Nos Partenaires

Auteur Sujet: MSNBC - Sujet à propos du vol de Smartphone  (Lu 4254 fois)

27 avril 2012 à 11:08:12
Lu 4254 fois

** Serge **


Are wireless companies refusing to stop phone thefts ?

More people are getting beaten and robbed for their cell phones. Police say wireless companies know a simple solution that will help stop the epidemic, but refuse to act on it because their profits will suffer.

http://video.today.msnbc.msn.com/today/46819729#46819729

Non possesseur de ce genre d'outil, j'imagine cependant que la problématique est similaire en Europe.
Ou bien, existe-t'il des processus de sécurité mis en place par les opérateurs et les fabricants ?



"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

27 avril 2012 à 12:09:28
Réponse #1

azur


De ce que j'en sais, les opérateurs français offrent la possibilité de verrouiller un téléphone volé sur demande du propriétaire.
Le plus simple et le plus rapide est de donner le numéro IMEI (immatriculation du téléphone), mais l'opérateur peut le retrouver. A partir de ce moment là, le téléphone (peu importe la carte SIM utilisée) sera "blacklisté" sur tous les réseaux nationaux.
procédure: http://www.commentcamarche.net/faq/10057-vol-de-telephone-portable-que-faire

Maintenant, il est surement possible de le réutiliser à l'étranger... et à priori, ça n'empêche pas le voleur de récupérer les données personnelles stockées sur le téléphone.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

27 avril 2012 à 12:10:30
Réponse #2

Bison


Je crois, oui, les opérateurs peuvent bloquer un téléphone, pas seulement une carte sim.

De mémoire, c'est proposé aux utilisateurs, en Europe - encore faut-il qu'il connaissent le numéro de série de leur appareil volé ...

Et puis il y déjà les mots de passe de sécurité, qui bloquent le téléphone, si je ne me trompe.

Bon, il doit y avoir plus fin connaisseur que moi, avec mon Nokia à deux balles ...

PS :  Brûlé par azur, déjà plus précis que moi ...
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

27 avril 2012 à 12:20:55
Réponse #3

Karto


Deuxième dimension à gérer : les contenus accessibles par le smartphone.
Si on me taxe cet outil que j'avais surtout choisi en fonction de besoins valables à l'époque où j'étais en recherche d'emploi, tant-pis, je peux en racheter un autre, probablement un moins bien et moins cher.

Par contre, sans quelques précautions, si un jour mon téléphone tombait simplement de ma poche dans l'herbe d'une aire d'autoroute, n'importe qui aurait accès aux détails de mon carnet de contacts (y compris pas mal d'adresses postales) et à mes e-mails sur plusieurs années, plus d'autres données critiques enregistrées dedans telles mon numéro de sécu ou la taille exacte de mes pneus de voiture... Ca ce serait chaud. Les smartphones proposent normalement plusieurs mécanismes de sécurité qu'on peut combiner ensemble, mais par défaut ils ne sont pas activés, et un rapide coup d'oeil autour de moi me montre que la plupart des gens ne s'y intéressent pas. Libre à eux, mais gaffe à la claque le jour où ça arrive. Activez les mots de passe tout de suite, c'est mieux que rien.

27 avril 2012 à 12:25:17
Réponse #4

azur


Par contre, sans quelques précautions, si un jour mon téléphone tombait simplement de ma poche dans l'herbe d'une aire d'autoroute, n'importe qui aurait accès aux détails de mon carnet de contacts (y compris pas mal d'adresses postales) et à mes e-mails sur plusieurs années, plus d'autres données critiques enregistrées dedans telles mon numéro de sécu ou la taille exacte de mes pneus de voiture... Ca ce serait chaud. Les smartphones proposent normalement plusieurs mécanismes de sécurité qu'on peut combiner ensemble, mais par défaut ils ne sont pas activés, et un rapide coup d'oeil autour de moi me montre que la plupart des gens ne s'y intéressent pas. Libre à eux, mais gaffe à la claque le jour où ça arrive. Activez les mots de passe tout de suite, c'est mieux que rien.

Dans ce cadre, le verrouillage par schéma proposé par android est étonnamment efficace: http://www.clubic.com/os-mobile/android/actualite-481900-securite-verrouillage-schema-android-pose-colle-fbi.html

Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

27 avril 2012 à 12:37:28
Réponse #5

Tortue folle


Ce fameux numéro Imei accessible comme disait Azur en tapant *#06# sur votre clavier sert également à savoir si votre portable est sur écoute  :o.
Le numéro de base se compose de 15 chiffres, si il y a un symbole derrière comme - ou / suivit d'un ou plusieurs chiffres ça ne sent pas très bon...

Pour ma part je possède un ail-phone et je le verrouille automatiquement par code après chaque utilisation. Cela peut éviter pas mal de déconvenues en cas de perte ou vol.
Ça passe ou ça passe.

27 avril 2012 à 12:52:08
Réponse #6

onc roger


Le numéro de base se compose de 15 chiffres, si il y a un symbole derrière comme - ou / suivit d'un ou plusieurs chiffres ça ne sent pas très bon...

Tu as une source sure pour cette info ou c'est juste une rumeur que tu reproduis sans avoir vérifié ?  ::)

Parce que je peux t'assurer que je connais plusieurs téléphones achetés directement neufs en boutiques et dont le code inscrit dans le compartiment batterie se fini par /x alors à moins que le fabricant et la boutique se mettent d'accord pour vendre à des personnes lambda un téléphone préconfiguré avec écoute  j'ai quand même un gros doute  ;#

27 avril 2012 à 13:29:52
Réponse #7

AC


Dans le scénario de Karto:

  • Soit le téléphone tombe dans les mains d'un bon samaritain qui va regarder le carnet d'adresses et l'historique des appels pour retrouver rapidement le propriétaire.
  • Soit c'est un BG qui met la main dessus, et le téléphone finit potentiellement dans un réseau international de ninjas technophiles spécialisés dans l'exploitation des données personnelles volées, qui iront jusqu'à dessouder les puces de mémoire flash pour contourner les mots de passe, schémas de verrouillage et autres mécanismes traditionnels.

Donc, pour les paranos, la seule solution à peu près satisfaisante c'est le chiffrement, et encore sous réserve que l'implémentation soit validée par des gens compétents.
http://support.google.com/ics/nexus/bin/answer.py?hl=fr&answer=2381815
http://support.apple.com/kb/HT4175

Pour revenir au sujet: À ma connaissance le blacklistage par l'IMEI ne désactive que les fonctions de téléphonie. Donc même si tous les opérateurs du monde se mettent d'accord pour partager leurs bases de données, les voleurs continueront probablement à cibler les smartphones en tant que consoles de jeu ou tablettes wifi.

27 avril 2012 à 13:31:00
Réponse #8

azertyf1202


@Tortue folle : J'ai un gros doute sur le fait que les mecs qui mettent les portables sur écoute s'amusent à laisser une trace aussi grosse de leur passage. Le but d'une mise en écoute, c'est d’être indétectable, nan ??
(Je connais pas trop le sujet, ceci dit...)

27 avril 2012 à 13:36:49
Réponse #9

azur


Pour revenir au sujet: À ma connaissance le blacklistage par l'IMEI ne désactive que les fonctions de téléphonie. Donc même si tous les opérateurs du monde se mettent d'accord pour partager leurs bases de données, les voleurs continueront probablement à cibler les smartphones en tant que consoles de jeu ou tablettes wifi.
Tout à fait exact: le blocage de l'IMEI s'apparente au bannissement d'une IP par un forum... ça n'empêche pas l'IP d'être utilisable!
Ainsi, un Iphone bloqué devient un Ipod Touch... dont de nombreuses fonctions sont encore utilisables!
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

27 avril 2012 à 14:07:55
Réponse #10

Karto


Donc, pour les paranos, la seule solution à peu près satisfaisante c'est le chiffrement, et encore sous réserve que l'implémentation soit validée par des gens compétents.

Oui tafdak.
Et mon Blackberry a bel et bien la mémoire cryptée (mémoire interne et carte SD). Je ne sais pas ce qu'il en est des autres smartphones, mais sur cette gamme activer le cryptage est l'affaire de dix secondes et zéro neurone, ce serait dommage de s'en priver. Après je sais pas ce que ça vaut, mais chacun des niveaux de sécurité additionnels contribue à durcir la cible, et donc à la rendre moins attrayante en termes de bénéfice / effort. C'est tout. On a bien conscience que rien n'est infaillible.

Et à mi chemin entre le bon samaritain et le briseur de codes professionnel, il y a toute la palanquée de badauds curieux et un peu égoïstes dont ma misanthropie naturelle me fait me méfier, et c'est surtout ceux là qui sont visés par ma sécurité.

27 avril 2012 à 14:45:06
Réponse #11

Kilbith


« Modifié: 27 avril 2012 à 14:51:08 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

27 avril 2012 à 14:53:46
Réponse #12

Karto



...l'avis du GVT sur le Blackberry :

ici : http://www.zdnet.fr/actualites/les-blackberry-de-rim-mis-a-l-index-par-le-gouvernement-francais-39370452.htm?p=1
ici : http://www.20minutes.fr/high-tech/278124-High-Tech-iPhone-et-BlackBerry-non-grata-a-l-Elysee.php
ici les doutes de l'industrie : http://pro.01net.com/editorial/520963/peut-on-faire-confiance-au-blackberry/

Oui, là c'est le BIS qui est mis en doute, comme depuis longtemps, pas le cryptage du terminal proprement dit.
Je n'utilise pas le BIS pour le mail, et même si je le faisais, ça ne ferait pas de différence pour le particulier que je suis.
Le gouvernement utilise ses propres serveurs sécurisés.
Nous, on utilise gmail  ;D Question confidentialité de ce côté là c'est déjà mort !


Eviter que le premier c*nnard venu déterre les dossiers de ma vie et de ceux qui me sont chers ne requiert pas le même niveau de paranoïa que la protection des des plans d'architecture d'un système d'armes ;)
« Modifié: 27 avril 2012 à 15:12:03 par Karto »

27 avril 2012 à 14:56:03
Réponse #13

Tortue folle


@ Azertif1202 et Onc Roger, je tenais cette "info" de la part d'une personne qui travaille dans un groupe de téléphonie mobile.
Cela remonte aux années 2003/2004 si ma mémoire est bonne mais n'ai heureusement pas vérifié par moi-même cette théorie   ;D
A l'époque ce code imei ne se composait que de 15 chiffres contre 15 à 17 (je viens de vérifier  :-[) aujourd'hui et cela me paraissais fort plausible.

Bon après j'ai la fâcheuse habitude de parler et de réfléchir ensuite donc il ne faut pas trop se formaliser non plus avec mes propos pour le coup invérifiable à notre échelle.
Un petit oups de circonstance serait le bienvenue donc: oups  :-[  
Ça passe ou ça passe.

27 avril 2012 à 20:58:35
Réponse #14

Bikeman


Pour les smartphones, en dehors du blocage par IMEI, il existe également des logiciels développés par des éditeurs tiers, qui permettent de gérer (ou essayer) lorsque le vol a été commis. En voilà deux exemple gratuits (le premier étant open-source):

http://preyproject.com/

http://www.avast.com/fr-fr/free-mobile-security

Pour déclencher les fonctions anti-vol, il faut d'abord déclarer le smartphone comme volé, que ce soit par une interface Web ou par envoi d'un sms. Une fois que c'est fait, ils permettent des actions telles que émission d'une alarme par le smartphone, blocage, géolocalisation si celui-ci a le GPS, et également effacement du contenu de la mémoire. Ils peuvent également se déclencher en cas de remplacement pas autorisé de la carte SIM. Il y a sans doute moyen de les "bypasser" en effectuant des manipulations savantes, mais ça reste hors de portée de nombreux voleurs...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité