Nos Partenaires

Auteur Sujet: Questions sur le régime Paléo  (Lu 56121 fois)

05 mai 2012 à 19:17:15
Réponse #50

Pouçot


Au paléolithique, les hommes mangeaient déjà des céréales même si ils ne les cultivaient pas.

Certes, mais cette pratique était marginale, du coup, l'organisme de nos ancêtres n'a pas eu à évoluer de telle manière qu'il puisse aisément synthétiser les nutriments des céréales.
C'était une part infime (et c'est encore un euphémisme) de leur alimentation.



source: http://www.hominides.com/html/dossiers/alimentation-prehistoire-nutrition-prehistorique.php

05 mai 2012 à 19:26:31
Réponse #51

Greta


Certes, mais cette pratique était marginale, du coup, l'organisme de nos ancêtres n'a pas eu à évoluer de telle manière qu'il puisse aisément synthétiser les nutriments des céréales.
C'était une part infime (et c'est encore un euphémisme) de leur alimentation.



source: http://www.hominides.com/html/dossiers/alimentation-prehistoire-nutrition-prehistorique.php

Certes, mais les féculents ne sont pas que des céréales : Il y a les légumineuses et racines en tout genre : manioc, pommes de terre, patates douces ...

05 mai 2012 à 20:00:17
Réponse #52

Kilbith


Certes, mais les féculents ne sont pas que des céréales : Il y a les légumineuses et racines en tout genre : manioc, pommes de terre, patates douces ...

Les trois "racines" que tu cites ne sont arrivés sur la table des européens (et des autres) qu'après la découverte des Amériques.  :closedeyes:

Rq : on peut penser que le capital génétique des européens a peu évolué depuis le paléolithique, mais il n'en est pas obligatoirement de même pour notre flore commensale.

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

05 mai 2012 à 20:06:51
Réponse #53

dan11


@ Pat : j'ai aussi lu l'inverse.  Que les prots et le gras sont en fait bénéfiques.  Faut voir à l'usage, et surtout individuellement.  Et faut aussi parler de la qualité de la viande.  Je mange surtout de la viande bio.  Et je complète avec des poudres de prots de très haute qualité.  Vous me direz que c'est pas paléo, les prots.  Et je répéterai que c'est les céréales qui me foutent le bordel, pour la 12e fois.

De ce que je sens dans mon corps, c'est vraiment la combinaison céréales + viande qui ne me convient pas.  Des tas de légumes + viande + gras + noix, perso, ça me va nickel.  

Après, possible que d'ici 10 ans j'aie les reins bloqués, les articulations en vrac et un cancer du colon, mais bon.  L'autre option c'est diabète, obésité, fatigue chronique et maladies coronariennes...  Donc tant qu'à crever dans 10 ou 20 ans, autant profiter de 10 ans de qualité de vie.

Je ne garantis rien.  Je sais pas si c'est réellement bon sur la durée.  Je dis juste que moi ça me convient bien.  Et surtout je suis mon instinct : si j'ai pas faim je mange pas.  Si la viande me fait pas envie (ce qui arrive quand j'en mange trop pendant 2-3 jours), je bouffe des légumes et des fruits, et j'arrête la viande.  Je bois beaucoup d'eau...  et je me sens bien.

Ciao ;)

David

lu à tous

+1 pour les céréales ! :down:
You can fool one people one time
You cannot fool all of the people all of the time

05 mai 2012 à 20:07:20
Réponse #54

dan11


par contre pour le gras, le problème c'est que c'est long à digérer, donc si ca prend 4 heures,
et que la digestion consomme mon eau, ce n'est peut être pas  idéale en situation de survie ??  :huh:
(sans parler de la survie à long terme)

Perso, je mange des glucides, peu ou pas de prot et peu ou très peu de gras,
j'ai une peche d'enfer grace aux fruits et légumes et pas de pics de glycémie, aucun problème de poids,
j'en ai même perdu,
hier je suis allé faire une petite rando d'échauffement de 13 bornes tranquille en mode marche rapide alterné avec pas de course
avec juste une prise de 1 kg de fruits juste avant. vite digérés

Depuis que j'ai viré les céréales, le gras et les prots, ca passe pour moi
a++
You can fool one people one time
You cannot fool all of the people all of the time

05 mai 2012 à 20:18:40
Réponse #55

Greta


Les trois "racines" que tu cites ne sont arrivés sur la table des européens (et des autres) qu'après la découverte des Amériques.  :closedeyes:

Effectivement, mais il y a eu des hommes avant les européens. L'europe est une des zones de peuplement les plus récentes. A moins que la période du paléolithique ne concerne que les européens  ;) ? Et les éventuelles difficultés d'assimilation des glucides uniquement les européens ?

05 mai 2012 à 20:56:37
Réponse #56

Kilbith


Effectivement, mais il y a eu des hommes avant les européens. L'europe est une des zones de peuplement les plus récentes. A moins que la période du paléolithique ne concerne que les européens  ;) ? Et les éventuelles difficultés d'assimilation des glucides uniquement les européens ?

Dans l'ensemble les lecteurs de ce forum sont des "europoïdes" me semble-t-il. Et le régime "paléolithique" fait implicitement référence aux pratiques alimentaires de nos ancêtres chasseurs cueilleurs : viande + noix. D'où le raccourci opéré.

Dans les zones subtropicales et tropicales, l'hiver n'impose pas un régime aussi carnée me semble-t-il. Certainement que cela devrait être le cas en Asie, mais j'ai moins d'information sur ce sujet. Intuitivement, il me semble que les grandes périodes (paléo/néolithique...) correspondent surtout à l'Europe, vu que c'est nous qui nous sommes intéressés à ces sujets. J'ajouterai, pour l'Asie, que des populations "europoïdes" y étaient beaucoup plus présentes par le passé que de nos jours.

Mais bon, je ne m'y connais pas suffisamment sur ces sujets. Je voulais juste pointer sur tes trois exemples et rectifier leur origine.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

05 mai 2012 à 21:58:43
Réponse #57

Moleson


J'ai quand même quelques doutes, même si ceux que je connais ont perdus des kilos avec ce type d'alimentation.

Déjà le concept ne me parle pas trop. Il n'y a aucune indication que le régime alimentaire du paléolithique nous fait vivre longtemps, à l'époque la durée de vie moyenne tournait autour des 25-30 ans, autant dire que les maladies qui nous posent actuellement problème n'existaient tout simplement pas et qu'il n'y a pas eu de pression de sélection pour nous faire vivre plus longtemps.
Vivre en bonne santé à plus de 40 ans, n'a tout simplement du point de vue de l'évolution pas de sens.

La perte de poids que l'on observe avec le régime paléo est du pour la plus grande partie à la cétose et aux régime (quand on mange différemment on mange moins).

Et il y a un autre point qui me dérange, du point de vue de la résilience c'est pas vraiment au top. Si on vit de protéines et de gras et on veut éviter les hydrates de carbones, il y a pas de miracle, c'est la viande pour la protéine. La viande si elle est pas produite sur place et bio c'est une catastrophe écologique. Mais si tout le monde essayait de se nourrir de cette manière le bilan écologique serait catastrophique.

Si on regarde par exemple la population de Crète (pas l'actuelle, celle d'avant l'EU) , l'espérance de vie était très élevée. Régime:
- Sport, Sport, Sport (monter et descendre en plein cagnard des montagnes abruptes c'est demandant)
- Légumes et surtous légumineuses
- Pain
- Graisse végétale (huile d'olive)
- Peu de viande (mais de qualité)

Le problème actuel, c'est les sucres rapides, le pain dégueulasse et le manque de mouvement.

Le secret c'est:

- 30-60 minutes d'efforts /jour
- Légumineuses (il y a beaucoup de protéines)
- Légumes
- Fruits
- Un peu de viande de bonne qualité
- Noix et apparentés
- Huile insaturée (colza, olive, noix)
- Pain avec des froments anciens et au levain (pas les saloperies industrielles actuelles)


Moléson

05 mai 2012 à 22:29:08
Réponse #58

Kilbith


Citer
Vivre en bonne santé à plus de 40 ans, n'a tout simplement du point de vue de l'évolution pas de sens.

C'est aussi ce qui m'avait semblé en première approche. Mais, certaines études iraient dans un sens opposé. Le fait est que l'on pense souvent "au delà de 40 ans" on est moins rapide, moins féconde...donc moins bon chasseur/reproducteur iraient dans le sens de "l'inutilité au delà de 40 ans", MAIS :

Sauf, que les humains sont des animaux sociaux avec des systèmes culturels complexes et que leurs "petits d'hommes" mettent très longtemps à devenir autonomes. Dans ce cadre, la présence de "grands parents" auraient pu s'avérer nécessaires pour transmettre des techniques, garder des petits, transmettre des traditions et servir à ce que l'on appellerait maintenant le "management des connaissances". Assurer le "lien transgénérationnel" en somme. Il faut aussi assurer la garde et l’éducation des petits durant le temsp ù les chasseurs sont à l'extérieur du camp. Les personnes âgées sont parfaites dans ce rôle : moindre besoins alimentaires, etc...Bien sûr ce sont des conjonctures, mais si nous pouvons vivre si vieux lorsque la situation le permet, il faut bien que ce soit un avantage pour l'espèce.

Étrangement cette explication me séduit de plus en plus.  ;#

encore un HS...PAVC.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

27 mai 2012 à 20:55:51
Réponse #59

Alligiance


Citer
- Pain avec des froments anciens et au levain (pas les saloperies industrielles actuelles)

Salut,
Qu'entend-tu par saloperies industrielles dans le pain ? Je prend du pain classique chez un vrai boulanger mais sans levain ou froments anciens, qui a-t-il dedans qui soit mauvais ?

27 mai 2012 à 21:19:29
Réponse #60

Pierrot


Citer
Je prend du pain classique chez un vrai boulanger

Donc, en plus de la farine de blé, il y a dedans de la farine de fèves, de soja, etc, en quantités déterminées mais de provenances inconnues.

A une époque nous achetions directement notre farine à un minotier voisin pour faire notre pain, c'est étonnant de voir tout ce qu'il y a dans les farines panifiables, au point qu'il presque difficile d'avoir de la farine à base de blé uniquement....

07 juin 2012 à 15:46:26
Réponse #61

Chris-C


comme je m'interesse à la diététique en ce moment, je lis plein de truc....

et je viens de tomber via le forum musculation.com et l'intervention de Doc Savate ici
sur un blog qui apporte une vision assez claire et compléte sur la paléo diét.

http://blog.guillaumeponce.org/?page=entry&entry=78fbee33-afb2-4b57-86a0-c39d31e1db37

je trouve l'approche douce et logique en l'état de mes connaissances sur le sujet.

a+


07 juin 2012 à 16:01:18
Réponse #62

DavidManise


C'est exactement ce que je pense du sujet aussi.  A lire absolument.  Merci Chris  :up:

Pour résumer :

régime riche en glucide :
- limitation de la capacité d'utiliser les graisses stockées ;
- facilité du stockage des graisses ;
- environnement hormonal propice à la fonte musculaire, le muscle remplace la graisse comme source d'énergie d'appoint.

régime paléo, sans glucides mais riche en lipides :
- force le corps a réapprendre à utiliser le gras (dur au début, puis on s'habitue et on se sent mieux qu'avant) ;
- favorise l'utilisation de la graisse stockée comme source d'énergie d'appoint ;
- favorise les hormones de développement musculaire : testostérone, hormone de croissance, etc.
- si on s'entraîne et qu'on mange un petit peu de glucides le weekend (genre 1-2 repas "joker" par semaine, limités au weekend), on peut prendre beaucoup de masse musculaire ;
- la présence de lipides en permanence "déstresse" le corps et lui évite de stocker comme si la disette arrivait.  Il détecte une sorte d'abondance...  comme chez un chasseur bien nourri du paléolithique quoi.  Donc on stocke beaucoup moins facilement (j'ajouterais : sauf si on se surentraîne...  il faut s'écouter un minimum et se reposer beaucoup).

Voili.

Perso, pour moi, ça le fait grave.  J'ai pas tellement perdu de gras pour le moment...  peut-être 10kg...  mais j'ai pris grave de masse musculaire, et j'ai la patate un truc de ouf.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

07 juin 2012 à 19:10:37
Réponse #63

Meven


Beaucoup de choses intéressantes sur le régime paléo ici : http://www.beyondveg.com/cat/paleodiet/index.shtml

En particulier, et d'ailleurs cité par Doc Savate dans un de ses posts sur musculaction.com, un tableau comparatif concernant la longévité et l'état de santé des Hommes au cours de l'histoire, et particulièrement au cours du paléo, méso et néolithique : http://www.beyondveg.com/nicholson-w/angel-1984/angel-1984-1a.shtml

Même si il ne constitue en rien une preuve irréfutable de la pertinence ou non du régime paléo pour nous, hommes et femmes du XXIème siècle, je trouve qu'en revanche s'ouvrent beaucoup de pistes de réflexion intéressantes...


Meven

10 juin 2012 à 10:50:30
Réponse #64

philippe12


bonjour a toutes et a tous

@Meven
j'ai lu avec interet l'article et le suite  ;#
en gros il est contre les vegetariens etc..y a que le beouf?? .il oublie juste les 700 millions d hindous ..et tout ce qui peut aller dans le sens de sa theorie est bon.
c'est du meme  niveau que cet article
http://www.spondylarthrite-forum.net/t2084-manger-comme-nos-ancetres-une-croyance-a-reviser
qui lui est contre ..le paleo...

je ne peux que donner mon opinion  - pour choisir votre regime pencher vous sur vos origines ...
 et entre les origines de david et les miennes il y a ...plusieurs milliers de kilometres et pas mal de mer.. mes ancêtres méditerranéens suivaient  a peu pres le regime cretois et le poisson etait exceptionnel et jour de fete ..et on vivait ..longtemps..de la au regime vegtarien il n y a qu un pas qu il me fut facile de franchir :doubleup:

j ai posté ici ma pratique alimentaire -
http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,57760.msg456218.html#msg456218

ma source d'inspiration est francois couplan - longue vie a lui :akhbar:
http://www.couplan.com/
et pour la survie c'est pas mal ..y a qu a se baisser...

 :-[ je dois avouer que  j'ai pas de gros muscles...

amicalement
« Modifié: 10 juin 2012 à 19:25:04 par philippe12 »
la joie est dans vos valeurs, ..contenez vous , soyez contents et conscients .. c'est cela la joie

11 juin 2012 à 18:43:37
Réponse #65

Dalz


Je fais juste un passage pour vous signaler qu'il semblerait que le régime "paleo" soit devenu à la mode : http://io9.com/5917339/why-eating-like-a-caveman-may-be-the-way-of-the-future

11 juin 2012 à 20:13:31
Réponse #66

b@s


Je fais juste un passage pour vous signaler qu'il semblerait que le régime "paleo" soit devenu à la mode : http://io9.com/5917339/why-eating-like-a-caveman-may-be-the-way-of-the-future

pour une fois les commentaires sous l'article sont plus intéréssants que l'article ... j'en cite un ou deux

"Regardless of any health merits this diet may or may not have, I can't see how it is globally scalable and sustainable. Carbs are the predominant nutritional source in the world, typically in the form of rice. Legumes, in the form of beans, are a welcome luxury. Paleo is a First World diet."

et

"The "clean meat" aspect of the diet will almost certainly mean that it cannot scale to global proportions. The amount of land necessary to grow that much pasture-fed or free range meat for 7 billion people is mind boggling.

I agree with the concept. I just don't think it's a possible global solution in its pure form."

c'est vrai qu'on évoque assez peu ce côté là de la question, à savoir la production de toute cette bidoche ... :o

12 juin 2012 à 15:55:38
Réponse #67

Lutran


Bonjour à tous,  :)

Je commence à m’intéresser au régime paléo (trop de poids pris pendant une convalescence de plus de deux ans pour grave problème au genou, donc plus possible de bouger, même la marche est très douloureuse encore, mais c'est pas le sujet dsl) depuis un petit moment, et une question de taraude l'esprit: je suis un grand buveur de lait, surtout le lait de ferme juste trait de madame la vache et encore chaud j'adore... ce lait et non celui conditionner et transformer par l' industrie agroalimentaire peut-il être incorporé au régime paléo?  Perso je suis accro au lait et au laitage frais qui en dérive (du yaourt maison au bon vieux fromage ) .

Dans ce contexte, est-ce une entorse à ce régime alimentaire ou non?

Merci pour toutes réponses!
Et bonne bouffe à tous ! :D

12 juin 2012 à 16:07:04
Réponse #68

DavidManise


Salut :)

Perso je suis accro au lait et au laitage frais qui en dérive (du yaourt maison au bon vieux fromage ) .

Dans ce contexte, est-ce une entorse à ce régime alimentaire ou non?

Bah c'est pas dans le régime, mais perso je bouffe plein de fromages au lait cru et ça me va nickel.

Plusieurs avantages aux laitages :

- ça contribuerait à nettoyer le corps des purines, et autres déchets liés à la grande consommation de viande (et j'en bouffe des tas, de bidoche) ;
- pour les gens au teint foncé et/ou qui vivent très au nord, ça fournit la vitamine D qui manquerait éventuellement dans ce genre de diète...

Je radote encore et encore, mais ce qui fait la plus grande différence avec ce régime, c'est l'absence de sucres et de féculents.  Le lactose du lait cru va sans doute compter comme du sucre, mais un peu comme le fructose.  A petite dose ça devrait pas foutre en l'air le truc.  Sinon tu te rabats sur le fromage, dont le lactose aura été bouffé par les ferments, et comme ça t'es à peu près tranquille...

David, qui bouffe son demi kilo de comté au lait cru par semaine en ce moment...
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

12 juin 2012 à 16:42:55
Réponse #69

Ishi


HS on
David, qui bouffe son demi kilo de comté au lait cru par semaine en ce moment...

Et qui devrait essayer les vieux chèvres du causse noir '(ceux qui ont pris des reflets noirs) ;)

HS off
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

13 juin 2012 à 16:24:10
Réponse #70

Wole


Salut, j'ai une question : pourquoi les légumineuses sont l'ennemi numéro 3 ?
http://www.davidmanise.com/faq-diete-paleo/

Il semble que la réduction du sucre soit le point le plus important. Surtout, qu'on le retrouve partout dans les aliments tout prêts (sirop de glucose-fructose, dextrines, maltodextrines, amidons modifiés, fécule, etc) de ces dernières années.
Les sucres, c'est aussi ceux dans le pain et les pommes de terre qui ont un index glycémique élevé (en fait, il paraît qu'il n'y a pas de sucre lent ou rapide et c'est plutôt la biodisponibilité des glucides) et provoquent un pic de glycémie.
http://www.montignac.com/fr/le-concept-1/

On peut modifier l'absorption des glucides par moins ou une absence de cuisson, par plus de fibres ou de protéines : http://www.montignac.com/fr/facteurs-de-modification-de-l-index-glycemique/

Ce site est très intéressant mais il s'adresse beaucoup aux gens qui veulent maigrir et pas forcément dans le cadre d'une activité sportive.


13 juin 2012 à 16:30:58
Réponse #71

DavidManise


Salut, j'ai une question : pourquoi les légumineuses sont l'ennemi numéro 3 ?

Parce qu'ils contiennent des sucres, même s'ils sont très lents, qui empêchent le corps de s'habituer aussi bien à cramer du gras.  Tant qu'il peut brûler des sucres, le corps préfère ça parce que c'est plus facile à traiter.  C'est ce qui fait que, dans nos sociétés, on ne brûle jamais de graisses (on a faim, on mange du sucre sous une forme ou sous une autre, de temps en temps on en stocke un peu, résultat on stocke et on ne puise jamais, et on grossit au fil des ans).

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

13 juin 2012 à 17:07:14
Réponse #72

Brice


Mais le régime paléo admet les fruits qui sont pourtant également une source importante de sucres (en plus faible quantité c'est vrai) ?
I vo mé savé k'davé

13 juin 2012 à 17:50:54
Réponse #73

DavidManise


"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

13 juin 2012 à 22:44:06
Réponse #74

Brice


J'avais zappé ça. J'adore quand tu m'appelles gros  ;#
I vo mé savé k'davé

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité