Nos Partenaires

Auteur Sujet: 1ère sortie en solo ... à deux  (Lu 3418 fois)

25 avril 2012 à 18:46:28
Réponse #25

azur


pour la journée j'ai un tapis a  sacoches ? a la pause..je vire ma selle et utilise  comme oreiller pour faire une sieste , mon pote peut se rouler ca lui detend le dos..
Ça, c'est une évidence! Dès qu'il y a moyen, je met tout le monde à l'aise!
Mais j'ai vu l'intérêt des sacoches à part lorsque, à la halte, on emmène les chevaux se rafraichir les guiboles dans la rivières... s'il leur prend l'envie de jouer ou simplement s'ils trébuchent, c'est mieux d'avoir ôté les sacoches avant!
Idem en cas de gué un peu profond, on peut prendre les sacoches sur l'épaule.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

25 avril 2012 à 22:57:31
Réponse #26

Nävis


1ère sortie en solo ... à deux: la suite

Portée par une naïveté enthousiaste, j'avais prévu de conduire ma monture mieux que je ne me conduis moi-même.
Entre autre, je prévoyais d'empêcher Muguette de brouter tout du long.

Facile au début. Le chemin est assez large, les arbrisseaux bien rangés de coté. Il suffit de viser le milieu pour se croire à l'abri. Nous attaquons le dénivelé avec enthousiasme. Au premier arrêt pour vérifier la carte, une poignée de feuilles fait les frais de ma négligence. Bon, je prétends n'avoir rien vu.
Plus je m'enfonce dans la forêt, plus c'est beau; mais plus les feuilles sont apétissantes le long du sentier, et proches... si proches... et vertes tendres, et toutes petites, encore un peu frippées. Concentrée, Muguette entreprend de dégager le chemin avec les dents.
Je pousse un peu l'allure. J'espère ainsi lui faire oublier les feuilles juteuses. Effectivement, Muguette capture au vol quelques rares feuilles exilées en bout de branches. Je vois son oeil qui me jauge. J'ai gagné, c'est sûr.

Un grand pas de coté, un coup de dent au milieu du petit tronc frêle, un grand mouvement d'encolure! Le jeune arbre est proprement déraciné. Muguette le grignote tranquillement, depuis le haut, sans ralentir le train. Avant d'abandonner le tronc, les racines et la motte de terre 100m plus loin.
J'avais oublié que son premier métier, c'était le débardage en forêt!
 :blink: 
D'un commun accord, nous avons partagé les responsabilités: Muguette gère son appétit, et moi mon égo.



26 avril 2012 à 00:21:38
Réponse #27

azur


Entre autre, je prévoyais d'empêcher Muguette de brouter tout du long.

D'un commun accord, nous avons partagé les responsabilités: Muguette gère son appétit, et moi mon égo.
Dans l'absolu, il n'y a rien de vraiment gênant dans le fait de brouter, d'autant plus si tu es en hackamore. Après, tout dépend ce que tu as décidé, mais il ne faut changer d'avis en cours de route car si tu deviens moins exigeante au fil du temps, ta jument comprendra très vite qu'elle peut faire ce qu'elle veut en prenant le dessus à l'usure... alors, oui pour brouter, mais quand TOI tu veux!
Pour ça, une badine ou une petite branche est bien utile pour aller caresser (pas besoin de plus) le museau qui s'approcherait trop d'une feuille. Et toujours précéder l'action de la badine par un son désapprobateur (un "non" bien ferme). Ainsi, rapidement, la voix suffira et tu n'auras plus besoin d'agir avec la badine.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

26 avril 2012 à 02:31:55
Réponse #28

Lélie


@ Azur : +1000, c'est vrai que l'utilisation systématique de la voix apporte des résultats excellents !!
Dans l'absolu, il n'y a rien de vraiment gênant dans le fait de brouter, d'autant plus si tu es en hackamore. (...) Et toujours précéder l'action de la badine par un son désapprobateur (un "non" bien ferme). Ainsi, rapidement, la voix suffira et tu n'auras plus besoin d'agir avec la badine.


@lelie
superbe la photo .. c’était de l’endurance?

Merci  ;D C'était une "espèce" de course d'endurance tranquille où chaque commune du département était représentée par un cavalier :)

Citer
pour bosser - jeans et chaps .. chaussures de sécurité ..
j'ai  des pantalons d’équitation en jeans.. SANS POCHE DERRIERE + chaps - bien pratique pour poser le pied du petit et le referrer lors de la ballade ;#
j'ai plusieurs selles  mais franchement quand je pars plusieurs semaines.. je pars avec ma Selle anglaise en cuir de 30 ans qui est d'une merveilleuse souplesse avec poncho fixé devant ..  je sens mieux le cheval .. sur mon cheval de bat je me passe de la selle ..mais sur mon arabe je suis pas assez rembourré  ;#

Quand tu dis "pour bosser" --> c'est quoi ton job ?  ;D

Citer
pourquoi tu sautes ???

Parfois il y a besoin, pour un fossé, un tronc d'arbre au milieu du chemin, et (rarement) une clôture  ::)
Le bonheur est un voyage, pas une destination ...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité