Nos Partenaires

Auteur Sujet: Couteau 10 cent Survival  (Lu 8169 fois)

08 avril 2012 à 21:02:42
Lu 8169 fois

Webstter


Je viens de tomber sur ce blog, en surfant cette après midi.

Ce couteau est fabriqué à partir d'une lame de Scie ... à métaux (!)





Pour être insérer dans un BOB c'est peu être un peu limite, mais la démarche est intéressante.

Webst'

EDIT: J'ai oublié le line du blog : http://www.m4040.com/Survival/10_Cent_Survival_Knife/10_Cent_Survival_Knife.htm

08 avril 2012 à 21:09:52
Réponse #1

azur


Vu le coût d'acquisition... une bonne idée  :up:
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

08 avril 2012 à 21:15:30
Réponse #2

Le Belge


Ca vaut le coup d'essayer ce truc !
Les frites belges .... les meilleures du monde !!!

08 avril 2012 à 21:16:32
Réponse #3

Webstter


Ca vaut le coup d'essayer ce truc !

Le Dremmel est déja entrain de chauffer ^^, mon couteau sera jaune  ;D

08 avril 2012 à 21:30:02
Réponse #4

psydomos


Salut!

depuis que je vis au Brésil, j'en ai un, sous la semelle de propreté dans une de mes chaussures de sortie pacha mama, dans un petit bout de kydex replié lié au scotch électriquevu que c'est très souple, ça se fais oublier (dans l'autre, il y à un billet de 50 dans un sachet renforcé duct tape). c'est pas mal pour dépanner mais le tranchant ne dure pas très longtemps ... et on se faire un manche en scotch électrique ou en duct tape qui rend le truc plus agréable à manier en force et donne une petite réserve d'ultime dépannage.
Bonne solution cependant pour un usage dernier recours, c'est mieux que les dents!

Désoler pour la photo mais c'est web cam.

A+
"Je sais que je ne sais rien" Socrate
"Le progrès est ce qu'on en fait, confier son dernier souci à des milliers d'inconnus qui n'en n'ont rien à foutre ou permettre de vrais moments de vie démultipliés.."
Patrick, o "cacique" do CEETS

08 avril 2012 à 21:59:43
Réponse #5

François


souvenir, souvenir, c'est comme çà que j'ai fabriqué mes premiers couteaux. Sauf que je faisais des plaquettes avec des bouchons de liège coupés en deux, et un pommeau en bouchon de champagne ... la french touch quoâ  :D

Faut quand même dire que çà cassai un peu trop facilement, et en faisant des morceaux coupants.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

08 avril 2012 à 22:07:30
Réponse #6

gregou


J'ai deux lames de scie taillées dans le style une tranchant sur le cote "dents" et une autre tranchant sur l'extremite courte en place du trou de fixationje m'en sert pour bricoler en mécanique pour gratter, couper de petit truc l'une où l'autre en fonction de ce que je fait.
Pour le manche j'ai pris une durite d'essence que j'ai rentre en force, c'est bien confortable.
Connu de beaucoup de mécano!!!
Nous n'éritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons a nos enfants!

08 avril 2012 à 22:38:02
Réponse #7

Mishkin


Bonsoir ,

Comme chez les couteaux et plein d'autres choses ,il y differentes qualites de lames .
Certaines cassent de peur ,d'autres sont flexibles (jusqu'à un certain point bien entendu).

09 avril 2012 à 00:58:31
Réponse #8

Poussin


@ psydomos: Fais gaffe à ne pas l'oublier si tu dois prendre l'avion ... ;)

09 avril 2012 à 08:37:21
Réponse #9

François


Bonsoir ,

Comme chez les couteaux et plein d'autres choses ,il y differentes qualites de lames .
Certaines cassent de peur ,d'autres sont flexibles (jusqu'à un certain point bien entendu).

Vrai que quand j'étais pitchoun, je ne connaissais que deux sortes de lames de scie à métaux : les bleues et les rouges, les unes cassaient facilement, les autres très facilement, et c'était forcément les débris de ces dernières qu'on trouvait le plus souvent dans les poubelles. Alors que j'en ai découvert récemment des quasi incassables (des lames Sandvick, je crois)
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

09 avril 2012 à 10:16:46
Réponse #10

Claude Ponthieu


Depuis plus de 40 ans, tous mes tranchets ou petits outils de coupe sont faits dans des lames de scie à métaux, il est rare que j’utilise des cutters ou lames de scalpel.

Je récupère systématiquement mes lames de scie, donc gratuites !

Souvent elles ont été affûtées sur un coin de trottoir et elles sont affilées en priorité sur du papier journal.

La lame est entre 2 morceaux de bambou maintenus par des surliures classiques.
La protection est faite dans un petit carton plié et scotché.

Ce type de tranchet me sert à faire aussi bien de la reliure que de couper du cuir ou sculpter du bois.
L’arrière de la lame sert à creuser des cuillers.  ;)
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

09 avril 2012 à 18:57:11
Réponse #11

Webstter


Tataaaaaaa 20min de boulot ^^

Le plus dure a été de trouver une lame :lol:


09 avril 2012 à 19:23:55
Réponse #12

dysoner


Depuis plus de 40 ans, tous mes tranchets ou petits outils de coupe sont faits dans des lames de scie à métaux,

Tranchet, c'est le mot que je cherchais à la lecture de ce fil. J'ai toujours vu les vieux artisans et ouvriers réutiliser les lames de scie pour en faire des outils coupants.

09 avril 2012 à 20:21:15
Réponse #13

oliv0808


question bête (oui, je n'arrête pas en ce moment  ;# ) comment on fait le fil? simplement avec une pierre ou une meule à eau?
"si tu veux des garanties, faut acheter un grille pain" DM

09 avril 2012 à 20:45:10
Réponse #14

Webstter


Comme un Gorane... au Dremmel  :doubleup:

09 avril 2012 à 21:27:37
Réponse #15

Gros Calou


Vous faites mumuses, c'est bien, mais faites vachement gaffe les mecs, une lime à ongles est plus solide que ça, ça pète comme du verre et de ce fait assez dangereux, enfin assez imprévisible pour vos petites mimines.  Rien ne vaut un doukdouk à 5 balles que ce truc dévié de sont utilisation première ;)

09 avril 2012 à 21:50:09
Réponse #16

oliv0808


douk douk  :love: :love:
disons que ça peut toujours servir dans un EDC  ;) c'est plat, pas lourd et à l'air de couper pas mal et pis ça permet de donner une deuxième vie à des morceaux de lame de scie plutôt que de les mettre à la poubelle (c'est bon ça pour un Auvergnat  ;# )

Comme un Gorane... au Dremmel  :doubleup:

je devrai pouvoir le faire alors  ;#
"si tu veux des garanties, faut acheter un grille pain" DM

09 avril 2012 à 22:16:40
Réponse #17

Claude Ponthieu


Tranchet, c'est le mot que je cherchais à la lecture de ce fil. J'ai toujours vu les vieux artisans et ouvriers réutiliser les lames de scie pour en faire des outils coupants.

Un ami cordonnier est toujours aussi étonné par la précision (de ce tranchet maison pour des travaux fins) comparée à ceux utilisés dans leur profession, surtout le prix.


… une lime à ongles est plus solide que ça, ça pète comme du verre et de ce fait assez dangereux, enfin assez imprévisible pour vos petites mimines.  Rien ne vaut un doukdouk à 5 balles que ce truc dévié de sont utilisation première ;)

J’ai déjà vu des personnes qui ont réussi à exploser un Doukdouk…
Tout dépend de qui l’utilise et pour quel type de travaux  ;)


… je les travaille uniquement à la main […] tranchant redoutable et tenant très bien facilement affillable après

+1
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

10 avril 2012 à 18:11:14
Réponse #18

bpc


pour faire ça, il faut utiliser des lames de scie alternative:
elle sont plus grandes que celles des scies à main.

ça donne de trés bon cutters.

mais pour faire des lames de couteaux, je trouve que ce n'est pas trés intéréssant, vu toutes les autres sources possibles( brisa, etc......).

10 avril 2012 à 18:25:20
Réponse #19

Gros Calou


disons que ça peut toujours servir dans un EDC  ;) c'est plat, pas lourd et à l'air de couper pas mal et pis ça permet de donner une deuxième vie à des morceaux de lame de scie plutôt que de les mettre à la poubelle (c'est bon ça pour un Auvergnat  ;# )

Oui c'est vrai, mais vachement instable quand même et en cassant assez dangereux, m'enfin vous êtes de grands garçons hein !  ;#

J’ai déjà vu des personnes qui ont réussi à exploser un Doukdouk…

Oui moi j'ai vu un mec exploser un Busse, comparons ce qui est comparable, la où le Douk tiendra un certain temps, ta lame de scie tiendra le temps de t'en rendre compte et explosera en petits bouts super coupant et piquant et vue la flexion que l'on peux lui faire prendre avant la casse, les petits bouts s'envolent vite et à plusieurs dizaine de centimètres  ;)

M'enfin comme je disais plus haut .......  ;#

10 avril 2012 à 21:02:14
Réponse #20

psydomos


Salut tous le monde!

On est tous bien d'accord sur le fait que ce sont des lames plus ou moins fragiles et sujettes à des précautions particulières, ce ne sont pas des couteaux de camp!
 
C'est dommage à mon avis de se focaliser sur la solidité de ce genre d'outil car pour de la découpe fine, métal ou bois, en prenant son temps cela marche parfaitement. Il ne faut pas oublier que la première fonction d'un couteau c'est de couper, pas de fendre des bûches, ouvrir des bidons métallique ou servir de Pry-bar. Si il le fait c'est pratique et en situation de survie ce sera un avantage en évitant de transporter des tas d'autres outils qui le font beaucoup mieux! Mais ce n'est pas obligatoire!
Par contre pour ce qui est de couper ces bouts de lames remplisse très bien leur office dans de petites dimensions, de l'ordre de 4 ou 5 cm. Plus grand le risque de torsion et de casse est effectivement trop élevé.
J'ai utilisé le mien dans des tas de conditions et mis à par le fait que le tranchant ne reste pas rasoir très longtemps on peut réellement le voir comme un plus en cas de situation de survie pour la fonction coupe de dernier recours. De plus on est face à un outil qui de part son coût modeste peut être jeté sans l'ombre d'un regret ou d'une hésitation en cas de besoin. Et son faible encombrement permet un port très discret et pratique, il tien dans n'importe quelle  petite poche, en pendentif etc...  
 
Part contre, je trouve que le modèle de présentation du premier post est l'illustration de la mauvaise exploitation d'une bonne idée. Je suis septique sur l'intérêt d'un crochet dépeceur sur ce genre de couteau, à mon avis cela l'affine trop et rend la pointe quasi inopérante à part peut-être pour rentrer dans des matières molles ::) ...  Il fait un peu trop fantasme "tactikool/Farces spéciales/zombiekill" avec son petit contre tranchant et ce crochet ridicule qui ne doit pas avoir beaucoup d'utilité réelle. Plus court, plus simple est à mon avis plus efficace et sécurisant, c'est pour cela qu'après quelque tests, j'ai choisi les dimensions du mien.
Mais il est bien entendu que ce n'est que mon avis et mon expérience personnel et chacun doit faire  ses propres choix en fonction de son cahier des charges.

A+
"Je sais que je ne sais rien" Socrate
"Le progrès est ce qu'on en fait, confier son dernier souci à des milliers d'inconnus qui n'en n'ont rien à foutre ou permettre de vrais moments de vie démultipliés.."
Patrick, o "cacique" do CEETS

10 avril 2012 à 23:51:29
Réponse #21

corbak


Pour m'en être servi pendant un temps, je me demande, à part le fait de vouloir à tout prix recycler, pourquoi je l'ai fait.

C'est petit, c'est chiant, ça coupe pas longtemps, on se fait chier pour les faire...

Selon ce que j'ai à faire je trouve plus pratique, un cutter, un couteau d'office, mes dents...  ;#

En plus des couteaux d'office, il y en a plein les brocantes... Entre autre.

 ;)

11 avril 2012 à 18:54:11
Réponse #22

Mishkin


Salut ,

J'ai point résisté ,une lame trainait dans mon camion et mon collegue menuisier m'a gentiment offert une lame quasi neuve de scie-sabre.
Pour travailler tous les jours avec une lame de scie (des fois lame seule tenue en main ,des fois monture,rarement avec un porte-lame),je connais assez bien le produit et ses limites d'utilisation .
Le petit modele (qui est destiné probablement à mon larfeuille) n'est pas plus valable qu'un bout de verre ou un bon éclat de silex (en plus les dents de ce dernier sont plus bien fraiches ),ça coupe et basta ,c'est juste mieux que rien .
Le grand modele (comme Psydomos ,il ira surement dans une de mes godasses) par contre m'inspire plus confiance ,il est 2 fois plus épais que la lame de scie à métaux mais je ne lui ferais pas subir de flexion pour autant .Les dents attaquent bien le bois (presque neuves pardi ) .
Je me suis un peu amusé sur la prise en main pour qu'il me tombe bien .
J'ai utilisé touret à meuler avec grain fin ,touret à brosse pour virer les bavures du manche ,meule à eau puis pierre à huile .
Bon wala j'ai fait mumuse entre midi et deux ,suis content d'avoir essayé mais si ça se trouve ils vont juste finir au fond d'un tiroir ou une caisse à outils !

PS : Gros-Calou-le-sage a raison ,une lame de scie trop stressée peut envoyer des pitits schrapnells oculiphages en se brisant ,méfiotte !

à+

Mishkin
« Modifié: 12 avril 2012 à 00:32:15 par Mishkin »

27 décembre 2019 à 19:35:51
Réponse #23

Dutch


Bonsoir à tous,

J'ai repris le concept à ma sauce, avec une scie à bois cassée, rectifiée & soudée sur un morceau d'inox.



Le premier jet était inconfortable, voire blessant:



Il a donc fallu reprendre un peu le dessin:



Après un polissage succinct, bronzage de la lame carbone & arrondissage des angles:





D’abord une couche de chambre à air pour vélo:



De la gaine thermorétractable pour bien maintenir:




Et l'habillage en paracorde:



Pour l'étui, je ne mes suis pas trop foulé: une vieillerie à 10 centimes en brocante.
En fait, j'ai réalisé le couteau à la dimension de l'étui.






Il n'est pas prévu de l’affûter pour le moment.
C'était un atelier "bricolage/bushcraft" pour occuper mes mômes pendant les vacances et ils vont bricoler avec dans le jardin pour le prendre en main.



En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité