Nos Partenaires

Auteur Sujet: fabriquer un séchoir pour aliment  (Lu 19852 fois)

11 octobre 2006 à 10:42:50
Lu 19852 fois

bellis


Pour conserver les nombreux champignons de la récolte de ce dimanche, j'ai improvisé un séchoir.
(séchoir qui peut  également ,être utilisé pour sécher toute sorte d'aliment)

j'ai utilisé:



un vieil abat-jour en rotin, avec douille et ampoule, que j'ai retourné.
j'ai habillé l'intérieur de papier alu  aprés les photos.

.2 grilles anti projection d'huile pour poèles ,(sur lesquelles j'ai installé les champignons préalablement découpés en rondelles environ 5mm,)
J'ai superposé les grilles l'une sur l'autre, intercallant des bouchons entre elles afin d' obtenir un espace suffisant à l'épaisseur des aliments à sécher.

J'ai recouvert le tout de papier alu, en aménageant des aérations pour laisser circuler l'air et s'échapper l'humidité.

Utilisant une empoule de 60w, les champignons ont séchés en environ 12h.

On peut aisement obtenir le même résultat avec une boite en carton en glissant des tourillons de part et d'autre du carton pour supporter les grilles
 prendre soin de
      - bien soin de fixer la douille sur une planchette afin qu'en aucun cas ,il ne puisse y avoir contact entre l'ampoule et le carton .
       - aménager des ouverture en bas et en haut pour permettre une circulation d'air nécessaire à l'évacuation de l'humidité.

J'ai déjà utilisé le système de la boite en carton, lorsque j'avais un jardin et je séchais ,piment,herbes aromatiques  etc...




19 octobre 2006 à 18:30:32
Réponse #1

madouc


Merci, ton idée est vraiment intéressante, j'ai envie de l'essayer.

20 octobre 2006 à 13:43:33
Réponse #2

mijour


Surprenant mais néanmoins interessant.... :up:

23 octobre 2006 à 15:35:28
Réponse #3

bellis


Madouc,j'ai fabriqué ce séchoir un Samedi soir , sachant que si je ne trouvais pas de solution rapide , ma récolte était bonne pour la poubelle, d'ou cette solution un peu farfelue mais efficace.

J'avais déjà utilisé une douille et une ampoule reliées à un thermostat bilames que j'avais placés dans mon four de cuisinière, cela me servait d'étuve pour lever le pain, et faire fermenter le tempeth , le tout à une température constante de 30 à 32 degrés.
A la longue, cela monopolisait trop le four , j'ai donc équipé  de ce système : une glacière pour l'étuve et sans thermostat une caisse munie de trous d'aération pour le séchoir.

Tu peux tenter de sécher dans ton four pour faire un essai, en laissant la porte entr'ouverte , personnellement, je trouve que l'humidité s'évacue mal, mais cela te permettra de te rendre compte, avant de te lancer dans la fabrication d'un séchoir plus orthodoxe ou plus original que l'abat-jour.

« Modifié: 23 octobre 2006 à 15:55:12 par bellis »

03 avril 2007 à 20:20:22
Réponse #4

mazzeru


http://www.pearl.fr/article-PE4781.html

Après m'être documenté sur la fabrication du Jerky ( Merci James), je me suis commandé un séchoir...
J'espère que ça va marcher et que nous ne serons pas malades.
Je ne sais pas si c'est une idée, mais je crains beaucoup plus le séchage de la viande crue que les champignons.
Je reste à votre écoute pour les conseils finaux avant expérimentation.

03 avril 2007 à 20:27:07
Réponse #5

DavidManise


Bellis Présidente !!! :akhbar:

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

03 avril 2007 à 20:30:23
Réponse #6

mazzeru


Pas de Politique ici ...
Je vote pour elle si elle me passe ses recettes de charlottes aux fraises. :up:

09 avril 2007 à 12:03:53
Réponse #7

mazzeru


Ouah,

J'ai reçu mon séchoir ... et me suis attaqué à la réalisation de Jerky.
J'ai poussé le séchage à fond, et les morceaux sont vraiment très secs. Rien à voir avec des tranches de jercky Jack Link's par exemple.
C'est très bon quand même, et les enfants m'en ont tout de même laissé quelques morceaux.
Excellentes petites choses pour un apéritif.

Merci James... encore une fois.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité