Nos Partenaires

Auteur Sujet: Technologies méconnues pour la vie en autarcie  (Lu 40017 fois)

02 avril 2012 à 04:27:09
Lu 40017 fois

AC


La vie en autarcie, ce n'est pas forcément le bushcraft ou le retour à l'ère pré-industrielle. Voici une liste d'inventions, certaines oubliées, d'autres encore peu connues, toutes susceptibles d'apporter un peu de confort en contexte dégradé.

Je ne détaille pas leurs inconvénients (elles en ont, sinon on les utiliserait davantage). L'objectif est surtout de pointer du doigt certaines de nos idées reçues sur l'eau, l'énergie, le chauffage, etc.

Eau
Hygiène, santé
Plomberie
Génie climatique
Énergie
Agriculture, alimentation et cuisine
Divers

Sources d'inspiration: documents historiques; bushcraft; matériels pour milieux très chauds/froids/arides; équipements pour camping-cars, navigation en haute mer, sous-marins, stations spatiales.

J'enrichirai la liste avec vos suggestions.
« Modifié: 10 juin 2016 à 15:29:50 par AC »

02 avril 2012 à 06:17:19
Réponse #1

gmaz87


bonjour,
Excellente idée que de regrouper en un même lieu ces rappels d'inventions souvent oubliées.
Merci  :up:
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

06 avril 2012 à 10:11:47
Réponse #2

Kilbith


Oui, tant qu'on ne réalise pas qu'il est physiquement possible de relever une partie d'un cours d'eau sans aucun apport extérieur d'énergie, on ne risque pas de poser les bonnes questions aux moteurs de recherche.

Pour encourager les nouveaux arrivants à penser "out of the box", peut-être serait-il utile de lister, dans un fil épinglé ou une page wiki, quelques unes de ces techniques oubliées ou encore peu connues qui remettent en question certaines certitudes. Par exemple:

- le puits provençal / canadien (alternative au climatiseur / chauffage)
- le distilleur solaire (pas besoin d'ébullition pour purifier l'eau)
- le convertisseur thermoélectrique (pas besoin de machines complexes pour produire un peu d'électricité)
- la pile à combustible (même pas besoin de combustion pour produire de l'électricité à partir des hydrocarbures)
- le gazogène (on peut se passer des combustibles fossiles)
- la permaculture (l'agriculture industrielle n'exploite pas optimalement les sols)
- la culture hydroponique (on peut se passer du sol)

Edit: à suivre ici http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,56501

Dans le genre des techniques simples que l'on a tendance à oublier...j'ajouterais :

- L'autocuiseur (cocotte minute) : Economie d'énergie importante, de temps et meilleure conservation des vitamines. THE instrument de survie familial en cas de retour des tickets de rationnement. Peu aussi servir de stérilisateur très correct (mais pas parfait).
- La marmite norvégienne (qui était intégrée dans la fameuse "cuisine de Francfort") : grosse économie d'énergie et de temps. Cout modeste, pas d'entretien. Principe utilisable en randonnée. ici : http://fr.ekopedia.org/Marmite_norv%C3%A9gienne
- L'alambic. Une des bases de la pharmacopée et du commerce.


Un rapport officiel US très intéressant sur les pompes à chaleur (dont le rendement peut être du simple au double selon les modèles) :

- http://www1.eere.energy.gov/geothermal/pdfs/gshp_overview.pdf


« Modifié: 06 avril 2012 à 10:29:15 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

06 avril 2012 à 10:53:25
Réponse #3

Tengu


La méthanisation (faire de l'energie avec du caca  :doubleup:)

La méthanisation (ou digestion anaérobie) est le processus naturel biologique de dégradation de la matière organique en absence d'oxygène. Il se retrouve dans les sédiments, les marais, les rizières, ainsi que dans le tractus digestif de certains animaux : insectes (termites) ou vertébrés (ruminants…). La matière organique dégradée se retrouve principalement sous la forme de biogaz (à plus de 90 %). Le reste est utilisé pour la croissance et la maintenance des micro-organismes. On peut affirmer que « La maîtrise de la méthanisation, processus microbiologique naturel, permet de produire du méthane à partir d'éléments polluants.»

http://www.youtube.com/watch?v=epDAtFOOx_E
http://www.youtube.com/watch?v=3AZv6MjZylo&feature=related

15 mai 2012 à 17:58:05
Réponse #4

ours38


Ce post est juste parfait, je vais piocher allegrement dans ces idees et ferait part des retours apres quelques mois d'utilisation ;D
« Modifié: 15 mai 2012 à 18:15:42 par ours38 »
Vie actuellement dans une  petite communaute a 50 km de Fairbanks en Alaska
Notre blog (en anglais) http://alaskan-escape.blogspot.com/

15 mai 2012 à 19:40:23
Réponse #5

azur


  • L'osmose inverse: On sait fabriquer des filtres qui ne laissent passer que les molécules d'eau (0,1 nm) (merci promeneur4d).
Ce type de filtre a été abandonné par les militaires à cause de la trop grande perte en eau: pour un litre d'eau potable produite, ce procédé rejette de 3 à 15l d'eau... pas forcément intéressant lorsqu'on est en autarcie.
Quitte à avoir un matériel aussi encombrant, mieux vaut encore distiller l'eau!

- L'autocuiseur (cocotte minute) : Economie d'énergie importante, de temps et meilleure conservation des vitamines. THE instrument de survie familial en cas de retour des tickets de rationnement. Peu aussi servir de stérilisateur très correct (mais pas parfait).
Plus la température de cuisson est élevée, plus les vitamines sont dégradées... l'auto-cuiseur dégrade plus les vitamines que la cuisson à l'eau, et encore plus que la simple cuisson vapeur.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

15 mai 2012 à 19:44:26
Réponse #6

camoléon


Bonne idée AC. Merci beaucoup! :up:

Le four solaire aurait il sa place?
Si oui, connaissez-vous un lien valable,SVP?
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

15 mai 2012 à 20:12:48
Réponse #7

AC


Ce type de filtre a été abandonné par les militaires à cause de la trop grande perte en eau: pour un litre d'eau potable produite, ce procédé rejette de 3 à 15l d'eau... pas forcément intéressant lorsqu'on est en autarcie.
Quitte à avoir un matériel aussi encombrant, mieux vaut encore distiller l'eau!

Intéressant... Mais de quels pays et quelles armées parles-tu ? Je serais surpris qu'il n'y ait aucun système à osmose inverse dans la marine par exemple.

Parfois on a de l'eau polluée en abondance (fleuve, océan) mais on veut économiser l'énergie. Dans ces conditions l'osmose inverse peut se révéler plus adaptée car son rendement est très proche de l'optimum thermodynamique théorique.

Par ailleurs l'eau rejetée par un osmoseur peut être récupérée pour d'autres usages (wc par exemple).
« Modifié: 15 mai 2012 à 20:22:33 par AC »

15 mai 2012 à 20:18:48
Réponse #8

azur


Intéressant... Mais de quels pays et quelles armées parles-tu ? Je serais surpris qu'il n'y ait aucun système à osmose inverse dans la marine par exemple.
Effectivement, j'aurais dû préciser "armée de terre": l'abandon de l'UMTE (unité mobile de traitement des eaux) à osmose inverse a été précipité après une utilisation au Tchad...
En revanche, il me semble bien que les bâtiments de la marine en sont équipé, mais ne les utilisent pas en cas de faible profondeur.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

15 mai 2012 à 20:49:28
Réponse #9

ours38


Bonne idée AC. Merci beaucoup! :up:

Le four solaire aurait il sa place?
Si oui, connaissez-vous un lien valable,SVP?

Le four a effet de serre http://fr.ekopedia.org/Four_%C3%A0_effet_de_serre
et le four solaire http://fr.ekopedia.org/Four_solaire_pour_cuisson
Vie actuellement dans une  petite communaute a 50 km de Fairbanks en Alaska
Notre blog (en anglais) http://alaskan-escape.blogspot.com/

18 mai 2012 à 20:03:31
Réponse #10

ours38


Vie actuellement dans une  petite communaute a 50 km de Fairbanks en Alaska
Notre blog (en anglais) http://alaskan-escape.blogspot.com/

24 mai 2012 à 10:30:16
Réponse #11

Pouçot


Que pensez vous du moteur Pantone ?! De ce que j'en lis sur le Net; les avis divergent.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_Pantone#Principe

Le système s'applique pour tous les moteurs thermiques et le but est d'utiliser un carburant contenant 25% d'hydrocarbures (essence, huile de vidange usagée, pétrole brut, etc…) & 75% d'eau (eau de pluie, de puits, du robinet...)

24 mai 2012 à 11:03:01
Réponse #12

restonica


Que pensez vous du moteur Pantone ?! De ce que j'en lis sur le Net; les avis divergent.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_Pantone#Principe

Le système s'applique pour tous les moteurs thermiques et le but est d'utiliser un carburant contenant 25% d'hydrocarbures (essence, huile de vidange usagée, pétrole brut, etc…) & 75% d'eau (eau de pluie, de puits, du robinet...)
En fouillant ce site http://www.econologie.com/forums/
 (creé par "Christophe Marz" ingénieur ayant fait sa thése sur le pantone et dérivés) tu trouveras une masse énorme de détails sur le dopage à la vapeur d'eau et consorts..

@+

24 mai 2012 à 11:21:22
Réponse #13

Lily



Je ne détaille pas leurs inconvénients (elles en ont, sinon on les utiliserait davantage). L'objectif est surtout de pointer du doigt certaines de nos idées reçues sur l'eau, l'énergie, le chauffage, etc.


Super initiative de ta part ! Et quelle masse de boulot  :o
Je rebondis juste en marge sur cette phrase : "sinon on les utiliserait davantage" : comme tu le dis ensuite, on a beaucoup d'idées reçues (et par définition, une idée reçue, c'est une idée qui vient de l'extérieur, pas une idée qu'on s'est faite personnellement). Et parmi ces idées, celle qui consiste à penser que si on utilise peu une technologie, c'est qu'elle n'est pas optimale. Or dans beaucoup de cas, c'est surtout qu'on nous impose un type de technologie et de pratiques, parce qu'elles sont plus rentables pour les industriels.
Du coup, les initiatives que tu énumères sont extrêmement intéressantes, certes pour l'autarcie mais aussi je crois pour réfléchir à noter mode de vie et au choix de nos technologies. Et puis ça permet de prendre conscience d'à quel point on se fait enfler par les industriels...
If you think you are too small to make a difference, try sleeping with a mosquito

24 mai 2012 à 12:14:34
Réponse #14

moss


En fouillant ce site http://www.econologie.com/forums/
 (creé par "Christophe Marz" ingénieur ayant fait sa thése sur le pantone et dérivés) tu trouveras une masse énorme de détails sur le dopage à la vapeur d'eau et consorts..

@+

comme c marz le dit lui même, ce n'est pas une thèse mais un rapport de fin d'étude :
" Ce rapport n'est pas à prendre comme référénce absolue : ce n'est qu'un travail de projet de fin d'études d'ingénieur (effectué sur 7 mois, dont 5 mois de réalisation et 2 mois d'éssais) réalisé avec des moyens trés limités, en aucun cas il ne s'agit d'un travail de thèse et encore moins d'une recherche d'industrialisation

et l'article dans wikipedia est quand même assez négatif au final...
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

24 mai 2012 à 13:25:57
Réponse #15

restonica


comme c marz le dit lui même, ce n'est pas une thèse mais un rapport de fin d'étude :
" Ce rapport n'est pas à prendre comme référénce absolue : ce n'est qu'un travail de projet de fin d'études d'ingénieur (effectué sur 7 mois, dont 5 mois de réalisation et 2 mois d'éssais) réalisé avec des moyens trés limités, en aucun cas il ne s'agit d'un travail de thèse et encore moins d'une recherche d'industrialisation

et l'article dans wikipedia est quand même assez négatif au final...

Autant pour moi: cela faisait longtemps que je n'avais pas relu son travail;
mais le forum du site est riche en discussions, essais etc.. dessus
(et bien d'autres réalisations intéressantes d'ailleurs : fourgonnette éléctrique CATHI, bruleur d'huile à boule etc.. )
« Modifié: 24 mai 2012 à 18:33:33 par restonica »

24 mai 2012 à 16:17:20
Réponse #16

cikawasay


Merci pour ces infos,

Une remarque qui me semble importante est que parmi les techniques citées, une partie n'est utilisable que sur une durée limité: un séchoir solaire est simple de fabrication, et on pourrait le refaire avec un minimum d'outil et de connaissances. Mais une membrane d'osmoseur inverses dure quelques dizaines de milliers de litres, et si l'on était ammené à vraiment vivre en autarcie, cela signifirait probablement qu'on serait dans l'incapacité de se procurer des rechanges ou d'en construire soi même. Enfin, certaines techniques recquièrent des connnaissances ou des outils non accessibles à tout le monde.

25 mai 2012 à 14:23:23
Réponse #17

AC


@cikawasay: Oui, on pourrait faire une classification détaillée en précisant les matières premières (et la possibilité de les obtenir localement), l'outillage, les compétences et le temps de travail nécessaires, etc. Mais bon, je n'ai pas l'ambition de fournir un manuel du parfait Robinson Crusoé.

Et puis la vie en autarcie complète à l'échelle d'un petit village, je considère que c'est un beau rêve qui s'arrête dès qu'on a besoin d'aller à l'hôpital. "Where there is no doctor" n'explique pas comment pratiquer une appendicectomie. Il est de bon ton, ici et ailleurs, de dénoncer notre dépendance envers les vendeurs d'eau, de pétrole et d'électricité, mais bizarrement on oublie toujours les infrastructures de santé dans cette liste...

D'un autre côté, on sait maintenant faire des radiographies avec du ruban adhésif. Encore un usage inattendu pour le duct tape.  :)
« Modifié: 26 mai 2012 à 12:03:52 par AC »

25 mai 2012 à 15:12:50
Réponse #18

Karto


D'un autre côté, on sait maintenant faire des radiographies avec du ruban adhésif. Encore un usage inattendu pour le duct tape.  :)

Intéressant. Quoi que les technologies du début du XXème siècle comme le tube de Coolidge restent à la portée d'un bon bricoleur aussi, et ne sont pas forcément plus difficiles à réaliser que d'enfermer un mécanisme dérouleur de duct-tape dans un enceinte sous vide.... Mais McGyver utiliserait le scotch, c'est sûr... ;)

25 mai 2012 à 15:58:14
Réponse #19

cikawasay


Citer
Oui, on pourrait faire une classification détaillée en précisant les matières premières (et la possibilité de les obtenir localement), l'outillage, les compétences et le temps de travail nécessaires, etc

En fait, après pas mal de lecture sur ce forum, je crois qu'un truc pose problème, et le dernier message de David sur ceux qui se foutent le doigt dans l'oeil avec leur bug out bags est révélateur: les situations que nous envisageons lorsque nous parlons d'un aspect de la survie ou d'un autres sont très divers et plsu ou moins réalistes. Nombres de malentendus de ce forum proviennet AMHA d'un manque d'indication sur le protocole qu'on envisage.

Afin de ne pas trop m'éloigner de l'objet de ce post, j'ajouterai à la liste l'immense réservoir de savoirs que l'on peut obtenir de la lecture des recherches consacrées ) l'ethnologie, un must have en tant quancien étudiants en anthropo est l'ouvrage de Leroy Ghouran, savoirs et techniques.

02 juin 2012 à 13:44:46
Réponse #20

Ascanio


Je voudrais faire quelques ajouts à cette liste :
Pour l'eau : Le piège à rosée, comme ici http://www.clubdesargonautes.org/faq/arbrefontaine.php par exemple ; les pièges à rosée passifs peuvent n'être que de simples filets, ou des plaques d'aluminium fines. J'ai vu ce dernier exemple en action, un bâtiment couvert en tôle d'alu autour duquel il "pleuvait", les chaudes nuits d'été.
L'idée générale est de présenter à l'air humide une surface plus froide que lui, où l'humidité se condense et ruisselle. Bien sûr, plus l'air est chaud et humide, mieux ça fonctionne. J'ai lu au cours de mes recherches que le vent perturbait le système. Il faut donc de l'air chaud, humide et immobile.

Les générateurs thermo-éléctriques fonctionnent en sens inverse aussi et peuvent faire office de piège à rosée actifs. Une glacière éléctrique, le couvercle ouvert, permet ainsi de recueillir un peu d'eau. Pas beaucoup et à un coût énérgétique élevé, mais si c'est ça ou crever de soif...

Il semble possible de récolter l'eau de respiration des plantes pour les ré-arroser avec. Je connais un inventeur qui a fait ça, mais je ne veux pas dévoiler son idée plus avant pour ne pas le léser ; j'espère que vous ne m'en voudrez pas. Mais je vous sais ingénieux, vous allez trouver  :)

Pour l'éléctricité, j'ai fabriqué un genre de pompe Fluidyne avec l'idée d'en faire un générateur : production faiblarde mais gratuite et moteur archi-simple (la mienne n'a aucune pièce mobile) et peu couteux : j'ai utilisé un tube en cuivre D 8 mm, un bouchon et une bouteille de bière en alu ( de loin la pièce la plus dure à se procurer, les cochonneries se faisant maintenant en série limitée ) et de l'eau comme "piston". On doit pouvoir fabriquer ça d'un bloc, en PVC si c'est solaire ou en alu. Il faut juste respecter le diamètre max. du tuyau pour cause de ménisque.

edit : syntaxe
« Modifié: 03 juin 2012 à 09:13:58 par Ascanio »
" Celui qui sait s'orienter n'a pas besoin de GPS. " (pcc Lao-Zi.)

03 juin 2012 à 17:36:11
Réponse #21

Ascanio


Voici mon moteur. Contrairement aux Stirling, il ne comporte pas de récupérateur de chaleur. Le principe : le moteur est rempli d'eau jusqu'en haut du tuyau en cuivre (source froide), d'air au-dessus, dans la bouteille en alu (source chaude). On chauffe la bouteille, l'air qui y est contenu se dilate et repousse l'eau ; ce faisant, il passe dans le tuyau en cuivre et se refroidit, donc se contracte, et ça recommence. Le tuyau en cuivre est prolongé par le tuyau en plastique qu'on voit posé sur la bouteille. Il permet de régler le fonctionnement du moteur.
Il y a sûrement des améliorations à faire, comme le récupérateur, remplir la source chaude d'hydrogène au lieu d'air, ou bien faire une source froide-radiateur. Je ne me suis pas tellement occupé de rendement, en fait je voulais un truc pour faire osciller une colonne d'eau (ça marche), pour essayer de faire un "alternateur liquide".
Les recherches sont en stand-by, j'ai crevé la bouteille en alu en chauffant trop avec mon chalumeau  :-[ .
Je ne suis même pas sûr qu'il s'agisse d'un cycle thermodynamique de Stirling, je me suis inspiré du moteur pop-pop, est-ce un cycle Pop-pop ?
On pourrait augmenter le diamètre du tuyau en contournant le problème de ménisque par l'ajout d'un flotteur intermédiare, on pourrait utiliser de l'huile au lieu d'eau...
" Celui qui sait s'orienter n'a pas besoin de GPS. " (pcc Lao-Zi.)

07 février 2014 à 09:41:34
Réponse #22

pierre21


Bonjour à tous,
Merci Ascanio pour ce partage d'une idée simple et qui fonctionne.
Aurais-tu des photos de l'ensemble?
Merci et bonne recherche!

09 juin 2016 à 15:30:45
Réponse #23

féline


rubrique médecine : l'abcès de dérivation. en cas d'infection sans antibio (pour les accros aux médocs) il convient de créer un abcès afin de diriger ladite infection vers une porte de sortie. le pus n'est dangereux (septicémie) que si il n'a pas la possibilité de sortir. raison pour laquelle l'abcès du foie, l'appendicite (par exemple) sont si dangereux)

                                 utilisation d'une petite cuiller en cas d'oedeme de la gorge si pas de cortisone sous la main

rubrique osmose inverse : l ly a une quinzaine d'années le professeur Joseph ORSZAGH chercheur à l'université
de mons-hainaut en belgique avait édité un bouquin "pluvalor et traiselec" sur la récupération d'eau de pluie, traitement osmose inverse pour la rendre potable et toilettes sèches. je l'ai cherché mais ne suis pas douée sur internet l'un d'entre vous le trouvera peut être
sinon le filtre katadyn utilisé par l'OMS (bougie céramique) est parfait, pas gros, pas lourd, efficace (vieux campeur) un peu cher toutefois


09 juin 2016 à 16:36:59
Réponse #24

guillaume


rubrique médecine : l'abcès de dérivation. en cas d'infection sans antibio (pour les accros aux médocs) il convient de créer un abcès afin de diriger ladite infection vers une porte de sortie. le pus n'est dangereux (septicémie) que si il n'a pas la possibilité de sortir. raison pour laquelle l'abcès du foie, l'appendicite (par exemple) sont si dangereux)

                                 utilisation d'une petite cuiller en cas d'oedeme de la gorge si pas de cortisone sous la main

Quelles sont les sources de ces surprenantes choses ?


Citer
sinon le filtre katadyn utilisé par l'OMS (bougie céramique) est parfait, pas gros, pas lourd, efficace (vieux campeur) un peu cher toutefois

Efficace, oui mais cela dépend pourquoi ;).

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité