ouais je commence par la fin)

Comme la plupart des histoires d'accident une histoire bête: fin du premier WE de médiéval, on range un peu le camp, et on démonte le haut-vent et l'une des trois tentes qu'on avait du retaper Vendredi suite a des casses du fait des grosses bourrasques qui nous ont un peu assiégée.

Avec un pote, on se chargeait de défaire l'atèle qu'on avait bricolé pour la faitière du haut vent avec un manche d'épieu, de la ficelle et du duc tape. Je retire la ficelle et on commence à couper le duc tape chacun d'un côté...en face à face. Et là pan, la lame du pote ripe, glisse en la faitière et le manche et vient me choper trois doigt de la main droite: le haut de l'index, l'avant dernière phalange du majeur et un peu l'annulaire.

De là, pas de gros soucis: pris ma trousse de soin pour commencer à nettoyer, le médecin qui est avec nous arrive, regarde la plaie, la diagnostique sans grosse gravité, fini de nettoyer et panser le tout. J'ai eu du bol: chopé sur l'extérieure de la main, rien de méchant de sectionné....trois ou quatre jours à m'emmerder à changer le pansement, etc.... en gros rien comparé à ce qui aurait pu se passer.

Place aux leçons
  • Des gants anti-coupent auraient fais leur job....mais là dessus, je suis incorrigible (mais il faut souligné que ça reste important)
  • Durant ce WE, j'ai taillé une cuillère avec hache et couteaux, fait des démonstrations de coupe avec des engins plus dangereux les uns que les autres, manié lances, épées, boucliers, masses, bec de corbin, etc et j'ai été blessé par un opinel outdoor à la fin: que se soit avec des objets coupant ou autrechose, lorsque l'on manie quelquechose de réellement dangereux on fait gaffe, mais le danger peu venir aussi d'un objet anodin comme d'un canif
  • Que je sois seul ou en groupe, généralement je fais mon pitin tout seul; là, vraiment, j'étais attentif à ce que je faisais, et je n'ai pas vu que le danger pouvait venir de l'autre (ou que je pouvais être un danger pour l'autre: la situation aurait pu être inversée).
  • Dans le WE, le site a accueilli plus de 30000 personnes (non: il n'y a pas un 0 de trop): ça fatigue. Et avec la fatigue, l'attention diminue
  • Lorsque nous avons du nettoyer les plaies, j'ai refusé de prendre les trousses du club pour utiliser la mienne que je connaissais. J'ai donc pu guider et le pote qui m'avait blessé et par la suite le médecin pour trouver les bons items rapidement. D'où l'importance de connaitre son matos.

Tcho

Hugo
« Modifié: 28 mai 2015 à 02:16:06 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

27 mai 2015 à 08:01:29
Réponse #76

Thomas 47310


Content pour toi que tu aies tous tes doigts et un douloureux rappel de la règle: pas de viande amie dans la trajectoire, c'est çà?
"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements."
(Charles Darwin / 1809-1882)

27 mai 2015 à 08:59:05
Réponse #77

Troll


Bonjour,

Il se trouve que par pure coïncidence, je suis allé aussi à un marché médiéval ce WE avec des démonstrations (combats vikings, lancers de haches vikings)...et fabrication de cottes de mailles.

Voyant cette mésaventure, il me vient l'idée de présenter le lien suivant (simplement à titre d'idée). Il s'agit de gants de protection pour les outils coupants, en maille métalliques. Des tas d'entreprises font cela, mais il s'agit simplement du premier lien qui apparaît: protection.

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

27 mai 2015 à 10:17:14
Réponse #78

Sam Sebja


Tout ça semble logique, mais je me vois mal trimbaler une armure complète dans mon sac... J'opte pour la "parano" et l'acceptation d'un risque minimum.

27 mai 2015 à 10:20:31
Réponse #79

Troll


Bonjour,

Il est clair qu'on ne va pas trimbaler une armure entière, je suis entièrement d'accord avec toi ! ;)

En fait, je pensais principalement aux gants en cotte - un peu à la manière de certains poissonniers que l'on voit parfois lorsqu'ils ouvrent des huitres. En effet, ce sont souvent les mains, dans le cadre de "bricolages" de ce genre qui dégustent en premier.

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

27 mai 2015 à 16:03:34
Réponse #80

Oim


J'utilise régulièrement des gants anti coupure en kevlar quand j’affûte ou que j'utilise un truc potentiellement méchant (+ Lunettes).
Mais j'ai une paire de gants en cotte de maille ....que je n'utilise jamais car la prise en main est nulle, glissante, sans sensibilité ...
" The trouble with the world is that the stupid are cocksure and the intelligent are full of doubt. "  GrandMaster B.R.
"tous les survivalistes ne sont pas paranoiaques, mais b*rdel j'ai l'impression que tous les paranoiaques deviennent survivalistes..." Le taulier

27 mai 2015 à 16:16:17
Réponse #81

Ghjallone


+1, la cotte de maille c'est fait pour la boucherie et la poissonnerie, quand on a besoin de grip sur une matière molle, et d'un gant qu'on peut nettoyer de manière agressive.

Et à mon avis, quand on n'est pas à l'aise avec des gants, il ne vaut mieux pas en porter.
Je n'ai jamais vu de grosse différence entre mes blessures avec un outil coupant avec et sans gants... ;#
Enfin, c'est une affaire d'appréciation personnelle, avant tout.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

27 mai 2015 à 16:36:53
Réponse #82

Oim


Citation de: Ghjallone
Et à mon avis, quand on n'est pas à l'aise avec des gants, il ne vaut mieux pas en porter.
...
Et à mon humble avis il est bon de prendre l'habitude de travailler avec des gants jusqu'à être à l'aise avec...
Citer
Je n'ai jamais vu de grosse différence entre mes blessures avec un outil coupant avec et sans gants... ;#
Enfin, c'est une affaire d'appréciation personnelle, avant tout.
Bein...met un coup de cutter ou de ciseau à bois dans des gants anti-coupure ( des vrais, pas en cuir)
et ensuite demande toi si à mains nues ça ferait pareil ?

Quand je bricole seul, étant droitier, j'ai au moins un gant sur la main gauche , celle qui ne tient pas l'outil.
" The trouble with the world is that the stupid are cocksure and the intelligent are full of doubt. "  GrandMaster B.R.
"tous les survivalistes ne sont pas paranoiaques, mais b*rdel j'ai l'impression que tous les paranoiaques deviennent survivalistes..." Le taulier

27 mai 2015 à 16:47:03
Réponse #83

Ghjallone


Bah, à chaque fois que j'ai rippé, gants ou pas gants c'est passé à travers.
J'utilisais des gants anti coupure élastiques en maille, je ne sais plus à quelle norme ils répondaient... Mais je sais qu'ils me gènaient et qu'ils ne m'ont jamais protégé de quoi que ce soit.
Mon grand père ébéniste était du même avis, bien qu'il se soit blessé plus souvent que moi...
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

27 mai 2015 à 19:55:30
Réponse #84

max65871


Je me suis coupé tout à l'heure, en aiguisant :  la planche sur laquele je travaillais a glissé de l'établi => le couteau a ripé, entaille super-superficielle. Mais pour le même prix, j'avais une phalange en moins... Gaffe en aiguisant aussi :)
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

27 mai 2015 à 22:12:51
Réponse #85

Mezig


Gaffe; prudence et regaffe.
Plus c'est facile, plus c'est trivial et plus c'est dangereux car on à tendance à passer en automatique .

Les moyens sont la fin.

27 mai 2015 à 23:02:30
Réponse #86

Ulf


Bah, à chaque fois que j'ai rippé, gants ou pas gants c'est passé à travers.
J'utilisais des gants anti coupure élastiques en maille, je ne sais plus à quelle norme ils répondaient... Mais je sais qu'ils me gènaient et qu'ils ne m'ont jamais protégé de quoi que ce soit.
Mon grand père ébéniste était du même avis, bien qu'il se soit blessé plus souvent que moi...

Une pointe de couteau passe au travers d'un gant anticoupure moderne normé EN388 x5xx.
Les gants garantis contre les piqures (manipulations de déchets médicaux par exemple) sont tous épais et rigides à ma connaissance.

Un coup tranchant, même puissant, ne coupera pas la fibre d'un gant anticoupure de niv5 neuf. Il faut veiller à changer de gants dès les 1ers signes d'usure.

Pour affirmer ceci, je me base sur des essais de destruction de gants maison... ça ne vaut pas un test en labo sur un échantillon de 1000 gants, bien entendu...

Il existe des gants anticoupure Niv 5 aussi fins que des sous gants en soie. On atteint des rapports finesse/poids/performances très surprenants.
Au niveau de la sensation tactile, c'est TRES satisfaisant AMHA.

Le défaut redondant des gants synthétiques (fins comme épais), outre l'odeur, c'est qu'ils glissent comme pas possible sur les manches en bois/micarta & co. La bonne solution consiste à mettre du grip de raquette de tennis 1er prix sur ses outils.
Un outil "grippé" + gant synthé procure une accroche supérieure à une main nue sur un outil avec/ou sans grip de raquette et ce en conditions humides (je parle de boue+microalgues) comme sèches.
 
Nous devons surement évoquer des gants différents.

Perso, avec les lames, je met systématiquement les gants à la manière d'une ceinture de sécurité avant de démarrer une voiture.

Oui, ça ne se substitue pas à la vigilance et au savoir mais ça atténue les conséquences d'un couac. J'ai eu un accident une fois, si j'avais porté une paire anticut, ça aurait fait toute la différence entre *rien de chez rien du tout* et 6 mois de rééduc (pour une petite coupure de 1cm de long seulement).

PS: les gants pour les tronçonneuses et les machines outils sont des modèles totalement différents des gants anticoupures classiques.

EDIT: mes gants "elfiques" anticoupure  coutent 10€ la paire.

27 mai 2015 à 23:23:11
Réponse #87

Ghjallone


Les miens ne glissaient pas, il y avaient un enduit en caoutchouc... Ils étaient sympas, respirants et élastiques (ajustés comme des gants en latex), mais ya pas moyen, je n'arrive pas a travailler avec.
Finalement je préfère faire attention à ce que je fais, je ne fais pas de travail à la chaine et j'ai le luxe du temps.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

27 mai 2015 à 23:50:30
Réponse #88

AC


Les miens ne glissaient pas, il y avaient un enduit en caoutchouc...

Il y a quelques années je croyais être au top du progrès technique et de la sécurité avec mes gants dyneema à 30 euros, mais ils étaient seulement niveau 3 (EN388 4342). Maintenant moi aussi j'achète de bêtes gants en caoutchouc, niveau 5 (EN388 4543) à 8 euros ! La paume est texturée, ça ne glisse pas du tout. Evidemment ils sont un peu épais, mais ça a l'avantage de protéger contre les épines et échardes.

Apparemment Ulf a trouvé des niveau 5 à la fois fins et pas chers, mais il a oublié de nous donner les références  :)

28 mai 2015 à 00:25:25
Réponse #89

Hurgoz


Yo,

Les gants 2 "Le retour de la fureur divine"  :lol: ;#

Perso, je pense que les gants c'est vraiment un truc qui doi(g)t venir en complément de l'attention, mais c'est aussi un item qui peu la faire baisser ("je suis protégé, je ne risque donc rien"). Du coup, c'est un item que j'ai toujours dans mon sac lors de mes sorties, et je ne les enfiles que lorsqu'une petite voie dans ma tête me dit "gaffe la situation est merdique"....et ça arrive et je suis content de les avoir enfilé à ce moment là; autrement, je boss sans, car comme Ghjallone ils me gênent plus qu'autrechose.

Par ailleurs, c'est con, mais on apprend de ces erreurs. Pour ma part, je suis un peu couvert de cicatrices, et j'ai pour habitude de dire que chacune d'elles est la marque d'une leçon apprise. Du coup, plus le temps passe, moins je me blesse (même si je suis loin d'être infaillible, hein!). La question est la suivante: ai je besoin d'apprendre? Ce que je me dis, c'est que je n'aurais pas forcément toujours des gants à portée et que le premier rempart à la blessures c'est une attitude sécure; ça, c'est pas le port de gants qui va me l'enseigner.

D'un autre côté, l'utilisation d'un objet tranchant n'est pas forcément une finalité: on se sert d'un couteau pour réaliser quelquechose. A-t-on donc besoin des leçons de sécurité pour manier l'outil, ou faut il mieux concentrer son énergie sur la réalisation de l'objectif? Du coup, les gants ne sont ils pas un moyen de ne pas se mettre de bâtons dans les roues?

C'est plein de questions que chacun peut être amené à ce poser à lui-même. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses....juste nos réponses et leur implication pour nous même.

Edit: enfin, je pense que de se focaliser sur les gants, même si ceux ci offrent un intérêt certain, c'est ne traiter que les 20 derniers % du problème; c'est le plus simple, certe....mais il n'y a pas que ça et ça ne résout pas tout.
Tcho

Hugo
« Modifié: 28 mai 2015 à 01:23:22 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

28 mai 2015 à 08:09:37
Réponse #90

musher


Les gants, c'est comme la ceinture de sécurité, c'est pas parce que on la met que on devient un as du volant prudent, que les autres deviennent moins cons et que la poisse vous oublie. Donc les gants empêchent pas de faire attention.

Dès que je prends un couteau très bien aiguisé avec lequel je vais "forcer", je mets les gants car même si je fais très attention, je suis pas à l'abri d'une distraction extérieure, d'une faille : le voisin a eu 3 doigts entaillés en remontant la lame de sa tondeuse (le boulon a cassé lorsqu'il finissait de serrer).
et pis, il y a la fatigue car on choisit pas toujours quand on utilise une lame, la connerie (ou l'inattention) des autres et la poisse.


Chaque fois que j'ai une lame très aiguisée, il y a une paire de gants anti coupure à côté (comme ça, je risque pas d'oublier) comme pour les ceintures de sécurité.

Après chacun fait comme il veut, ça tombe bien c'est ses doigts  ;D

Mais pour avoir vu à la vitesse à laquelle, ça arrive (la dernière en lavant un mora dans la cuisine après un WE à la neige), ce que ça fait de perdre un doigt (ou du moins son usage dans la vie de tous les jours, ben je mets la ceinture de sécurité de mes doigts.

28 mai 2015 à 09:23:45
Réponse #91

Sam Sebja


Quand on est au boulot, c'est évident qu'il est préférable de se protéger (la ceinture, en revanche, dans les détails, ça se discute...).

Mais on parle, je crois, de gambader dans la Verte. Alors, les gants, les bottes coquées, le casque de chantier... Ça finira par remplir le sac, non ?

28 mai 2015 à 09:33:51
Réponse #92

Troll


Bonjour,

Comme dit mon papa "un couteau, même pas affûté ou mal affûté, le sera toujours assez pour te couper un doigt". Cette phrase m'a marqué.

Du coup, désormais, que ce soit pour la coupe ou l'affûtage, dans la verte ou à domicile, pour un couteau ou n'importe quel objet tranchant, je ne force JAMAIS. Je réfléchis à comment je peux mettre mes mains autrement et ou je les protège.

Bien à vous,

Troll
Semper potest proficio

28 mai 2015 à 11:26:44
Réponse #93

Ulf



Apparemment Ulf a trouvé des niveau 5 à la fois fins et pas chers, mais il a oublié de nous donner les références  :)

J'ai trouvé deux paires sympas:

http://www.azimut-nature.com/gants-mastertop-anti-coupure.html
->on a une base anticoupure avec un rajout en cuir sur la paume.  Donc gant durable VS abrasion, qui accroche très bien, protège des épines végétales et permet de prendre sa popote dans le feu (attention la fibre anticoupure fond si exposée à une flamme). Les gants sont assez épais. AMHA, c'est bien pour les travaux brutasses comme du batonnage, élagage et manipulation de buches, ronces  et cie.

http://www.rostaingshop.fr/gants-industrie/gants-protection-coupure/gant-tactile-anti-coupure.html
-> gants fabriqués par les elfes. Très fins, légers et compressibles. Rentre dans n'importe quelle poche de jean... L'enduction se barre très vite et les gants glissent sur les outils à manches lisses. J'en trouve au gammvert. C'est des gants bien pour tous les travaux, de l'affutage/sculpture aux trucs plus lourds. la faiblesse de cette paire réside dans la quasi absence de résistance aux piqures (dont échardes) un fois l'enduction barrée. On peut très bien utiliser cette paire sous des gants de manutention en cuir (qui eux protègent des épines ^ ^) .

Cette paire fine est aussi pratique en hiver: on la glisse sous des gants thermiques à pas cher et on peut travailler protégé.
« Modifié: 28 mai 2015 à 11:31:54 par Ulf »

28 mai 2015 à 22:51:48
Réponse #94

danseenslipsouslalune


TAFDAK pour la comparaison ceinture de sécu/gants.
Pour moi c'est systématique, schlass dans les mains, toujours couvert  ;)
Mes les gants c'est pas (que) pour me protéger, c'est un pense bête pour me rappeler le danger que j'ai dans les mains, pour moi, pour les autres, donc tant que je les porte, attention décuplée...

http://www.dailymotion.com/video/x7k3zy_les-nuls-la-main_fun

Alors protégeons la  ;#

D@v-
Il vaut mieux être un guerrier au milieu d'un jardin, qu'un jardinier au milieu d'une guerre...

29 mai 2015 à 09:43:50
Réponse #95

Troll


Bonjour,

Au-delà de la protection de la main, on voit aussi régulièrement des blessures aux cuisses, notamment lors de phase d'affûtage / ponçage / etc... sur cette partie de l'anatomie.

Une façon simple de se protéger peut être simplement de poser une pièce de cuir lassée sur la cuisse (cuir façon sac d'écolier ou "serviette"). Cela fonctionne  bien. Je reconnais cependant, que cette solution n'est pertinente que lorsqu'on travaille chez soi car il n'est le plus souvent pas question de s'alourdir dans la verte;)

Une autre optique, plus longue et nécessitant une fabrication maison est la lorica squamata, ou armure d’écaille. Il s'agit en fait d'une pièce de tissu sur laquelle on vient coudre des écailles de fer (que l'on pourrait remplacer par commodité à notre époque, par des pièces de bois fines façon contreplaqué).

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

29 mai 2015 à 10:49:38
Réponse #96

musher


Mais on parle, je crois, de gambader dans la Verte. Alors, les gants, les bottes coquées, le casque de chantier... Ça finira par remplir le sac, non ?
ratio poids/danger potentiel

Quand je pars dans la verte, j'ai un casque, un masque de protection balistique, un gilet de protection de concours complet et une paire de gants renforcé : Le risque principal est de me faire éjecter de mon kart ou d'avoir le kart se retourner et me faire trainer au sol pour pas le lacher.
J'ai pas de gant anti coupure car j'utilise pas de couteau.

Quand je pars à pied faire un bivouac, j'ai rien de tout ça. Juste des gants anti coupure. Mes lunettes de vue me protège suffisament les yeux pour les projections éventuelles (risque de me prendre un caillou ou une motte de terre projeté par une roue 1% ?)

Le risque de se prendre un arbre sur la tête (si on secoue pas les arbres morts comme un abruti pour faire tomber les branches, camper en foret un jour de tempete) ?
De se lacher un IPM sur les arpions ?


Chaque activité sportif (ou pro) a ses EPI adapté et préconisé(obligatoire) en fonction de ce ratio risques/poids perte de mobilité...)




29 mai 2015 à 11:06:43
Réponse #97

camoléon


Salut,

je plusois l'utilisation de chaussure de sécu en mode bushcraft, si utilisation d'outils comme une hache et/ou gros couteau comme une machette ou une serpe italienne.Ce qui implique parfois aussi la manipulation de lourds morceaux de bois.
Je leur dit merci, car elles mon déjà sauvé les pieds deux ou trois fois (et mon WE, j'en ai encore des frissons).

J'ai trouvé des bottes de sécu super confortable et pratique qui ne me quitte plus dans la Verte.Donc pas besoin de les avoir dans le sac.

Idem pour le gants. Non seulement pour te protéger les mains, mais aussi le reste de ta personne, car une hache ou une machette qui glisse et échappe à ton contrôle peut te percuter la tête et surtout les jambes ou les pieds.
J'utilise mes gants de tronçonneuse, en cuir. 

 ;)
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

29 mai 2015 à 11:26:04
Réponse #98

danseenslipsouslalune


...
Une façon simple de se protéger peut être simplement de poser une pièce de cuir lassée sur la cuisse (cuir façon sac d'écolier ou "serviette"). Cela fonctionne  bien. Je reconnais cependant, que cette solution n'est pertinente que lorsqu'on travaille chez soi car il n'est le plus souvent pas question de s'alourdir dans la verte;)
...

C'est pas idiot.
2 carrés à la bonne taille avec du velcroc sur deux bords opposables pour les fixer sur la cuisse façon chaps, puis les replier pour les ranger dans le sac ça doit pas chercher bien bien lourd...

D@v-
Il vaut mieux être un guerrier au milieu d'un jardin, qu'un jardinier au milieu d'une guerre...

29 mai 2015 à 12:55:36
Réponse #99

Ghjallone


Sérieusement?
Des gants anti coupure, des chaussures de sécurités et des lunettes de protection pour vous balader?

Quand j'étais gosse et que j'apprenais à me servir d'outils comme une hache, une scie, une serpette, un marteau ou un ciseau à bois, mes deux grands pères me disaient "Fais attention!", pas "Mets des gants!"...

J'imagine qu'étant mômes, s'est tous entendu dire "C'est le métier qui rentre", hein?  ;D
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité